Pascal Vesin

Pascal Vesin à Lille le 6 novembre

Par Géplu dans Divers

La loge Union et Progrès de Saint-Jean, du Grand Orient de France à l’Orient de Lille recevra ce lundi 6 novembre prochain à 19h30, en tenue au 1er degré dans le temple de la rue Thiers de Lille le frère Pascal Vesin. Pascal Vesin, ancien curé de Megève excommunié en 2014 pour son appartenance à la franc-maçonnerie, membre de la loge l’Avenir du Chablais du GODF à l’Orient de Genève-Thonon présentera une planche intitulée Foi et Adogmatisme.

Présence à la tenue et aux agapes à confirmer à brunocaloone@gmail.com
Le montant du tronc de la veuve sera remis à la fondation du GODF pour l’aide aux sinistrés des cyclones des Antilles.

dimanche 29 octobre 2017 31 commentaires
  • 26
    Laurens 3 novembre 2017 à 09:54 / Répondre

    Hormis les nuances apportées sur un aspect « administratif », le thème de la planche: « Foi et Adogmatisme » me semble être le point de centre et l’intérêt premier de cette rencontre. Un paradoxe qui concerne bon nombre de Frères et de Soeurs qui par ouverture d’esprit ou conscience de l’Unité Primordiale dans l’ensemble des Traditions et Sagesses qui sont « dogmatisées » par les structures qui les véhiculent, les religions quelles qu’elles soient., sont à la fois francs-maçons tout en conservant et/ou pratiquant leur foi chrétienne et autre. C’est un débat de fond avec les autres et pour soi-même. Un peu comme si demain nous posions clairement le débat: « Peut-on aimer deux hommes ou deux femmes en même temps? Lequel où laquelle trahissons nous?….Le pêché est-il inné ou acquis? …. Ne pouvant être présente pour des raisons géographiques de distance, y-a-t-il une possibilité d’avoir connaissance du contenu de la Planche ? Belle Tenue et Bonne soirée à tous.

    • 27
      Hep 3 novembre 2017 à 11:54 / Répondre

      @Laurens.
      En effet, la question fondamentale est de savoir si la franc-maçonnerie est le Mammon de Mathieu 6:24 🙂

    • 31
      Chicon 4 novembre 2017 à 11:10 / Répondre

      @laurens.
      Il serait vraiment interessant d’avoir le contenu de cette planche

  • 14
    Chicon 1 novembre 2017 à 17:10 / Répondre

    @hep – Une « excommunication » ne passe-t-elle pas par une decision pontificale ?

    • 20
      Hep 2 novembre 2017 à 14:15 / Répondre

      @Chicon.
      Je ne connais pas le droit canonique très bien … donc les procédures…
      Par contre pour le cas de la France en réalité l’excommunication prônée par la pape en 1738 n’a jamais été juridiquement possible. En effet le Parlement du Royaume de France n’a jamais avalisé la condamnation de Clément XII or selon les accords entre le Royaume de France et le Vatican, à l’époque pour être appliqué en France tout acte du Vatican devait être avalisé par le Parlement. Donc pas d’excommunication globale latae sentetia pour les catholiques français… En Belgique par contre c’était autre chose.
      L’excommunication automatique n’est plus en vigueur depuis le nouveau code canonique de 1983 ou je crois que la franc-maçonnerie n’est même plus citée en nom. Le catholique franc-maçon est seulement en étant de péché grave, il ne peut plus communier tant qu’il persiste dans le péché. S’il quitte la franc-maçonnerie, il peut recevoir l’absolution et donc communier à nouveau.

  • 12
    Chicon 1 novembre 2017 à 09:20 / Répondre

    Il y a un sérieux malentendu sur formalisme d’une excommunication.

    • 13
      Désap. 1 novembre 2017 à 12:42 / Répondre

      ou bien est-ce une histoire de « 15 minutes de célébrité » 🙂 🙂
      belle photo que celle du frère Vesin … pourquoi payer plus cher chez Harcourt ?

  • 7
    Pascal Vesin 31 octobre 2017 à 13:22 / Répondre

    Pourquoi dire ou écrire quand on ne sait pas !!!
    Je n’ai plus le droit ni de célébrer ni de recevoir les sacrements.
    Cela s’appelle une excommunication.
    Qu’on me prouve le contraire !

    • 8
      Lionel MAINE 31 octobre 2017 à 13:56 / Répondre

      Bien dit !!!
      C’est le lot de tous les « Rois, Prêtres et Prophètes », en état de « péché grave », par leur adhésion à une « association maçonnique ».
      Ne pouvant plus recevoir la communion, de facto, ils sont … excommuniés.
      Au passage, peu importe le « type » de Franc-Maçonnerie » concernée; là n’est pas le problème.
      La hiérarchie catholique ne fait qu’appliquer ses « règlements généraux », certifiés conformes par … l’esprit saint !!!
      Bon courage , mon très cher Frère, et bon chemin!

    • 11
      Hep 1 novembre 2017 à 07:32 / Répondre

      PASCAL.
      En effet, étant suspendu vous ne pouvez pas célébrer les sacrements. Mais aucun laic ne le peut. Étant en état de péché grave vous ne pouvez pas communier. Mais jusqu’à il y a très peu aucun divorcé remarié ne le pouvait pas non plus.
      Mais cela ne s’appelle pas une excommunication (les divorcés remariés ne sont pas excommuniés …).
      Encore une fois, je ne suis pas là pour juger si c’est bien ou pas que vous soyez dans cet état seulement à cause du GO, comme je ne vais pas me prononcer sur les divorcés remariés qui sont dans le même état aussi. C’est une question interne à l’église. Par contre parler d’excommunication dans ce cas là n’est pas vrai. Vous pouvez toujours dire que dans les faits ça y ressemble un peu, mais vous êtes toujours considéré comme catholique.
      Bref c’est juste pour utiliser les bons mots et d’éviter les confusions, non pas pour condamner.

      • 21
        Aumont 2 novembre 2017 à 16:22 / Répondre

        @hep – donc cela ressemble à une excommunication latino sensu, mais cela ne l’est pas. Sauf à ce que Pascal Vesin produise un titre détaillé de son Eveque ou du Vatican. L’excommunication générale ne s’applique pas en France comme vous l’avez rappelé. Néanmoins Pascal Vesin adhère librement à une societe de pensée athée depuis fin XIX éme. Il serait en état de « peché grave ou dit mortel « . Il est un peu têtu de feindre de ne pas comprendre.

        • 22
          Lionel MAINE 2 novembre 2017 à 16:32 / Répondre

          Grands inspecteurs, inquisiteurs, commandeurs, … sortez vos allumettes !!!

        • 23
          NEGRIER 2 novembre 2017 à 16:38 / Répondre

          Le GODF n’est pas « athée » mais adogmatique. L’adogmatisme n’est pas l’athéisme.

          • 24
            Aumont 2 novembre 2017 à 20:42 / Répondre

            @negrier : donc Pascal Vesin est un prêtre Catholique adogmatique. Quand il celebrait la messe il n’y avait pas transsubstantiation, donc rien. Il n’y avait pas la présence divine, annoncée par St Jean. Difficile d’être un prêtre adogmatique.

            • 25
              Lionel MAINE 3 novembre 2017 à 00:40 /

              Quid de la transsubstantiation, à l’heure des « hosties sans gluten », certifiées conformes par le Vatican et donc, par … l’esprit dit saint ?
              De plus , quand le « le loup habitera avec l’agneau »(Isaïe 11, 1-10 ; Romains 15, 4-9 ; Matthieu 3, 1-12), re-quid de la « théoanthropophagie » ???

  • 5
    Eugène Defacqz 31 octobre 2017 à 09:13 / Répondre

    Grand merci à toi pour cette précision! 😉

  • 3
    Eugène Defacqz 31 octobre 2017 à 08:44 / Répondre

    Pourrait on connaître l’heure de la tenue? Elle n’est pas précisée dans l’article…

    • 4
      Géplu 31 octobre 2017 à 09:03 / Répondre

      Effectivement, l’heure n’était pas précisée. Début des travaux à 19h30, je viens de le rajouter.

  • 1
    Le Patagon 30 octobre 2017 à 10:49 / Répondre

    Il serait plus exact de préciser qu’il a été déchargé de ses fonctions par son Eveque (auquel il avait assuré n’être pas maçon), et qu’aucune excommunication n’a été publiquement déclarée… Le Père Vesin peut tout à fait assister à la Messe, et parfaitement communier s’il en a l’envie…

    • 2
      Lionel MAINE 30 octobre 2017 à 13:44 / Répondre

      Ouf !!!

    • 6
      Hep 31 octobre 2017 à 13:08 / Répondre

      En effet il n’a pas été excommunié, il n’a par ailleurs même pas été défroqué mais seulement suspendu (s’il arrête d’être franc-maçon je suppose qu’il peut reprendre ses fonctions dans une autre paroisse).
      Mais comme tout catholique, en étant membre d’une obédience maçonnique (régulière ou pas) il est en état de péché mortel et ne peut pas communier.

      • 15
        Aumont 1 novembre 2017 à 17:36 / Répondre

        @Hep – le Père Riquet et d’autres, ont été franc-maçons sans souci avec leur Evêché ou Rome

        • 16
          Lionel MAINE 1 novembre 2017 à 19:40 / Répondre

          D’autant plus que l’Évêché était fermé de l’intérieur.

        • 17
          NEGRIER 2 novembre 2017 à 00:29 / Répondre

          J’ai connu le père Riquet. A ma connaissance il n’était pas franc-maçon.

          • 18
            Aumont 2 novembre 2017 à 09:22 / Répondre

            @ négrier – Il y aurait de faux francs maçons comme il y a de faux prêtres.

        • 19
          Hep 2 novembre 2017 à 13:54 / Répondre

          @Aumont
          Le père Riquet n’était pas franc-maçon. Il a tenté (en vain) un dialogue avec le GODF et a fini par se tourner vers la GLNF qui l’ont écouté un peu plus si je me rappelle bien.
          Il y a des prêtres franc-maçons mais je suppose que soit :
          * ils font ça dans le secret (ce qui par ailleurs signifie vivre dans le mensonge en plus de sa double vie … encore moins possible de communier en théorie)
          * ils ont un évêque plus compréhensif et/ou une obédience moins anticléricale
          L’église est centralisée mais l’évêque compte beaucoup …

          • 28
            Aumont 3 novembre 2017 à 12:42 / Répondre

            @negrier & hep – comme le Pere Riquet s’occupait de relations entre la GLNF et l’Eglise, sans s’en cacher, je pensais naïvement quil fut f.m. Je pense qu’il etait Dominicain, ceux qui dans le passé instruisaient Les proces de l’Inquisition pour sorcellerie…

            • 29
              NEGRIER 3 novembre 2017 à 13:49 /

              Le père Riquet n’était pas dominicain : c’était un jésuite.

            • 30
              Chicon 3 novembre 2017 à 16:57 /

              @hep – J’ai rencontré un prêtre et un diacre particulièrement sensibles à la symbolique maçonnique ( inspirée du métier) et à la gnose (recherche hors dogmes).
              Ils ne sont pas francs maçons mais ont compris beaucoup de choses.
              Leur ultime question : mais c’est qui ?

    • 9
      Géplu 31 octobre 2017 à 14:05 / Répondre

      à Help et Patagon,
      Comme le dit Pascal Vesin, pourquoi parler quand on ne sait pas.
      Et trouvez-vous normal, acceptable, qu’un homme soit excommunié – sans délai ni procès – pour des idées, pour sa liberté de conscience, alors que d’autres, tous les religieux impliqués dans des affaires de mœurs et de pédophilie ne sont que « déplacés » quand ce n’est pas protégé par l’institution ?
      Ce n’est que parce qu’il y a un fort battage médiatique que l’Église commence, timidement et parce qu’elle ne peut plus faire autrement, à se conformer aux exigences de la justice des hommes pour ces actes de pédophilie, jugés par l’Eglise moins graves qu’être franc-maçon puisque leurs auteurs ne sont pas excommuniés…

      • 10
        Hep 31 octobre 2017 à 15:09 / Répondre

        GEPLU.
        Je ne dis pas que c’est normal ou pas. Je rétablis juste une vérité.
        M. Vésin n’est pas excommunié et il est juste suspendu, dire le contraire est un mensonge. Je ne suis pas là pour juger l’affaire dont je ne connais pas les tenants et les aboutissants, mais juste pour dire ce qu’il en est de cette « excommunication ».

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
c99b059e1c1b60538f5941221f317d07/////////////////////