GLNF

Tarbes, un communiqué de la GLNF

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 12 mars 2019
Étiquettes : , ,
  • 3
    Pierre-Philippe Baudel
    12 mars 2019 à 20:32 / Répondre

    Si la Grande Loge Mondiale de Misraïm (GL2M) évite ce genre de mise en avant, parfois même outrageusement publicitaire de la part de quelques entités, Cher JOAB’S, il n’est aussi pas inutile de savoir que c’est bien souvent suite à la demande très appuyée des membres des obédiences maçonniques que les communiqués son rédigés. Au reste, de constater tout de même que le communiqué de la GLNF reste sobre, et souligne au passage combien l’obscurantisme n’est encore pas si loin.

  • 2
    joab's
    12 mars 2019 à 14:51 / Répondre

    Le jour où la direction de la GLNF manifestera autre chose que « sympathie » mais comportement maçonnique digne vis à vis des autres FM, on pourra accorder sincérité et non hypocrisie à ce genre de declarations.
    La GLNF et ses dirigeants ont opportunité de montrer devant tous, non une « sympathie » mais une fraternité maçonnique en organisant ou participant à une TENUE MACONNIQUE sans la moindre reserve.
    Il est bien evident que des pretextes de « régularité » (purement manoeuvre obédentielle) sont totalement innaceptables (maçonniquement).
    Sinon, comme c’est très probable on constatera que la « sympathie » s’arrête immédiatement en faveur de positions sectaires et contre-maçonniques.
    Ce défilé d’obediences se mettant en avant comme « condamnant » ce que tout le monde condamne n’est pas à la hauteur de la FM ! A la hauteur de postures politiques.
    OK ! énoncer celà n’est pas dans l’esprit courtisan inter-maçonnique, mais me semble-t-il en conformité avec les valeurs maçonniques, prioritaires vis à vis des postures obedentielles.

  • 1
    aymeri
    12 mars 2019 à 12:07 / Répondre

    Tous ces actes de vandalisme en série inquiétants tant à Tarbes qu’à la basilique Saint Denis ( 93 ) récemment accomplis, ne seraient-ils pas sortis des manifestations à répétition exploitées par des groupes d’inconscients prêts à toutes les exactions possibles et inimaginables dans des lieux « sacrés » ( pas comme le corps d’un homme politique bien connu ) ..? N’y a-t-il pas une limite à la démocratie et que fait-on pour maintenir et faire respecter l’ordre public…? L’incivisme vient de renaître ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous