Aujourd’hui, les élections Européennes.

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 25 mai 2014
Étiquettes :
  • 20
    enzo
    28 mai 2014 à 21h22 / Répondre

    Si les chemins initiatiques sont nombreux, j’ai la conviction que notre destination est commune. L’initiation et nos symboles ne nous invitent pas a être des athées stupides ou des libertins irréligieux

  • 19
    mastrid
    27 mai 2014 à 20h06 / Répondre

    Franc- Maçons, nous sommes des êtres humains qui parlent de sujets différents, sinon : ce serait tourner en rond ; : on ne va pas refaire une Nième planche sur pavé mosaïque (exemple prix au hazard) … Parmi les questions qui CONCERNENT les humains, doit-on ici faire un choix : la politique , la famille, le travail… etc AUCUN sujet ne devrait être interdit entre nous – évidemment sauf s’il est diffamatoire ou d’un prosélytisme douteux… Ou tout simplement publicitaire.
    Voter est un devoir civique… voter blanc a une signification, alors que ne pas voter en a une tout autre : « ça ne me concerne pas », par exemple ou tout simplement : « je m’en fous » .des autres en ce cas… !
    C’est ça l' »humanisme maçonnique.. ?

  • 18
    xm
    26 mai 2014 à 20h22 / Répondre

    Comme le dit le Frère « la lanterne », les obédiences prennent le parti de l’Oligarchie (et gonfle ainsi indirectement le FN).

    C’est grave surtout pour le GODF qui comme le PS a oublié ses valeurs et son histoire.

  • 17
    Fox7ans
    26 mai 2014 à 19h04 / Répondre

    Mais pourquoi diable les tenants du « ni politique ni religions » veulent-ils absolument imposer leur vision de la maçonnerie à tout le monde ???

    Que je sache, personne ne demande l’interdiction du Gars d’Lu chez ceux qui y tiennent. Et c’est bien comme ça !

  • 16
    Wilmet Francis
    26 mai 2014 à 19h01 / Répondre

    Religion et politique interdits de loge (régulière, reconnue ou autre attribut); ici et notamment dans la démarche initiatique, l’essentiel est de discerner l’esprit de la lettre.

  • 15
    Emmanuel
    26 mai 2014 à 16h42 / Répondre

    Ces élections européennes 2014 montrent une forte progression du parti extrémiste et populiste. Cela suffit pour voir Marine Le Pen toutes voiles dehors proclamer son parti « premier parti de France ».

    Lui emboîtant le pas les enfumeurs patentés des grands médias nationaux de la presse écrite et parlée nous le chantent aussi sur tous les tons.

    Et bien non madame et messieurs, malgré sa progression il est vrai importante, le parti frontiste n’est pas le premier de France.

    Le premier parti de France c’est celui des républicains et des démocrates qui se sont exprimés au travers de l’UMP, du MODEM, du PS, des Ecolos et du Front de Gauche qui, malgré leurs défauts réformables, représentent un peu plus que 60% des suffrages exprimés.

    Alors madame Le Pen un peu de modestie… d’autant que vous et vos élus ne semblez pas avoir beaucoup brillé par votre présence et vos engagements lors de la précédente mandature du Parlement européen. D’autant que le fond idéologique outrancier de votre parti est unanimement condamné par les grandes religions et philosophies de notre pays. D’autant qu’il est loin d’être démontré que les millions d’électeurs abstentionnistes et votants blanc auraient pu émettre un vote en votre faveur.

    Et vous les baveux et les pisses-copies un peu d’objectivité.

  • 14
    André Lacavire
    26 mai 2014 à 16h09 / Répondre

    Bonjour,

    A quoi sert l’initiation maçonnique, à s’enfermer dans un lieu sans bruit et fureur loin des vicissitudes du monde profane ? La loge est donc un refuge bien au delà des soucis de la vie matérielle. C’est un point de vue à caractère crypto-religieux et quasi monastique. Je le respecte comme tel, mais il n’est pas initiatique.

    Bien amicalement.

  • 13
    Flupke
    26 mai 2014 à 15h19 / Répondre

    Pour se documenter on peut lire ce livre :
    « Du Diable en politique » de Pierre-André Taguieff : «La propagande antilepéniste, puissant facteur de la montée du FN»
    On peut se poser cette question dans le cadre de la crise économique qui s’accentue doucement depuis des décennies … Raymond Barre disait déjà dans ses discours de politicien aguerri … « je vois le sortie du tunnel » vers 1976 …. rions … jaune !
    Depuis nous avons eu 2008
    Le néo libéralisme de l’UE aurait pu intelligemment mettre la pédale douce concernant ses dogmes économiques et donner du temps au temps pour les adaptations nécessaires … il n’en a rien été hélas. Le dogme de la « concurrence libre et non faussée » a fabriqué le dé tricotage des lois sociales et au final ainstitué la loi de la jungle … soit la guerre de tous contre tous.
    Au fond la propagande anti lepéniste risque d’apparaître de plus en plus comme un écran de fumée destiné à cacher l’impéritie des gouvernants successifs alors qu’il faudrait leur demander des comptes … Qu’avez-vous fait de votre talent ?.
    Rappel ses gouvernants (exécutifs) sont membres du Conseil de l’Europe donc à l’origine de toutes les décisions prises par l’UE bien que revenus dans leurs pays respectifs et devant leurs opinions publiques ils fassent mine d’être irresponsables.
    Les partis eurosceptiques européens profitent d’une situation qu’ils n’ont pas créé et beaucoup de citoyens sont désemparés au milieu de la tempête.
    Les communiqués de nos obédiences n’expriment jamais aucun avis sur les responsabilités.

  • 12
    W.Schaw
    26 mai 2014 à 12h11 / Répondre

    @Geplu
    Peut-on savoir pourquoi tu as estimé ne pas devoir publier mon post d’hier, lequel tout en étant critique, restait parfaitement courtois et pondéré?

  • 11
    lanterne
    26 mai 2014 à 9h20 / Répondre

    Cela montre que la maçonnerie « institutionnelle » des grands mamamouchis n’est plus le reflet de la société, mais le reflet d’une politique que l’on cherche à nous imposer, car le discours des obédiences est le même que celui du pouvoir en place.

    deuxièmement cela montre aussi qu’un maçon sur 3 ou 4 est contre l’Europe actuelle.

  • 10
    Tao
    26 mai 2014 à 1h21 / Répondre

    « Quelques soient vos convictions, il vous faut aujourd’hui les exprimer. » (On aurait dû lire : « Quelles que soient… »)

    Si ça c’est pas une consigne… Certes on ne nous murmure pas (encore) de nom à l’oreille (encore heureux !), mais quelle est cette franc-maçonnerie qui voudrait nous faire croire qu’une telle phrase à quoi que ce soit à voir, de près ou de loin, avec notre ordre initiatique ? Doit-on forcément, quand on est franc-maçon, être un républicain convaincu et partager le mode de fonctionnement dit « démocratique » que représente une élection qui ne confère pourtant pas de mandat impératif ?

    Ma réponse est claire : non !

    Cet article est politique, je dirais même qu’il encourage les francs-maçons à intégrer le processus politicien (quel qu’en soit le bord) qu’est le vote tel que pratiqué aujourd’hui en France et en Europe. Je me lèverai toujours contre cela. En tant que franc-maçon !

    Amitiés,

  • 9
    chris41
    25 mai 2014 à 21h12 / Répondre

    maintenant que les résultats sont connus…que reste-til au Obédiences à part des déclarations? A quelles réactions concrêtes les FF et SS vont se joindre (ou créer)? 1 électeurs sur 4 en France pour un parti d’extrême droite! qu’attendons nous? cet Amour que nous sommes censer porter au dehors…ou est il?

  • 8
    xm
    25 mai 2014 à 16h28 / Répondre

    De toute manière, si l’extrême droite a le vent en poupe sur l’ensemble du territoire de l’UE, à qui la faute?

  • 7
    W.Schaw
    25 mai 2014 à 12h32 / Répondre

    @Geplu
    Les maçons sont des adultes accomplis. C’est sur cette base qu’ils sont reçus dans l’Ordre.
    Ils se servent à bon escient des outils qui leur ont été attribués.
    Ils n’ont donc que faire de tes recommandations profanes concernant leurs devoirs de citoyens et leur éventuel engagement. Si des membres des obédiences sus-mentionnées ont besoin d’un directeur de conscience c’est leur problème. Si tu entends, dans ta grande modestie altruiste, assumer ce rôle, tu t’adresses donc directement à eux. Je crains que ce blog ne rejoigne rapidement tous ceux dont les dérives ont contribué à leur marginalisation….et au silence !!

  • 6
    pitdepit
    25 mai 2014 à 12h18 / Répondre

    Il ne faudrait pas que la maçonnerie s’éloignât trop de la société civile et il ne faudrait pas non plus oublier les leçons de l’Histoire.
    Aujourd.hui, il est clair qu’on assiste à une monté de l’extreme droite xénophobe et qu’aucune franc-Maçonne ou Franc-Maçon ne devrait rester insensible faces aux périls de l’intolérance
    Alors, sans menées politiciennes de bas étage, laissons à chaque initié le soin de s’engager ou de ne pas s’engager en fonction de sa conception de la Liberté et de la Fraternité.
    Pas plus que par le passé, aucune injonction n’empêchera à certaines de nos soeurs ou de nos frères de se laisser séduire par le chant des sirènes nationalistes et d’adhérer aux partis extrémistes, honnis soit qui mal y pense, j’en entends de plus en plus « des êtres de ressentiment décomplexés  » dire qu’il vont voter pour une couleur marine, ça ne fou les j’tons…je leur réponds avec une INTOLERANCE déterminée et assumée, qu.ils trouverons des Humanistes non forcément encartés qui lutterons contre leur idéologie mortifère

  • 5
    1+1=3
    25 mai 2014 à 10h42 / Répondre

    Je suis d »accord avec « M »…Le titre de l »article est bien « Aujourd »hui,les élections européennes » qui renvoie bien…à une élection politique !

  • 4
    • Géplu
    25 mai 2014 à 9h47 / Répondre

    Non « M », cet article n’est pas « politique ». Il ne discute pas des opinions. Il demande un engagement citoyen. Ce n’est pas la même chose.

  • 3
    M
    25 mai 2014 à 9h22 / Répondre

    Bien que je soi assez d’accord, je ne vois pas ce que vient faire un article politique ici ! Arrêtons de tout mélanger, la franc-maçonnerie est une démarche initiatique et fraternelle et les convictions politiques des uns et des autres ne nous concernent pas !
    Il est interdit d’aborder politique et religion dans mon obédience… et ça me va très bien !!!

  • 2
    • Géplu
    25 mai 2014 à 1h07 / Répondre

    Je suis tout à fait d’accord avec toi Hortus sur ta première partie et le déni de démocratie qu’a constitué le fait de faire accepter par le Parlement ce que le peuple avait rejeté.
    Mais pas avec la suite. La politique de la chaise vide n’a jamais été une bonne politique.

  • 1
    Hortus
    25 mai 2014 à 0h37 / Répondre

    Je m’etonnes de cette déclaration alors qu’aucune de ces Obédiences n’a émis la moindre protestation contre la forfaiture qui a consisté à faire passer le traité de Lisbonne pour aller à l’encontre du choix du peuple par le référendum.
    Cette élection européenne n’a donc aucune légitimité. L’honneur démocratique est donc de ne pas voter.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous