Terra Masonica

« Terra Masonica », de Tristan Bourlard

Publié par Géplu
Dans Divers

Tristan Bourlard est le réalisateur de « La Clé Ecossaise » (The Scottish Key, 2008), un documentaire qui allait à la recherche des origines de la franc-maçonnerie en tentant avec succès d’y distinguer le mythe de l’histoire. Il nous livre aujourd’hui un nouveau documentaire d’investigation sur la franc-maçonnerie, d’aujourd’hui cette fois, Terra Masonica. Le film, en deux parties d’une heure, sortira début 2017. Il sera disponible en VOD et DVD mi-janvier.

La clé écossaise était la première partie d’un triptyque sur la franc-maçonnerie. Le procès d’Arthur Neupré fut en 2015 le second volet, consacré au siècle des ténèbres, au rapport de la franc-maçonnerie avec le fascisme. Terra Masonica se veut, 300 ans après la création de la première Grande Loge à Londres en 1717, un regard sur le rayonnement de la maçonnerie dans le monde : qu’est-ce que la franc-maçonnerie aujourd’hui, avec ses différences et sa diversité ; sa richesse. Pour le découvrir, Tristan a organisé un « tour du monde en 80 loges » comme il a sous-titré son film.

J’ai eu la chance d’être invité récemment à une projection privée. Ce qui frappe tout d’abord, c’est la beauté des images, magnifiques. Tourné aux quatre coins du monde, aux États-Unis, en Ukraine, en Inde ou dans le Grand Nord de la Norvège et de la Laponie, Terra Masonica a demandé un travail énorme et pris, entre les préparations et les tournages, un an et demi. Certaines séquences, où l’on découvre le rite suédois, Prince Hall, ou la maçonnerie indienne sont vraiment exceptionnelles. « La question du local et de l’universel traverse ce film », explique Tristan « Comment peut-on aujourd’hui affirmer localement une spécificité maçonnique alors que nous vivons dans un monde globalisé où précisément les jeunes s’inscrivent au-delà des préjugés. La franc-maçonnerie est aujourd’hui à un carrefour et doit faire le choix de son futur : mourir avec la décroissance du membership et la déconnexion avec les attentes de la jeunesse ou revenir à ses bases à savoir une invitation au voyage et à la découverte d’autres cultures. »

Lors de ses tournages, Tristan s’est attaché à rencontrer et faire parler, témoigner, non des dignitaires d’obédiences, mais des maçons de base, impliqués comme vous et moi dans la vie de leur loge et de leur pays. Les témoignages de ces Frères de tous pays nous permettent de voir, et cela a quelque chose de rassurant, qu’au-delà des différences de culture et de pratiques, ce que l’on peut appeler l’engagement des Frères interrogés, d’où qu’ils soient, la force de leurs convictions, leur foi en l’homme est la même partout. Mais ce film, qui ravira les francs-maçons, est aussi et peut-être surtout à destination du grand public. Sa beauté, sa clarté seront une belle réponse à ceux qui ignorent où qui ont des préjugés sur ce qu’est la franc-maçonnerie aujourd’hui.

En attendant sa sortie, je vous engage à visiter le site Terra Masonica.com, et à en regarder les bandes annonces. Cela vous donnera certainement l’envie d’aller le voir, ou d’acheter le DVD…

mercredi 14 décembre 2016
  • 5
    Jules Edouard Moustique
    2 octobre 2017 à 19:50 / Répondre

    À voir sans réserve. Une très grande leçon de fraternité et de tolérance, par exemples Loges en Israël avec juifs et musulmans et chrétiens, Loges en Inde avec cinq VLS sur l’autel.

    • 6
      astronome64
      3 octobre 2017 à 11:23 / Répondre

      ???? à guethary ??? Christian ??

  • 4
    Chicon
    15 décembre 2016 à 09:09 / Répondre

    La Clée écossée de Triste Boulevard etait déja passionante, gageons que la suite Tu es rat maçon nie pas , le sera aussi.

  • 3
    Emmanuel
    14 décembre 2016 à 15:55 / Répondre

    Dans la page de présentation du film (bande annonce) j’ai eu la surprise de découvrir la verrière de l’abside de ma loge.

  • 2
    Armand Broder
    14 décembre 2016 à 11:15 / Répondre

    J’ai moi aussi eu le bonheur de voir ce film et grâce à celui-ci notre travail en loge au nom de la F-M UNIVERSELLE prend tout son sens !
    Merci Tristan pour ce voyage magique et initiatique.

  • 1
    Guy SPRIET
    14 décembre 2016 à 10:36 / Répondre

    Bonjour. J’ai eu le privilège de visionner ce documentaire en projection privée. Les images sont sublimes.
    Très intéressant de voir ces loges aux quatre coins du monde.
    J’en garderai un excellent souvenir.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif