Photo Janine Niepce/Roger-Viollet

Zemmour et « l’instruction publique »

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 11 janvier 2022
  • 17
    Sarastro
    18 janvier 2022 à 15:43 / Répondre

    Mes BAF,

    Je constate, qu’en franc-maçon qui se respecte, vous êtes tous favorable au maintien de la Démocratie (Demos Kratos : Le pouvoir par le peuple, il est toujours bon de le préciser…).
    Je le suis aussi.

    Et c’est bien pour cette raison que dans le cas où, le Peuple, possède une vision différente de la mienne, je la respecterai.
    Si le peuple choisi de soutenir un homme politique identifié à l’extrême-droite (il serait interessant au demeurant de faire un bilan sur la véritable définition actuelle de la droite, la gauche et des extrêmes, j’avoue avoir tendance à m’y perdre…), je ferai de mon mieux pour convaincre que le chemin n’est pas le bon, mais je respecterai le choix qui découle du « moins mauvais des systèmes ».
    Je rappelle au passage que Platon disait au sujet de la Démocratie qu’elle est un régime dangereux car elle donne un pouvoir et une liberté excessifs au peuple. Et malgré tout je reste en faveur de la Démocratie.

    Mais avant de d’anticiper les résultats d’avril, commençons par regarder la politique actuelle.
    Toute personne en capacité d’analyser, de manière objective, ce qu’il est en train de se dérouler, ne peut que constater que la Démocratie est loin d’être la priorité de nos gouvernants… Et à ce jour ne gouverne ni E. Zemmour ni M. Le Pen…

    La Liberté mes frères, doit être le pilier de notre société. Au même titre que l’Egalité et la Fraternité.
    Malheureusement, à ce jour je vois la Liberté esquissée, l’Egalité évincée, et la Fraternité… il n’y a qu’à lire les échanges entre frères…

    Allons au-delà des clivages mes frères, et exprimons nous sereinement, en toute fraternité.
    Si nous ne sommes pas nous même en capacité de le faire, à quoi servirait la taille constante de notre pierre?

    • 18
      Désap .
      18 janvier 2022 à 16:49 / Répondre

      17 – Non pas le Peuple, pour l’instant seulement 11% du Peuple ; ça relativise un peu les choses tout de même.

      • 20
        Sarastro
        18 janvier 2022 à 19:56 / Répondre

        Mon BAF,
        Je ne parle pas seulement de E. Zemmour…
        Tout d’abord à ce jour il est à 13%. Dans dans les « extrêmes », M. Le Pen elle est à 17%. Et je ne compte pas les 3 ou 4% qui se promènent dans le bas du tableau.
        À cela on peut rajouter une belle partie de l’électorat de V. Pecresse qui est tentée de basculer chez E. Zemmour (ou qui y basculerait en cas de second tour).
        Avec minimum 35%, on peut donc considérer que l’électorat considéré « d’extrême droite » est à ce jour bien supérieur à l’électorat d’E. Macron seul.
        Nous pourrions également citer JL Mélenchon, qualifié par les médias dominants « d’extrême », qui fait quant à lui près de 10%.
        Le Peuple a à l’image de l’Homme, ses anges… et ses démons…
        Mais peut-être que, au vu de la situation, serait il intelligent que les gouvernements successifs tirent enfin des conclusions de leurs politiques successives, plutôt que d’agiter en permanence le drapeau de la peur.
        Mais malheureusement je n’ai pas l’impression que ce soit d’actualité.
        Il est utile lorsque l’on veut analyser objectivement une situation, de prendre du recul et de mettre de côté l’affect et nos opinions…

        • 22
          Luciole
          19 janvier 2022 à 13:53 / Répondre

          Puisqu’on s’amuse avec les pourcentage peut on rappeler que le plus grand parti de France est celui des abstentionnistes et qu’à ce point de vue il nous reste encore beaucoup de temps avant de savoir ce qui se passera.

          • 26
            Sarastro
            20 janvier 2022 à 16:12 / Répondre

            Mon BAF,
            J’aurais eu tendance à te rejoindre il y a peu mais, selon un dernier sondage IFOP, 95% (dont 67% en sont certains) des personnes sondées ont répondu OUI à la question « Vous personnellement, envisagez-vous d’aller voter au premier tour de l’élection présidentielle qui aura lieu le dimanche 10 avril 2022 ? »…

      • 25
        Luciole
        20 janvier 2022 à 13:32 / Répondre

        18 Oui mais si les gouvernements acceptaient de comptabiliser par exemple les votes blancs et que 45 % d’abstentionnistes bougeaient leur c…nous aurions peut être des modifications.Je crois qu’Hitler et Mussolini ont été élus démocratiquement.

  • 16
    JMB
    18 janvier 2022 à 14:55 / Répondre

    13-
    Mon Très Cher Frère DÉSAP, je suis entièrement d’accord avec toi : tout excès est nuisible que ce soit dans certaines paroles de Zemmour, de Mélenchon ou de tout homme ou femme politique ou publique.
    Cela dit on fait quoi ? Doit on, dès que Zemmour ouvre la bouche, polémiquer, dans un réflexe pavlonien, sur ses paroles ? Est-ce ça nos valeurs et celles de notre démocratie ?
    En plus ce n’était pas l’objet de mon intervention caricaturée par Kronenbourg ! Alors comprend ma colère quand un olibrius se permet de vouloir me faire la leçon en interprétant mes écrits qui, selon lui, porteraient tort à la Franc-Maçonnerie !

    (11/01/22) JMB – 5: ’’C’est le problème avec Zemmour : il met sur la table des thèmes oubliés, volontairement ou pas, par les autres candidats et parle sans langue de bois de sujets concrets qui concernent une majorité de Français. ’”
    etc …

  • 14
    ERGIEF
    17 janvier 2022 à 22:02 / Répondre

    10 @ Carolus. Quand on choisit le nom d’une bière comme pseudo, on évite les allusions au zinc du café du café du commerce ou bien c’est qu’on a rien compris au raisonnement analogique.

    • 19
      Pierre Noël
      18 janvier 2022 à 18:16 / Répondre

      Cher Ergieff, cela ira mieux dans trois mois !

  • 12
    JMB
    17 janvier 2022 à 17:41 / Répondre

    10-Carolus
    La Franc-Maçonnerie a effectivement du souci à se faire si j’en juge par le contenu de ta prose !
    En te lisant j’avoue avoir hésité entre pleurer de rire et pleurer tout court. Mais pour qui te prends-tu ? Quelle est ta légitimité à parler au nom de la maçonnerie française et de l’ensemble des Franc-Maçons ?
    Que tu projettes tes fantasmes et tes obsessions sur des extraits de phrases qui ne disent pas ce que tu aimerais entendre, je peux à la limite le concevoir. Mais faire autant d’interprétations manipulatrice en si peu de ligne me conduit plus à t’assimiler à un stalinien, ou à un autre extrémiste, qu’à un Franc-Maçon.
    Qualifier les propositions de Zemmour de  » gendarmesques » est, pour reprendre ta grandiloquence, tout simplement « abracadabrantesque »! Tu prétends qu’il « ne connait rien à l’école » mais toi tu t’y connais ? Il ne pose pas ”les bonnes questions” . Ah bon ! Pourtant ça interpelle tout le monde. ”Il cherche à piéger les gogos”’! Évite STP de pendre ton cas pour la généralité… De toute façon si Zemmour se risquait à dire qu’il fait jour à midi, il se trouverait toujours un olibrius comme toi pour créer une nouvelle polémique et provoquer un grand tollé !!!
    En guise de conclusion, je dirais que ton discours, à l’inverse de ce que tu préconises, s’apparente plus à un des propos du zinc du café du commerce qu’à des échanges et/ou. des réflexions en Loge.

    • 13
      Désap .
      17 janvier 2022 à 19:04 / Répondre

      Frère JMB, il y a des valeurs en maçonnerie, avec lesquelles le discours de ce candidat est notoirement incompatible.
      Autrement, que fait-il ? Il nomme les choses ? Oui, ça l’extrême-orientale droite a toujours nommé les choses.
      Mais bon, c’est très facile de nommer les choses, suffit de relever tout ce qui ne va pas.
      Quant aux solutions. Ah les leurs elles sont pas mal, on les connait, ce sont celles de Barrès et Maurras pour la philo et de Pétain pour la mise en oeuvre. Elles sont unitaires, elles n’ont pas changé d’un iota.
      Non, Zemmour ne sert à rien et n’apporte aucune solutions, sauf attiser les peurs, faire dans le simplisme et l’outrance, et menacer nos valeurs et celles de la démocratie.

      • 15
        Will Iam
        18 janvier 2022 à 13:03 / Répondre

        Le frère Desap parle d’or, même s’il n’y a évidemment – et heureusement – pas besoin d’en appeler aux « valeurs maçonniques » pour rejeter les thèses d’extrême-droite. Doit-on en déduire que le frère Desap a enfin renoncé à ses velléités plutôt simplistes et outrancières, répétées à chaque attaque terroriste sur notre sol, de faire assassiner préventivement tous les musulmans fichés S de France ?

        • 21
          Désap .
          18 janvier 2022 à 20:53 / Répondre

          15 – Eh oh, du calme champion, je n’ai jamais écrit cela.
          Merci.

          • 24
            Will Iam
            20 janvier 2022 à 10:43 / Répondre

            Tu n’as jamais écrit cela ??? Un seul exemple (il y en a des dizaines d’autres), où tu écris explicitement qu’il faut « éliminer cette vermine » (5000 fichés S….) de manière préventive. Tu as beau ergoter que, selon toi, ce serait de la simple « sauvegarde », il n’en demeure pas moins que c’est un appel à l’assassinat collectif, stricto sensu. Avant d’aller faire la leçon aux autres parce que la GLUA ou tartampion dit ceci ou fait cela, il faudrait commencer par assumer tes propres idées et propos. Ce qui ne t’empêche par, si un soupçon d’honnêteté venait à éclore, de faire amende honorable et renier ces discours très émotionnels.

            • 29
              Désap .
              21 janvier 2022 à 00:02 /

              24 – Pour la seconde fois Mr. Will Iam, je n’ai jamais écrit cela.
              Tu devrais, en revanche et avant de convoquer l’Etat de droit à l’appui de ta naïveté, te renseigner sur la réalité du maintien de la sécurité d’un pays comme la France. Moi je n’ai aucun mérite, je suis officier de marine.
              Mais je pense que tu perds ton temps, tout le monde se tape des fichés S.

        • 23
          JMB
          19 janvier 2022 à 15:16 / Répondre

          15 – WILL I AM
          Notre très Frère Désap est toujours dans l’excès ! Bien évidemment qu’il ne faut pas assassiner ces pauvres gens. Il faudrait au contraire les remercier pour leurs éventuelles exactions, les féliciter d’être fiché S et pourquoi pas leur décerner la Légion d’honneur.

          • 27
            Will Iam
            20 janvier 2022 à 17:48 / Répondre

            Quel dommage que cette belle tentative d’ironie échoue ! Il est évidemment idiot de considérer que refuser une extrémité reviendrait à accepter l’extrémité opposée (encore un problème de logique…). Heureusement, il y a un truc qui s’appelle l’état de droit (entre autres choses qui nous permettent de nous enorgueillir d’être « civilisés ») qui permet d’éviter que les va-t-en guerre des deux bords nous réduisent à leurs extrémités barbares. Et tout le pathos n’y changera pas grand chose.

            • 28
              JMB
              20 janvier 2022 à 18:41 /

              Quel dommage que tu ne comprennes pas l’humour. Comme disait ma bien-aimée mère tu dois être du genre à ne rire que quand tu te brûles !

  • 10
    Carolus
    16 janvier 2022 à 23:27 / Répondre

    La maçonnerie française a du souci à se faire, à en juger par ce type de messages :
    JMB : Zemmour (…) met sur la table des thèmes oubliés, volontairement ou pas, par les autres candidats et parle sans langue de bois de sujets concrets qui concernent une majorité de Français.
    Luciole : Il ne dit pas que des choses inadmissibles,il ne crée pas des problèmes que tous constatent,il regrette des (parfois bonnes) choses perdues.(…) Son (seul?) mérite sera d’avoir mis sur la table des éléments dont personne ne parlait.
    Mes FF (ou SS), avez-vous seulement lu les propositions gendarmesques, ridicules et d’un autre âge de Z sur l’école -à laquelle, manifestement, il ne connaît rien ?
    Quant à reprendre l’antienne « il dit ce que personne ne dit » ou « il ose poser les problèmes », souvenez-vous que c’est exactement le genre de discours qui a porté Jean-Marie Le Pen puis sa fille à la deuxième place aux présidentielles (« il pose les bonnes questions mais apporte de fausses solutions » !!!). Ne vous laissez pas bourrer le crâne à nouveau ! Z ne pose pas les bonnes questions, il cherche à piéger les gogos.
    Le travail en Loge devrait pourtant éloigner notre réflexion du zinc du café du commerce…

    • 11
      Luciole
      17 janvier 2022 à 12:27 / Répondre

      Quand on fait une citation dans un sens on cite aussi les éléments contraires qui y figurent. J’ai écrit : « A coté de cela des exagérations manifestes, des propos outranciers, des comparaisons ignobles. »
      Les idées de Z sur Pétain entre autres me suffiraient pour ne pas voter pour lui mais, comme on le disait de Jean-Marie, »Si Le Pen dit qu’il est midi à 12 heures, il est difficile de le contredire ».
      Les syndicats et certains enseignants (pas tous évidemment) sont aussi responsables de ce qu’est devenue l’École, (et j’ai participé à ce milieu).

  • 7
    Mai 68
    12 janvier 2022 à 02:03 / Répondre

    Que serait l’enseignement publique sans ses enseignants si mal payés et si peu considérés ! Mille merci à la majorité d’entre eux qui exercent un sacerdoce civique ! Exposés au COVID l’Etat ne leur fournit toujours pas de masques FFP2 ! Ils sont là pour instruire ils doivent éduquer en lieu et place des parents démissionnaires ! …

    • 8
      Luciole
      12 janvier 2022 à 11:26 / Répondre

      Dans l’absolu il serait souhaitable que la formation des enseignants et leur recrutement soient davantage étudiés et organisés.
      Il y a nettement des personnes qui ont été recrutées « faute de mieux » et qui ne sont absolument pas faites pour ce métier.
      Tout le monde y gagnerait,la considération se mérite aussi.

  • 5
    JMB
    11 janvier 2022 à 14:06 / Répondre

    C’est le problème avec Zemmour : il met sur la table des thèmes oubliés, volontairement ou pas, par les autres candidats et parle sans langue de bois de sujets concrets qui concernent une majorité de Français. L’instruction publique dont il est question ici en est le parfait exemple. Et ce ne sont pas les dires de ma fille, institutrice en région parisienne, qui me feront changer d’avis.
    Alors comment interdire de parole quelqu’un qui ne dit pas que des âneries et qui met le doigt sur les inconséquences des politiques des gouvernements précédents ? That is the question !

    • 6
      Luciole
      11 janvier 2022 à 17:36 / Répondre

      C’est en effet le paradoxe de Zemmour.Il ne dit pas que des choses inadmissibles,il ne crée pas des problèmes que tous constatent,il regrette des (parfois bonnes) choses perdues.
      A coté de cela des exagérations manifestes,des propos outranciers,des comparaisons ignobles.
      Son (seul?) mérite sera d’avoir mis sur la table des éléments dont personne ne parlait.

  • 4
    Brumaire
    11 janvier 2022 à 13:35 / Répondre

    L’ école de la République avait des instituteurs, à savoir « ceux qui élèvent, qui mettent debout », ceux qui avaient la vocation d’instruire et d’élever, formés à ce métier, ce qui n’est plus le cas depuis longtemps; une école libre de toute emprise, religieuse en particulier, la vie publique également. Victor Hugo écrivait déjà: « Je veux l’enseignement de l’Eglise en dedans de l’Eglise et non au dehors…l’Eglise chez elle, l’Etat chez lui ». Et à l’époque, il ne s’agissait que de l’Eglise catholique…

  • 3
    Sarastro
    11 janvier 2022 à 13:16 / Répondre

    Mes BAF,
    À ce jour le candidat E. Zemmour totalise approximativement 15% des suffrages dans les sondages.
    Et je pense donc, par déduction, qu’un certain nombre de maçons, à l’image du reste de la société, le soutiennent.
    C’est un élément à prendre en compte et à ne surtout pas occulter.
    Convaincre plutôt que vilipender serait peut être plus judicieux.
    Quant à l’Ecole républicaine, elle est progressivement délabrée par les politiques successives de nos gouvernements… qui se revendiquent(aient) pourtant tous Républicains…

  • 2
    ERGIEF
    11 janvier 2022 à 11:45 / Répondre

    Les mots n’appartiennent à personne, pas plus à Charles Coutel qu’à Éric Zemmour. D’autant que nous savons qu’il ne faut pas les prendre pour des idées…

    • 9
      Double D
      16 janvier 2022 à 11:45 / Répondre

      Merci ERGIEF de rappeler des choses simples. En fait Charles COUTEL nous explique comment fonctionne la liberté d’expression. Un candidat à la présidence quel qu’il soit ne peux parler de l’école publique seulement si il convient à Charles COUTEL qui est là pour sélectionner qui dit quoi ? J’ai le vertige et je me fout de qui est Zemmour mais pas de la Liberté en général. Fraternellement.

  • 1
    Phil DEBAY
    11 janvier 2022 à 11:09 / Répondre

    « Nous n’en serions pas là si les républicains avaient assumé et transmis l’héritage émancipateur des Lumières. »
    Oui c’est toute la problématique qui s’est enkystée progressivement résumée en une phrase et cela a permis l’arrivée d’un « républicain radicalisé » ou d’un « républicain radical » ou d’un « républicain d’extrême droite » (son parti n’étant pas interdit).
    Concernant les Lumières un livre déjà ancien « Les lumières radicales » sous titre La philosophie, Spinoza, et la naissance de la modernité de Jonathan I. Israel Éditions Amsterdam quasi 1000 pages… pour enrichir la vision franco-française des Lumières qui finalement seraient plutôt européennes.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous