GOB FM_Islam

A Bruxelles, Rencontre entre les valeurs de la franc-maçonnerie et celles de l’islam

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 28 mars 2016
  • 7
    Jean de Mazargues
    29 mars 2016 à 09:17 / Répondre

    Affligeant. Et ainsi il suffira à un infiltré de faire un relevé précis des lieux pour une action terroriste future.

    • 9
      lazare-lag
      30 mars 2016 à 04:06 / Répondre

      Effectivement on peut s’infiltrer partout, procéder à un relevé des lieux, « précis » bien sûr le relevé, pour une action terroriste future.
      (Peut-être même est-il déjà fait depuis longtemps…).
      N’allons plus au cinéma, c’est dangereux, « ils » peuvent venir.Pendant la séance, dans le noir!
      N’allons plus au théatre, « ils » sont partout. Là au balcon, ou ici à l’orchestre.
      N’allons plus au concert, « ils » peuvent y être aussi.Ici, derrière le violoncelle, où là dans le piano, voire même dans l’harmonica.
      N’allons plus au restaurant, on ne sait jamais, « ils » sont sous une frite, ou dans la salade.
      Ni au stade, c’est plein de gens, donc « ils » sont forcément là aussi.
      Alors, pensez-donc, dans une conférence publique!
      Finalement c’est ça l’idée: ne faisons plus rien, terrons-nous, cachons-nous, restons sous la couette, avec des sacs de sable devant la porte.
      Vivons dans un bunker, c’est ça la vraie liberté.
      Restons calfeutrés à Mazargues, Marseille n’est pas sûr.Les Bouches du Rhône font peur, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est infestée, La France n’est plus ce qu’elle était.
      Et la planète elle-même est dangereuse!
      Et vive la paronoïa! J’adore ce comportement là.
      Comportement absolument pas affligeant bien entendu…

      • 10
        yasfaloth
        30 mars 2016 à 12:15 / Répondre

        Nous vivons une époque sombre… C’est comme ça, le balancier va et vient de la lumière à l’ombre puis de l’ombre à la lumière.

        Dans ces époques chacun montre son vrai visage, ce qu’on peut lire sur les blogs maçonniques en ce moment est malheureusement parfaitement symptomatique.

        Moi qui pensait, naïvement, que nous portions tous en nous une parcelle de « guerrier de lumière » !

        • 14
          joab'nnn
          30 mars 2016 à 15:18 / Répondre

          J’ai lu ton dégout manifesté sur le blog isere. Il est vrai que dans ces cas extremes, tu as su te retrouver sur la même ligne que moi. Il faut se rendre compte que nous allons très loin, y compris dans ce qui se reclame de la FM : entre des volontés de milices armées allant ratonner et mainteant volonté de s’en prendre à l’islam en général, la dégénerescence est en marche. Y compris dans la FM, ce qui est encore plus inquiétant.
          Mais finalement, le fait qu’à un certain point, tu réagisses, yasfaloth est plutôt rassurant. Ne faut-il pas réagir plus tôt ?

          • 17
            yasfaloth
            31 mars 2016 à 11:08 / Répondre

            Mon cher Joaben, je ne me détermine pas en fonction de tes convictions mais des miennes, et je n’ai pas besoins de leçons.
            .
            Il y a des points sur lesquels on se rejoint, et c’est heureux, par contre il y en a d’autres où nos positions sont manifestement irréconciliables :
            .
            Je conçois qu’il doit être difficile de te projeter dans la tête de quelqu’un qui est à la fois un démocrate légaliste convaincu, qui promeut la totale liberté religieuse de chacun dans le cadre nos lois, en particulier celles de 1910, et qui, parallèlement, souhaite vivre sa FM dans un le cadre strictement mono-genre d’une obédience forte et structurée !
            .
            On a chacun nos vécus…

            • 26
              yasfaloth
              31 mars 2016 à 21:25 /

              Je voulais parler de la loi de 1905 évidemment… fatigue…

          • 19
            Jean de Mazargues
            31 mars 2016 à 13:59 / Répondre

            Prêt pour la dhimmitude, Joab’nnn ?

            • 22
              yasfaloth
              31 mars 2016 à 16:08 /

              Franchement, Monsieur Jean, je serais une association musulmane je porterais plainte contre vous pour ces incitations manifeste à la haine… ils sont d’une patience et d’une abnégation étonnantes les musulmans qui nous lisent !

            • 23
              lazare-lag
              31 mars 2016 à 16:41 /

              Parfois au détour d’une intervention on apprend un mot nouveau, et j’apprécie cette pédagogie éventuellement involontaire voire indirecte des blogs.
              Merci Jean, de Mazargues.
              Mon édition du Robert ne contient ni le mot dhimmi ni le mot dhimmitude.
              Mais j’entends déjà certains pourfendeurs céder à la facilité de dire que ces mots seront très bientôt dans une nouvelle édition du dictionnaire…. et se trouver spirituels en le disant.
              Avec les réserves d’usage quant à son utilisation, c’est donc Wikipedia qui m’en dit davantage.
              On y apprend qu’un dhimmi serait un citoyen non-musulman tenu de payer, en pays majoritairement musulman,l’équivalent d’une capitation, soit l’équivalent d’un impôt par tête. L’équivalent d’une capitation, certains vont trouver ça drôle, d’autres non.
              Ou affligeant, c’est selon.
              En tout cas, derrière le sujet proposé, dont je rappelle l’intitulé: « Rencontre entre les valeurs de La Franc-Maçonnerie et celles de l’Islam », arriver à parler de dhimmi et de dhimmitude n’est-ce pas dériver sérieusement du sujet de départ? Voire être de plus en plus subjectivement dans le hors-sujet.
              Le 29 mai il est proposé de faire se rencontrer, de comparer les valeurs de ces deux « mondes » si différents que sont Franc-Maçonnerie et Islam.
              J’ose espérer qu’aucun Franc-Maçon ira jusqu’à estimer qu’il n’y a aucune valeur dans l’Islam.
              Un tel déni supposerait une absence totale de fraternité.

            • 28
              Blazing Star
              1 avril 2016 à 18:02 /

              @jean de mazargues -Je suis pret pour la dhimmitude, c’est une pratique ancienne. Sinon je me convertirai, je pourrai avoir plusieurs femmes.

        • 20
          joab'nnn
          31 mars 2016 à 15:10 / Répondre

          Faut pas prendre la mouche Yasfaloth. Non ! tu n’a pris cette position ni pour faire plaisir a joabnnn ni en te laissant convaincre … et même si c’était le cas, tu ne le dirais pas ! Donc peu importe !
          Pour la question « mono-genre » ca te regarde de l’appliquer dans ta loge ! Ce qui est insupportable est de vouloir l’imposer à d’autres loges (ce que fait ton obédience). Souffres donc que certains s’en prennent à cette oppression.
          J’ai un vécu multiple sur le plan religieux, maçonnique, politique. J’ai accepté de changer d’avis lorsque des arguments solides me sont exposés. Or je ne lis que futilités que ce soit sur ton sujet passionnel ou sur le sujet ici sur ce blog, de la part des partisans d’exciter à la haine de l’islam.
          @jdm : au contraire je préconise une résistance ferme contre les atteintes à nos valeurs. C’est pourquoi j’estime qu’il faut être impitoyable avec VOS dérives comme celles des islamistes.

          • 25
            Luciole
            31 mars 2016 à 20:28 / Répondre

            A Joaben.
            Où diable as-tu vu que la GLdF veut imposer le monogenre à d’autres loges?
            Depuis sa fondation la GLdF est masculine,toutes les loges qui y adhèrent le savent et le font en toute liberté.
            Ce que font les autres Obédience ne la regarde pas et elle ne fait pas de prosélytisme sur ce sujet.Il faudrait cesser de diffuser des mensonges,please.

      • 15
        Ed Kroy
        31 mars 2016 à 09:39 / Répondre

        Ne pas oublier non plus de regarder sous le lit tous les soirs.

        • 24
          lazare-lag
          31 mars 2016 à 16:49 / Répondre

          Et tous les matins aussi: poser un pied à terre au saut du lit n’est pas déjà dangereux?
          Ne devrait-on pas également en revenir aux chiffres romains? Avoir adopté les chiffres arabes, n’est-ce pas déjà un renoncement, une faiblesse?

    • 31
      Speculum
      6 avril 2016 à 17:43 / Répondre

      pas d’inquiétude, les francs maçons ne sont pas les ennemis de l’islam.

  • 4
    Portet Renée
    28 mars 2016 à 13:18 / Répondre

    Duoda
    Cher astronome, j’éprouve les mêmes réactions que vous, en toute sincérité, et je ne vois pas en quoi elles seraient discutables…

    • 5
      Blazing Star
      28 mars 2016 à 16:23 / Répondre

      @astronome & portet – votre point de vue c’est l’évidence : encore un massacre d’une masse de chrétiens à Lahore et nous nions l’évidence. Etre franc maçon ce n’est pas être naïf ou bête.

      • 6
        lazare-lag
        28 mars 2016 à 19:32 / Répondre

        Que doit-on comprendre?
        Que ce type de conférence publique, organisée par une obédience, est à proscrire rigoureusement?
        Que les organisateurs, quoique franc-maçons, en seraient « naïfs et bêtes »?
        N’est-ce pas plutôt courageux de la maintenir et de créer ainsi des espaces de dialogue?
        Dans le contexte qui est justement celui qui vient d’intervenir en Belgique, et après tous les autres évènements de 2015 en France, ou en Belgique, comme la tuerie du Musée juif de Bruxelles, ce 29 mai Rue de Laeken, n’est-ce pas l’endroit et l’opportunité qu’il faudra suivre et encourager en particulier?
        N’est-ce pas, si l’on est maçon et à portée de Bruxelles, justement l’occasion pour des Francs-Maçons de se « manifester » en nombre ce jour-là?
        Un moment opportun pour signifier que ce n’est pas tous les musulmans que l’on veut stigmatiser mais les plus radicaux de leurs éléments, et les plus radicales de leurs actions?
        Ce 29 mai belge, ne devrait-il pas être – maçonniquement – « the place where to be »?
        Que recherche-t-on finalement?
        Fermer les portes à tous ceux qui ne nous ressemblent pas?
        Rester à couvert au moindre mouvement?
        A la moindre initiative?
        Les parvis doivent-ils être en tout temps déserts?
        Puisque Blazing Star semble savoir où il veut en venir, maçonniquement, je dis bien « maçonniquement », que propose-t-il?
        Proposition qui maçonniquement tienne la route, bien sûr.
        Par leur communiqué commun 5 obédiences belges viennent de nous montrer une hauteur vue supérieure à la réaction française du même ordre.
        Avec la tenue de cette conférence, et surtout en la maintenant, le G.O.B. fait, de mon point de vue, preuve d’une grande intelligence. Et montre à tous, ce qui n’était pas la motivation prévue au départ semble-t-il, que la vie continue.
        Et que l’ouverture d’esprit se poursuit.
        Chapeau les franc-maçons belges!

        • 8
          philippe verheirstraeten
          29 mars 2016 à 13:19 / Répondre

          j’applaudis le commentaire lazare-lag. Je suis belge, me suis déjà présenté comme non maçon mais toujours intéressé par vos réflexions tendant à construire toujours un monde meilleur fondé sur la tolérance et la solidarité.Donc j’aimerais participer à votre conférence du 29 mai si celle-ci est ouverte aux profanes?? J’en profite pour dire que j’apprécie que votre confrérie en France est bien plus transparente qu’en Belgique ce qui me permet de suivre vos réflexions et même de m’exprimer à vous, par ici, sans pour autant avoir envie de me soumettre aux symboles et rituels, ce qui me convient moins

          • 27
            lazare-lag
            31 mars 2016 à 22:28 / Répondre

            Merci pour le compliment, mais je n’écris ici pour en recevoir, juste pour dire comment je vois les choses. Et comment je les vois en tant que franc-maçon.
            N’étant ni belge, ni organisateur de la conférence du 29 mai, ce n’est pas à moi de le dire mais elle me semble ouverte au public, donc aux profanes.
            Mais il est possible, surtout après les évènements récents, qu’un filtrage soit mis en place, bref qu’il faille montrer « patte blanche ». A voir.
            Ensuite la Franc-Maçonnerie est-elle une « confrérie »? Je crois ne m’être jamais posé la question exactement en ces termes. En termes de fraternité oui, en termes de confrérie, je ne pense pas. Qu’est-ce qu’une confrérie? Vaste programme, je vais y réfléchir sous cet angle nouveau…
            Quant au fait de « se soumettre » aux symboles et aux rituels, c’est une question très personnelle, assez difficile à développer ici, en public, et en quelques mots.
            Et je ne crois pas que cela se réduise à une quelconque « soumission ».
            Comment le dire simplement tout en se faisant comprendre, et sans rien dévoiler? Disons, qu’à mon sens, c’est plus « adopter » que « se soumettre ».
            Un peu, c’est juste une image, une comparaison, comme on adopte le port de l’uniforme, le galonnage et certaines règles de comportement en s’engageant dans l’armée, en adoptant un jargon même, alors que ce ne sont pas là les raisons primordiales à un engagement.
            De toute façon, toute « confrérie », toute société, tout groupe, toute association a ses règles propres, ses habitudes, son état d’esprit.
            En Franc-Maçonnerie comme ailleurs, on peut ne pas s’y faire, on peut être rétif à ses règles nouvelles. Comme ailleurs on peut y venir et y trouver quelque chose de différent à sa propre attente.
            Parce que la Franc-Maçonnerie est à la fois une démarche individuelle et une démarche collective.
            Certains nous quittent en cours de route alors qu’on croyait qu’ils resteraient. D’autres sur lesquels on n’aurait pas forcément parier, se révèlent.
            Bref, rien n’est simple… et tout est simple. C’est une démarche essentiellement personnelle.

        • 11
          astronome64
          30 mars 2016 à 12:43 / Répondre

          Il aurait été bon de maintenir des » espaces de dialogue » faire »preuve d’intelligence » et d »ouverture d’esprit » avec les nazis…c’est certain…les valeurs maçonniques sont bien évidemment comparables, conciliables et compatibles avec celles de l’islam (entre autre religion..) ….j’en parlerai à ma mère quand je la rejoindrai ailleurs peut-être… une histoire de tatouage, de stigmatisation réels ceux la….

          • 12
            lazare-lag
            30 mars 2016 à 14:22 / Répondre

            Attention de ne pas me faire dire ce que je ne dis pas.
            Attention de ne pas céder aux amalgames ou aux syllogismes faciles.
            Attention de ne pas lire ce qui n’est pas écrit.
            Je ne confonds pas nazis et allemands, avec lesquels nous sommes réconciliés dans l’Union Européenne.
            Les Allemands, pas les nazis. Surtout pas les nazis. Jamais les nazis.
            Les « espaces de dialogue », « preuves d’intelligence », et autres « ouverture d’esprit » ce n’est pas avec les radicaux, avec les fondamentalistes, avec les obscurantistes, avec les terroristes et les fomentateurs de terrorisme qu’il faut les bâtir et les établir. Bien sûr que non, ceux-là il faut les combattre et les éradiquer.Toujours.
            Mais il faut se laisser des passerelles pour discuter. Il y a quand même des gens fréquentables partout!
            On ne peut jeter l’opprobre sur toute une population, sur tous les musulmans. Sur toute une religion, sur tout un peuple.
            Car c’est alors comme cela qu’on peut vouloir les parquer et les tatouer tous. Les tatouer tous, les tuer tous, et Dieu reconnaitra les siens.
            Quand De Gaulle et Adenauer se parlent, se rencontrent, apportent chacun et ensemble leurs pierres à l’édifice européen n’ont-ils pas une vision, une hauteur, une capacité de projection qui les dépassent bien au delà de leurs seules personnes?
            Au delà de leurs seules singularités?
            Et, il faut le dire aussi compte-tenu de leurs âges respectifs, au delà de leur propre avenir personnel?
            Alors qu’ils auraient pu rester recroquevillés, ratatinés, frileusement repliés dans des rancoeurs d’après guerre, dans des haines franco-allemandes attisées et recuites par 3 guerres successives en moins de 80 ans, entre 1870 et 1945.
            Alors qu’autour d’eux c’est largement cette rancoeur qui prédominait. Et ils n’étaient pas nombreux à avoir à l’époque cette clairvoyance, cette vison d’avenir.
            C’est cela le fond de ma pensée.
            C’est se dire qu’en tant qu’homme, citoyen et franc-maçon, nous sommes plus là pour pour bâtir des ponts qui permettent d’aller vers l’autre, plutôt que des murs qui nous en séparent.
            Et je suis conscient que ce n’est facile….

          • 16
            joab'nnn
            31 mars 2016 à 10:15 / Répondre

            Faut-il dialoguer avec la barbarie de l’extreme-droite ? C’est pourtant ce qui se passe sur plusieurs forums !
            Tous ne sont pas perdus !

            • 18
              HRMS
              31 mars 2016 à 13:25 /

              Oui, « l’islam politique  » est une barbarie de droite, de type fasciste, parmi d’autres;
              Il ne s’agit que de politique donc de rapport de force : Que les Républicains évaluent leur capacité à faire de la politique, et qu’il la fasse d’abord avec Raison en face de la rigueur des faits puis avec bons sens dans la rigoureuse volonté de faire respecter de façon humaniste les principes républicains et les droits de l’homme;
              Ceux qui, en intolérance politique, prônent la lutte ouverte idéologique et instrumentale, contre la République, les principes de droits de l’homme, les citoyens sont nos ennemis politiques;
              en regard de la gravité de la situation, dans le monde, en Europe, en France la lutte contre ceux-ci est sans concession, que chacun prennent ses responsabilités politiques … qui ne sont pas qu’électoraliste.

            • 21
              joab'nnn
              31 mars 2016 à 15:16 /

              Dans un pays laïque et souverain l’islam politique, comme la chrétienté politique sont bannis. Les choix de société sont issus d’un vote de parlement, pas d’interprétation de volontés prêtées à un « dieu ». Il faut savoir où nous placons notre lutte pour être efficaces. L’appel à la haine contre l’islam, c’est servir Daesh, c’est exactement ce qu’ils attendent.

      • 13
        joab'nnn
        30 mars 2016 à 15:08 / Répondre

        Se tromper d’ « ennemi » est ce qu’il y a de pire, car çà revient à s’en créer un nouveau !
        Aujourd’hui l’extreme-droite veut s’en prendre … à l’islam, bon moyen pour exciter les foules et récupérer de l’électorat.
        Sommes-nous menacés par des européens priant dans des mosquées en Europe ? Non ! Or c’est bien la place qu’a l’islam dans nos pays européens et qui plus est laïques. A quel titre l’islam devrait être ainsi désigné à la vindicte ?
        Serait-ce par facilité ? volonté de créer des situations insurrectionnelles ? ranimer la ferveur religieuse des autres ?
        La naïveté c’est aussi de gober une propagande toute faite.
        Traiter de « naïfs », « bêtes » ceux qui refusent de gober une propagande de stigmatisation (pour ne pas dire pire) est-ce sérieux ?

  • 3
    HRMS
    28 mars 2016 à 12:39 / Répondre

    Pour un premier contact avec l’ascèse rationnelle de Guy Haarscher, lire et ça fait du bien :
    Guy Haarscher, Philosophie des droits de l’homme 1987 édition université de Bruxelle
    et le compte rendu de Gervais Richard, Revue Philosophique de Louvain Année 1989 Volume 87 Numéro 73 pp. 108-111;
    Ecoutez ses intetrviews dont : http://www.lalibre.be/actu/belgique/guy-haarscher-la-politique-compassionnelle-ne-mene-qu-a-la-dictature-de-l-emotion.

  • 2
    DanielDH
    28 mars 2016 à 12:08 / Répondre

    Tout ce qui peut favoriser le dialogue entre les courants de pensée , sans à priori ni exclusive me semble bienvenu.

  • 1
    astronome64
    28 mars 2016 à 10:55 / Répondre

    Juste pour me faire des amis… n’y a t-il pas une fatwa contre les Francs maçons ? et oserai-je évoquer les paroles du responsable algérien Ferhat Mehenni (hélas pour certains, démocrate et militant des droits de l’homme) : L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme c’est l’islam en mouvement. C’est une seule et même affaire.
    Autant organiser une conférence avec Tariq Ramadan sur le féminisme et la liberté de conscience.

    • 29
      Speculum
      1 avril 2016 à 18:46 / Répondre

      @astronome 64 : tu es vox in deserto

      • 30
        astronome64
        1 avril 2016 à 19:28 / Répondre

        Ayant commencé mes études par le « de viris illustribus urbis romae » et fini par le Gibbon’s je ne me permettrai pas de citer le « vox in excelso.. »; partant du principe que j’adore la tête de veau et la république laïque…. Mais nous sommes de moins en moins… last of the mohawks….

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous