Révolte, mutinerie, révolution… ou mini-putsch ?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 18 janvier 2010
  • 1
    lihin
    19 janvier 2010 à 20:43 / Répondre

    Tiens, tiens : « … le Grand Maître s’est présenté au lieu de réunion protégé par des gardes du corps. »

    C’est fort regrettable que l’on n’a pas tous les scènes (par exemple la remise de tabliers par plus de 20 notables franc-maçons lors d’une séance houleuse) sur vidéo.

    Heureusement, les glaives utilisés en Loge sont en général des attrapes. Si non, il faudrait s’attendre que les très chers Frères Grands Officiers viennent aux armes blanches.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous