RitesEgyptiens 160316

Bicentenaire des Rites Egyptiens en France

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 10 mars 2016
  • 27
    MINGAM
    19 octobre 2016 à 14h21 / Répondre

    Il est intéressant de voir sur les réseaux sociaux, que de nombreuses personnes se passionnent pour l’histoire des rites égyptiens. Cependant, les avis pris sur internet, les archives mises à disposition par les uns et les autres ne doivent pas faire oublier qu’aujourd’hui, chacun peut s’il le désire compiler tous les rituels sans pour autant les avoir vécus. Je vois sur le net des critiques concernant différentes obédiences qui se prétendent détenir des patentes historiques plus ou moins bidonnées. Tout cela n’est pas si grave car en définitive personne ne détient vraiment de filiations attestées.
    Qu’est ce qui est important aujourd’hui, la filiation historique soit disant incontestable ou la filiation spirituelle basée sur l’étude des rituel ? Les obédiences qui se prétendent attachées à la tradition devraient savoir que leur légitimité ne leur est accordée que par le travail de leurs membres. Ce n’est pas l’obédience qui fait le maçon, mais la Loge qui a choisi de travailler selon un rite choisi par elle.
    Prétendre détenir la vérité et s’en approprier le pouvoir est une escroquerie. Les obédiences n’ont été fondées que pour administrer les Loges, pas pour diriger dans leurs travaux. Elles n’accordent aucune révélation, ne justifient d’aucun mystère. Elles puisent l’énergie et l’argent de leurs membres sans rien donner en échange qu’un accès à des rituels que chacun peut trouver sur internet sans payer de capitation.
    L’histoire est riche de ses contradictions. Ce que vous trouvez dans les archives se contredit souvent selon le vécu de tel ou tel témoin. Chacun a sa vérité, aussi il est inutile de se cracher au visage leurs contradictions.
    L’important n’est pas de critiquer son Frère sur l’histoire très controversée des rites qu’il a choisi, mais de transmettre son propre vécu. Si le rite que l’on a choisi nous permet d’évoluer spirituellement, qu’importe qu’il soit transmis dans telle ou telle obédience ? J’irais même jusqu’à dire que si certaines d’entre elles en font commerce jusqu’en Afrique, elles développent et enrichissent notre spiritualité, en la faisant reconnaitre dans d’autres secteurs culturels.
    Pour avoir côtoyé nombre d’illustres Frères passés à l’Orient éternel, et d’autres plus actifs que jamais, tous plus égocentriques les uns que les autres, je peux attester que l’initiation est un outil ultra personnel, malheureusement détourné pour en tirer un profit et satisfaire des égos.
    Que les Grands maîtres me jettent la pierre !!!
    Un grand bonjour à mon Frère et amis Pierre Philippe, qui tend apparemment sans grand succès, à réunir ce qui est épars dans le Landerneau maçonnique égyptien
    Robert MINGAM

  • 25
    G FOUCHER
    3 juillet 2016 à 7h40 / Répondre

    Bonjour a vous tous

    je trouve cela navrant que des dignitaires maçonniques essayent d’avoir la propriété de ces rites pour tel ou tel raison de transmission

    il y a lieu de faire le messages et de tout mettre en ordre surtout envers certaines personnes qui vendent des patentes surtout en Afrique mais je ne site pas de noms.

    nous sommes un ordre de bâtisseurs qui prenons nos sources dans l’ancienne Egypte et nous sommes propriétaire de nos rites de loge bleue et hauts degrés

    quelques soit l ordre doit naitre le respect l’amour fraternel et en commun la construction d une meilleurs vie pour l’ensemble de nos membre et devenir un model dans le monde profane

    bien fraternellemet

    G FOUCHER
    Souverain Grand Commandeur
    de l’OUJBM

    • 26
      GépluAdministrateur
      3 juillet 2016 à 10h54 / Répondre

      Aux amis lecteurs :
      Il apparaît que l’OUJBM est l’Ordre Universel des Justes Bâtisseurs de Melchizedek, qui se présente comme « un Ordre initiatique dont les membres sont des frères et des soeurs des plus hauts degrés, répartis dans plusieurs pays à travers les cinq continents ». C’est en tout cas ainsi qu’ils se présentent sur Internet.
      Je vais prendre contact avec son « Grand Commandeur » pour vous en faire prochainement une présentation.
      ___________________
      Il me semblait bien que cet Ordre de Melchizedek me rappelait quelque chose. Après quelques rapides recherches, j’ai retrouvé cela :
      https://www.hiram.be/connaissez-vous-lordre-maconnique-de-melchizedeck/
      Visiblement monsieur Foucher cherche à nouveau à se faire un peu de publicité…

  • 24
    Pierre-Philippe Baudel
    23 avril 2016 à 20h40 / Répondre

    La réalité historique n’ayant pas trouvé écho auprès de ces organisateurs, au minimum pouvons-nous classer maintenant les entités :
    1. Grande Loge Unie de Memphis-Misraïm (GLUMM) ;
    2. Ordre Maçonnique Oriental de Memphis-Misraïm (OMOMM) ;
    3. Grande Loge Française de Misraïm (GLFM) ;
    4. la Grande Loge Française de Memphis-Misraïm (GLFMM), parmi les impostures, et de les considérer dorénavant comme mouvements paramaçonniques.

  • 23
    Pierre-Philippe Baudel
    15 mars 2016 à 14h43 / Répondre

    Je confirme pareillement le propos de Lanterne, quant à la légitimé provenant des FF Bédarrides. C’est même en conséquence cette filiation (1795) dont la Grande Loge Mondiale de Misraïm (officiel) se revendique.

  • 20
    SCANEGO
    14 mars 2016 à 12h48 / Répondre

    Après la Charte éthique bidon de la GLUMM, ne comptons pas non plus mes Frères sur le CLIPSAS (Centre de Liaison et d’Information des Puissances Maçonniques Signataires de l’Appel de Strasbourg) ni sur le CLIOME (Centre de Liaison et d’Information des Organisations Maçonniques Egyptiennes) pour nous aider à mettre de l’ordre dans la maçonnerie et les rites égyptiens, pour eux il suffit de s’appeler Grande Loge pour être légitime.

  • 19
    PIERRE VATEL
    12 mars 2016 à 21h24 / Répondre

    MON CHER PIERRE PHILIPPE

    TA PERTINENCE ET TON ERUDITION HISTORIQUE DEVRAIT APPORTER UN PEU DE LUMIERE A NOS FRERES ET SOEURS

    AMITIES RENOUVELLEES

  • 18
    SCANEGO
    12 mars 2016 à 12h11 / Répondre

    Moi maintenant je remarque une chose, bonjour la Charte ethique!!! c’est que pas un seul Grand maître des 4 (GLFMM, GLUMM, OMOMM, GLFM) ne vient défendre son obédience ni expliquer l’erreur de leur bicentenaire ! Et merci pour les freres leurs soeurs qui sont dans leurs obediences. Au moins Geplu on aura pu connaitre grace a toi Pierre-Philippe Baudel sur le site de la GL2M http://www.glmm.fm et aussi Michel Jarrige, je lirai bien sûr ses livres.

  • 17
    Michel Jarrige
    11 mars 2016 à 18h16 / Répondre

    En tant qu’historien, je suis tout à fait d’accord avec l’analyse de Pierre-Philippe Baudel qui me semble juste, équilibrée et pertinente. Quoi d’autre à ajouter ? Il serait intéressant de vérifier de près l’origine de la patente de certaines des obédiences participant à cette exhibition. Cette étude permettrait de mettre hors d’état de nuire les charlatans et autres mythomanes qui sont la plaie des Rites Égyptiens.

  • 16
    Salonique
    11 mars 2016 à 18h06 / Répondre

    Pour Bandit, Je ne pas si le titre de Grand Hiérophante a été créé par Marconis mais il apparaît aussi dans le rite de Memphis-Misraïm. Il apparaît aussi dans les documents des rites Confédérés de Robert Ambelain et de Gérard Kloppel. /// Pour Cagliostro, Ta façon de t’exprimer n’est pas du tout fraternelle et pas non plus en la forme maçonnique et indigne d’un maçon et c’est vraiment regrettable. On peut ne pas être d’accord, mais nous sommes justement la pour en parler.

  • 15
    Pierre-Philippe Baudel
    11 mars 2016 à 17h00 / Répondre

    Cher Cagliostro, L’idée était-elle de me donner une leçon ? Outre que ton propos n’est en rien fraternel, il semble que cela soit véritablement raté de ta part. Le mot grec historia signifie : une étude, une enquête portant sur des faits. Or, l’histoire est là, et n’ai donc pas à enlever un iota de mes affirmations. Sauf à être contredit, cela va de soi ; mais preuves à l’appui alors. Tandis que j’apprendrai à notre Frère (mal élevé ?) que Seul Memphis réside au sein du Directoire des Rites du GODF. D’employer l’intitulé de Memphis-Misraïm n’étant qu’un abus de ces Instances. Ce qu’il est assez aisé de démontrer. . . pour tout « cherchant », digne de cet état.

  • 13
    Salonique
    11 mars 2016 à 15h24 / Répondre

    Moi, je suis très heureuse à la GL2M ! Je n’ai que ça à vous dire mes SS mes FF. Se souvenir des motivations qu’on avait avant d’entrer en Franc-Maçonnerie, si on est heureux là où on est (naît), (pas fait exprès), le reste n’a vraiment pas d’importance. Fraternellement.

  • 12
    Cagliostro
    11 mars 2016 à 14h16 / Répondre

    monsieur pHILIPPE BAUDET ? VOTRE « Histoire » est erronée. Vous savez très bien, du moins je l’espère, que des Loges de Memphis-Misraïm exercent leur FONCTION au G*O*D*F*… Ou, bine, si vous ne le saviez point, cela prouverait votre ineptie.
    Mais, j’ arrrêtetrai là ma diatribe, car je ne voudrais pas déchainer les plus cruels aspect d’une dispute, entre » Citoyens ». Je ne vous considère donc point en tant que Frère !
    Bonne finition de vos erreurs>. JGA

  • 11
    Pierre-Philippe Baudel
    11 mars 2016 à 14h05 / Répondre

    Bien Cher Bandit, Beaucoup de questions. . . qui reposent pour l’essentiel sur un fond de vrai, et tu ne devrais pas avoir trop de mal à en démêler l’écheveau. Intéresse-toi notamment à Franciscus (Eques a capite Galeato). Par ailleurs, je t’assure bien que Marconis de Nègre n’aura jamais été Grand Hiérophante de Misraïm. Sachant encore, que le titre de Grand Hiérophante est une spécificité appartenant à Memphis-Misraïm seul.

    • 14
      Bandit
      11 mars 2016 à 16h00 / Répondre

      Jean-Etienne Marconis de Negre ( source dico D LIGOU):
      3/1/1795-21/11/1868. « Ce fut pour lui que l’on constitua un 96° degrés…., dénommé  » Grand Hierophante ».
      Perso, je n’ai pas trouvé d’info permettant de remettre en cause cette information.
      Je suis ouvert à toutes nouvelles lectures.

  • 10
    Bandit
    11 mars 2016 à 1h46 / Répondre

    Est-ce que mes informations sont fausses? Et dans ce cas signalez les moi.

    « En 1640 dans les régions de Montauban et d’Avignon, circulaient sous le manteau des traités d’Alchimie gardés dans les associations compagnonniques parmi les « acceptés » non opératifs. Également circulait un traité secret d’initiation Égyptienne qui contenait des allusions transparentes au « Grand Œuvre ». Ce même traité vers 1760 fut connu dans les milieux maçonniques allemands sous le nom de Crata Repoa où on le considérait comme une véritable initiation égyptienne.

    En 1814, plusieurs Frères, dont Samuel Honis, initiés dans la RL.’. « Les Disciples de Memphis » du Caire, et Marconis de Nègre regroupent des ésotéristes à Montauban et installèrent, le 23 Mai 1815 une filiale des « Disciples de Memphis » qui devint la Mère-Loge de Memphis.

    Le 21 Janvier 1816, Gabriel Marconis de Nègre, Grand Maître de l’Ordre de Memphis, fut élu Grand Hiérophante du Rite de Misraim. Les principaux membres de la Loge de Montauban étaient le Baron Dumas, le Marquis de la Roche, J. Petit, Hippolyte Labrunie.

    En 1826, après dix ans de sommeil, la Grande Loge du Rite de Memphis les « Disciples de Memphis » créée à Montauban reprend ses travaux dans l’Obédience du Grand Orient. »

    • 21
      lanterne
      14 mars 2016 à 15h30 / Répondre

      Oui bandit tout est faux. Cette histoire est un mythe et l’étude des rituels et de leurs réecriture permet de le vérifier.
      .
      A l’époque il était important de s’inventer une origine.

  • 9
    Pierre-Philippe Baudel
    11 mars 2016 à 0h11 / Répondre

    Au minimum ne suis-je plus seul à avoir dénoncer l’imposture de ces quatre « obédiences ».
    Ami Lanterne, permet-moi de t’éclairer : Misraïm n’a jamais été détenu au sein du Collège des Rites du Grand Orient de France ; ce que j’ai personnellement démontré – contradictoirement –, et dénoncé officiellement un certain 25 juin 2009 auprès des Instances du Grand Orient de France (Cf. aussi : Michel Jarrige, « Memphis-Misraïm, Une Voie d’Eveil Spirituel ? », p. 29). C’est ainsi qu’il a été démontré que les dates avancées de 1816 et pareillement celle de 1862 n’étaient en réalité, à fin de récupération, qu’un mensonge perpétué mais aussi totalement infondé. D’informer ensuite que Janus13 a raison, la date de 1816 correspond bien à la date de fondation de la Loge « Mont Sinaï » au sein de Misraïm, tandis qu’elle fût par après accueillie sous les auspices de la Grande Loge de France (GLDF) puis, réveillée en octobre 2011, au sein de la Grande Loge Mondiale de Misraïm (GL2M).
    Enfin, Scanego, je n’ai pas dit mais interrogeais simplment avec le mot : « paramaçonnique ? » au sujet de la qualité des obédiences GLFM, OMOMM, GLUMM et GLFMM, ce qui n’est pas tout à fait la même chose. Ensuite d’indiquer tout de même ici qu’au minimum les deux premiers groupements auront été déclaré, circulaires à l’appui : « Organisation maçonnique non reconnue » par le Grand Orient de France, suivi en cela par les autres grandes structures maçonniques françaises, dont l’Ordre officiel de Misraïm représenté par la GL2M.

    • 22
      lanterne
      14 mars 2016 à 15h35 / Répondre

      Je me sert du tuileur de Ragon. L’histoire des tentatives ratées d’accaparement du rite de Misraim des bédariddes par Ragon, a provoqué ensuite l’arrivée des trois FF joly gaborria et garcia avec qui Ragon s’est acoquiné pour cette seconde branche. Les dates exactes sur les documents authentiques de la bibliothèque d’alençon (Fond Gaborria) mentionnent au moins 1812 pour cette branche du rite en france.
      .
      Ensuite il ne faut pas oublier que pour Ventura, la légitimité c’était les bédarrides, ce que les maçons français oublien régulièrement de lire…
      .
      A+

  • 8
    RENAULT Michel
    10 mars 2016 à 18h43 / Répondre

    Du plus grand intérêt.
    FRATERNITE
    Bon courage à tous
    Michel RENAULT

  • 7
    Janus13
    10 mars 2016 à 17h17 / Répondre

    Après vérification, il est exact que ces dates sont fausses !!! Les obédiences GLFMM, GLFM, GLUMM, etc. ont voulu se faire de la publicité à bon compte mais c’est complètement raté !!! On trouve d’ailleurs sur l’Internet que la date de 1816 est la date d’installation de la loge Mont Sinaï par la GLMM (ex Grande Loge de Misraïm). Or, nous savons que ce n’était pas la première loge qui a été installée… avant 1816, forcément. C’est nul tout ça!!! et on peut se demander si ces obédiences ont vraiment qualité de transmettre quelque chose.

  • 6
    SCANEGO
    10 mars 2016 à 14h20 / Répondre

    Je confirme. Faire un Bicentenaire avec les dates 1816-2016 est parfaitement ridicule et faux. L’histoire est l’histoire Cagliostro, et elle est tout de même connue. Par contre, pourquoi dire que les obédiences GLFMM, GLFM, GLUMM et OMOMM sont des obédiences paramaçonniques ? Pas gentil ça !

  • 5
    lanterne
    10 mars 2016 à 13h42 / Répondre

    1816 …
    .
    C’est la date d’entrée officielle du rite de Misraim au Grand Orient de France. curieuse synchronicité.

  • 4
    Cagliostro
    10 mars 2016 à 12h28 / Répondre

    Oui De toutes façons, la « Maçonnerie Egyptienne » a maintenant environ 5000 années ! (Je devrais dire, « religion » Egyptienne » qui n’était pas une « religion » telle qu’on l’entend maintenant )….
    Memphis-Misraïm et « Misraïm », ainsi d’ailleurs que « Mempphis, essaient de conserver cet inestimable legs !
    JA

  • 3
    MICHEL HERMAND
    10 mars 2016 à 11h44 / Répondre

    Bonjour à tous! Etant loin de ma bibliothèque, je ne peux donner un avis sur 1816, mais il y a eu un établissement de Misraïm à Bruxelles (avec publication de réglements) en 1818… ce qui n’a évidemment pas plu au tout jeune Suprême Conseil des Pays-Bas (eh oui, nous sommes après Waterloo!) de 1817.
    Excellente journée
    Michel..

  • 2
    Cagliostro
    10 mars 2016 à 11h36 / Répondre

    à chacun ses opinions, n’est-ce pas Philippe ? Pourquoi cette opinion négativre ? L’Histoire n’est pas obligatoirement une preuve. Fraternellement. JGA

  • 1
    Pierre-Philippe Baudel
    10 mars 2016 à 11h23 / Répondre

    On dit que le ridicule ne tue pas, et ces obédiences (paramaçonniques ?) le démontre en cette occasion de soi-disant Bicentenaire ! Tant la date retenue atteste d’une certaine ignorance puisque ne correspondant en rien à la réalité historique des Rites dits « égyptiens ». Là étant une réalité irréfragable pour tout historien ou exégète sérieux.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous