Yvette Ramon en Nouvelle-Calédonie

Publié par Jiri Pragman

Yvette Ramon est présentée comme une des figures de l’ordre franc-maçon « Droit humain » (elle est en fait Grand Commandeur de la Fédération Française du Droit Humain) dans Les Nouvelles calédoniennes. L’édition du 14 décembre 2010 de ce quotidien l’a interviewé à l’occasion de sa venue en Nouvelle-Calédonie.

A la question sur les actions de la Fédération française dont elle a la charge, elle répond: Chaque fois qu’un groupe humain est attaqué dans sa dignité, l’ordre est là pour le défendre. Sont cités: les violences faites aux femmes, les nanotechnologies, la prise en charge des maladies de la vieillesse, les retraites, l’école. Elle est interrogée sur la culture du secret et du cérémonial, que l’imaginaire collectif associe beaucoup aux sectes. ainsi que sur le mode d’adhésion à la Franc-Maçonnerie, sur la mixité du Droit Humain et sur l’implantation du Droit Humain en Nouvelle Calédonie (3 Loges dont la dernière est une Loge de Perfection).

jeudi 16 décembre 2010

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif