Un temple maçonnique inconnu avec « des ossements » découvert près de Tarbes

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 1 décembre 2022
  • 4
    Pierre Noël
    3 décembre 2022 à 12h23 / Répondre

    Il y a bien longtemps, lors du siècle passé, dans les écoles de médecine que j’ai fréquentées, les étudiants possédaient, ou du moins presque tous, des ossements humains, des vertèbres, des os longs et des crânes acquis de ci de là selon les règles du temps, bien utiles pour étudier l’anatomie humaine (même s’il leur était impossible de dire d’où ils venaient, d’Afrique, d’Asie ou d’Europe). Je me souviens des longues heures passées sur un de ces crânes à découvrir les mystères du sphénoïde et à me représenter dans l’espace la disposition de l’ethmoïde !

  • 2
    Jean Mabuse
    3 décembre 2022 à 10h42 / Répondre

    Voici un commentaire trouvé sous l’article de La Dépêche :

    doudou65

    Situé sur les hauteurs de Trébons, la maison de Nicolas Katkoff est restée, selon son expression, « une ruine neuve ». Jamais achevée et abandonnée aux ronces. Il a fait construire un véritable temple souterrain, creusé dans la roche » qui a même servi un jour à la célébration d’une messe pour des scouts. Certains se souviennent de leur initiation maçonnique, descendu par un treuil manuel dans le cabinet de réflexion pour « visiter l’intérieur de la terre ». Le symbolique allié à la réalité. Nicolas Katkoff, que j’ai connu et apprécié, était un chercheur de sagesse, un passionné de franc-maçonnerie qui a évolué vers le martinisme, courant philosophique, initiatique et ésotérique judéo-chrétien. Passionné de sophrologie et de méditation…. Un sage et un cherchant de sagesse et d’absolu ! Heureusement qu’on lui rend hommage… J’apprends sa disparition : une affectueuse pensée pour Monique.

    • 3
      GépluAdministrateur
      3 décembre 2022 à 11h51 / Répondre

      Selon des sources d’informations locales que je pense crédibles, aucune obédience reconnue n’a jamais utilisé ce « temple », bâti en sous-sol de sa maison en travaux permanents par un médecin qui fut membre de la GLDF avant de s’en éloigner pour partir vers des horizons mystiques plus « personnels »…

  • 1
    flint
    3 décembre 2022 à 9h27 / Répondre

    Vivement la suite…….

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous