Sceau Athanor Charentais

Allumage des feux de L’Athanor Charentais à Angoulême

Publié par Jean-Marie Sauvaitre
Dans Loges

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 19 janvier 2016
  • 14
    lazare-lag
    24 janvier 2016 à 18:30 / Répondre

    Très belle photo d’alambic pour ce tout jeune atelier angoumoisin « l’Athanor charentais ». C’est déjà tout un programme en soi.
    D’autres détails éveillent ma curiosité.
    Celui de faire intervenir une chorale de 25 personnes me parait être déjà un exploit notable. Des tenues musicales il m’est arrivé d’y assister, mais jamais avec autant de choristes. (S’agit-il d’ailleurs d’une chorale composée uniquement de frères et/ou de soeurs ou d’une chorale profane, invitée pour l’occasion?). Et avec un public de 170 personnes, cela suppose un sacré temple. Surtout si l’on suppose qu’il faut les additionner aux 25 choristes, on atteint les 200…
    Peut-être serait-il intéressant de préciser si les lieux, on nous dit aussi que les parvis sont spacieux, sont anciens, si le temple mérite un détour architectural, historique, etc.
    Enfin, je suis de ceux qui sont ignorants de ce « Rite Français Philosophique ».
    Cela mériterait de savoir, par exemple, combien d’ateliers le pratiquent au G.O.D.F., ou ailleurs.
    On nous dit aussi que ce rite serait sans prétention. On l’imagine donc relativement simple, épuré, ce qui est assez le cas des rites français.
    J’ai même envie de dire que s’il est épuré, il peut donc s’agir d’un rite peu… alambiqué!
    Mais j’imagine que celle-là vous ne m’avez pas attendu pour vous la faire entre vous, à Angoulême.

    • 15
      Jean-marie Sauvaître
      25 janvier 2016 à 22:20 / Répondre

      C’est la chorale maçonnique inter-obédientielle d’Angoulême, leur nombre est compris dans les 170.Pour l’occasion nous avions loué une grande salle des fêtes avec un temple reconstitué, une salle des parvis et une salle de restauration.Le RFP est pratiqué par 12 loges au GO, et s’il est épuré il est très riche symboliquement. Vous pouvez le consulter sur le site du GO. Merci pour l’humour, c’est toujours agréable.

  • 10
    Le Patagon
    20 janvier 2016 à 23:16 / Répondre

    Bonsoir;
    Je n’avais jamais en des années de fréquentation assidue de ce blog déposé un commentaire, mais j’ai tant ri que c’est plus fort que moi.
    « Personnes physiques masculines » : je présume que cela vise a signifier a contrario qu’en sont exclues les personnes morales, quel que soit leur genre?

    • 12
      Jean-marie Sauvaître
      21 janvier 2016 à 10:52 / Répondre

      Bonjour,
      Ce coucher en riant, voilà une bonne nuit de passée sans doute, tant mieux.Vive la joie.Mais,une personne physique est, au sens du droit, un être humain. Une personne morale en terme juridique est une entité: groupe, association…Normalement, une loge est adossée à une association profane déclarée en préfecture. Ces membres en sont statutairement, comme je l’ai dit, des personnes physiques et c’est l’association elle-même qui est la personnalité morale (son représentant peut l’être). Mais peut-être confondez vous personne morale et personne de moralité. Vous pourriez vous pencher sur le droit juridique français public et privé, mais c’est sans doute long, compliqué et cela ne vous fera pas rire, ce serait dommage. Bonne journée et salut fraternel.

  • 7
    Claude 79
    20 janvier 2016 à 09:59 / Répondre

    P.S. (si j’ose dire !) je sais que le GO est une obédience mixte et que beaucoup ont mangé leur chapeau mais ce qui va s’en dire va encore mieux en le disant…

    • 9
      Jean-marie Sauvaître
      20 janvier 2016 à 19:16 / Répondre

      Le Go n’est pas mixte, sinon toutes les loges seraient obligées d’être mixte; il est dans une mayonnaise « mixiste » ! c’est une des raisons de la multiplication des loges!

      • 11
        Claude 79
        21 janvier 2016 à 09:44 / Répondre

        Le GO n’est pas mixte mais des femmes peuvent y être initiées ou affiliées …d’autres expliquent qu’il était mixte sans le savoir depuis sa création…heureusement un voeu « interprétatif » est intervenu pour mettre les pendules à l’heure. Et alors comme ça depuis il serait dans une « mayonnaise mixiste » !!! Et depuis la moitié de l’humanité qui piétinait sur les parvis peut enfin postuler pour y entrer . Et ta mayonnaise, Jean-Marie, elle prend ou elle prend pas? Elle monte ou elle monte pas?

  • 5
    F Fourmy
    19 janvier 2016 à 13:42 / Répondre

    Je confirme les propos de JM Sauvaitre, une très belle naissance et une loge qui sera heureuse de vous accueillir . A très bientôt donc.
    Franck Fourmy

  • 2
    JMS
    19 janvier 2016 à 11:24 / Répondre

    « Rituel d’expression laïque », ça veut dire quoi?

    • 4
      Sauvaître
      19 janvier 2016 à 12:18 / Répondre

      Ce rituel s’appuie très peu sur le symbolisme de l’ancien ou du nouveau testament ; « on » pourrait dire que c’est un rituel athée ! Mais cela peu nous entraîner dans une longue discussion…

    • 13
      Speculum
      22 janvier 2016 à 12:11 / Répondre

      En se basant sur « l’usage » signifie qu’il n’y a pas d’allegorie ou d’image faisant référence a l’AT, le NT, les Vertus et les obligations morales, comme tous les rites etant passes par le Collége des Rites du GODF.
      Au niveau des grades dits superieurs cette laïcité peut poser probleme, mais ce n’est plus de la competence du GODF.

  • 1
    Guytiune
    19 janvier 2016 à 08:22 / Répondre

    Sur le sceau, il y a OR. Ce qui veut dire Orateur. O est Orient. J’ai eu la leçon, rue Cadet, quand on est allés déposer le dossier de création d’une loge à Hazebroucq. Bon souvenir

    • 3
      Sauvaître
      19 janvier 2016 à 12:13 / Répondre

      Merci de l’info, mais Cadet avait validé.

      • 6
        Claude 79
        20 janvier 2016 à 09:53 / Répondre

        Salut Jean-Marie! Est-ce que cette Loge est mixte, comme c’est possible maintenant au GODF? Si non reçoit-elle les soeurs en visiteuses? fratàtoi!

        • 8
          Jean-marie Sauvaître
          20 janvier 2016 à 19:14 / Répondre

          Non, comme dit dans le texte les membres sont statutairement des personnes physiques masculines, mais on peut recevoir des sœurs visiteuses.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous