Un appel au vote contre l’extrême-droite ?…

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 9 avril 2022
  • 41
    JMB
    13 avril 2022 à 10:56 / Répondre

    36- Tes réponses ne répondent en aucune façon au problème soulevé par Brumaire qui critique, avec juste raison, les consignes de vote données par certaines obédiences.
    Bien qu’à ton initiation on t’a enseigné la Prudence, tu as choisi d’afficher sur Hiram ton prochain vote à la présidentielle. Cela te regarde … tant que tu ne le fais pas au nom de Soeurs et Frères qui ne t’ont pas demandé d’être leur porte-parole. Les FM sont des femmes et des hommes LIBRES qui n’ont pas besoin qu’on leur dise pour qui il faut ou il ne faut pas voter. Si tu n’as pas compris ça, c’est que tu confonds la Franc-Maçonnerie avec un parti politique.

  • 27
    Brumaire
    10 avril 2022 à 18:56 / Répondre

    Un « pan sur mon bec »: je n’avais pas vu que l’appel de 7 obédiences datait de 2017…mais ce que j’ai écrit est, en ce qui me concerne, toujours valable.

    • 28
      Désap .
      10 avril 2022 à 21:03 / Répondre

      27 – Mais qu’est-ce que c’est que cette susceptibilité à deux balles ?
      D’où quiconque te dit quoi faire ?
      N’est-ce pas le minimum d’appeler à faire barrage à l’extrême droite ?
      A moins que, comme près de la moitié des Français, tu considères que l’extrême droite n’est plus un problème.
      Je considère, non seulement que c’est un problème, mais maintenant avec la Russie qui montre son vrai visage c’est un danger. Le danger de se retrouver du côté de Putìn pour des raisons liées à l’approvisionnement énergétique.
      Je vais plus loin encore. Maintenant ce doit être prudence et méfiance, y compris en loge car un frère / soeur sur deux aura, au soir du 24 avril, voté Le Pen.

      • 30
        GépluAdministrateur
        10 avril 2022 à 22:54 / Répondre

        « Prudence et méfiance, y compris en loge car un frère/soeur sur deux aura, au soir du 24 avril, voté Le Pen. »
        Heureusement que ce n’est pas aussi simpliste. Non, ce n’est pas parce que près de la moitié des électeurs français auront, malheureusement effectivement, voté pour l’extrême-droite au second tour de la présidentielle le 24 avril que l’on retrouvera ce clivage dans nos loges où fort heureusement, au moins dans la plupart des obédiences dites libérales et laïques qui ont fait du rejet de l’extrême-droite un principe, la grande majorité des FF et des SS s’opposent à cette idéologie.

        • 31
          Désap .
          10 avril 2022 à 23:17 / Répondre

          30 – Il t’a manifestement échappé que je ne fais pas partie de la maçonnerie libérale.
          Donc je maintiens, avec force, et je sais de quoi je parle.

      • 35
        Brumaire
        11 avril 2022 à 23:36 / Répondre

        Désap, je ne suis pas susceptible, juste que je n’aime pas qu’on me prenne pour une abrutie inconsciente, surtout lorsque les « conseils » viennent d’obédiences maçonniques.
        Je ne les ai pas attendues pour combattre les extrêmes droites, et ce, depuis les exactions de l’OAS, ce qui ne rajeunit personne, mais je n’ai pas changé.
        Maintenant, « faire barrage à l’extrême droite » est très ambigu dans sa formulation, parce que dire cela montre, sans le dire, ce qu’il serait séant de voter.
        Certaines obédiences feraient bien de se pencher sur leur manière de fonctionner depuis quelques années, plutôt que de s’occuper, soit de ce qui ne les regarde pas, soit des consciences de leurs membres.

        • 36
          Désap .
          12 avril 2022 à 10:21 / Répondre

          35 – Il n’y a rien d’ambigu dans « faire barrage à l’extrême droite » qui, soit dit en passant, est unitaire, il n’y a pas « des extrêmes droites ». C’est un autre débat qui s’appui sur son Histoire, Zemmour et Le Pen c’est exactement la même chose, bref.
          Je suis depuis toujours de gauche, socialiste. Si grands hommes il y a, au XXè siècle ce sont De Gaulle pour la Résistance et Mitterrand pour l’Europe.
          Je n’ai aucune sympathie politique pour Macron, néo-giscardien donc libéral anglo-saxon, qui est, selon l’excellent mot de Tonton « ni de gauche, ni de gauche », et selon le mien « de rien, de droite ».
          En revanche, face à la plus que probable réalité d’une élection de Le Pen, oui je vote Macron, parce qu’entre la peste assaisonné au choléra, je préfère encore l’escroquerie libérale.
          Oui ma soeur il faut voter au second tour, et garder l’espoir que la Gauche se reconstruise.
          Mes sentiments très fraternels.

          • 37
            Luciole
            12 avril 2022 à 14:06 / Répondre

            Quels que soient les sentiments qui nous animent ce n’est pas aux organisations FM de nous dire comment voter. Si la fréquentation des loges n’a pas suffit à faire des FM des personnes plus ou moins éclairées,la FM ne sert à rien.

            • 39
              JMB
              12 avril 2022 à 18:26 /

              37 – Luciole
              Que tes paroles (d’Évangiles) sont douces à mes oreilles ! Tu as cent mille fois raison mon BAF Luciole !!!

          • 40
            Désap .
            12 avril 2022 à 19:20 / Répondre

            Tout le monde est vent debout contre l’extrême droite.
            Même la CGT a déclaré : pas une voix pour Le Pen. La CGT !
            Et vous voudriez que la FM soit absente ?
            Le sacro-saint silence (à la noix, on n’est pas là pour se taire) a des limites.
            Lorsqu’il y a le feu, on crie AU FEU !
            Les complexés, les névrosés de l’invisibilité, les grands initiés m’emm… .

            • 42
              JMB
              13 avril 2022 à 11:21 /

              40- quelques reflexions personnelles :
              – si « tout le monde est vent debout contre l’extrême droite », pourquoi y aurait-il le feu et devrait on crier « AU FEU » ?
              – que vient faire la CGT dans cette argumentation ?
              – la FM, petit rappel, n’est pas un parti politique et les personnes qui en font parti sont des femmes et des hommes LIBRES.
              – quand on en vient à déclarer : « Les complexés, les névrosés de l’invisibilité, les grands initiés m’emm… ”, je pense que le mieux, si on est un homme d’honneur, est de donné sa démission.

        • 38
          JMB
          12 avril 2022 à 14:25 / Répondre

          35 – Brumaire
          Une nouvelle fois je suis entièrement d’accord avec tes propos très sensés
          On cherche à nous infantiliser et ces appels ne feront, selon moi, que renforcer chez les profanes l’idée que la Franc-Maçonnerie n’est qu’une succursale de partis politiques et/ou un lieu de tambouille politique.

        • 43
          arnavo06
          17 avril 2022 à 10:28 / Répondre

          Il me semble que les extrêmes ( plutot droitismes) sont incompatibles avec l esprit maçonnique et donc si les obédiences se sentent en responsabilité de le rappeler c est que sans doute il y a un risque que quelques-uns de nos FF et SS puissent voter ainsi … et, IMHO, la question est plus que s est il passé pour que ce risque existe ( en FM) que nous imposer un vote !!

          • 44
            JMB
            17 avril 2022 à 12:43 / Répondre

            « Rien ne m’aura plus choqué durant ma longue vie publique que d’entendre des consignes de vote. Il n’y a rien de plus choquant que de considérer les Français comme incapables de choisir par eux-mêmes. » Jean Lassalle
            Ce que je traduis à titre personnel :
            « Rien ne m’aura plus choqué durant ma longue vie maçonnique que d’entendre des consignes de vote. Il n’y a rien de plus choquant que de considérer les Francs-Maçon(e)s comme incapables de choisir par eux-mêmes. » JMB

  • 25
    Brumaire
    10 avril 2022 à 18:20 / Répondre

    De retour après une absence qui ne m’a pas permis de vous lire tous, hélas…je me permets un grain de sel légèrement poivré:
    – en 2002, j’ai voté Chirac pour « faire barrage à l’extrême droite » , et on re-eu Chirac qui s’est bien fichu de sa fracture sociale.
    -en 2017, après les deux quinquennats calamiteux qu’on connaît, mais aussi les appels des obédiences maçonniques à « faire barrage à l’extrême droite » (bis, ter etc…) on a eu l’actuel locataire de l’Elysée, qui ne s’est pas avéré meilleur que tous ses prédécesseurs.
    Encore une fois, les obédiences appellent à faire barrage à l’extrême droite qui comprend pas mal de candidats -au moins 3- cette fois-ci.
    A titre personnel, JE NE SUPPORTE PAS qu’on me dise ce que je dois ou ne dois pas voter. De plus, quand ce sont des obédiences maçonniques, là où on est censé être libre, ou du moins, avoir appris à mieux discerner, à être libre dans sa tête, à ne pas tolérer l’intolérable, à être un humaniste en vrai, et pas en peau de lapin, là c’est vraiment insupportable. Prennent-elles leurs membres pour des abrutis?

    • 29
      JMB
      10 avril 2022 à 21:17 / Répondre

      25-27
      Je suis entièrement d’accord avec toi. Tous ces grands manouchis vous prennent vraiment pour des imbéciles !

  • 22
    JMB
    10 avril 2022 à 15:32 / Répondre

    La question intéressante serait de connaitre la raison du revirement de ces obédiences :
    – est-ce parce qu’elles se sont soudainement rappellées qu’elles étaient des obédiences maçonniques et pas des partis politiques ?
    – est-ce parce qu’elles se sont rendues compte qu’elles parlaient au nom de tous leurs S. et F. sans les avoir jamais consulté ?
    – est-ce parce qu’elles étaient génées qu’un de leur ancien membre soit classé dans les extrêmes, de gauche cette fois-ci ?
    Etc, etc …
    Toujours est-il qu’à titre personnel, je ne me suis pas dirigé vers la Franc-Maçonnerie pour faire de la politique. Il existe suffisamment de structures et de partis pour ça. Ce mélange de genre n’est pas, vous l’avez compris, ma tasse de thé. Et je considère même qu’il nuit à la Franc-Maçonnerie, régulière ou pas.

  • 18
    Alain Bernheim
    10 avril 2022 à 12:57 / Répondre

    C’est pourtant simple : les francs-maçons ne doivent pas parler (dans leurs loges) de religions ou de politique. Il est (peut-être) regrettable que certains le fassent sur un site qui, (sans être une loge) ne rassemble que des francs-maçons.

    • 19
      Lucien
      10 avril 2022 à 14:11 / Répondre

      Ne pas parler de religion dans la loge (ni de politique), nous dit Alain Bernheim.
      Oui, mais travailler avec la Bible ouverte à l’évangile de Jean, n’est-ce pourtant pas accepter la présence, si ce n’est la prééminence, de la religiosité dans la Loge ?….

      • 21
        JMB
        10 avril 2022 à 14:43 / Répondre

        19 – j’ai rarement lu quelque chose d’aussi idiot !

      • 23
        Yasfaloth
        10 avril 2022 à 16:29 / Répondre

        Non !

      • 26
        ERGIEF
        10 avril 2022 à 18:31 / Répondre

        19 @ Cette polémique à propos du VLS est éculée et, comme l’écrit A Bernheim, déplacée. Si on parlait de FM ?

      • 32
        Luciole
        11 avril 2022 à 09:35 / Répondre

        Il suffirait de dire l’Evangile de Jean,sans saint pas de confusion.

    • 20
      Désap .
      10 avril 2022 à 14:26 / Répondre

      18 – Cher frère Alain Bernheim, charité bien ordonnée commence par soi-même.
      Les religieux qui ont fait de la franc-maçonnerie la quatrième religion du Livre nous prennent pour des dindons.

    • 24
      PDeriemont
      10 avril 2022 à 17:48 / Répondre

      Si tu as bien lu. Je ne parle pas de politique. Je fis simplement que voter pour un ou une candidate qui veut ficher les francs-maçons, leur interdire certaines fonctions, voire interdire la franc-maçonnerie, c’est un problème !!!

  • 17
    ERGIEF
    10 avril 2022 à 10:14 / Répondre

    Que de colère dans ce débat! C’est triste à mourir…

  • 16
    Renuccio 2b
    10 avril 2022 à 08:40 / Répondre

    Devant les candidats qui ce présentent, le danger des fascistes, la dissolution du PS, les jérémiades de la droite, le peut de force des verts, et les coups de matraque du sortant, je vote Mélenchon, non pas pour lui tout seul mais pou
    r son équipe, en espérant.

  • 15
    lazare-lag
    9 avril 2022 à 19:47 / Répondre

    @Aymeri (13), et consorts:
    Admettons que, par le plus grand des hasards, le sieur Eric Zemmour ne soit pas d’extrême-droite. Admettons, juste pour l’hypothèse.
    J’ai sous les yeux la profession de foi électorale de ce candidat (Un coup de pot, elle est arrivée hier, avec celles des 11 autres candidats).
    Il y fait allusion aux ralliements de: Marion Maréchal (tiens le « Le Pen »est resté dans l’encrier, mais pourquoi donc?), Stéphane Ravier , Nicolas Bay, Gilbert Collard.
    Ne nous viennent-ils tous pas des riants et doucereux rivages du FN?
    On a également évoqué ici ou là les ralliements de Bruno Mégret, de Lorrain de Saint Affrique, de Hubert Fayard, dont les CV ne sont pas précisément inspirés par le gauchisme non plus.
    Etc, etc, et ça se bouscule, et ça se bouscule….
    On y voit aussi celui que le Canard Enchaîné avait en son temps baptisé « l’agité du bocage », l’inénarrable Philippe de Villiers, sous-préfet démissionnaire en mai 1981, après l’élection de François Mitterrand, ce dangereux gauchiste et protocommuniste.
    Pour quelqu’un qui ne veut pas être considéré comme un extrémiste-droitier, on observe par là que Zemmour Eric a bien du mal à filtrer ses nouveaux amis.
    Parce qu’a priori c’est quand même avec ceux-là que, je présume, il constituerait un gouvernement? Non?
    Je n’oublie pas davantage la délicieuse réécriture historique du pétainisme validée par aucun historien sérieux.
    C’est d’un sublime achevé.
    On peut lui faire des fiches de lecture sur 25 livres qui disent totalement l’inverse et, qu’a priori, il n’a pas lu ou pire n’a pas souhaité comprendre.
    Quant à la notion de français de souche, j’aimerai bien savoir de quoi on parle.
    Dans ma « souche » personnelle on trouvera, à côté de sang français, aisément du sang espagnol, et une lignée protestante s’appuyant sur les Cévennes avec une intrusion italienne à un certain moment. Mes enfants peuvent prétendre également, par mon épouse, descendre d’italiens et je ne m’interdis pas la présence d’une demi-pinte de sang suisse, voire d’un dé à coudre de sang juif.
    Docteur, est-ce grave?
    Suis-je donc vraiment de souche française?
    Et puis-je me présenter demain au bureau de vote avec ma carte d’électeur et ma carte d’identité française?

    • 33
      JMB
      11 avril 2022 à 14:45 / Répondre

      15-
      Racines chrétiennes, catholiques, protestantes, juives ! Beau cocktail. Mais dis moi à te lire il te manque une racine musulmane. Ne serais-tu pas un peu raciste ?

      • 34
        lazare-lag
        11 avril 2022 à 20:10 / Répondre

        @ JMB (15):
        Et tu as parfaitement raison: avec huit siècles d’occupation arabe (VIIIème au XVème) , et pas seulement en Andalousie (cf. AL Andalus) quel espagnol peut-il sérieusement prétendre ne pas avoir du tout de sang arabe?
        Donc , si j’ai du sang espagnol, même minoritaire, et même à plusieurs générations, il n’est pas impossible que…
        Qu’en pensent Avicenne et Averroès?

  • 8
    marcorel
    9 avril 2022 à 15:11 / Répondre

    Bizarre vous avez dit bizarre . L’extrême gauche , gangrénée par l’islamo gauchisme, est à classer dans les partis respectables . Les vieilles lunes nous rattrapent.
    Essayons de ne pas avoir la mémoire courte au moment de glisser son bulletin dans l’urne !

    • 10
      PDeriemont
      9 avril 2022 à 16:55 / Répondre

      Ça c’est la réthorique de la droite radicale et de l’extrême-droite !!

      • 12
        JMB
        9 avril 2022 à 18:18 / Répondre

        9-Pderiemont
        A moins d’être de la gauche radicale ou de l’extrême-gauche, je ne vois pas ce qu’il y a de réthorique à faire état d’une évidente réalité .

    • 11
      Désap .
      9 avril 2022 à 18:14 / Répondre

      8 – En français dans le texte cette réthorique se nomme de la merde d’extrême droite.

  • 7
    PDeriemont
    9 avril 2022 à 14:57 / Répondre

    Précision sur mon dernier post : « Je ne suis pas étonné du silence de la rue Cadet. Sous la houlette d’un ancien Grand Maître adepte de la startup «maçonnique » la dialectique est passée de la lutte contre l’extrême-droite à celle de la lutte contre LES extrêmes. Je veux bien sûr parler de Daniel Keller qui je le rappelle avait invité Eric Zemmour rue Cadet pour échanger sur les valeurs de la République !!! Dans le même temps le Conseil de l’Ordre s’interrogeait sur une possible radiation de Jean Luc Mélenchon pour comportement non républicain !!!
    Du coup si on additionne aujourd’hui les intentions de vote de LFI, du NPA, de LO, d’une partie des LR, de Reconquête et du RN on est à 50% des français. L’adoration de cet ancien GM au marché et sa détestation de tout ce qui pouvait ressembler à des entraves au libéralisme, nous a durablement coupé de la société réelle. Les autres Obédiences n’ont pas vu venir le problème si bien qu’aujourd’hui ni nous ni elles ne sommes plus audibles auprès de nos concitoyens.
    Et même si on s’en tient aux aspects non politiciens et en considérant que les partis d’aujourd’hui ne sont pas idéologiquement les héritiers directs de ceux d’autrefois, le minimum « syndical » est tout de même de respecter nos règlements. Pas d’adhésion à un parti prônant la haine raciale et encore moins à des partis qui prônent au moins une réglementation de la maçonnerie (obligation de déclaration d’appartenance) voire son interdiction.
    C’est au moins à ce titre qu’on aurait pu rappeler au Frères et aux Soeurs qu’il y avait danger à se tromper de bulletin de vote dimanche.« 

    • 13
      aymeri
      9 avril 2022 à 18:40 / Répondre

      Sauf que la situation du pays a changé….Zemmour n’est pas d’extrême droite ! Il voit ce qu’il voit que la bien pensance et le politiquement rééligible ( il faut sauver son siège ! ) ne veut pas voir…arrêtons l’hypocrisie !
      Tout est bon pour ignorer l’envahissement venu d’ailleurs en laissant les français de souche sur le carreau…où va-t-on avec de telles myopies ?

      • 14
        GépluAdministrateur
        9 avril 2022 à 18:46 / Répondre

        Zemmour n’est pas d’extrême-droite !
        Il faut oser. Tu le place où sur l’échiquier politique ?…
        Quant à tes opinions sur « l’envahissement », je préfère te les laisser 🙁

  • 6
    Patriam Recuperare
    9 avril 2022 à 13:10 / Répondre

    A partir du moment où dans une obédience comme le GODF, un theoricien de la post modernité comme Michel Maffesoli, idéologue de l’extrême droite identitaire , se pavane sans vergogne avec l’assentiment du Conseil de l’Ordre, il est interdit de s’étonner du silence crasse face à l’extrême droite.

    • 9
      PDeriemont
      9 avril 2022 à 15:41 / Répondre

      Michel Maffesoli n’est pas un idéologue. C’est un sociologue. Il dit ce qui est et non pas ce que l’on souhaite.

  • 5
    Désap .
    9 avril 2022 à 11:38 / Répondre

    L’extrême droite ne mérite pas que l’on convainc de ne pas voter pour ses représentants.
    Ceci doit être de l’ordre du principe, eu égard à son histoire sordide et aux idées toutes aussi sordides qu’elle développe, toujours les mêmes depuis sa naissance au XIXè siècle, fruit d’un sentiment contre-révolutionnaire et anti-républicain viscéral, et appuyé sur un catholicisme de combat.
    Partout, rigoureusement partout et de tout temps, où elle a pris le pouvoir ceci s’est soldé par des massacres, des arrestations arbitraires, la négation du droit, la négation des libertés publiques, et privées ce qui est encore plus grave, l’établissement de tribunaux d’exception, le jugement des personnes en fonction de leur nature et non de leurs actes exclusivement, la négation du résultat des urnes, et puis tout le reste qui caractérise cet immondice.
    Nous avons deux exemples actuels :
    Donald Trump aux USA qui, outre sa politique générale abjecte, a nié avoir perdu les élections et ordonné l’assaut du bâtiment représentant les garanties de la Démocratie américaine.
    Vladimir Putìn qui, outre être le financier de tous les partis d’extrême droite en Europe, a pour projet d’abattre les Démocraties européennes. Pour ce faire, il nous menace de nous bombarder avec l’arme nucléaire et a déclenché une première guerre en Ukraine. Effectivement ne nous trompons pas, il s’agit d’une première guerre qui, s’il la gagne, sera étendue à toute l’Union Européenne et, selon la dangerosité dont il fera preuve, les USA hésiteront à s’y engager.
    Et puis il y en a un troisième qui vient d’être élu, Viktor Orbán en Hongrie, dont seule la trouille de se faire virer de l’UE l’empêche de soutenir ouvertement Putìn. Viktor Orbán c’est Monsieur démocrature, c’est Monsieur démocratie illibérale, c’est Monsieur contrôle de l’information, c’est l’extrême droite version européenne.
    Concrètement en France, si Madame Le Pen nous joue du violon en s’affichant avec ses chats et en parlant de défense du pouvoir d’achat, celle-ci n’a aucunement renoncé au volé racial de son programme, pas plus qu’à ses projets de restriction des libertés et de la Démocratie. En outre si elle est élue, elle renoncera à appliquer des sanctions économiques vis à vis de la Russie au prétexte de protéger le pouvoir d’achat des Français. Pour se faire, elle commencera par s’écarter de l’Union Européenne et finira, forte de résultats économiques trafiquer, par nous proposer par référendum, qu’elle n’hésitera pas également à trafiquer, de la quitter.
    Quant au fantoche Zemmour, financé par l’industriel Bolloré planqué en Afrique où il agit comme un néo-esclavagiste, il n’hésitera pas à accrocher un croissant rouge à la poitrine des musulmans français et à ceux présents sur notre sol, ceci de manière implicite, mais ce cinglé est même capable de le faire au sens propre ; en tout cas ses troupes, essentiellement composées de jeunes catholiques intégristes, n’y verraient aucun inconvénient, il suffit de les écouter.
    Face à l’extrême droite il faut être déterminé. Il faut avoir la volonté de principe de l’abattre comme on abat un chien enragé.
    Madame Le Pen est parfaitement en position de gagner cette élection présidentielle. Et si ce n’est pas le cas et qu’elle fait un score de l’ordre de 47% comme le supposent tous les sondages, c’est aussi grave.
    Ceci signifiera que les idées politiques nauséabondes de l’extrême droite sont devenues acceptables dans notre pays.
    N’a-t-on pas lu ici, de la part de franc-maçons se revendiquant de plus de trente cinq ans de maçonnerie, qu’à la fois Le Pen et Zemmour font preuve de clairvoyance ? Rongés qu’ils sont par la peur et un sentiment anti-musulmans viscéral.

  • 4
    PDeriemont
    9 avril 2022 à 08:56 / Répondre

    Je ne suis pas étonné. Sous la houlette d’un ancien Grand Maître adepte de la startup «maçonnique » la dialectique est passée de la lutte contre l’extrême-droite à celle de la lutte contre LES extrêmes. Du coup si on additionne aujourd’hui les intentions de vote de LFI, du NPA, de LO, d’une partie des LR, de Reconquête et du RN on est à 50% des français. L’adoration de cet ancien GM au marché nous a durablement coupé de la société réelle. Les autres Obédiences n’ont pas vu venir le problème si bien qu’aujourd’hui nous ne sommes plus audibles.

  • 3
    Sarastro
    9 avril 2022 à 08:25 / Répondre

    Mes BAFF,

    Je serai toujours surpris par ce genre d’appel, et à titre personnel je trouve plus convenable que les obédiences ne s’immiscent pas dans les choix de chacun.
    Je suis pour la Démocratie, un système certes imparfait mais il est le moins pire…
    Et à titre personnel j’essaierai toujours de combattre en essayant de convaincre.
    Mais je respecterai toujours le choix effectué dans les urnes.
    Et surtout votons, pour, et non pas contre. C’est avec ce genre de raisonnement que l’on a connu 2002…

  • 2
    gerard greilsammer
    9 avril 2022 à 08:25 / Répondre

    Pas étonnant lorsque l’on entend certains propos dans les loges ,à l’époque la GLDF ne s’était pas associé à cet appel

  • 1
    Régis Franck
    9 avril 2022 à 02:23 / Répondre

    On peut fortement le regretter.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous