Ramsay et ses 2 discours

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 7 août 2012
  • 3
    perhouanmik
    8 août 2012 à 18:17 / Répondre

    Sir ( par le roi James II ) Andre Michel de Ramsay, fait chevalier ( par le régent)de l’ordre de Saint Lazare était par Fénelon dont il était le secrétaire très proche des milieux quiétistes ( Mme de Guyon) (il en fit surement parti), en butte au pouvoir royal dans le cadre de lutte courtisanes politico religieuses violentes au sein de la cour de France ;
    la complexité de la vie du personnage fait aussi apparaitre, probablement dans son silence post « discours », des connexions « d’agent » diplomatique proche des Duc de Bouillon (chevalerie et croisades) et ainsi que de la famille de Lorraine, donc on connait les liens très étroits avec le courant écossais jacobite.
    Une étude à faire serait celle des connexions historiques, philosphico religieuses, diplomatique, entre le Quiétisme et l’Ecossisme à ses origines.
    Eclairé par un autre ouvrage du Chevalier  » les voyages de Cyrus », notamment à travers la polémique entre Pythagore et Anaximandre

  • 2
    alain bernheim
    8 août 2012 à 12:06 / Répondre

    merci à eMeReK

    ab

  • 1
    eMeReK
    7 août 2012 à 22:53 / Répondre

    « ….c’est avec les lumières du passé qu’on se dirige dans l’obscurité de l’avenir »

    Merci à A.B.de ses recherches …!!!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous