Un épistolier Grand Maître du Grand Orient de France

Publié par Jiri Pragman

José Gulino, Grand Maître du Grand Orient de France, a la plume qui le démange. Selon le journaliste de L’Express François Koch (cf. Hollande saisi par le GODF), le Grand Maître en question n’a pas seulement envoyé une missve au pape François, il a aussi rédigé le même jour une bafouille à destination du président de la République. Le GM du GODF, de la sentinelle de la République, aurait voulu l’alerter l’antimaçonnisme et des violences d’extrême droite. Il se tient à la disposition du président pour le rencontrer afin d’aborder ces différents sujets. Comme à son habitude, Koch livre le courrier in extenso.

Dans Le Lab (Le meilleur du web politique) d’Europe 1, l’information de La Lumière a été reprise sous le titre Les francs-maçons demandent audience à François Hollande.  Encore un titre « englobant » qui énerver plus d’un Franc-Maçon français qui n’est pas nécessairement en osmose avec les initiatives du GM du GODF ou de son Conseil de l’Ordre, à plus forte raison s’il n’y appartient pas!

mardi 30 juillet 2013
  • 29
    Zorglub
    2 août 2013 à 09:33 / Répondre

    Merci à déclic de nous rappeler la voie initiatique qui est la nôtre. Dommage pour ceux qui confondent notre institution avec un parti politique. Trop de maçons confondent un peu tout !!!
    C »est regrettable….

  • 28
    Zorglub
    2 août 2013 à 09:33 / Répondre

    Merci à déclic de nous rappeler la voie initiatique qui est la nôtre. Dommage pour ceux qui confondent notre institution avec un parti politique. Trop de maçons confondent un peu tout !!!
    C » »est regrettable….

  • 27
    declic
    1 août 2013 à 17:54 / Répondre

    « Si l’on souhaite définir la Franc-Maçonnerie comme une institution qui travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’Humanité, alors, nous devions être là. « 

    Je n’ai jamais été d’accord avec cette définition que font les obédiences dites « libérales ». Car bien des extrémistes, de tout temps ont commis des exactions en croyant qu’ils le faisait pour le « bien de l’humanité »… Ce que vous croyez bien faire aujourd’hui, pourrait vous paraître comme mal demain. Dans ma jeunesse j’ai fait des actions, pris des positions, croyant bien faire. Alors que la perpective et la vision des choses ayant changé je sais que j’étais totalement dans l’erreur a cette époque.

    Comme personne, de bien pensant, ne peut prétendre détenir la vérité. (Sauf si vous appartenez au Vatican…)

    Je préfère définir la FM comme étant celle de faire d’un homme bon, un homme meilleur; et ce faisant souhaiter que les hommes étant meilleurs, la société puisse elle aussi le devenir.

    Rien ne m’empêche comme individu de faire des actions politiques profanes. Mais de là a mettre mon cordon d’officier FM et de parader contre la chasse aux phoques…ou contre l’avortement…

  • 26
    JMS
    1 août 2013 à 16:38 / Répondre

    En écrivant successivement aux deux François, Gulino montre qu’il est beaucoup plus mégalo que mon ami Pierre L qui avait dit que le Soleil ne se couche jamais sur le GODF!
    😉

  • 25
    JMS
    1 août 2013 à 16:35 / Répondre

    Cher Gérard,

    Je n’ai toujours pas compris en quoi permettre à deux femmes d’avoir un en commun sans aucune référence masculine, en niant donc une altérité naturelle, contribue au perfectionnement intellectuel et social de l’humanité…

  • 24
    Gérard Contremoulin
    1 août 2013 à 14:19 / Répondre

    Pour ce qui concerne les sœurs et les frères qui ont défilé lors du Mariage pour Tous, et j’en étais, il est totalement FAUX de dire que nous portions gants et tabliers !
    Il n’ y avait officiellement que la GLMU et seul son Grand Maître défilait dans le carré de tête. Il y avait des Sœurs de la GLFF, des sœurs et des frères du GODF, du DH et de la GLMF en cordons ou sautoirs.
    Compte tenu du nombre de participants, 3 cortèges ont été constitués à partir de Denfert Rochereau et il y a eu des Francs-Maçons dans chacun d’eux, regroupés par affinités fraternelles. J’ajouterai même que ces affinités traversaient les obédiences !
    Pourquoi avions-nous décidé d’y participer ?
    Nous avions conscience qu’il était de notre devoir d’être là, compte tenu de l’idée que nous avons de ce qui est devenu depuis la loi.
    Si l’on souhaite définir la Franc-Maçonnerie comme une institution qui travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’Humanité, alors, nous devions être là.
    Tout en comprenant aussi qu’on puisse être d’un avis opposé…

  • 23
    Declic
    1 août 2013 à 04:56 / Répondre

    Les manifestations avec cordons de Franc-Maçon existent bien ailleurs, qu’en France. Cependant, ces manifestations ne sont jamais politiques ou revendicatrice. Ce n’est qu’en France que les franc-maçons font des parades politiques avec des syndicats et les défenseurs des causes profanes.

    Par exemple aux USA ou au Canada, lors des Fêtes nationales, il peut y avoir des parades de Shriners ou de maçons. Mais jamais vous ne verrez, comme le font certaines obédiences françaises tels les orangistes du Royaume Uni, faire des manifestations politiques ou des parades avec cordon pour manifester pour des raisons politiques.

  • 22
    Ronan
    31 juillet 2013 à 18:16 / Répondre

    Tu mélanges tout, mon cher Fred !

    – Personne ne « fustige » les Obédiences régulières. Ce que je dis simplement, c’est que je n’ai pas besoin de la reconnaissance anglaise pour me sentir « régulier ». Du reste la confusion sémantique entre ces deux termes en dit beaucoup sur ceux qui l’entretiennent.

    – Je ne parle pas de l’UGLE, mais de la GLd’A, celle de 1717 et des années suivantes où l’on défilait beaucoup « pour se montrer », bannière au vent. Bref, une tradition qui remonte aux origines et qu’il faut chercher dans la tradition chrétrienne des « processions » (d’où les bannières), que l’on connaît bien chez moi (voir la Grande TRoménie, notamment).

    – Enfin, arrête de parler des tabliers: qui défile en tablier? Personne. On parle des cordons, ce qui est très différent et mérite que tu approfondisses le sujet, jeune Padawan (d’où mon conseil, manifestement tombé dans l’oreille d’un sourd, d’une visite – guidée – au Musée de la rue Cadet).

    A bientôt en loge, donc !:=))

  • 21
    FRED
    31 juillet 2013 à 16:38 / Répondre

    j’imagine que les frères ou les sœurs qui manifestent en décors dans la rue font plutôt parties d’obédiences a-dogmatiques c’est à dire celles là même qui fustigent les obédiences anglo-saxonnes.
    il serait pour le moins paradoxal que leurs membres ne se justifient en faisant appel aux usages mondains et aux manières de fonctionner socialement de l’UGLE ou des GL régulières américaines.

    mais je ne dis cela que pour taquiner car il est vrai que l’on peut trouver des justifications pour tout et son contraire dans l’histoire pourtant courte de la maçonnerie moderne.
    en ce qui me concerne ma démarche doit produire du sens dans ma vie et je ne m’imagine pas un instant en train de plastronner dans la rue en tablier de maçon,
    et d’abord lequel? celui d’apprenti, de maitre, de grand élu, de chevalier??
    pourquoi si je défile en tant que maçon devrais je le faire en tant membre d’une obédience et pas au nom d’un suprême conseil ou d’un grand collège?
    tout cela n’a aucun sens a mon avis.
    bises

  • 20
    Ronan
    31 juillet 2013 à 16:10 / Répondre

    « Je dirais même plus », cher Fred…

    Le tablier et les gants sont des « décors » maçonniques (et on ne les porte pas dans le monde profane, en effet).

    Pour le cordon, il serait bon de se renseigner sur son origine (et son usage au fil des siècles) avant de proférer des affirmations aussi péremptoires que fausses !:=))

    Pour rappel, les Obédiences américaines défilent bannières au vent et dès l’origine de la maçonnerie, à Londres, des « processions » publiques exhibaient les symboles du temple (et pas seulement le tablier), comme le montrent diverses gravures du début du XVIIIe siècle. Une petite visite (avec guide!) au Musée de la franc-maçonnerie de la rue Cadet s’impose pour une mise à jour des idées reçues !:=))

  • 19
    FRED
    31 juillet 2013 à 15:16 / Répondre

    @ romain,

    je dirais même plus (que Yasfaloth) ça ne devrait JAMAIS se faire.

    le tablier et le cordon sont des symboles qui permettent au maçon de participer à la construction de l’image mentale commune qu’est la Loge (chacun des assistants représente un membre des trois grades et chacun des officiers joue le rôle d’une instance)
    en dehors de la Loge les cordons, tabliers et décors n’ont aucun sens, ni pour les profanes ni pour les maçons.
    c’est ri-di-cule

  • 18
    Romain
    31 juillet 2013 à 14:14 / Répondre

    Bin disons que cela me fera pas très plaisir mais qu’y puis je ? Vais je me sentir « salis » par tes opinions politique ? Tant que tu t’en tiens à tes serments maçonniques, que tu ne représentes pas un danger pour tes Frères et Soeurs de loges. Devrais je être dans l’isoloir lors de chaque vote ? Doit on mettre une police intérieure pour vérifier la moralité de chaque frère et soeur ? La maçonnerie a cette immense naïveté de faire confiance à ses membres. Elle repose sur le postulat que le frère ou la soeur est avant tout honnête. Je connais des frères qu souhaitent l’expulsion des anarchistes et des gauchistes des obédiences parce qu’ils sont contre la république et/ou se revendique révolutionnaire.
    Personnellement pour que je défile avec mon cordon il va falloir beaucoup, parce que la maçonnerie que je souhaite vivre n’est pas revendicatrice mais c’est un choix personnel. Et je ne me sens nullement salis lorsqu’un frère lambda (j’insiste sur ce point) déconne, magouille ou va en taule. Après si tu te pointes devant moi avec ta flamme front national, ne t’attends pas à ce que je te claque la bise. Simplement, je réclamerais pas ta tête, si tu es assez con pour te contenter de réponse simpliste, je pense qu’en FM tu vas vite t’ennuyer……ou essayer de faire du prosélytisme; ce qui est une autre paire de manche.

  • 17
    Yasfaloth
    31 juillet 2013 à 13:56 / Répondre

    @Romain

     » Et leurs positions n’engagent qu’eux-même. »

    Mouais… alors je vais aller, avec quelque potes, et avec mon cordon, applaudir les Lepen le 1er Mai devant la statue de Jeanne d’Arc pendant que les caméras vont longuement s’attarder sur nos cordons en commentant que les FM sont venus appuyer Marine et le FN !

    Ah mais après je déclarerai qu’on a fait cela à titre strictement personnel !

    Et tu penses que tu seras aussi « compréhensif » ?

    Ok je suis peut être un peu dans l’outrance, et je n’ai aucune sympathie pour les fachos, c’était juste pour illustrer… mais vu depuis l’autre bord, c’est exactement pareil…

    Non ! Un maçon qui manifeste avec son décors nous engage tous, qu’il le veuille ou non ! Et cela devrait être réservé à des cas extrêmes et se faire toutes obédiences confondues et solidaires !

    Cordialement

  • 16
    Romain
    31 juillet 2013 à 12:13 / Répondre

    Heu…ils font ce qu’ils/elles veulent avec leurs cordons non ? Défiler en cordon est un choix personnel. La maçonnerie n’étant ni un parti, ni une secte, chaque maçon est libre de défiler avec son cordon ou non. Tant qu’il ne se réclame que de lui-même, un frère ou une soeur est encore libre je crois ?
    Si à chaque fois que je voyais un maçon adopter un comportement « contraire à l’éthique maçonnique » (le débat est ouvert sur ce qu’est l’éthique maçonnique), je rendais mon tablier… Par ailleurs beaucoup de maçons étaient de la GLMU ou des soeurs de la GLFF. Il faut en plus un contrôle d’identité maçonnique pour savoir si ils appartenaient à telle obédience ? Diable merci (ça c’est juste pour embêter les intégristes de tout poil) les maçons, même dans une obédience, demeurent des gens libre. Et leurs positions n’engagent qu’eux-même.

  • 15
    Rethy
    31 juillet 2013 à 11:33 / Répondre

    Mais enfin Romain, tu ne croyais quand même pas en l’altérité du bacille ? C’est un alimentaire tout simplement qui ne mérite même pas tes critiques.

  • 14
    akba
    31 juillet 2013 à 08:19 / Répondre

    (…)
    Entièrement d’accord avec Romain. Quant au défilés avec les cordons j’en suis extrêmement choqué ! Le G.O.D.F ne devrait-il pas prendre des sanctions vis à vis des Frères agissant de la sorte ?

  • 13
    Gwaenon
    31 juillet 2013 à 00:29 / Répondre

    Allez José… faut que t »arrêtes le pastaga parce que ça ne te réussi pas.
    Je sais… tu veux aider le godf. Tu veux vraiment l »aider ? Ecrit une seule lettre, la dernière, ta démission complète de l »ordre.

  • 12
    Horam
    30 juillet 2013 à 23:39 / Répondre

    Bravo à ce GM qui prend la mesure de sa fonction.
    Si on compte sur les loges pour s’exprimer c’est pas gagné…
    Il a raison de parler de FM française, car soyons réalistes, à part le GO…

  • 11
    Fred
    30 juillet 2013 à 22:54 / Répondre

    Tout a fait d’accord avec Romain

  • 10
    Yasfaloth
    30 juillet 2013 à 22:52 / Répondre

    @Romain

    C’est justement ce que j’étais en trains de me dire… en allant faire un petit tour sur l’Intranet du Godf (oui, oui, mes codes sont encore valides, mais je n’en abuse pas !) et en voyant que ni la lettre à François, ni celle à Holande (non non ce n’est pas une redondance), y sont affichées… ni sur le site public d’ailleurs…

    Enfin, c’est toujours plus facile d’en appeler au Président de la République (et quelque part de mettre en cause la capacité du gouvernement à maintenir l’ordre, Mr Gulino ne serait il pas en très bon terme avec Mr Vals ?), que de se remettre en question et de se demander si le GM et quelques autres maçons n’auraient pas un brin de responsabilité dans ce qui nous arrive, avec leurs déclarations tonitruantes et sans nuances contre Mgr Vingt Trois, contre la manif pour tous, contre la conception que se fait l’église du devoir de ses prêtres, par son extrémisme laïciste etc…

    Sans compter ceux qui ont trouvé malin de défiler avec leurs cordons en tête des manifs LGBT…

    Et puis s’il juge les agissements dont les maçons et certains de leurs symboles sont victimes, illégaux, n’y a t’il pas une police et une justice en France ?

    Au lieu de donner à croire, par ce courrier de faraud à une collusion avec la présidence qui ne pourra, en l’état des choses que l’embarrasser elle qui n’a pas vraiment besoin de ça en ce moment…

    Décidément, vivement la rentrée…

    Cordialement

  • 9
    marc
    30 juillet 2013 à 22:47 / Répondre

    C est bientôt le convent…

  • 8
    Romain
    30 juillet 2013 à 22:05 / Répondre

    Cette nouvelle je m’en moque mais par contre si c’était possible de pouvoir produire un écrit au GODF, à la GLNF et à la GLDF sans que ce soit publié sur le site de cette punaise de François Koch qui assoit ainsi sa réputation de « grand connaisseur de la maçonnerie » lui qui continue à censurer tout les commentaires qui ne vont pas dans son sens et qui au final ne met en ligne que ce qui peut le servir lui et non les maçons.
    Après peut être que j’ai pas reçu la directive de mon obédience et que désormais il est nécessaire, en tant que secrétaire de ma loge, que j’envoie mes tracés à ce monsieur et sa fausse mission de « mettre en lumière ce qui demeure caché ».

  • 7
    Mister Zotis
    30 juillet 2013 à 21:41 / Répondre

    1878 est pour certain l’an 1 de l’année de vrai lumière :)))

    J’adhère pas mais après tout pk pas 😉

  • 6
    Mister Zotis
    30 juillet 2013 à 21:23 / Répondre

    Tant qu’il y ait qu’il sollicite un RDV au près de Mandela, pour lui expliquer comment ce dernier aurait pu faire mieux…….Avant qu’il ne soit trop tard.

  • 5
    laryxdaurica
    30 juillet 2013 à 21:19 / Répondre

    Il ne risque pas de demander quoique ce soit à Dieu, les références au GADLU lui pose déjà assez de problèmes actuellement avec ses locataires indésirables qui y font référence…

  • 4
    Pascal
    30 juillet 2013 à 21:09 / Répondre

    Encore une manifestation de la cordonite aiguë ?
    Avant de rendre son beau cordon, notre Frere José veut exister aux yeux des grands de ce monde. Une suggestion mon Frere, avant le convent tu as le temps d’écrire à Obama et à Xi Jinping.

    Enfin, même si c’est pathétique, je préfère ces missives à celles d’expulsions de Freres

    Gageons que les Freres du GODF saurons revenir à la raison lors du convent.

  • 3
    captainmerritt
    30 juillet 2013 à 21:09 / Répondre

    Après le Pape , le Président de la République Française…
    Peut être que José se réserve mais pourquoi pas une
    petite lettre au G.A.D.L.U. ???
    Celui d’avant 1877 bien sûr…

  • 2
    dale
    30 juillet 2013 à 20:32 / Répondre

    …le chant du cygne ? En tout cas, il est prolixe, peut-être (surement) trop, ça risque de porter préjudice à son dauphin désigné

  • 1
    gagevapi
    30 juillet 2013 à 19:37 / Répondre

    Si j’étais lui, plutôt qu’aux saints, une lettre directement au bon dieu.
    Sinon un peu de patience: saint-nicolas c’est le 4 décembre: ça marche parfois.
    Ou un peu plus tard, le père noel, avec un verre dans le nez, c’est possible, rare, mais possible.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif