Vente aux enchères de pièces maçonniques à Cannes

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 22 juillet 2011
Étiquettes : , ,
  • 3
    fluo
    24 juillet 2011 à 02:03 / Répondre

    Merci pour toutes ces précisions, Véronique, ça me permet de mieux comprendre le monde de la vente aux enchères qui m’est inconnu 🙂

  • 2
    Véronique
    23 juillet 2011 à 19:06 / Répondre

    Les deux sommes annoncées sont une fourchette d’estimation du lot ( dans lequel il pourrait être adjugé). L’estimation basse peut être la mise à prix de départ , Il arrive parfois que le commissaire priseur commence les enchères plus bas que l’ estimation basse , dans le but de susciter l’intérêt et le jeu des enchères. Le prix final dépendra des amateurs . Parfois les enchères s’envolent bien au delà des estimations . Dans d’autres cas , les objets peuvent ne pas trouver preneur et être « retirés » comme on dit . Dans le cas de la vente qui nous intéresse , les prix dépendent de la rareté des pièces et de la motivation des collectionneurs. En vente publique ( pour être discret , ou si on est pas présent le jour de la vente ), on peut faire une offre par écrit , en remplissant un bordereau d’ordre d’achat à l’avance et donc par là ne pas devoir enchérir publiquement dans la salle de vente . Attention : s’informer du montant , %, des frais de vente .

  • 1
    fluo
    22 juillet 2011 à 20:10 / Répondre

    Ce n’est pas à ma portée de bourse, ce qui n’empêche que le catalogue est en lui-même un vrai plaisir à parcourir. De magnifiques pièces…
    Une petite question, pour les habitués des salles des ventes : deux prix sont affichés, un minima et un maxima, cela correspond-il pour le premier à l’ouverture de l’enchère, et au seuil minimum de vente de l’objet pour le second?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous