Sean Connery 33e ? Attention, fake-news

Publié par Géplu

Un grossier montage circule ces jours-ci sur les réseaux sociaux, montrant Sean Connery en décors de 33e. Attention, ne vous laissez pas prendre, c’est une fake-news. Un bricolage photographique fait avec photoshop ou un autre logiciel de même genre, mais pas par un pro. On voit très bien que la tête a été rapportée sur une autre image…

A aujourd’hui aucune information crédible n’atteste que Sean Connery ait été franc-maçon. Il ne l’était probablement pas, mais il peut parfaitement l’avoir été sans l’avoir révélé (même si les « anglais » – attention, Sean était écossais ! – ont moins la pratique du secret que les continentaux). Ce qui est par contre sûr, c’est que l’image ci-dessous est un montage.  🙂
.

mardi 3 novembre 2020
Étiquettes :
  • 11
    Todd
    8 novembre 2020 à 09:38 / Répondre

    Coucou,
    Je me mets en cuisine ! Puis je avoir un T, pas besoin de M aujourd’hui !!
    Pour le M demain je bricole alors oui pour le M

    Cheers
    Todd

  • 9
    PASCALE
    4 novembre 2020 à 13:00 / Répondre

    « au 12ème degré nous n’avons pas à nous mettre à couvert. Notre science nous protège. Et si quelqu’un venait à nous comprendre et à percer nos secrets, ce serait fort bien car cela ferait un G M A de plus. Le secret maçonnique est abordé de façon positive comme une chose aussi à partager avec ceux qui en ont la compétence et le désir. »
    Que les obédiences et leurs tambouilles égotiques excluent certains de leur membres, sous des prétextes parfois très fallacieux, de l’association, soit… mais que ces institutions civiles, au nom de patentes plus ou moins inventées et/ou extorquées de temps en temps par des collusions politiques, se croient autorisées à « retirer la Lumière » à une sœur ou un frère, cela me parait invraisemblable…
    En maçonnerie, le seul secret est le vécu. Il ne termine qu’avec la disparition de l’individu dans la mort. En encore, pourquoi pas, imaginer que le chemin continue vers la Lumière…
    Il n’y a pas de marche arrière dans la vie… et la maçonnerie est le livre de la vie.

    • 10
      FRUNE33
      8 novembre 2020 à 08:34 / Répondre

      Initié un jour, initié toujours…

  • 8
    Emanuel
    4 novembre 2020 à 11:30 / Répondre

    Si donc c’est un fake… c’est une connerie!!!!.
    Je sors.

  • 4
    Cassandra Verde
    3 novembre 2020 à 14:59 / Répondre

    En tout cas il avait une certaine classe qui pourrait aussi être un signe…. enfin, selon moi, trop admiratrice du comportement noble, prévenant, bienveillant et loyal qui caractérise généralement les francs-maçons…. d’après ce que j’ai lu dans  »Guerre et paix ».

  • 3
    Thierry R. BACHMANN
    3 novembre 2020 à 12:31 / Répondre

    Qu’il ait été Franc-Maçon ou pas importe peu, mais c’est aussi vrai qu’on est toujours curieux, qu’il s’agisse d’une personne de valeur, comme d’un sombre personnage.

    Mais un « Maçon sans tablier » restera un Franc-Maçon qui ne porte pas sur le moment ses insignes distinctifs maçonniques 🧐, ces derniers étant rangés quelque part.

    On est « fait maçon » ou on ne l’est pas, il n’existe pas de profane étant « Maçon sans tablier », c’est un non sens. Au même titre qu’un Franc-Maçon ne redevient pas profane en démissionnant 🤔

    On peut être un profane qui pourrait être « fait maçon » sans jamais faire la démarche ou n’ayant jamais souhaiter le faire 🤓

    • 5
      yasfaloth
      3 novembre 2020 à 22:20 / Répondre

      Entièrement d’accord pour la première partie : cette idée du maçon « sans tablier » relève d’une appréciation basée sur l’apparence, le comportement extérieur, or être maçon c’est se vouloir un « work in progress », un devenir en action et ceci dans le cadre de la méthode… et c’est surtout « être reconnu comme tel » !
      .
      Pour la même raison je ne suis pas tout à fait d’accord avec la seconde partie de ce post, non, un franc maçon exclu de l’ordre n’est plus un « maçon » il a été renvoyé « devant le temple » il (ou elle) est donc redevenu « profane », même si certains (certaines) continuent à usurper leur ancien titre.
      .
      Je n’emploierai par contre pas ce terme pour désigner celui ou celle qui a dû démissionné pour des raisons d’âge, de fortune ou de santé… tant que dans nos cœurs nous continuons à les reconnaitre comme tels !

      • 6
        yasfaloth
        3 novembre 2020 à 22:22 / Répondre

        grrr ce correcteur : « démissionner » !

  • 1
    Patrice COMPAROT
    3 novembre 2020 à 10:11 / Répondre

    Même s’il ne l’était pas, il aurait mérité d’être un M sans T.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif