Les pays d’islam et la Franc-Maçonnerie

Par Jiri Pragman dans Edition

Que n’écrit-on pas à propos de l’Islam dans toute une série de sites et forums islamistes? Que de sentiments négatifs véhiculés par de « simples » musulmans à travers les médias sociaux? A l’inverse, des Maçons rappellent fréquemment l’hostilité manifestée par l’Eglise catholique et sont plus taiseux (ou plus ignorants) quant à leur rejet dans toute une série de pays musulmans.

Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique, fin connaisseur de la politique (il a été sénateur, député et ministre) mais surtout historien, Hervé Hasquin fait oeuvre utile en couchant dans un « poche » (108 pages) une étude des relations entre les pays d’Islam et la Franc-Maçonnerie. Il distingue 2 moments, le temps des Colonies et celui des Indépendances. Pour la 1re période, on verra ainsi comment la Franc-Maçonnerie s’est installée dans le sillage des Puissances coloniales, tout en constatant que l’intégration de musulmans a été longtemps quasiment impossible (la situation était variable pour les juifs). Hasquin explique que cette absence et due aussi au rôle d’églises chrétiennes qui, par exemple, agirent auprès du sultan Mahmud Ier pour qu’il intervienne contre les Maçons.

L’auteur évoque le rôle de la Maçonnerie qui apparaîtra comme une « interface », comme un lieu de réconciliation entre l’Orient et l’Occident et met en lumière quelques musulmans francs-maçons influents. Pas seulement Abd el-Kader (1808-1883) mais aussi Jamal Al-Din al-Afghani (1839-1897) et Muhammad Abduh (1849-1905).

Le chapitre 2 de l’ouvrage montre comment la montée en puissance du radicalisme islamique en rapport avec les problèmes de la Palestine va faire passer l’opinion du simple mépris face à la « secte des francs-maçons » à une franche hostilité. Hasquin consulte la littérature antimaçonnique (comme Jewish Conspiracy and Muslim Word de Misbahul Islam Faruqi ou les oeuvres d’Harun Yahya) pour énumérer les arguments antimaçonniques depuis la 1re Fatwa antimaçonnique qui daterait de 1911. On voit se créer cet amalgame entre juiverie et maçonnerie (également soutenus par des intégristes chrétiens), évidemment une absurdité qu’infirmait tout simplement l’histoire des juifs en maçonnerie et s’exprimer un ressentiment contre les « croisés » (alimenté par les légendes colportées parfois par les milieux maçonniques eux-mêmes quant aux origines templières de l’Ordre…

Un chapitre est consacré qux reflux de la Franc-Maçonnerie après la décolonisation en Asie et en Afrique. On regrettera sans doute que Hasquin ne se soit pas attardé sur les liens entre une certaine Françafrique maçonnique et des dirigeants peu démocrates « désignés » à la Grande Maîtrise.

Comme le constate Hervé Hasquin, en un quart de siècle, une vingtaine de pays d’Afrique et d’Asie ont interdit la Franc-maçonnerie, ou à tout le moins les conditions n’étaient plus requises pour que ses membres puissent vivre en sécurité. Le mouvement est-il réversible? Une information telle que celle contenu dans l’ouvrage d’Hasquin peut-elle atteindre des musulmans qui souhaiteraient se faire une opinion en dehors des sites radicaux?

  • Les pays d’Islam et la franc-maçonnerie d’Hervé Hasquin (Académie royale de Belgique, L’Académie en Poche, 108 pp., 2013) disponible chez Amazon (Kindle) à La Cale Sèche
lundi 18 février 2013 1 commentaire
  • 1
    eric le goff 29 avril 2014 à 10:50 / Répondre

    qu’est ce qu’une laïcité adjectivée si ce n’est une laïcité asservie , domestiquée , récupérée par un dogme quelconque ? qu’il soit religieux ou autre , économique par exemple ? mais le dogme économique a au moins l’intelligence (façon de parler ) de se cacher derrière des mots comme liberté , libéralisme ..Mais la manipulation a un même but , le pouvoir ( et ses à cotés , l’argent , la possession -inconscient collectif des millénaires de disette ??-, les femmes , et là, pas besoin de remonter 30 000 ans en arrière …les omelettes aux truffes ou les ortolans ..) , mais sans encore revenir à G d’Occam, Abd el Kader ou l’abbé Pierre , il y a eu aussi de tout temps des altruistes , on en trouve aussi déjà parait il dans des groupes de singes , il est a noter aussi le dicton , dis moi qui te déteste , ça me donnera une idée de qui tu es ….Diviser pour régner ….sagesse (?) populaire …La FM , pour ce que j’en sais , hormis les « vices » inhérents à toute organisation , regroupe quelques individus quelques dizaines de mille , mais qu’est ce dans notre pays aujourd’hui ? Sa faiblesse ? le coté bisounours , une forme de pensée unique , dans la non reconnaissance ou le refus de nommer l’intolérable …il semblerait que ça évolue lentement , devant les problèmes actuels , à titre individuel bien sur ,mais le double langage peut devenir une pathologie , car en face , bien évidemment , on connait la technique de la culpabilisation ….et en interne , on peut aussi s’abimer dans la recherche du « genre » des anges ….j’espère n’avoir stigmatisé personne , ni diffamé calomnié , ni incité à autre chose qu’à la réflexion sereine et libre individuelle , mais dans le doute , vous mettrez je vous prie ces excès inacceptables sur le compte de l’age , de l’alcool, de la maladie , d’une mauvaise éducation etc

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
porta. sem, ipsum amet, ante. at tempus Praesent