Pierre Ouzoulias
Pierre Ouzoulias

Qui veut la peau de la loi de 1905  ?

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 17 janvier 2023
  • 6
    Françoise Renaud-Gurtner
    22 janvier 2023 à 11h12 / Répondre

    J’ai envie de commencer mon intervention par une expression utilisée par ma Grand-mère (une femme extraordinaire): « Mon Dieu, que de vent brassé pour rien! » Pourquoi? Parce que, chers amis français, en faisant de la laïcité, une « religion » (religare= réunir) plus dogmatique que celles que vous voulez combattre… La laïcité doit exister (séparation de l’église et de l’état) pour permettre à tout chacun de vivre selon ses convictions, mais en faisant de sorte que les églises n’interviennent en AUCUNE manière dans les affaires de l’Etat! Partant de là, si un village veut honorer le récit de la naissance de Jésus et l’arrivée des Rois Mages, grand bien lui fasse, je ne vois en quoi cela gêne la gestion des affaires d’états…. et ainsi de suite… A notre époque, les lois nouvelles font. que les homosexuels, les LGBT, les mariages unisexes avec revendications des mêmes droits, bref les gens différents soient reconnus partout et de tout le monde… Donc, faisons la même démarche pour les convictions PERSONNELLES dans le respect de l’autre! Et pour finir, le droit à une fin de vie digne est âprement discuté en s’inspirant fortement des convictions distillées par la religion… NON? Donc, je propose à tout un chacun de vivre libre en harmonie avec les autres et la NATURE¨
    J’ai dit!

    • 7
      Remi
      22 janvier 2023 à 12h06 / Répondre

      A 6 – Ah ! que ça me plaît beaucoup ce que tu dis. Mais est-ce possible ? En connaissant les Hommes et sachant ce qu’il valent.

  • 4
    Pierre Noël
    17 janvier 2023 à 17h59 / Répondre

    J’ai connu ces traditions populaires depuis mon enfance, St Nicolas (en grand costume, soutane, crosse et mitre, dans les grands magasins !), la crèche de Noël dans les lieux publics et les maisons privées, le sapin partout (le plus grand ? Devant l’hôtel de ville de Bruxelles), les cadeaux et les réveillons festifs autant que tardifs … chez tous, les cathos, les protestants, les communistes, les gens de gauche et les gens de droite, les francs-maçons, les athées et (surtout) les je-m’en-foutistes. Personne n’en a jamais fait un plat, ni hier ni aujourd’hui (nous n’avons jamais imaginé que cela fût seulement possible).
    Et pourtant la « sécularisation » des pays du Nord (en particulier la GB, les PB et la Scandinavie) est bien plus effective/réelle que chez nos voisins du Sud!

  • 3
    Luciole
    17 janvier 2023 à 16h08 / Répondre

    à Brumaire 1
    J’approuve en tous points ton propos.La culture d’origine, (à la différence de l’Histoire de France qui doit être enseignée pour tous) est l’affaire des familles et pas celle de l’Etat.
    C’ est assez déprimant de voir que la chasse,même sous sa forme barbare de « la chasse à courre »,la Corrida,la chasse à la glu,sont autorisées voire
    consacrées alors que l’on déboulonne les statues,et interdire les crèches,sapins qui sont inoffensives et réelles traditions populaires pour tous.
    Bien qu’athée,J’attends avec consternation l’attaque du Mont St Michel.

  • 2
    Remi
    17 janvier 2023 à 15h41 / Répondre

    Post 1. Ma chère S, ça va être très, très compliqué. Les mesures à prendre sont politiques. Démagogie effrénée… avec des arrière-pensées électoralistes… Ça fait des (dizaines) d’années que ça dure. Je ne vois pas comment, aujourd’hui, on pourra régler la chose. Nous sommes trop divisés, il y en a encore beaucoup qui veulent que ça ne marche pas… et ceux qui exercèrent le pouvoir (comme leurs prédécesseurs d’ailleurs feront tout pour le conserver) redoutent les mouvements sociaux… Et pourtant il faudra bien faire quelque chose. Pour celles et ceux qui viendront après nous.

  • 1
    Brumaire
    17 janvier 2023 à 13h59 / Répondre

    Les deux premiers articles de la loi de 1905 sont les seuls qui méritent d’être constitutionnalisés, les 42 autres ne sont plus du tout d’actualité.
    Il faudrait en plus se prémunir contre les financements déguisés, comme les subventions aux constructions de cathédrales (Evry, par exemple, sous l’ère Jack Lang), de mosquées, et autres bâtiments ou manifestations dont on prétend à tort qu’ils sont culturels.
    Le concordat ne se limitait pas au financement des ministères du culte, mais il y avait, il y a toujours, même si c’est de moins en moins appliqué en Alsace, les heures d’enseignement des cultes dans les programmes scolaires.
    Depuis la loi Haby de 1976, les enseignements de « cultures d’origine » (3h/semaine en primaire) se sont multipliés, dans tout le territoire français, se transformant à de très nombreux endroits en enseignement du Coran pour ce qui concerne les élèves issus de l’immigration magrébine en particulier.
    Si les Alsaciens sont inquiets en cas de révision, ce n’est pas pour les dispositions concordataires, c’est pour que soit conservé le droit local, plus favorable aux citoyens d’Alsace Moselle. Mais pourquoi n’alignerait-on pas le droit commun à ce droit local?
    Quant à interdire les crèches, comme les sapins de Noël finalement, c’est ôter les traditions de pas mal de régions: l’Alsace encore où, au marché de Noël d’Eguisheim, il y a une rue réservée à un parcours de crèches, (la municipalité n’est ni de droite, ni d’extrême droite), la Provence avec ses santons, la Sanch en Roussillon…et tant d’autres. Niveler les régions au plus petit dénominateur médiocre commun, est-ce souhaitable? et qui cela gêne-t-il?
    Là encore, la juste mesure devrait s’imposer!

    • 5
      Anubis Rê
      17 janvier 2023 à 18h25 / Répondre

      En d’autres termes, le Coran n’est en rien la culture de la France et celle-ci n’a rien à y sacrifier.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous