Raphael Imbert
Raphaël Imbert. Photo lesinrocks.com

Raphaël Imbert à Rouen ces 16 et 17 décembre

Publié par Géplu
Dans Divers

Raphaël Imbert donnera un concert Bach Coltrane à la Chapelle Corneille de Rouen ce mardi 17 décembre à 20h. La veille lundi 16, il présentera son livre « Jazz supreme » à 18h à la librairie L’Armitière, à l’occasion d’une rencontre qui sera animée par Philippe Chastres, Président de Jazz en Seine. Gratuit, sur Inscription.

S’il y a du spirituel dans l’art, il prend une place particulière dans la musique quand elle exprime l’âme d’une communauté. Le Jazz est nourri au plus profond de cette spiritualité et témoigne de cette « urgence créatrice » dont parle John Coltrane, qui incarne à lui seul ce Jazz supreme qu’il a porté à ses sommets. Mais comment cette spiritualité s’exprime-t-elle et à quel arrière-plan renvoie-t-elle ? C’est toute la recherche de Raphael Imbert qui s’attache à révéler cette présence du religieux sans dogme dans le jazz et, pour la première fois, les très forts engagements des musiciens de jazz au sein de la franc-maçonnerie noire américaine. 

________________________________
Jazz Supreme de Raphaël Imbert. Edition L’Eclat Poche, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2-84162-438-6
samedi 7 décembre 2019
  • 6
    J.F. Malesset
    8 décembre 2019 à 18:16 / Répondre

    La photo date un peu: il a maintenant une belle barbe qui doit bien atteindre les 10cm! Vu et entendu le 07/12 à Digne les Bains, avec le projet « Bach – Coltrane ». Superbe et limpide.

  • 5
    yonnel ghernaouti, YG
    8 décembre 2019 à 11:24 / Répondre

    Pour suivre l’actualité de Raphaël Imbert, qui est aussi fondateur et directeur artistique de la Compagnie Nine Spirit, le plus simple est de se référer à blog http://www.raphaelimbert.com/?+-blog-+
    En rappelant que dans le cadre du cycle de conférences publique « Condorcet Brossolette », ouverte à toutes et à tous, franc-maçon(ne)s ou non», la Grande Loge de France l’a reçu le samedi 28 mai 2016 en son Hôtel, Grand Temple Pierre Brossolette, rue Puteaux à Paris, sur le thème : « Jazz suprême. Initiés, mystiques et prophètes ».
    Pour mémoire, l’un des domaines de prédilection de Raphaël Imbert, est le spirituel dans le Jazz…. avec un J majuscule, s’il vous plaît !

  • 4
    fesquet
    8 décembre 2019 à 09:11 / Répondre

    Raphaël Imbert, artiste chercheur et improvisateur de talent, a pris ses fonctions de Directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional de Marseille dès le début du mois de septembre.

  • 2
    briand
    7 décembre 2019 à 13:07 / Répondre

    J’ai essayé de le lire… pas réussi à aller jusqu’au bout.

    • 3
      Lazare-lag
      7 décembre 2019 à 22:56 / Répondre

      Et que doit-on comprendre par là?
      Qu’il y a un problème qui tient à l’auteur?
      Ou qu’il y a un problème qui tient au lecteur?
      Sans plus de précision, c’est la voie ouverte à toutes les interprétations. Non?

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG
    7 décembre 2019 à 05:52 / Répondre

    Raphaël Imbet signe là LE livre référence sur le jazz et les Francs-Maçons.
    Cet ouvrage, au format poche, riche de 512 pages est préfacé, tout spécialement pour cette réédition de 2018, par Patrick Chamoiseau, écrivain, théoricien de la créolité, prix Goncourt 1992 pour son roman Texaco.
    L’édition originale, datant de 2014, était publiée dans la collection « Philosophie imaginaire » toujours chez L’éclat/poche.
    Gardons à l’esprit que le sous-titre est « Initiés, mystiques et prophètes ».
    Raphaël Imbert, saxophoniste de talent, chef d’orchestre, compositeur, et professeur de musique, nous fait vivre, j’allais dire vibrer, en nous emmenant dans le monde, surtout américain, des « Jazzmen, Noirs et francs-maçons » – titre de son deuxième chapitre. Un indispensable index achève le livre.
    De nombreuses illustrations en N & B, souvent méconnues, viennent à l’appui d’un texte joliment écrit.
    Un excellent et imposant travail de recherche – plus de dix ans – mais aussi de transmission.
    De la belle ouvrage !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif