CLIPSAS

Le CLIPSAS et la liberté absolue de conscience

Par Géplu dans Divers

Le CLIPSAS, « Centre de liaison et d’information des puissances maçonniques signataires de l’appel de Strasbourg », principale association internationale de la franc-maçonnerie libérale, a été fondé le 22 janvier 1961 à l’initiative du Grand Orient de France, du Grand Orient de Belgique et de dix autres obédiences parce que ces douze, « émus par l’intransigeance et les exclusives qu’ils estimaient abusives de certaines autres obédiences, lancèrent un appel à toutes les maçonneries du monde afin de les réunir dans le respect de leur souveraineté, de leurs rites et de leurs symboles. » Pour traduire, pour lutter contre l’hégémonie de la Grande Loge Unie d’Angleterre.

Le CLIPSAS compte aujourd’hui 90 obédiences membre. Les principaux critères pour être membre du CLIPSAS sont la liberté absolue de conscience, et la reconnaissance des obédiences mixtes et féminines.

L’assemblée générale du CLIPSAS, organisée cette année par la Grande Loge d’Haïti of 1961, et précédée d’un colloque sur le thème « Quelle communication pour la maçonnerie libérale au XXI° siècle » s’est déroulée les 29, 30 et 31 mai 2015 à Hasbrouck Heigts, dans le New Jersey aux États Unis. La déclaration suivante a été adoptée, à l’unanimité des 41 obédiences présentes :

Nous constatons que l’actualité démontre que la liberté absolue de conscience est encore, toujours et de plus en plus battue en brèche. Les Obédiences maçonniques composant le CLIPSAS considèrent qu’il existe des valeurs et principes qui doivent être défendus et promus sur tous les continents.
Au-delà des problèmes liés aux grands équilibres naturels, il convient de lutter ouvertement contre les situations qui remettent en cause la dignité humaine en général, la liberté d’expression et la liberté absolue de conscience. Nous nous opposons à toute situation prônant la destructivité et la mort, préférant soutenir les principes de vie :

le maintien des éléments de subsistance,
le droit à la culture et à l’éducation,
le droit à la Mémoire et à l’Histoire,
l’égalité homme-femme.

mercredi 17 juin 2015 6 commentaires

Étiquettes :

  • 6

    […] 1961 – CLIPSAS (Centre de liaison et d’information des puissances maçonniques signataires de l’appel d…. […]

  • 2
    n°34 17 juin 2015 à 18:55 / Répondre

    Effectivement il faudrait déjà savoir, en effectifs réels, combien représentent de FF ces structures.
    Après la liberté de conscience absolue amène à des contradictions. Pourquoi garder, par exemple, dans certaines obédiences le delta lumineux alors que l’on ne croit pas au GADLU !

    • 3
      Géplu 17 juin 2015 à 19:30 / Répondre

      Et où as-tu vu, « N°34 », que le Delta Lumineux n’était qu’une représentation du Gadlu ? Si ce symbole est aussi utilisé dans l’Église catholique, principalement dans l’architecture de la fin du XVIIIe siècle comme étant l’œil de Dieu, qui « surveille », pour les athées ou les agnostiques il peut simplement être l’œil de la conscience. Ce n’est plus alors « Dieu te surveille », mais « connais-toi toi-même ». Rappelle-toi le poème de Victor Hugo dans la légende des siècles : l’œil était dans la tombe et regardait Caen…

      • 4
        Chicon 18 juin 2015 à 08:47 / Répondre

        Si on se réfère a nos perfides anglais, qui ont créé la FM dite speculative au XVIII eme siecle, ce triangle avec l’oeil est le  » all seeing eye  » ou l’oeil qui voit tout, celui de la conscience, qui regardait CaIn dans sa tombe. Ce n’est pas un symbole religieux mais on le retrouve dans certaines églises comme étant la conscience , de notre faute, de nos péchés, pour l’Eglise catholique. Il nous incline au Sacrement de la Confession oû on avoue tous nos péchés.

        • 5
          Géplu 18 juin 2015 à 09:01 / Répondre

          Hé oui Chicon, mais heureusement, la force et la richesse du langage symbolique c’est qu’il « parle » à chacun différemment…

  • 1
    Arsène 17 juin 2015 à 15:09 / Répondre

    Il faudrait étudier de près ce qu’ont été ces dernières années les structures maçonniques
    internationales, y compris dans leur fonction de légitimation des petites obédiences.

    Un aspect à ne pas oublier, les voyages coûtent cher, surtout aux petits groupes
    Pour quel bénéfice réel?

    Il serait aussi intéressant de connaitre les effectifs réels des structures adhérentes,
    ne serait-ce que pour savoir ce que peuvent peser les maçonneries libérales
    nord américaines ou est européennes.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
2850daa90700cb7122448d5ec2653a99NNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN