Symboles maçonniques en Haute-Loire

Publié par Géplu
Dans Edition

Après un premier voyage autour des symboles maçonniques de la ville de Saint-Etienne (Promenades symboliques à Saint-Etienne), l’auteur Jérôme Frère s’est lancé dans un nouveau projet d’écriture autour des symboles maçonniques en Haute-Loire notamment autour de la ville du Puy-en-Velay et celles d’Yssingeaux et de Brioude.

Loin des clichés habituels, de nombreux bâtiments ont abrité des francs maçons notamment au Puy-en-Velay, haut lieu de la spiritualité chrétienne. Un parcours de visite autour des lieux liés à l’idéal maçonnique est inséré dans cet ouvrage pour retrouver les traces de ces hommes et de ces femmes épris de fraternité pour ceux qui sauront les comprendre.

Beaucoup de villes françaises possèdent un important passé maçonnique et la ville du Puy-en-Velay, haut lieu de spiritualité, ne fait pas exception avec la présence de plusieurs loges au fil des siècles. Ainsi, la ville du Puy accueille d’abord la loge « La Parfaite union », créée dès 1771 par des maçons lyonnais, avant la création d’autres loges en terre ponote. À travers le Velay, les tentatives d’installation de loges s’opèrent avec plus ou moins de réussite. À l’Orient d’Yssingeaux, la sous-préfecture accueille ainsi un atelier maçonnique « Les Vrais amis », qui ouvre ses travaux dès 1808, mais également certains chefs-lieux de cantons s’y mettent, par exemple, ceux du Monastier-sur-Gazeille, de Craponne-sur Arzon ou de Monistrol-sur-Loire. Après un temps de retrait, grâce à une participation importante des frères des loges « L’industrie » et Les « Travailleurs unis » à l’Orient de Saint-Étienne, la loge ponote « Le Réveil anicien », selon l’historien Jean-François Brun (« La franc-maçonnerie instrument de cohérence du régime napoléonien en Haute-Loire ») est installée le premier juin 1893 et elle existe encore de nos jours. Loin des clichés habituels, de nombreux bâtiments ont abrité des francs maçons qui ont œuvré pour promouvoir leur idéal et ils ont laissé des traces pour ceux qui sauront les comprendre.

__________________________________________
Symboles maçonniques en Haute-Loire par Jérôme Frère publié par les Editions du Roure, ou dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978 2919 762 75 0

mercredi 13 mai 2020
  • 4
    CLAITESSE Théo
    17 mai 2020 à 12:33 / Répondre

    J’en profite pour faire la promotion de notre livre sur la création de notre loge Odilon de Mercoeur à l’ orient de Lavoulhte Chillac.
    Née à la GLNF elle a participée à la création de la GLAMF et a vécu de nombreuses petites turpitudes.

  • 2
    Norbert Verdon
    13 mai 2020 à 15:36 / Répondre

    Pour sûr que cela m’intéresse, moi qui suis né à St Etienne, ayant bourlingué en Haute-Loire, autant que partout en la Loire, de casernes en casernes, d’un père officier de Gendarmerie, cela ne peut que beaucoup me plaire! Merci de l’information, vraiment! FRAT:.

  • 1
    Brumaire
    13 mai 2020 à 15:02 / Répondre

    Le Puy en Velay abrite aussi une loge du DROIT HUMAIN. Avec les autorités ecclésiastiques catholiques de la ville, la FM n’est pas toujours à la noce. j’ai le souvenir d’une conférence publique, au début des années 2000, qui n’a pas été annoncée dans les colonnes du journal local par crainte des mêmes « autorités ». Ce n’est pas un cliché, mais une réalité!

    • 3
      Norbert Verdon
      13 mai 2020 à 15:41 / Répondre

      Ben dis-donc, j’aimais bien les curés à l’époque, je ne les savais pas si sectaires, comme quoi … Bien pénible, hélas!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif