Un exemple de francs-maçons américains travaillant en plein air, et portant des vêtements décontractés et des chapeaux. L'ancien Grand Maître de l'Arizona Brooke Cunningham (en blanc) lors d’une tenue au TNT Ranch, Gypsum, Colorado, de la « Castle Lodge n ° 122 », AF&AM du Colorado. Photographie de David Moran.

Aux États-Unis des Loges se réunissent en plein air

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 2 juin 2021
  • 13
    JMB
    4 juin 2021 à 17:55 / Répondre

    10- Désap
    Mes premières tenues de St Jean d’été sont en quelque sorte mes madeleines de Proust.
    Comme toi j’en garde de magnifiques souvenirs. Comme toi j’étais le jeunot et comme toi j’ai bénéficié de la gentillesse et de la bienveillance des anciens.
    Les temps ont bien changé puisque je suis aujourd’hui le plus ancien de ma loge que ce soit en âge ou ancienneté maçonnique.
    Je tiens à te remercier pour ton appréciation sur la qualité des travaux à la GLNF. La guerre des égo que nous avons subi nous a fait mal mais nous essayons, pour les loges que je connais, de maintenir cette qualité.

    • 15
      Désap .
      4 juin 2021 à 20:55 / Répondre

      13 – Et oui, je suis aussi l’ancien en âge maçonnique.
      Tu vois, ce qui nous rapproche est plus important que ce qui nous sépare.
      Je t’embrasse par trois mon frère.

  • 12
    Pierre Noël
    4 juin 2021 à 13:39 / Répondre

    La tradition est aussi vieille que la fm elle-même !
    « Q5 What makes a trew and perfect Lodge An Seven masons and five Entered prentices a days joueirney from a burghs toun without barke of dog or crow of coke » (Airlie MS).
    Une loge juste et parfaite se tient à une journée de marche de toute localité, où on n’entend ni chien aboyer, ni coq chanter ! (Il était permis de s’abriter en cas de mauvais temps).
    Cette coutume écossaise (pour de vrai) date de l’époque où la « loge » voulait échapper à la tutelle de la « corporation » dont elle dépendait.

  • 10
    Désap .
    4 juin 2021 à 11:10 / Répondre

    Je me souviens des tenues de St Jean d’été organisées par la prov:. Les M:. de l’E:. dans les souterrains de Provins, une merveille.
    Une pensée pour tous mes frères passés à l’O:., ils sont nombreux, la moyenne d’âge était élevée et je n’avais pas trente ans, j’étais leur môme avec tout ce que cela signifie de gentillesse et bienveillance.
    Une pensée pour tous mes frères et pour la GLNF où nous apprenions et pratiquons une Maçonnerie solide et riche.

  • 8
    Pascale
    3 juin 2021 à 21:35 / Répondre

    Je me souviens avec nostalgie des tenues solsticiales organisées par Arts&Frat du GO dans les carrières des Baux de Provence.
    Quelque soit l’habit, nous finissions tous en blanc jusqu’au genou…
    C’était il y a 25 ans et j’avais 25 ans… Surtout, à cette époque, nous nous démenions tous pour organiser, une fois l’an, des tenues exceptionnelles… Je me demande souvent, aujourd’hui, où est passé cet enthousiasme, cette utopie, qui nous réunissais ?
    J.P. Brun. dans sa deudeuche et Papalardo GM du GO avec force grands crus…
    Nous étions, certes, dans une époque « héroïque » mais ces moments insolites et décalés ont jalonné ma conviction anticonformiste de notre Ordre.
    Où est passé cette liberté d’expression, cette acceptation entière de l’autre qui était tout sauf ce que l’on nous vend maintenant dans une structure soi-disant hiérarchique, où l’obéissance servile remplace l’inventivité et les bons sentiments ?
    La maçonnerie colle à son époque…

    • 9
      lazare-lag
      4 juin 2021 à 09:28 / Répondre

      Gérard Pappalardo, bien connu en effet au GO et en dehors. ….. Et qui est JP Brun? Ne pas oublier qu’ici nous sommes sur un site ouvert à tous vents, nous ne sommes pas à couvert. Ou on cite un nom dont la notoriété est sortie des temples, ou il est décédé, ou on ne le cite pas si toujours sur les colonnes.

      • 11
        Pascale
        4 juin 2021 à 12:02 / Répondre

        Bonjour Lazare-lag. Je n’oublie rien. Si j’ai cité un nom de Pap en entier c’est qu’il a eu une fonction représentative dans l’espace public, comme tous les GM de toutes obédiences. Et si tu n’as pas reconnu JP Brun. c’est que j’ai suffisant édulcoré son nom pour qu’il ne soit reconnaissable que des seuls initiés.

        • 14
          lazare-lag
          4 juin 2021 à 18:50 / Répondre

          Bonsoir MTCS Pascale, si je n’ai pas reconnu ton Monsieur Brun c’est qu’il ne s’agit pas du lyonnais vérificateur des douanes qui tape le carton avec César, Panisse et Escartefigue, plus qu’il ne « vérifie » les bateaux sur le vieux port.
          Blague à part, si c’était il y a 25 ans, en 1996 donc, je n’étais pas encore initié, d’une part.
          Et d’autre part, je n’ai pas la prétention de connaître chacun des frères et soeurs de mon obédience, le GODF, mais après tout il n’y en a « que » 54.000.
          Encore un petit effort, je devrais y parvenir d’ici 2067, il ne doit m’en rester que 53.500, et le compte sera bon!
          Et comme tu es une soeur (si j’en crois ton pseudo) et qu’en 1996 il y avait un zéro pointé concernant les soeurs au GODF, par déduction, je suppose que ces tenues solsticiales des Baux de Provence devaient être interobédientielles. Et que tu devais y être au titre d’une autre obédience que le GODF.
          Sinon, aux Baux, j’imagine que ça devait « avoir de la gueule » une tenue solsticiale.
          Et sentant comme un parfum de nostalgie, j’ai l’impression que ça ne se fait plus ces rencontres aux Baux de Provence.
          Bonne continuation, MTCS, et bonne tenue solsticiale 2021, ce n’est plus qu’une question de jours.

  • 7
    Jean Gaul
    2 juin 2021 à 23:19 / Répondre

    En Belgique quelques ateliers de la RGLB organisent des « loges de campagne » (veldloges) en été. Le contact direct avec la nature aide beaucoup á créer un « espace sacré »

  • 6
    Pierre Noël
    2 juin 2021 à 18:29 / Répondre

    A Jérusalem, les Carrières de Salomon (ou Grottes de Sedechias) sont une vaste grotte sous le quarter musulman de la veille ville (l’entrée est à une centaine de m de la Porte de Damas). La grotte put/dut sans doute servir de carrière à l’une ou l’autre époque, mais rien d’assuré n’est connu (d’après le peu que j’en sais). Il n’empêche que la visite est impressionnante.
    Re-découverte au xix° siècle, elle sert occasionnellement de lieu de réunion pour des tenues de Mark (une fois par an en moyenne). Ce fut notamment le cas lors de voyages organisés par la GL de MMM d’Angleterre. Je n’ai pas eu l’occasion d’y participer mais j’en ai eu des échos enthousiastes.

  • 4
    Phil DEBAY
    2 juin 2021 à 15:44 / Répondre

    En extérieur, dans la nature, en vente forestière on bûche tout aussi bien que l’on planche confiné dans un immeuble en loge maçonnique.
    La grande difficulté est de disposer d’un lieu écarté et non accessible aux non membres, une forêt ou un bois privé par exemple.
    Car on peut avoir envie de quitter les odeurs de moisi …..
    Il n’y a pas que Paris, et il y a déjà eu des tenues dans la nature en France périphérique, mais … chut …

  • 2
    Sterling
    2 juin 2021 à 11:55 / Répondre

    Ce doit être des tabliers pour les cavaliers mais adaptés pour la circonstance ?
    Fendu par le milieu pour ne pas retomber sur le devant de la selle ? Je serais curieux d’avoir le détail et si c’est pour les chevaux ….il vaut mieux en rire.

    • 3
      Pierre
      2 juin 2021 à 13:50 / Répondre

      Tu as certainement raison , cela paraît bien plus logique.

    • 5
      lazare-lag
      2 juin 2021 à 16:16 / Répondre

      Question existentielle : qu’en pense Jolly Jumper?
      Et est-il un cheval franc-maçon?
      Maintenant que nous avons au GODF un GM vétérinaire spécialisé en équidés, peut-être que nous saurons davantage à ce sujet.

      Plus sérieusement, il existe des loges qui font des tenues en extérieur, au moment de la nuit tombante. Elles sont dites sous la voûte étoilée. En général , en juin, aux beaux jours, ou plutôt aux belles nuits.

  • 1
    Pierre
    2 juin 2021 à 10:59 / Répondre

    Des tabliers pour les chevaux ??
    Si cette information est vraie, il serait très intéressant de connaître le raisonnement initiatique qui amène à mettre des décors à des chevaux …

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous