Salman Rusdhie : les méfaits du fanatisme

Accès libre
Publié par Géplu
Dans Divers

Communiqué de la Grande Loge de France

Le Grand Maître de la Grande Loge de France a envoyé aux membres de son Obédience le courrier suivant :

Paris, le vendredi 19 août 2022

Mes Très Chers Frères, Vénérables Maîtres et Députés,

Après la tentative d’assassinat dont a été victime Monsieur Salman Rushdie, j’ai considéré qu’il était important de partager avec vous l’émotion qui m’a saisi, tout comme j’imagine la plupart d’entre vous, à l’énoncé de cet abominable forfait.

Une fois de plus, nous avons eu l’illustration des méfaits du fanatisme sur un homme, victime d’une condamnation arbitraire qui dure depuis 33 ans.

Un homme devenu l’une des incarnations vivantes de la liberté d’expression et de la tolérance. Ce passage à l’acte démontre que les valeurs de liberté et d’intégrité sont toujours sous le joug des intégristes de tous bords et qu’il nous faut rester vigilants. Il est heureux que Monsieur Salman Rushdie ait survécu à cet attentat. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement afin qu’il puisse poursuivre son combat des lumières contre l’obscurantisme.

En outre, à partir de cette douloureuse actualité, il nous faut toujours garder en mémoire qu’une des grandes règles pour tous les francs-maçons est de combattre en permanence chaque forme d’intégrisme qu’il soit religieux, économique, politique, ethnique…

Je vous prie de croire, mes Très Chers Frères, Vénérables Maîtres et Députés, en l’expression de mes sentiments chaleureusement fraternels.

Thierry ZAVERONI
Grand Maître

samedi 20 août 2022
  • 1
    Luciole
    21 août 2022 à 22:01 / Répondre

    Huit jours après l’évenement et seulement en interne,pour redire aux membres ce à quoi ils se sont déjà engagés lors de leur réception.
    Il aurait peut être été plus utile de le faire vis à vis du monde extérieur qui est si prompt à nous vilipender.Il ne s’agit que de la liberté d’expression!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous