3 siècles d’antimaçonnisme : une source des discours « anti »

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 8 octobre 2014
  • 33
    Ronan
    11 octobre 2014 à 00:01 / Répondre

    « proposer un rendez-vous Rue Cadet, symboliquement, çà fait très Etat-major, très Obédience, très parisien, en somme. Pour revenir aux marronniers précités, Cadet çà fait un peu « pouvoir » non?  »

    Ce n’est pas à l’Obédience, mais au Musée que je faisais allusion !:=)) Certes, la porte est la même, mais l’enjeu très différent.

  • 29
    LACH christiane
    10 octobre 2014 à 10:56 / Répondre

    Un grand Merci également à lanterne , vous êtes UNE TRÈS BELLE PERSONNE qui a de vraies valeurs et qui nous motive à continuer notre chemin de l’école de l’humanité car , on apprend tous les jours et c’est ce qui est fabuleux …Christiane

  • 28
    LACH christiane
    10 octobre 2014 à 10:42 / Répondre

    @alexander.Bonjour
    Vous êtes une personne que l’on a envie de rencontrer car, vous avez montré une autre image de la Franc-maçonnerie par vos propos , ce qui me réconforte , il est fort possible que , j’aille à une conférence et m’informer par de la littérature et société pour approfondir mes connaissances sur ce sujet pour ne pas avoir des préjugés hâtives , je le reconnais …. Prime abord eu une réaction négative , voir virulente sur La Franc-maçonnerie, mais que cela vous déplaise , nous sommes une grande majorité qui pensons avoir affaire à des êtres malsains pour rester correctes .
    Dave Gaver@ Je ne peux répondre à votre question MAIS?????? en l’occurrence vous m’incitez également à ne pas rester une demeurée en la matière et surtout ne pas généraliser .
    Je vous remercie messieurs de m’avoir apporté des éléments de philosophie à l’égard de la Franc-maçonnerie .

    • 30
      Alexander
      10 octobre 2014 à 11:16 / Répondre

      Bonjour Christiane
      ,
      je vais être honnête, je ne m’attendais pas à ce que mes propos avec Lanterne aient ce genre de répercussions, ils n’étaient pas fait en ce sens. Si ces échanges vous amènent à pousser un peu plus loin vos investigations en ce qui concerne la Franc-Maçonnerie, ce sera déjà un très beau cadeau. Comme Dave Gaver, je vous encourage à venir rencontrer les femmes et hommes qui partagent nos vues de l’humanité.
      .
      En tout cas je vous remercie de ce que vous dîtes à mon endroit et je vous rassure, je ne prends pas ombrage de ce que vous pensiez que nous étions « des êtres malsains »
      .
      Je vous souhaite un beau chemin

  • 23
    chicon
    10 octobre 2014 à 08:39 / Répondre

    on aime Mozart ou pas, on aime le Sartre ou pas, on aime Picasso ou pas, on aime la Franc-Maconnerie ou pas, quoi de plus normal. Tout passe par nos sens, et notre perception est ainsi un filtre. Donc l’anti-maconnerie est tout a fait normale. Vive l’anti-maconnerie, considerons la comme le revers d’une medaille unique.

  • 21
    LACH christiane
    9 octobre 2014 à 23:32 / Répondre

    @Lanterne vous avez très bien résumé , ce que la majorité de personnes pensent de La Franc-maçonnerie , la crise que nous traversant a mis en émergence ou suscité à bon ou mauvais escient des animosités envers cette communauté qui est mythique et mystique..sans faire d’amalgame , surprenant cette pyramide qui est révélateur de leur degré de puissance dans le système ….
    Et à juste titre , j’ai voulu aller plus loin dans mes recherches pour mieux les comprendre certes , j’ai des a priori les concernant malgré ceci il y a certainement un bon nombre de personnes qui ont de vraies valeurs , je n’en doute pas.
    Cordialement
    Christiane

    • 22
      Dave Garver
      10 octobre 2014 à 07:36 / Répondre

      Chère Christiane, vous revenez sans cesse répondre aux intervenants, ce qui démontre que vous vous intéressez au sujet. Je me permets de vous poser une question : connaissez-vous des francs-maçons ? Avez-vous déjà eu l’occasion de discuter avec certains d’entre eux ? Vous avouez avoir des à priori, je dirais que c’est assez normal vu ce que l’on peut lire dans les médias. La franc-maçonnerie fait vendre. Il ne faut pas s’arrêter à cette image, la plupart des écrits relèvent du pur phantasme. Je le répète, bien évidemment vous y trouveriez des affairistes, mais c’est le cas pour tous les groupements humains, la franc-maçonnerie ne déroge pas à la règle. Si vous voulez aller effectivement plus loin dans vos recherches, quittez les écrits et partez à la rencontre de soeurs et de frères. Ce sera le meilleur moyen de vous faire une idée. Ce site annonce de temps en temps des conférences, des tenues blanches, ouvertes à tout le monde. Ce serait l’occasion de mettre vos croyances à l’épreuve d’une certaine vérité. Je vous souhaite en tout cas de trouver une réponse à vos questionnements qui semblent nombreux. Cordialement,

  • 20
    LACH christiane
    9 octobre 2014 à 22:51 / Répondre

    @Lazare LAG. Je vais être brève parce-que je ressens de l’arrogance ou peut-être une vérité qui vous incommode , que , je comprends parfaitement surtout si vous êtes un adepte convaincu et j’en suis ravie pour vous.
    C’est votre droit le plus absolu de contester mes propos concernant la Franc Maçonnerie , mes informations ne viennent pas uniquement dans ce que , j’ai pu lire sachez -le , je côtoie un autre monde que vous et forcément , il y a divergence car , je n’ai pas d’œillères., il suffit de regarder autour de soi . ….
    Ne prônez-vous pas pour la tolérance me semble t-il? à méditer….
    En l’occurrence Ronan l’est et je l’en remercie , je suis de la province et une personne quelconque qui a eu envie approfondir le sujet tout simplement MONSIEUR……..
    Malgré tout , recevez mes salutations les plus respectueuses .

  • 18
    LACH christiane
    9 octobre 2014 à 19:08 / Répondre

    @Ronan, vous avez vu juste , je veux seulement comprendre car tout ce qui a un attrait à l’humanité me fascine mais je reste sur ma position que vous faites tout ceci dans un seul objectif ,LE POUVOIR et L’ARGENT ce qui incombe un état d’esprit malsain , ce qui n’est pas ma philosophie , c’est incompatible à mes yeux et à mon coeur avec mes mots à moi , voilà Monsieur ……
    Désolée mais , il est certain que , j’aurais eu envie de vous rencontrer , afin d’avoir des explications à mes réponses mais , ceci est fort dommage car, je ne peux me libérer pour cette date.
    cordialement

    • 19
      lazare lag
      9 octobre 2014 à 21:02 / Répondre

      @christiane lach:
      j’observe dans quasiment tous vos commentaires de cette page que vous réduisez trop facilement la F.M. à pouvoir + argent. Très réducteur parce qu’on sent une info uniquement (?) puisée auprès de nos chers hebdomadaires ou autre presse politique qui réduit la F.M. à ces seuls aspects. Si personnellement je me sens bien dans ma loge c’est justement parce que je ne les y trouve pas. Si on veut côtoyer pouvoir & argent le mieux c’est de rejoindre les partis politiques me semble-t-il ( et je n’éprouve pas de réel plaisir à devoir le dire). On oublie que l’édifice à construire en loge se fait surtout autour de planches donnant lieu à débat. On touche plus à la philosophie, au sens de la vie, au sens de notre place parmi les autres, avec tolérance et respect de l’autre autant que possible. Ce n’est pas du pouvoir, ce n’est pas de l’argent, mais çà peut être une vraie richesse. ET CE N’EST SURTOUT PAS DU DOGMATISME! Mais pour l’admettre il faut faire un effort sur soi, être à l’écoute, bref éviter d’être droit dans ses bottes… et çà n’est pas toujours facile, j’en conviens.
      @ ronan:
      belle patience et bel effort pour être pédagogique et compréhensif, mais je crains qu’il soit difficile de lutter contre beaucoup d’ a priori et de rigidité avec seulement quelques mails. Et,(j’essaie d’y mettre un peu d’humour, pas toujours facile à l’écrit sans connaître les gens), proposer un rendez-vous Rue Cadet, symboliquement, çà fait très Etat-major, très Obédience, très parisien, en somme. Pour revenir aux marronniers précités, Cadet çà fait un peu « pouvoir » non? (Et je me garderai bien de dire « argent » car çà serait mesquin, caricatural, et assez peu vrai).
      Sans compter que rien ne dit que Christiane soit parisienne ou proche de la capitale.
      Bref, la F.M. c’est tout sauf homogène, sauf un monolythe, sauf une seule facette. Au regard de quelques 150 à 170.000 membres (en France)pour environ 12 à 15 obédiences (de format, d’histoire et d’influence très variés)c’est diversifié et çà ne peut pas être QUE argent et pouvoir, même si çà peut exister parfois, je ne le nie pas. Une loge n’est pas homogène (mais elle peut être équilibrée!), une obédience ne l’est pas non plus, et l’ensemble de la F.M. ne l’est pas également.
      Et pour en revenir à l’anti-maçonnisme, il ne l’est pas davantage.
      @ géplu: ces conférences, même sans avoir les dates, se présenteront-elles dans l’ordre de la liste de villes (par exemple: Lyon, puis Avignon, puis Toulouse, etc..)? Et ce programme en trois volets sera-t-il itinérant avec chaque fois ces mêmes intervenants,ou peut-il y avoir des différences notables?

  • 16
    Ronan
    9 octobre 2014 à 17:59 / Répondre

    Rester maître de ses pensées n’est pas opposé à se renseigner, se cultiver, s’ouvrir à d’autres points de vue, ne pas en rester à l’écume de la réalité.
    ça implique donc un petit effort.
    Le simple fait que vous veniez poster sur un blog comme celui-ci, très spécialisé, montre que la maçonnerie ne vous est pas indifférente, et votre hostilité n’a rien de la haine que laissent suinter les sites d’extrême droite (associés aux sites islamistes dans ce cas, du reste…).
    ça mérite donc de pousser un peu la réflexion et de se renseigner réellement avant de porter un jugement définitif. Je suis à Paris de Jeudi en 8 à la fin du mois… Si le cœur vous en dit, j’aurais plaisir à assurer moi-même la visite si je suis libre à ce moment (Musée de la franc-maçonnerie, 16 rue Cadet). Voilà. Au plaisir…

  • 14
    LACH christiane
    9 octobre 2014 à 17:19 / Répondre

    A Ronan@
    Je vous remercie pour votre invitation ., mais vous en déplaise , le peu d’information me suffit pour en faire mon propre constat . » Non à une idéologie dogmatique .
    Je veux encore rester maitre de mes pensés ……..
    Cordialement

    • 17
      lanterne
      9 octobre 2014 à 18:13 / Répondre

      Bonjour Christiane,

      Comme vous avez pu le lire je critique ouvertement la maçonnerie, avec cette particularité que je suis maçon moi-même. Cependant ce que vous décrivez n’existe pas, par exemple au niveau du recrutement toutes les couches sociales sont représentées, les loges sont le reflet de la société. De même les informations que vous avez sont celles qui portent sur par exemple les « affaires » et elles masquent la réalité du terrain.
      .
      De même sachez aussi qu’il n’y a aucun dogme ni maître à penser, que les maçons ne sont pas tous d’accord entre eux, la preuve les échanges que nous avons sur ce fil.

      Ainsi ne tombez pas dans le piège des idées toutes faites, recherchez par vous-même, ne vous contentez pas de crier avec les loups.
      .
      Là où je suis d’accord avec vous c’est que certains maçons, les plus en vue, ont ruiné l’image de la franc-maçonnerie et c’est cette image que vous avez retenu, c’est bien dommage.
      .
      pour faire un parallèle, c’est comme lorsque l’on entend à la télé « un policier a volé de l’argent », faut-il penser que toute la police doit être considérée comme un ramassis de voleurs ?
      .
      Merci

    • 32
      Pepi1er
      10 octobre 2014 à 23:29 / Répondre

      Cher Christiane, je regrette, vous ne possédez aucune information fiable.
      L’invitation serait l’occasion de converser avec des maçons et ainsi de vous faire une idée sur du vécu et non des on-dits.
      Encore faut-il accepter l’éventualité de s’être trompée, la remise en question en somme, un des fondement de l’esprit maçonnique, vous semblez la refuser cette remise en question, une forme de dogmatisme, attention aux contradictions.
      Bien à vous.

  • 13
    Ronan
    9 octobre 2014 à 16:11 / Répondre

    Ma chère Christiane, vous parlez manifestement d’un sujet que vous ne connaissez pas et de personnes avec lesquelles vous n’avez jamais pris la peine de dialoguer en tête à tête. Sinon vous ne vous enthousiasmeriez pas pour des lieux communs aussi faux.
    Aussi, pourquoi ne pas venir rencontrer des maçons au Musée de la franc-maçonnerie, rue Cadet à Paris? Vous pourrez vous inscrire dans un groupe pour une visite guidée et poser toutes les questions que vous voudrez: les conférenciers appartiennent à diverses Obédiences et pas seulement au Grand Orient. Vous pourrez donc avoir un panorama plutôt large sur la réalité de la (ou plutôt même « des ») franc-maçonnerie(s) aujourd’hui.
    Au plaisir de vous y croiser. Bien à vous.

  • 12
    LACH christiane
    9 octobre 2014 à 15:59 / Répondre

    Ce qui s’appelle « LA TOUTE PUISSANCE » c’est bien , ce que j’avais compris à travers tout ce que , j’ai pu lire ….
    On ne peut pas prêcher des sermons sur l’humanité alors qu ils n’ont que cette avidité à l’argent et au pouvoir c’est une sorte de tromperie envers soi et les autres , chercher l’erreur et avec ça , ils ont soit disant des valeurs ?????

  • 11
    lanterne
    9 octobre 2014 à 15:39 / Répondre

    Alexander, à part critiquer notre point de vue que dis tu ? tu personnalise l’échange en terminant par le refus du salut, c’est à dire qu’en fait tu ne souhaite même pas y réfléchir, j’aurais aimé que tu prennes de la distance pour faire un constat objectif, une description de ce que l’on peut observer effectivement, rien de plus et éventuellement corriger ce qui te semblait faux.

    Le problème pour toi alexander c’est que tu ne répond pas en homme éclairé tu répond en militant. Par définition c’est une posture qui ne réclame pas d’être lucide, elle réclame seulement d’être engagé, mais c’est ton choix.

    Pour revenir sur le sujet, il faudrait être bien naïf pour penser que antimaçonnique moderne repose sur les même mécanismes et en continuité du phénomène que tu évoques, pour le coup je trouve cela particulièrement suspect comme liaison.

    L’antimaçonnisme moderne est indirect, ce qui est rejeté massivement aujourd’hui c’est l’idée qu’un groupe de gens puissent avoir une influence, un pouvoir sur le système etc…
    C’est le même sentiment qui est aujourd’hui derrière l’antimaçonnisme que celui de l’antisémitisme que derrière à peu près tous les « anti ». tout cela se voit très bein à travers divers marqueurs sociaux. Qu’ils soient justifiés ou non importe peu c’est juste un constat.

    Pourquoi est-ce-que la maçonnerie est associée à tout cela, la raison est simple: Elle se présente elle même sous cet angle, elle se présente elle-même dans les faits comme une organisation qui se destine à influer sur la société. Elle se présente comme élitiste de part son mode de recrutement, elle communique autour du pouvoir qu’elle a exercé par le passé etc.
    Elle se vante d’avoir des fraternelles de députés, de fonctionnaires de police etc…
    De plus, la presse met en avant les « affaires » qui lui sont liées etc.

    Je dis qu’il n’y a pas besoin de sortir de science po pour comprendre pourquoi les maçons sont aujourd’hui l’objet d’un certain rejet, c’est juste évident et logique(et encore extrêmement insignifiant). Et à cet égard je trouve le titre de l’article assez hypocrite, parce que l’on devine très bien que les regards se tourneront vers l’extérieur sans que soit remis en cause le système maçonnique lui-même.

    Il faut être sacrément naïf ou hypocrite pour reprocher aux autres un phénomène dont nous sommes, activement ou passivement responsable en très grande partie. Mais je sais, ces pauvres gens sont forcément des méchants, en tout cas c’est ce que pensent les maçons « militants », ces anti-maçons sont des ennemis de la république ou des idiots (ce qu’ils ne sont pas en grande partie). Tout cela n’est qu’un marqueur d’une misère sociale qui commence à gronder, « l’anti » d’aujourd’hui est l’expression d’une misère et d’une détresse sociale qui s’organise, et le rôle du maçon serait plutôt de l’entendre que de s’organiser « contre ».

    Ma conclusion est que si les maçons avaient fait de la maçonnerie, c’est à dire appris à comprendre l’univers symbolique dans lequel ils évoluent, on n’en serait pas là.

    Je dis que la communication des obédiences nous fait passer pour une « communauté », et cela fait parti de ce qui alimente l’antimaçonnisme et le conforte. j’en ai marre que des truffes de grands maîtres prennent des positions politiques ou sociales officielles en mon nom.

    Être libre a un prix

    • 15
      chicon
      9 octobre 2014 à 17:58 / Répondre

      @ lanterne & alexander : la mefiance et la crainte que la FM suscite de nos jours, a pour origine le comportement meme des FM, evoque clairement par Lanterne.Il faut regarder les faits sociologiques calmement et non pas les enterrer pour ne pas les voir.Je connais des FM qui sont des mafieux derriere de belles paroles, et des sages qui n’interessent pas les medias.

    • 24
      Alexander
      10 octobre 2014 à 08:56 / Répondre

      Oui en effet, je suis militant !
      Militant d’une maçonnerie que je veux combative, impliquée dans la vie de sa cité, de celle qui veut vaincre l’obscurantisme, et qui sait qu’elle a encore de nombreux combats à mener, amoureuse de la liberté et de l’homme. Pour moi il n’y aucune incompatibilité entre être militant et éclairé : c’est ce que démontre l’existence des « libres penseurs » ou l’exemplarité de la vie de Pierre Mendès France.
      Oui je suis émotionnel, et je cultive ceci. Il est une différence notable entre l’introspection qui demande du recul et la sensibilité au monde qui demande à ce qu’on participe à celui-ci. Quel utilité d’invoquer la beauté à tout bout de champ si l’on n’est pas capable d’apprécier chaque seconde passée sur cette terre en compagnie de ceux qui la peuple ? Le symbolisme maçonnique n’est qu’un outil et non une fin en soi. De même, il est loin d’être le seul levier sur lequel on doit appuyer sa réflexion, le champ des possibles étant tellement grand ! Seule compte sa propre amélioration pour améliorer l’ensemble. Utiliser nos outils a pour but d’aiguiser notre vue et notre sens de la vérité.
      Notre responsabilité sur la nature même de l’anti-maçonnisme ? Alors que nous sommes le seul pays d’Europe à en faire une telle expérience ? Alors que dans d’autres pays les Temples ont pignon sur rue ? Ceci vient uniquement de notre histoire hexagonale, en tout cas c’est ce que je pense. Plus encore, ceci est un héritage direct de Vichy. Nous avons quand même été la première cible de ce régime, avant même les juifs (voir les premières dispositions prise par le régime.). Avant cette période, être franc-maçon ne posait pas vraiment de problème. En 1825, le GO envoyait des courriers à ma loge à une adresse qui était celle de « la cour des francs-maçons », ce qui prouve que nous étions largement tolérés et acceptés. Moins d’un siècle plus tard, on dépose à l’assemblée un amendement qui réclame l’interdiction des loges….
      Si être un maçon c’est se rappeler de ce qui nous vient du passé pour tendre vers l’avenir, alors oui, je me rappelle des combats et des défaites de mes aïeux. Oui je clame haut et fort que nous devons faire en sorte d’améliorer les droits des citoyens, d’être une vigie de la République, de soutenir le plus faible en demandant aux plus fort de prendre ses responsabilités. Oui je me réclame tout ça et espère que ceux qui me suivront réclameront encore plus. Et oui, je réclame le droit d’être un maçon naïf, imbu de la bonté de l’homme, de sa capacité à discerner le vrai du faux, à croire en son intelligence à comprendre que ce que nous cherchons est altruiste et généreux.

      • 26
        lanterne
        10 octobre 2014 à 09:52 / Répondre

        Alexander,
        ,

        Il est facile de manipuler les militants, il est beaucoup plus difficile de manipuler des hommes libres
        ,
        Je crois que tu confonds sensibilité et sensiblerie, amour et passion.

        A+

        • 27
          Alexander
          10 octobre 2014 à 10:33 / Répondre

          Lanterne
          ,
          je croie surtout que nous avons deux vues diamétralement opposées de notre engagement maçonnique. Si tu me connaissais à titre personnell, tu saurais que je rejète la passion (qui signifie « je souffre » en grec, d’où mon rejet depuis mes 18 ans, ça date…)
          .
          Nous sommes tout deux sur deux rives différentes d’un même fleuve auquel nous aimons venir reprendre force et vigueur.
          .
          « Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m’enrichis » disait notre regretté frère Saint Exupéry.
          .
          Je continue de croire au combat que je mène.
          .
          Je respecte ta position.
          .
          A+

          • 31
            lanterne
            10 octobre 2014 à 11:18 / Répondre

            Et respecte la tienne

  • 10
    LACH christiane
    9 octobre 2014 à 11:58 / Répondre

    Bonjour
    Humilité ????? Alors que vous n’acceptez que des personnes qui ont un statut social plus ou moins élevé .(politiciens , dirigeants d’entreprises , etc….) Beaucoup d’entre -eux sont corrompus et méprisants . Vous dénigrez les petites gens .
    Je suis athée et d’aucune appartenance politique mais très humaine et active qui cherche à comprendre ce système d’incompréhension , d’ineptie , de cette injustice face à la misère dans sa globalité ….
    Personne n’ira au paradis puisqu’il n’existe pas mais nous n’avons qu’une vie et de surcroit courte , celle-ci doit avoir un sens que de pouvoir tendre la main à plus vulnérable que soi mais faut-il encore les côtoyer ou vivre comme eux pour mieux les comprendre sans ça ,il est difficile d’envisager de ressentir leurs souffrances …
    Ceci à bon entendeur , on ne me cachant pas sous un pseudo car , j’assume mes écrits et je réitère une fois de plus mes propos sans aucune appartenance politique et religieuse …

  • 7
    chicon
    9 octobre 2014 à 11:34 / Répondre

    @ alexander : nous evoquions les reflexes anti-maconniques quasi instantanes et non pas l’Histoire de l’anti-maconnisme.

  • 6
    Alexander
    9 octobre 2014 à 09:08 / Répondre

    @lantern
    @chicon
    Croire qu’une telle analyse suffit à expliquer un phénomène qui est né au début du 19ème siècle avec l’Abbé Barruel relève soit d’un manque évident d’humilité, soit d’une absence totale de travail sur la question.
    Cela donne une légitimité à des réactions comme celles de Lach Christiane qui nous traite de « dépravés » et, pire encore, cela bafoue le travail et l’implication de tout les hommes et femmes de bonne volonté qui s’impliquent ET dans la vie de leur obédience ET dans la vie de leur cité.

    Quant à aborder le sujet des « origines maçonniques de l’antimaçonnisme » est une rhétorique tellement facile …. plusieurs déclinaisons sont à proposer :
    – « Des origines judaïques de l’antijudaïsme ».
    – « Des origines françaises du french bashing ».
    – « Des origines africaines du racisme anti-noir ».
    ……
    Les exemples sont à multiplier à l’infini. Cela donne aussi un semblant de raisonnement philosophique, artifice très pratique pour s’abstraire de la morale et de la recherche de celle-ci dans la version « ILS L’ONT BIEN CHERCHE FINALEMENT !! » Confondre certains avec l’ensemble me rappelle une rhétorique des adeptes de la théorie du complot qui utilisent des passes passes pour cacher la vérité dans une pelote de laine bien épaisse et tortureuse. Ajouter à cela un ton docte et supérieur, et l’argumentaire semble cohérent à la personne qui n’y connait rien.

    Je m’étais promis de ne pas réagir au départ, mais lorsque l’on voit la réaction de Christiane …..
    Je vous remercie donc tout les deux pour faire croire que les maçons qui luttent pour un avenir meilleur, que les maçons qui sont morts pour ces idéaux, que les maçons qui nous succèderont, méritent et mériteront bien d’être honnis, pourchassés, méprisés.
    Mais plus encore, je vous remercie pour grandir ma détermination à être un exemple pour les petits nouveaux de mon atelier.

    Je ne vous salue pas.

    • 9
      yasfaloth
      9 octobre 2014 à 11:54 / Répondre

      Bonjour Alexander
      .
      A mon (humble) avis vous confondez « légitimité » et « explication ». Il est clair que l’anti-maçonnime trouve des racines dans le passé plus ou moins lointain, mais quelles que soient ses racines, un arbre que l’on n’arrose pas, dépérit…
      .
      Mon expérience directe de l’anti-maçonnisme, y compris avec des gens qui me sont, ou m’ont été chers, est malheureusement beaucoup plus proche de l’explication de Lanterne que rattachable à une analyse de type socio-historique.
      .
      Que cela ne plaise pas à un maçon manifestement « sociétal », je peux très bien le comprendre, que celui ci semble les rejeter de façon manifestement « émotionnelle », moins.
      .
      Ce n’est pas en jouant les autruches, en faisant appel à nos martyrs ou à nos grands anciens, le commun du profane anti-maçon s’en fichant éperdument, que l’on pourra commencer à régler ce problème.
      .
      Que ce soit bien clair, je ne pense pas que la FM « sociétale » porte seule la responsabilité de ce qu’il se passe, mais il y a sûrement sa part à travers une approche qui fut et reste parfois tonitruante.
      .
      Quand on défile avec ses décors dans une manif LGBT, il ne faut pas s’étonner des réactions (que je ne légitimise pas bien sûr, mais les mentalités ont ainsi faites).
      .
      Après le plaidoyer de Lanterne pour une maçonnerie de type « monastique »… c’est un autre problème…
      .
      Cordialement

  • 4
    chicon
    8 octobre 2014 à 21:37 / Répondre

    @ lanterne : il ne faut pas chercher plus loin l’origine de l’antimaconnisme, vous l’avez trouve, vous voyez clair.

  • 2
    lanterne
    8 octobre 2014 à 10:38 / Répondre

    J’aimerais bien qu’on aborde également un sujet « les origines maçonniques de l’antimaçonnisme ».

    Quand pendant 30ans on a entendu entendu publiquement les maçons du GO se gausser qu’ils avaient été à l’origine de beaucoup de lois, je pense qu’il est tout à fait normal et logique que le peuple se demande en quoi les maçons sont responsables de la situation actuelle eux qui se sont vantés de tant de pouvoir.

    Franchement c’est être malhonnête que de ne pas reconnaître l’évidence, les grandes loges aiment le pouvoir, le cherche, et favorise les réseaux d’entre aide (de passe-droits en réalité) et le disent ouvertement, franchement je trouve complètement logique l’émergence de l’antimaçonnisme et d’une certaine manière il est salvateur, car il n’est que le symptome social et visible, de la maladie qu’est l’antimaçonnique interne, celui qui fait passer les vrais maçons pour des marginaux, celui qui active les réseaux, celui des fraternelles, celui des prises de positions politiques officielles.

    Aujourd’hui la réalité c’est qu’être un « vrai » maçon c’est être un marginal, y compris pour les maçons eux-mêmes, parce qu’ils ne savent pas pour la plupart quel est l’objet maçonnique de base. Les vrais maçons sont ceux qui s’en tiennent à leurs serments et aux fondements de la démarche introspective, ceux-là en général ne cherchent pas le pouvoir et c’est bien dommage, parce que c’est à eux qu’ils devraient revenir.

    Si la maçonnerie avait été « maçonnique », il y aurait 10 fois moins de maçons, parce que le travail sur soi n’intéresse pas grand monde, la plupart des maçons sont des fainéants, les planches sont globalement des planches de collégiens sur des sujets ne concernant pas la maçonnerie.

    La plupart sont là pour chauffer les banc et se tirer de chez « maman », être avec les copains (les frères), bref c’est un peu le pmu, avec parfois plus d’alcool qu’au pmu parce que c’est moins cher.

    Si la maçonnerie s’occupait de maçonnerie, ce sujet ne serait probablement pas abordé.

  • 1
    tr
    8 octobre 2014 à 00:16 / Répondre

    C’est un sujet que je connais bien puisque j’en ai tiré un lire http://www.camionnoir.com/?p=detail_livre&ID=216

    • 3
      LACH christiane
      8 octobre 2014 à 15:02 / Répondre

      Pourriez-vous m’éclairer et me dire pourquoi les Francs-maçons n’ont pas de moral dixit certains d’entre-deux , je pense qu’ils ne recherchent que leur confort de l’argent et du pouvoir tout ceci à titre personnel , pourquoi tant de mystères et ne pas jouer la transparence ? aucune empathie , des dépravés…
      A t-on besoin de toute cette mascarade en 2014 ? Et avec ça on se dit civilisé, pathétique ou plutôt pitoyable car la plus part sont des intellectuels ..
      Salutations d’une simple d’esprit qui reste humaine avant tout .

      • 5
        Dave Garver
        9 octobre 2014 à 07:54 / Répondre

        Votre commentaire semble relever des lieux communs qu’on entend, malheureusement, trop souvent sur la franc-maçonnerie (FM). Certes, comme dans toute société humaine il y a des canards boiteux qui utilisent la FM à des fins pas très honorables, c’est leur affaire et je suis triste pour eux. La majorité de celles et ceux que j’ai eu la chance de rencontrer sont des humanistes convaincus, empathiques et nullement des dépravés. A titre personnel, les soeurs et les frères cherchent à s’améliorer moralement et par extension à améliorer la société. Celles et ceux qui sont dans une loge non vouée à la gloire d’un être supérieur (que vous pouvez appelé Dieu si vous voulez) sont pourtant moins opportunistes que des croyants. Le croyant se dévoue à son Dieu car il espère aller au paradis. Il y a une idée de donnant-donnant. L’athée se dévoue ici et maintenant pour le bien commun. Je ne vois donc ici qu’une réelle volonté humaniste, guidée par la seule morale. Tous sont des intellectuels ? Non, pas vraiment, mais tous réfléchissent constamment à ce qu’ils pensent, font, … A-t-on besoin de cette mascarade en 2014 ? Oui, dans une société en perte de repère et de sens, plus que jamais !

      • 8
        chicon
        9 octobre 2014 à 11:45 / Répondre

        @ christiane lach :
        « a-t-on besoin de cette mascarade aujourd’hui » La reponse est non, on peut tres bien s’en passer et vivre tres bien.Alors pourquoi est on FM. Parceque l’on a conscience de faire partie d’un « grand tout » auquel on fait partie.

    • 25
      chicon
      10 octobre 2014 à 09:05 / Répondre

      sans doute pourriez vous nous parler avec pertinence du reflexe anti-maconnique

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous