Votez pour Maria Deraismes ou encore pour…

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 14 septembre 2013
Étiquettes : , ,
  • 6
    Mario Deraismes
    15 septembre 2013 à 17:55 / Répondre

    @franchise
    Bravo! Voilà la vraie question 🙂

  • 5
    franchise
    15 septembre 2013 à 17:05 / Répondre

    Quand pensent les intéressées
    ?

  • 4
    Mario Deraismes
    15 septembre 2013 à 12:12 / Répondre

    @dld
    oups! me voilà pris en flagrant délit d’inculture!

  • 3
    dld
    15 septembre 2013 à 10:56 / Répondre

    @Mario, Weil, pas Veil (étant donné qu’il faut être décédé pour entrer au Panthéon) 😉

  • 2
    Yasfaloth
    14 septembre 2013 à 22:05 / Répondre

    @ Mario Deraisme

    Effectivement si on souhaite faire entrer, après Marie Curie, une femme au Panthéon, Simone Weil représente à mes yeux une personnalité beaucoup plus universelle et empreinte d’abnégation et de fraternité active que Maria Deraisme qui est aussi une grande dame mais à mon avis dans un registre plus « étroit »…

    Ceci dit, on peut comprendre que le DH recherche pour sa fondatrice les honneurs ultimes de la république.

    Cordialement

  • 1
    Mario Deraismes
    14 septembre 2013 à 19:28 / Répondre

    Si l’on se place du point de vue de la « popularité », on s’étonnera que Maria Deraismes remporte une majorité de voix…il serait en outre malhabile qu’on mette en avant , de fait, sa qualité de co-fondatrice de la Franc-Maçonnerie mixte.
    A mon humble avis, Simone Veil remportera « la première place », notamment parce qu’elle est contemporaine.
    Quoique la République pourrait/devrait accorder une place non déméritée à Solitude…Elle lui devrait bien çà!
    Et cela permettrait à Aimé Césaire de se sentir moins seul 😉

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous