Une vieille carte anti-maçonnique

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 12 mars 2021
  • 10
    lazare-lag
    13 mars 2021 à 19:05 / Répondre

    Et Post-Scriptum à mon message précédent: si tu tapes Roudy dans le moteur de recherche d’Hiram.be, ici-même, c’est treize articles qui la citent. Le tout dernier, le 8 mars dernier dans un communiqué de la GLFF intitulé:  » 8 mars 2021, L’égalité un combat permanent ».

  • 8
    gloirautravail
    13 mars 2021 à 16:28 / Répondre

    Cette image rappelle le « jeu de la casserole » du petit père Combes mais plus près de nous n’oublions pas notre Soeur Yvette R. maire de Lisieux également

    • 9
      lazare-lag
      13 mars 2021 à 18:56 / Répondre

      Pourquoi ne pas dire ici qu’il s’agit d’Yvette Roudy, 92 ans dans un mois, le 10 avril prochain?
      Et qui fût Ministre des Droits de la Femme avec Mitterrand, dès 1981, et soeur à la GLFF.
      Pourquoi cette pudeur à ne pas la nommer totalement?
      Son appartenance à la FM est largement connue.
      Il ne faut même pas une minute pour la trouver sur internet, et sans beaucoup d’effort, elle ne s’en cache pas, et plusieurs sources non maçonniques en font état.
      Et à part son cursus politique, (ministre, députée du Calvados, députée européenne, maire de Lisieux) on observera aussi qu’elle fût traductrice – notamment – du livre d’Eleanor Roosevelt « Ma vie ».

  • 6
    pn
    12 mars 2021 à 15:47 / Répondre

    Dans une république laïque (se disant neutre mais toujours un peu anticléricale), la rencontre d’un dignitaire de l’Eglise de Rome et d’un Elu du peuple Français peut-elle passer inaperçue ?

    • 7
      lazare-lag
      13 mars 2021 à 10:45 / Répondre

      Les élus du peuple français ne représentent pas un ensemble lisse, homogène et de même niveau de notoriété, j’entends de même niveau électoral et de même notoriété politique.
      Il en est de même des dignitaires de l’Eglise de Rome, où seule tranche médiatiquement (et mondialement) la figure tutélaire du Pape.
      Et celle de Jean-Paul II, premier pape non-italien depuis des siècles, pape issu d’un pays de l’Est qui se détachait fortement de l’emprise soviétique (se souvenir de Solidarnosc et de Lech Walesa), était éminemment charismatique en ces années 1980.
      Quand on y ajoute un lieu hautement symbolique, comme Lourdes dans l’anecdote que je restitue, la venue de Jean-Paul II à Lourdes, surtout lors de sa première visite, et l’accueil fait par un maire, et ministre, qui ne se cachait pas vraiment de son appartenance à la Franc-Maçonnerie, vous réunissez tous les ingrédients pour qu’une telle rencontre revête une certaine saveur appréciée des fins gourmets.
      Effectivement, toute cette concordance d’éléments pouvait difficilement faire qu’une telle rencontre passe inaperçue.
      J’étais étudiant à l’époque, à Toulouse, donc dans la même région, et je m’en souviens encore.
      Et ce, bien qu’à l’époque j’étais loin de me douter qu’un jour je serai franc-maçon.

  • 3
    Yonnel Ghernaouti
    12 mars 2021 à 10:24 / Répondre

    Une carte postale ancienne éditée par « Le Comité Anti-maçonnique ». Il est remplacé en 1904 par l’Association antimaçonnique de France, très active au début du siècle dernier à la suite de l’affaire des fiches.

  • 1
    lazare-lag
    12 mars 2021 à 07:04 / Répondre

    S’il n’y avait que le maire de Lisieux à avoir été franc-maçon!
    François Abadie, maire de Lourdes (1971-1989), et ministre du tourisme (1981-1983) sous François Mitterrand, était également franc-maçon.
    L’ironie de l’histoire faisant de lui le maire qui a accueilli à Lourdes le pape Jean-Paul II, chaque fois que celui-ci est venu à Lourdes pendant que François Abadie en était le maire.
    A l’époque, certains commentateurs et/ou journalistes se sont bien amusés des moments où on les voyait ensemble sur la photo.

    • 2
      Pitou Grandjean
      12 mars 2021 à 10:13 / Répondre

      * Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
      **Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.

      * « Cathéchisme-Instruction » du 1ierD. / *Evangile de Mathieu 7.7
      ** Evangile de Mathieu 7.8

    • 4
      Claude JAMIN
      12 mars 2021 à 11:53 / Répondre

      Je ne vois pas où est le problème… un Franc-maçon respecte les principes Républicains, comme les religions.

      • 5
        lazare-lag
        12 mars 2021 à 13:02 / Répondre

        MTCF ou MTCS (le prénom Claude ne permet pas de trancher), ai-je dit qu’il y avait un problème?
        Si je me permets d’en sourire, voire de m’en amuser, est-ce une manifestation de réprobation?
        C’est la rareté et l’exception de ce type de rencontre, son côté original, éventuellement humoristique, qui me semblait devoir être mentionné. Rien d’autre.
        D’ailleurs, s’agissant ici des deux protagonistes, le pape et le maire, je les crois assez fins tous les deux pour être chacun parfaitement renseigné sur l’interlocuteur en vis-à-vis, et savoir vivre la rencontre avec doigté, élégance et intelligence.
        Même franc-maçon, on ne devient pas maire par hasard de la cité mariale.
        Il se trouve par ailleurs, que je suis originaire de ces coins là, natif d’environ 60 ou 70 km de Lourdes, des histoires sur Lourdes, dans la région, il s’en raconte bien d’autres d’autres, et celle-ci est vraie.
        Etant vraie, elle n’est donc pas un problème à résoudre, elle est simplement un fait à constater.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous