Zemmour : Trump pour la forme et Le Pen pour le fond et vice-versa ?

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 14 novembre 2021
  • 57
    JMB
    20 novembre 2021 à 13:34 / Répondre

    @56 Luciole
    Ses yeux pour pleurer comme disait ma maman adorée …

  • 53
    JMB
    19 novembre 2021 à 19:43 / Répondre

    37-Alain Caron
    Alain Caron, Oh Grand Sachant devant l’éternel, je n’ai toujours pas de tes nouvelles. Je te rappelle que le pauvre Maçon dans la détresse et les ténèbres que je suis attend avec impatience d’être éclairé de ton immense Savoir et de ta Science infuse. Te serais-tu muté ou aurais-tu été transformé en Grand Affabulateur devant l’éternel ?
    Affaire à suivre…

  • 50
    JMB
    19 novembre 2021 à 17:14 / Répondre

    36- Désap
    N’ayant toujours pas reçu de réponse à ma question du 18/11/2021, je te la repose :
    « Et en quoi est-ce marrant mon cher ami ? Je ne comprends pas ton ironie. »

    • 54
      Désap .
      19 novembre 2021 à 20:37 / Répondre

      50 – Nous ne sommes pas ami mon cher, nous sommes tout juste supposés être frère.

      • 55
        JMB
        19 novembre 2021 à 21:43 / Répondre

        54- Tu as entièrement raison mon cher ami, mais n’étant pas sûr que tu sois encore F., je ne voulais pas réactiver la machine anti GLNF. Toujours est-il que j’attends toujours ta réponse !

        • 60
          Joab’s
          21 novembre 2021 à 10:59 / Répondre

          La « machine anti-GLNF » ? c’est quoi ce discours pleurnichard de victimes ?
          La FM impose un minimum de dignité et d’assumer, y compris à l’extérieur ses pratiques.
          Chacun a bien compris que les discours sexistes, sectaires, religieux, allégeance sont destinés au conditionnement interne et plutôt honteux à l’extérieur.

      • 56
        Luciole
        20 novembre 2021 à 11:30 / Répondre

        @54 Voui mais quand on ne veut pas te reconnaitre comme frère et n’étant pas ami que te reste t’il?

  • 49
    JMB
    19 novembre 2021 à 17:00 / Répondre

    48- Criton
    J’apprécie à sa juste valeur ton uppercut donné à notre sachant autosuffisant !

  • 43
    JMB
    18 novembre 2021 à 21:23 / Répondre

    37- Alain Caron
    Oh Grand Sachant devant l’éternel, Alain Caron, daignerais-tu éclairer de ton immense Savoir et de ta Science infuse un pauvre Maçon dans la détresse et dans les ténèbres ?
    Tes propos sur la GLNF montre un manque évident de maîtrise de soi et une méconnaissance de la Franc-Maçonnerie en général et de la GLNF en particulier. La jalousie n’est pas une excuse.
    Tes sources sur les 80% de maçons réguliers doivent être sacrément polluées … mais si ça peux te faire du bien et te remonter le moral, n’hésite pas continuer : il n’y a pas de mal à se faire du bien.😏😉☺️

    • 61
      Joab’s
      21 novembre 2021 à 11:05 / Répondre

      Tu contestes quoi, au juste concernant la GLNF ?
      – n’y a-t-il pas demande d’ « allégeance » au GM ?
      – n’y-at-il pas un ex-GM qui clamaiat être « ultime lien avec Dieu » ?
      – n’y-at-il pas negation des l’autorité(financiere, associative) des loges ?
      – n’y a-t-il pas discrimination sexiste ?
      – n’ y a-t-il pas sectarisme vis à vis des autres FM ?
      Au lieu de jouer l’offusqué facile, exposes donc le bien-fondé selon toi de ces pratiques qui sont selon les rituels contre-maçonniques ?

  • 40
    JMB
    18 novembre 2021 à 18:46 / Répondre

    32 -François Crubellier
    Pendant des siècles ? Ça fait déjà quelques temps, en fait depuis l’Antiquité, que l’on conçoit la Terre comme une sphère, ronde comme un ballon plutôt que plate comme une pizza (qui d’ailleurs n’existait pas à l’époque). Mais tu as raison au moins sur un point : 80% n’est pas 100%. Partant de ce constat pourquoi ne pas imaginer comme toi que les 20% de FM aient raison contre les 80% de FM au niveau mondial. Et en plus si GO le dit, c’est que c’est obligatoirement vrai ! (Ça ne te rappelle rien ce genre de discours ?)
    Tu es comme Durruti à qui je disais que nous n’avions pas la même conception de ce qu’est la Franc-Maçonnerie. A titre personnel je suis entré en Franc-Maconnerie pour travailler sur moi-même, pour dégrossir ma pierre brute afin qu’elle s’insère dans l’édifice mais certainement pas pour faire de la politique. Dans la vie profane les 2 voies ne sont pas incompatibles loin de là mais dans la vie maçonnique il ne faut pas tout mélanger.

    • 44
      Désap .
      18 novembre 2021 à 22:44 / Répondre

      40 – Ouais ! D’ailleurs on voit que tu l’as bien dégrossie ta pierre brute et qu’elle s’insère super bien dans l’édifice.
      A moins que tu considères qu’il y ait plusieurs édifices ?
      Mais alors, quid de l’universel ?? !
      En fait vous considérez que l’universel c’est vous, ce qui colle très bien avec votre pratique religieuse.
      En pour t’éviter de faire des pirouettes ou nous épargner de tes outrances, je te rappelle juste que vous ne recevez personne dans vos loges quand la FM française reçoit tout le monde, même toi.

  • 36
    Désap .
    18 novembre 2021 à 17:23 / Répondre

    C’est assez marrant de lire sous la plume d’un membre de la GLNF qui ne se considère pas en maçonnerie si la bible n’est pas en loge sur un autel : « s’interdisant toute discussion politique ou religieuse au sein de ses Loges »

    • 39
      JMB
      18 novembre 2021 à 18:44 / Répondre

      36- Désap
      Et en quoi est marrant mon cher ami ? Je ne comprends pas ton ironie.

  • 31
    JMB
    18 novembre 2021 à 11:24 / Répondre

    24- Durruti
    Mon cher F. , je suis désolé mais je n’arrive pas à comprendre ce que tu dis et donc à comprendre ce que tu veux dire. Qu’est-ce qu’une démarche « exoterique » ? Est-ce une démarche « exotique » ? Est-ce une démarche « ésotérique » ? Mais dans ce dernier cas n’est-ce pas antinomique avec ta volonté de démarche « politique » ?
    En tout cas une chose est sûre, c’est que nous n’avons pas la même idée ni la même définition ce qu’est la Franc-Maçonnerie et de ses objectifs. Pour moi, membre de la GLNF, la Franc-Maçonnerie est « un système particulier de moral enseigné sous le voile de l’allégorie au moyen de symboles » s’interdisant toute discussion politique ou religieuse au sein de ses Loges. Si tu considère que ta maçonnerie est une « maçonnerie d’engagement », c’est que, selon moi, tu t’es trompé de voie. Des associations, des ONG, des partis politiques, etc … sont à mon humble avis plus à même de répondre à tes aspirations.
    PS : Je ne dis pas que j’ai obligatoirement raison mais je constate que plus de 80% des Franc-Maçons de part le monde adhère à cette vision de la Franc-Maçonnerie dite régulière.
    Bon journée.

    • 32
      François Crubellier
      18 novembre 2021 à 12:56 / Répondre

      Pendant des siècles, 100 % des hommes pensaient que la Terre était ronde, et ils se trompaient tous. Le fait que 80 % des FM adhèrent à la même vision que toi n’en fait pas une réalité. Heureusement.
      Dans sa Constitution, le GODF affirme que la Franc-Maçonnerie doit « améliorer l’homme et la société ». Membre du GO, j’adhère totalement à cette position, car je ne vois pas comment améliorer la société en s’en détournant.

      • 38
        Désap .
        18 novembre 2021 à 18:18 / Répondre

        32 – 100 % des hommes pensaient que la Terre était Plate 🙂 n’est-il pas mon frère ?
        J’ai un respect inconditionnel pour le GO, pour ce qu’il a fait et continue de faire, pour ce qu’il a apporté et apporte à notre pays.
        En revanche, je ne pense pas que l’on doive aborder les sujets politiques en loge, moins encore religieux.
        Je ne développerai pas pour illustrer mon propos, je donnerai un exemple à mon sens très emblématique de ce que devrait être la loge,
        Les philosophes ont considérablement fait évoluer les politiques athénienne et romaine sans ne jamais traiter de politique, mais en produisant des études sur la nature humaine et sur les principes qui les gouvernent et gouvernent l’univers.
        Ils ont notamment montré que l’Homme ne peut se mentir à lui-même, sauf s’il est pris de démence.
        Travailler sur les principes n’est pas se détourner de la société, c’est mettre en exergue l’objectivité qui seule conduit à connaitre la réalité de manière à ce que l’humanité ait un sens.

        • 41
          Criton
          18 novembre 2021 à 19:07 / Répondre

          32- « Les philosophes ont considérablement fait évoluer les politiques athénienne et romaine sans ne jamais traiter de politique ».
          Ah bon ? De quoi donc parlent Περὶ πολιτείας (sur la cité malheureusement traduit par la République), Πολιτικός (Le Politique), Νόμοι (Les Lois) de Platon, ou la Πολιτικά (Politique) d’Aristote ? Il ne faut pas dire n’importe quoi et il y a une limite à l’affirmation docte, péremptoire et sans preuve.
          Quant à savoir si elles ont faite évoluer les politiques, on peut en douter en ce qui concerne Platon, voire même pour Aristote, malgré sa relation à Alexandre. Comme l’écrivait Hegel : « Ce n’est qu’au début du crépuscule que la chouette de Minerve prend son envol »

          • 45
            Désap .
            18 novembre 2021 à 23:04 / Répondre

            41 – Impressionnant cette maitrise de l’écriture, il semble toutefois que tu comprennes mal le grec.
            Qu’il s’agisse de Platon ou Aristote, tous deux ne parlent que de principes politiques et non de sujets politiques. Pourras-tu faire la distinction ?
            Et puis il serait utile d’élargir ta culture au-delà de ces deux seuls philosophes christiano-compatibles (enfin, c’est ce que croient les croyants), eux-mêmes point étrangers à ce que je maintient s’agissant de l’évolution politique dans l’Antiquité.
            « Voire même » est un pléonasme, « voire » suffit.
            Serviteur.

            • 48
              Criton
              19 novembre 2021 à 10:26 /

              45- Il se trouve que j’ai non seulement lu ces textes, mais étudié ; aussi, permets moi de penser que je ne suis peut-être pas trop mal placé pour en parler. Certes, certainement moins que toi dont les connaissances encyclopédiques sur tous les sujets est impressionnante.
              Ta distinction entre « principes politiques » et « sujets politiques » est… disons gentiment amusante : la forme d’un gouvernement – et du gouvernement idéal – est-elle un principe politique ou un sujet politique ?
              Quand Platon fait le voyage de Syracuse est-ce simplement pour discuter de principes ?
              Si tes lunettes obsessionnelles ne te font voir en Platon et Aristote que des « philosophes christiano-compatibles » et non les fondateurs de la philosophie en elle-même, c’est que tu négliges ou ignores que le mouvement même de la philosophie est dialogue entre philosophes et reprise de l’interrogation fondamentale « qu’est l’être de l’étant ». Et ce, de Platon et Aristote jusqu’à Marx et Nietzsche. Dans ce mouvement permanent, s’inscrivent naturellement des penseurs comme Augustin ou Thomas d’Aquin, dont on peut critiquer les relectures platoniciennes et aristotéliciennes, mais que l’on ne peut nier.
              Pour en terminer enfin sur ton opposition « principes » et « sujets politiques », je te renvoie à la citation d’Hegel qui clôturait mon propos.
              Franchement et fraternellement, reste dans ta sphère de compétence.

            • 51
              Désap .
              19 novembre 2021 à 18:22 /

              48 – Evidement que la forme d’un gouvernement est un principe politique et non un sujet, d’où le gouvernement idéal.
              Il s’agit de prendre les orientations, les sujets, qu’elles soient aujourd’hui de la majorité, demain de l’opposition revenue aux affaires, dans un cadre idéal qui n’est pas de l’ordre d’une orientation, c’est un cadre, un principe.
              C’est tout l’objet de la critique de la démocratie par Platon.

    • 37
      Alain Caron
      18 novembre 2021 à 17:36 / Répondre

      Bizarre qu’un maçon pour qui la Franc-Maçonnerie est « un système particulier de moral enseigné sous le voile de l’allégorie au moyen de symboles » ne connaisse pas la différence entre l’ésotérique et l’exotérique. Il doit avoir du mal à comprendre ses allégories.
      .
      Mais après tout, à la GLNF point besoin de chercher à comprendre, il suffit, comme en religion, de croire, d’avoir des certitudes, dont celle d’être les seuls vrais maçons au monde… Peut-être sans le savoir selon moi aussi se sont-ils trompés de voie ?
      .
      Et attention : ses 80% de maçons réguliers dans le monde s’effondrent à grande vitesse un peu partout, notamment en Angleterre et aux Etats-Unis où ça devient catastrophique.

      • 47
        DURRUTI
        19 novembre 2021 à 09:32 / Répondre

        Tu l’as dit mon F.°..

  • 27
    JMB
    17 novembre 2021 à 14:02 / Répondre

    21-Geplu
    Contrairement à toi, la lutte contre les extrêmes (droite et gauche) n’est pas selon moi un sujet qui concerne la Franc-Maçonnerie en général mais un sujet qui doit en premier lieu concerner l’ensemble des Franc-Maçons en leur âme et conscience. Nos différences d’analyse expliquent (justifient ?) que nous nous ne soyons pas de la même obédience.
    Comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas contre les sujets politiques que tu proposes … mais trop ”d’anti-zemmour » nuit à ’l’anti-zemmour”. Je reste persuadé que c’est même contre-productif.
    Il est vrai que l’extrême-droite a condamné et combattu la Franc-Maçonnerie … comme l’extrême-gauche (cf le courant communiste international condamne encore la FM). Aussi, puisque selon toi il y va de la défense de la FM, pourrait on imaginer un petit article sur Mélenchon ? Ça nous changerait de Zemmour et lui, en plus, est officiellement candidat.
    Effectivement le droit de vote est du domaine des libertés individuelles et de l’intime. C’est pourquoi la possibilité d’un vote d’un F du GO pour Zemmour et d’un vote d’un F de la GLNFpour Mélenchon n’était pas qu’une simple boutade.
    En fait Géplu, je me retiens beaucoup plus que tu le penses. Ce qui explique mes très grandes colères quand tu m’empêches de répondre à des propos insultants qui, eux, n’ont pas été censurés.
    Bien fraternellement.

    • 42
      Luciole
      18 novembre 2021 à 19:35 / Répondre

      … »tu m’empêches de répondre à des propos insultants qui,eux,n’ont pas été censurés » comme quoi le miroir est souvent oublié.Amusant

      • 58
        JMB
        20 novembre 2021 à 14:45 / Répondre

        42-luciole
        Je parle d’insultes, pas de désaccords … même si ils sont exprimés vigoureusement. Tu vois la différence ?

  • 26
    Phil DEBAY
    17 novembre 2021 à 13:46 / Répondre

    Guy Mollet était mon voisin sur la « petite place » d’Arras, gamin je le croisais souvent, pour nous les gamins outre d’être notre maire il était surtout un adulte sympa et gentil.
    Quelques années plus tard ado, j’étais devenu anti-guerre d’Algérie, anti-répression etc.
    J’étais donc devenu très hostile au petit papa sympathique Guy Mollet, qui était hélas devenu celui du 12 mars 1956, date où il avait demandé et obtenu du Parlement le vote des pouvoirs spéciaux incluant notamment la création d’une procédure de justice militaire de « traduction directe » sans instruction, la légalisation des camps d’internement créés en 19558 et l’attribution aux militaires des pouvoirs de police.
    Nous étions très sensibles et révulsés aux rumeurs de tortures institutionnalisées, les interrogatoires poussés !
    Bref on ne s’attendait pas à cela venant d’un socialiste de la SFIO acronyme qui signifie : Section française de l’Internationale ouvrière.
    Ces décisions de Guy Mollet ont permis que le 8 janvier 1957, sur ordre de Lacoste, Massu entre dans la ville d’Alger avec 8 000 paras et proclame la loi martiale. (« la trop fameuse bataille d’Alger »).
    Cette expérience politique de jeunesse m’a convaincu que n’importe quel politique même très modéré de tempérament, aux paroles généreuses et membre d’un parti très républicain peut déraper sous la pression des événements vers un comportement que l’on peut qualifier de brutal et mortifère.
    Depuis si je préfère juger les politiques sur leurs actes plutôt que sur leurs paroles, c’est dû à cette triste expérience formatrice de jeunesse.

    • 28
      Phil DEBAY
      17 novembre 2021 à 15:35 / Répondre

      notules
      « petite place » pour que les arrageois me reconnaissent comme tel car ce n’est évidemment pas le nom officiel de cette place !
      cette histoire récente mais déjà oubliée ne l’est pas par certaines familles de victimes immigrées d’Algérie en France et cela contribuerait parfois à ce que certains de leurs descendants français auraient la haine de la France, Guy Mollet et beaucoup d’autres nous laisseraient alors cet héritage qui semble difficile à gérer

    • 34
      Pierre Noël
      18 novembre 2021 à 13:56 / Répondre

      La « petite place » d’Arras, à côté de la grande, j’adore ! Son architecture flamande, le souvenir de Robespierre à quelques rues de là. Une atmosphère déjà exotique avec le souvenir de Robert d’Artois et celui de Cyrano de Bergerac lors du siège.
      Grâce (ou à cause de) à Guy Mollet, il est associé, pour le lycéen que j’étais, à Sakiet, village tunisien (bien que ce fut sous un de ses successeurs, Félix Gaillard).

      • 46
        Phil DEBAY
        19 novembre 2021 à 07:22 / Répondre

        Tu m’as donné le blues en faisant remonter en moi l’émotion que je ressentais quand , après un trimestre de « pension », venant de la gare à pied en traînant ma valoche, la petite place s’offrait à mes yeux, brusquement, au détour de la rue des Balances !
        …. bien sûr le bombardement en représailles de Sakiet Sidi Youssef a eu un retentissement international, moins pour nous, qui suivions malgré la censure les différents massacres, attentats etc. y compris dans nos villes du Nord avec les attentats ciblés entre membres du FLN et MNA (guerre des cafés) qui aurait fait officiellement 10000 victimes dont 4000 tués) pour cette guerre dans la guerre d’Algérie.
        Pour en revenir au sujet les actes et les paroles, qu’est-ce qui est plus grave ?
        Les actes peuvent être initiés ou couverts par des braves gens, absolument pas extrémistes à l’origine de leur parcours politique, mais qui deviennent féroces.
        La guerre des mots sur n’importe quel sujet qui sévit actuellement sans que soit débattu les idées de fond et qui à partir d’un mot renvoie son auteur au final à l’extrême et à Hitler est dérisoire.
        Cette volonté d’effacer l’autre par un tonitruant « zêtes Hitler » sans discuter le fond de ses idées constitue d’ailleurs l’une des armes des extrémistes de la culture woke qui présente aussi à l’origine de bons sentiments, ceux défendre les minorités contre l’ostracisation.

        • 52
          Pierre Noël
          19 novembre 2021 à 18:34 / Répondre

          En 1958, année de l’événement de Sakiet qui fut un bouleversement dans notre classe, j’étais au lycée et je suivais les cours de grec de René Henry (1910-1978), un professeur admirable, écouté, aimé de ses élèves (un M Bergeret local !). Vingt années de sa vie furent consacrées à la traduction de l’œuvre de Photius, patriarche et auteur byzantin du X° siècle, qu’il publia aux éditions « Les Belles-Lettres » en 7 volumes. Nous traduisions sous sa férule des pages d’Homère, de Platon, de Plutarque, de Jamblique et d’autres. Il nous parlait incidemment des présocratiques qu’il aimait particulièrement. Il n’était pas maçon, contrairement à plusieurs professeurs du même athénée (ceux de math, de français, d’anglais et d’allemand). Leur érudition à tous était bien réelle et ne reposait pas que sur des affirmations gratuites. A posteriori, j’en viens à penser qu’ils m’ont donné, sans le savoir, une image bien idéalisée de la FM sans commune mesure avec sa réalité.

  • 24
    DURRUTI
    17 novembre 2021 à 11:43 / Répondre

    Je partage totalement l’argumentation de Géplu d’autant que j’ai toujours considéré que « tout est politique ».
    Comment prétendre vouloir oeuvrer au bonheur de l’Humanité et à la construction de sociétés libres et fraternelles sans avoir de démarche exotérique?

    La maçonnerie qui est la mienne est une maçonnerie d’engagement telle que la concevait, par exemple, le F.°. Salvador ALLENDE.

    ALLENDE? PRESENTE!
    Et bien d’autres!

    • 25
      lazare-lag
      17 novembre 2021 à 13:00 / Répondre

      Au frère Salvador Allende, à lui aussi le 11 septembre lui à joué de bien mauvais tours.

      • 30
        DURRUTI
        18 novembre 2021 à 07:49 / Répondre

        Mais encore Lazare?

        • 35
          lazare-lag
          18 novembre 2021 à 14:23 / Répondre

          @ Durruti (30):
          Le fait que tu cites ici Salvador Allende m’a laissé supposer que tu savais qu’il était décédé un 11 septembre, 1973 dans son cas.
          Du coup, j’ai cru plutôt astucieux de faire comme une sorte de rapprochement entre ce 11 septembre là et le plus connu, celui de l’année 2001, décelable à travers le mot tours.
          Bon, a priori c’est raté; non seulement raté, mais c’est même un vrai rateau.
          Comme on dit au cinéma, celle-ci on la coupera au montage….
          Comme quoi l’humour n’est pas toujours salvateur….
          Bonne journée!

  • 22
    Joab’s
    16 novembre 2021 à 17:07 / Répondre

    Il me semble qu’au delà de l’individu Zemmour, ils y a de profondes questions qui doivent interpeller les franc-maçons et qui a permis à cet individu de créer une bulle mediatique.
    – le fait que des idées répugnantes que la société avait convenu de mettre au musée des horreurs puissent arriver dans le dbat politique.
    – une infusion lente vers des humains modérées de telles ignominies.
    – le fait que la FM accepte au nom d’un « pas de politique » (rappellons qu’il y avait aussi « pas de religion » alors que certains groupes semblent plus religieux que FM) des affirmations totalement cotre la fraternité et l’universalité.
    Il est vrai que cette derive contre-maçonnique n’est pas nouvelle chez ceux qui instaurent en principe le sexisme, le sectarisme, le separatisme l’allégeance à un « ultime lien avec Dieu » donc finalement, le pas est vite fait vers l’ « epuration ethnique » …

    • 23
      Pierre Noël
      17 novembre 2021 à 09:39 / Répondre

      « Cette dérive contre-maçonnique n’est pas nouvelle chez ceux qui instaurent en principe le sexisme, le sectarisme, le séparatisme, l’allégeance à un « ultime lien avec Dieu ».

      « Il » est revenu !! San rien changer à son discours.

      • 29
        JMB
        17 novembre 2021 à 19:08 / Répondre

        23- Pierre Noël
        « O rage ! O désespoir ! O vieillesse ennemie ! N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? « 

      • 59
        Joab’s
        21 novembre 2021 à 10:55 / Répondre

        tu contestes quoi ? qu’on ose exprimer autre chose que ta propagandes ?

  • 20
    JMB
    16 novembre 2021 à 15:18 / Répondre

    Mon cher Géplu,
    1- Tu es le propriétaire d’Hiram et bien évidemment tu as tout à fait le droit d’aborder les sujets qui te conviennent et de parler de ce que tu veux sur ton blog. Le seul Hic éventuel c’est que la majorité de tes adhérents ont payé et souscrit à Hiram parce qu’il aborde des sujets touchant ou appartenant à la FM et non pas à la politique. Personnellement je ne suis pas contre ce genre de sujet mais, comme je te l’ai déjà dit, 6 articles sur Zemmour en 3 mois c’est non seulement trop mais c’est surtout improductif.
    2- Tes réponses à Henri Savoie et à Phil Debay m’ont amené à me poser la question de savoir à quel titre nous pouvons, nous devons nous exprimer et intervenir sur des sujets de politique profane sur ton blog. Est-ce en tant que FM ou en tant qu’individu lambda (mais initié) ? L’appartenance à une obédience sociétale ou non est, selon moi, une fausse-bonne réponse. Et puis je ne suis pas persuadé que tous les FM du GO votent à gauche ni que tous les FM de la GLNF votent à droite.
    En fait Géplu je n’ai pas trouvé la « bonne réponse » qui me convienne. Alors en attendant, je continuerai à parler et à écrire avec le coeur en respectant toutefois les règles d’usages.

    • 21
      GépluAdministrateur
      16 novembre 2021 à 16:30 / Répondre

      La lutte contre l’extrême-droite est un sujet qui concerne la franc-maçonnerie au premier chef, toutes les extrêmes-droites ayant toujours condamné et combattu la franc-maçonnerie. Il en va donc de la défense de la FM, et c’est un engagement et une nécessité qui dépasse de loin une lecture politicienne ou profane du sujet. Je continuerai donc à dénoncer les agissements de Zemmour, et d’autres du même genre (Le Pen, Dieudonné, Soral, etc…). Les dénoncer n’est pas « improductif », mais essentiel.
      .
      Quand à savoir qui vote à droite ou qui vote à gauche chez les Frères (et les sœurs), c’est fort heureusement du domaine des libertés individuelles, de l’intime, comme la croyance en une religion, ce dont fort heureusement chacun est libre dans la majorités des beaux pays qui composent l’Europe où nous vivons, temps que l’extrême droite n’y est pas encore au pouvoir. Donc pas question pour un franc-maçon de tolérer un vote « extrêmiste », c’est-à-dire un vote pour un parti ou un homme appelant à la discrimination à cause de l’ethnie ou de la religion.
      .
      Quant à savoir quand et comment tu dois intervenir sur le blog, tu fais comme tu le sent, et généralement tu ne te gênes pas. Même si je ne partage pas toujours les avis donnés, j’accepte quasiment tous les commentaires, ne « censurant » que les excès manifeste, ce qui est fort heureusement assez rare.

      • 33
        Luciole
        18 novembre 2021 à 13:46 / Répondre

        Bonjour.
        Je partage ton sentiment cher Géplu mais il me semble que nous n’avons pas individuellement à nous présenter comme FM pour lutter contre ce que nous réprouvons,n’étant pas mandatés pour cela.Tous ces individus qui combattent la FM le font en leur propre nom .(Même quand ils écrivent des saletés !)

  • 17
    Phil DEBAY
    16 novembre 2021 à 11:36 / Répondre

    « Quand l’extrême-droite la plus abjecte avance de façon aussi outrancière qu’avec Zemmour, j’estime de mon devoir de le dénoncer haut et fort. »
    Mais un fm doit-il rester un manichéen sectaire ?
    La photo ambivalente que Géplu a posté est possiblement symbolique de chaque humain quand il daigne, ce qui semble rarissime, se regarder régulièrement dans le miroir.
    Pétain/de Gaulle
    Peut-on ignorer que la majorité des français en Avril 1944 croyaient encore en Pétain en ne voulant voir en lui que le Pétain de Verdun qui faisait bouclier à la fureur dévastatrice teutonne.
    https://www.youtube.com/watch?v=508EWoNE4fM
    Ambivalence des personnes qui étaient sur les trottoirs de Paris quand Pétain passait et qui, pour beaucoup, se sont retrouvés quelques mois plus tard sur les trottoirs de Paris quand de Gaulle défilait.
    Très ambigu le De Gaulle que tout le monde porte aux nues ces derniers jours à Colombey qui a gracié Pétain tout en refusant la grâce à Joseph Darnand pourtant héros multi médaillé en 14/18 idem en 1940 … !
    De l’extrême droite à l’extrême gauche en passant par le centre hier comme sans doute aujourd’hui les humains semblent plutôt gris que tout blanc tout noir … mais ils s’affirment tous plus blanc que blanc !
    Parfois ou souvent (?) tous ces aspects se succèdent chez le même au cours de la vie …
    On peut sans doute nourrir cela par des exemples … Mitterrand de 40/de 81, Thorez d’octobre 39/de fin 44 etc. …………..
    Le poète a peut être raison :
    https://bertilsylvander.com/je-crois-en-lhomme-cette-ordure-par-lucien-jacques/

    • 18
      GépluAdministrateur
      16 novembre 2021 à 13:50 / Répondre

      Ce n’est pas être un manichéen « sectaire » (j’apprécie !) que de dénoncer l’intolérance et le néo-pétainisme de Zemmour. Et je te signale que je continuerai à le faire sur mon blog. Si ma façon de voir, de vivre la franc-maçonnerie et de réagir à ce que je considère comme abject ne te plait pas, va voir ailleurs, les sites néo-fachos qui trouvent Zemmour très fréquentable ne manquent, hélas, pas.

    • 19
      Phil DEBAY
      16 novembre 2021 à 14:08 / Répondre

      je retire évidemment le mot « sectaire » qui est complètement, tu as raison, malvenu.
      Par contre tout voir en noir et blanc en cette période compliquée est un risque.
      Ceci dit le point important de mon commentaire, que j’illustre par des exemples, concerne la complexité des humains et leurs contradictions.

  • 16
    JMB
    16 novembre 2021 à 10:11 / Répondre

    9- Brumaire
    Mon ”tout le monde le sait  » désignait la très grande majorité des français excluant de fait ses plus fervents supporters.
    Mais si, au lieu de jouer à se faire peur avec des ”si par malheur…”, on se posait la question de savoir pourquoi il est arrivé à une telle notoriété. Les questions qu’il pose sont-elles toutes incongrues ? Les constats qu’il fait sont-ils tous fantasmés et déplacés ? Les gens qui ont l’intention de voter pour lui sont-ils tous des fascistes ?
    Mettre tous ces gens, comme le font certains, dans un même bocal avec une étiquette dessus est selon moi la pire erreur que l’on puisse faire !
    Se voiler la face ne fera pas avancer le schmilblick. Oser lui répondre, sans mettre sous la table les questions qui dérangent ou en ne minimisant pas les constats qu’il fait, est, selon moi, la meilleure solution pour éradiquer définitivement le traumatisme du « si par malheur … »

  • 14
    Henri SAVOIE
    16 novembre 2021 à 09:53 / Répondre

    Que fait un tel article politique sur un blog à vocation maçonnique ?
    Ne laissons pas la prise trop facile à ceux qui, cela ne nous aurait de toutes façons pas échapper, n apprécient pas ou ne comprennent pas qu une personne emprunte le chemin de la franc-maçonnerie…
    Fraternellement,

    • 15
      GépluAdministrateur
      16 novembre 2021 à 10:07 / Répondre

      Désolé, mais un franc-maçon n’est pas une autruche qui met la tête sous le sable quand le péril est là.
      Quand l’extrême-droite la plus abjecte avance de façon aussi outrancière qu’avec Zemmour, j’estime de mon devoir de le dénoncer haut et fort.
      A moins que tu ne préfères attendre qu’il soit élu et s’occupe ensuite lui des francs-maçons ?…

  • 6
    lazare-lag
    14 novembre 2021 à 22:45 / Répondre

    A propos de Simon Epstein, (auteur cité par B. Dublanche, dans son message n°3) connaissez-vous cette très récente tribune de lui datée du 02 novembre dernier ?
    Tribune publiée dans la revue « Le Droit de Vivre », (il s’agit d’une revue fondée dans les années 1930 par des militants contre l’antisémitisme et le racisme), (source : Huffington Post).

    En voici quelques extraits :

    – “Il [Zemmour] brandit de temps en temps un « comme l’écrit l’historien Simon Epstein » pour énoncer quelque chose que je n’ai pas écrit comme il le dit, ou pis encore, que je n’ai pas écrit du tout.”

    – [Au début]  “Je trouvais drôle, vraiment drôle, que ‘ce vieux pays gallo-romain’ qui est aussi ‘la fille aînée de l’Église’ ait confié à un Juif -eh oui- la triple tâche de chanter sa grandeur d’antan, de pleurer son identité outragée et de hisser, à nouveau, sa vieille bannière.” En clair pour l’esprit caustique de l’historien, aux yeux d’une certaine partie de la France, “Zemmour avait remplacé Jeanne [d’Arc]”,

    – Puis, Simon Epstein précise que : “Lorsque Zemmour fustige les femmes, les immigrés, les homosexuels, les socialistes, les centristes, les élites, les bobos, il le fait par conviction profonde”,

    – pour aussitôt préciser : “Mais quand il étrille les Juifs, il le fait aussi par ingéniosité médiatique (…) Il mise à la fois, ce qui est difficile, sur les électeurs de la droite républicaine et sur ceux de l’extrême droite populiste.”

    – Au point que, pour Simon Epstein, Zemmour : “serait à même de briser, ou tout au moins de fissurer le fameux ‘plafond de verre’ qui, depuis de longues années, faisait obstacle à l’extrême droite française.”

    – En conséquence de quoi, Epstein s’agace jusqu’à écrire de : “Ses petites phrases sur Dreyfus (qui, à ses yeux, n’était pas vraiment innocent) ont une mauvaise odeur de moisi. Son apologie de Pétain (qui, selon lui, n’était pas vraiment coupable) le localise dans l’extrême droite post-vichyssoise. Elle le positionne aux lisières (qu’il ne franchit pas, car Juif, il y serait mal reçu) de l’ultradroite néonazie”. Epstein lui-même dixit.

    – Et l’agacement de Simon Epstein va jusqu’à conclure ainsi : “Au plan politique, c’est passionnant à observer. Au plan juif, ‘J’avoue que je suis épouvanté’”.

    • 7
      Désap .
      14 novembre 2021 à 23:40 / Répondre

      6 – Il est sympa Epstein, passionnant, passionnant, espérons que ça foire surtout !
      C’est tout de même anormal que l’extrême droite se trouve en position élective et qu’elle le soit avec un discours totalement décomplexé.
      Je rappelle que Biden est en échec et que Trump a retrouvé toutes ses couleurs.

  • 5
    Nestor MAKHNO
    14 novembre 2021 à 18:14 / Répondre

    Pour ne pas aller en enfer, il faut éviter de parler du diable !

    • 10
      Luciole
      15 novembre 2021 à 12:31 / Répondre

      @5 Ce qui lui laisse les coudées franches… Eviter de parler d’un problème pour ne voir que les détails est une habitude politique fort répandue.

  • 3
    Bernard DUBLANCHE
    14 novembre 2021 à 17:06 / Répondre

    Peut-être serait-il bon de lire – ou de relire, entre autres, « Les Dreyfusards sous l’Occupation » de Simon Epstein, ainsi que « Vichy et la Shoah – Enquête sur le paradoxe français », d’Alain Michel.?
    Cela éclairerait, à mon humble avis, la bienpensance affligeante de certains, et l’emploi constant de la « Reductio ad Hitlerum » et de son prolongement, la « Loi de Godwin » par ceux qui se targuent pourtant de chercher la Vérité et évitent ainsi les débats de fond.
    Deux citations de Jean Jaurès, par exemple, que beaucoup connaissent:
    : »Nous savons bien que la race juive, concentrée, passionnée, subtile, toujours dévorée par une sorte de fièvre du gain quand ce n’est pas par la force du prophétisme, nous savons bien qu’elle manie avec une particulière habileté le mécanisme capitaliste, mécanisme de rapine, de mensonge, de corset, d’extorsion. Discours au Tivoli en 1898.
    Dans les villes, ce qui exaspère le gros de la population française contre les Juifs, c’est que, par l’usure, par l’infatigable activité commerciale et par l’abus des influences politiques, ils accaparent peu à peu la fortune, le commerce, les emplois lucratifs, les fonctions administratives, la puissance publique . (…) En France, l’influence politique des Juifs est énorme mais elle est, si je puis dire, indirecte. Elle ne s’exerce pas par la puissance du nombre, mais par la puissance de l’argent. Ils tiennent une grande partie de de la presse, les grandes institutions financières, et, quand ils n’ont pu agir sur les électeurs, ils agissent sur les élus. Ici, ils ont, en plus d’un point, la double force de l’argent et du nombre. Article « La question juive en Algérie » du 1er mai 1895, publié dans La Dépêche. »
    Il est vrai que c’était la doxa de l’époque et il est vrai que notre Frère Proudhon avait déjà taxé les juifs d’être une « race insolente, obstinée, infernale ».

  • 2
    Phil DEBAY
    14 novembre 2021 à 16:58 / Répondre

    J’ai lu dans un commentaire de l’article « L’historien Gérard Grunberg allume Zemmour » la pensée abyssale suivante.
    « aucun démocrate n’a besoin qu’un néo-pétainiste soulignent certains problèmes de notre société pour en avoir conscience et prendre les mesures adéquates. »
    marrant, mdr …
    mouais mouais mouais
    Si les mesures étaient prises au moment où il fallait les prendre, c’est à dire de façon « progressive », selon l’expression de l’article 1 de notre Constitution (GODF), il n’y aurait nul besoin des « progressistes » mélenchonniens, zémouriens, rouselliens, macroniens etc. et de tous les autres « istes » et « niens ».
    Zut il me semble que j’imite quelqu’un … mdr

  • 1
    JMB
    14 novembre 2021 à 16:38 / Répondre

    Encore un article sur Zemmour !!!
    Partant du principe, comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, que ce n’est pas avec ce genre d’article qu’on le fera reculer et que ce bashing ininterrompu est plutôt contre-productif au niveau de l’électorat, j’en viens à me demander parfois si Hiram n’est pas devenu le blog caché de Zemmour et Géplu son porte-parole !
    It’s a joke of course !

    • 4
      lazare-lag
      14 novembre 2021 à 17:43 / Répondre

      Cela ne fait « que » 6 articles à son nom sur 2021, certes tous concentrés sur les trois derniers mois.
      Je crois qu’il n’y en a eu qu’un seul sur le Professeur Tournesol sur les trois dernières années.
      Dommage, moi qui voulait voter pour lui s’il se présentait …. (it’s also a joke).

      • 8
        JMB
        15 novembre 2021 à 10:53 / Répondre

        4- Lazare-Lag
        Si je sais bien compter ça fait 2 articles par mois sur le sujet Zemmour alors que nous sommes sur un blog sensé parler principalement de Franc-Maçonnerie ! Je ne dis pas que la FM ne doit pas s’ouvrire aux questions sociétales mais 2 articles par mois sur un potentiel candidat à l’élection présidentielle qui, tout le monde le sait, n’a aucune chance si il franchit le pas, je finis par me poser la question de savoir à qui profite le crime. (this time it’s not a joke)

        • 9
          Brumaire
          15 novembre 2021 à 11:59 / Répondre

          8- JMB, ton « tout le monde le sait » est loin d’être évident…Si par malheur EZ était au 2° tour et qu’il ne se plombe pas tout seul comme MLP l’a fait en 2017, – je sais, ça fait beaucoup de « si »-, on ne pourra pas dire qu’on n’était pas averti.
          Parce qu’avec l’une comme avec l’autre, la franc-maçonnerie aurait du souci à se faire, et à ce moment-là, il sera trop tard pour pleurer, déjà que la maçonnerie, en ce moment, n’a pas besoin qu’on l’aide pour se déconsidérer toute seule…

          • 12
            lazare-lag
            15 novembre 2021 à 19:15 / Répondre

            @ Brumaire (9):
            L’actualité récente c’était aussi Hubert Germain, et c’était donc aussi les Compagnons de la Libération.
            A ce propos, savais-tu que l’un des noms de code de Pierre Brossolette, l’un des plus célèbres des Compagnons de la Libération, était Brumaire?

            • 13
              Brumaire
              15 novembre 2021 à 20:07 /

              Lazare-Lag, merci de me l’apprendre, je suis assez honorée d’avoir, sans le vouloir, choisi Brumaire comme « nom de code », le même que P.Brossolette!
              Dommage que je ne sois pas en capacité de donner ma signature à un candidat aux élections, j’aurais volontiers donné la mienne à ce bon Tryphon, même si ses recherches le conduisent toujours plus à l’ouest…j’aurais préféré l’est, pour des raisons à la fois maçonniques et géographiques.

        • 11
          lazare-lag
          15 novembre 2021 à 19:11 / Répondre

          Mon candidat c’est Tryphon Tournesol, le seul, l’unique.
          De source bien informée il n’est pas loin d’obtenir les 500 signatures. Je l’ai lu dans les (7) boules de cristal.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous