Christophe Habas
Christophe Habas - Photo GODF, Ronan Loaec

Christophe Habas sur France Culture

Par Géplu dans Divers

Au nom du Grand Orient de France, Daniel Morfouace recevra ce dimanche 4 février dans le cadre de l’émission Divers aspects de la pensée contemporaine, sur France Culture de 9h40 à 10h00 Christophe Habas, ancien Grand Maître du GODF.

L’émission entre dans le cycle de réflexion sur savoir et croyance. Le thème est abordé du point de vue de l’économie. Sciences ou croyances ? D’une façon générale toute l’émission cherche à répondre à la question : qu’est ce que l’économie néo-libérale fait aux hommes ? Christophe Habas donne une définition du néo-libéralisme et réfléchit au statut non seulement de sciences qu’elle revendique mais d’expression d’un mouvement naturel et historique inéluctable et indépassable. Il développe la conception de l’homme sous jacente à cette pensée. Qui mène aux formes les plus extravagantes du transhumanisme.

L’émission peut être écoutée sur le site de France Culture durant la semaine qui suit sa diffusion à la radio puis sur le site du GODF.

samedi 03 février 2018 3 commentaires
  • 3
    Alain 5 février 2018 à 12:08 / Répondre

    @PB : je partage votre opinion ; il est clair que le conseil de l’ordre du GODF et ses ex-dignataires (avec peut-être une exception pour Daniel Keller) , par des interventions lénifiantes montrent qu’ils n’ont qu’une vue très schématique des contraintes économiques ; cela explique peut-être qu’ils se réfugient dans un schématisme melenchoniste, vraiment « décalé » ; c’est d’autant plus triste que beaucoup de membres du GODF espéraient que Christophe Habas « émerge » de la grisaille des « sans voix » pour constituer une sorte de référence morale avec une pensée plus libre et plus « élevée » ; cette émission a montré qu’il n’en est rien ! Dommage vraiment !

  • 2
    PB 4 février 2018 à 10:39 / Répondre

    Les auditeurs qui espéraient apprendre quelque chose sur la franc-maçonnerie n’ont rien appris, elle a été à peine mentionnée.
    Les auditeurs qui se seraient intéressés au libéralisme n’ont rien appris non plus car Christophe Habas n’a pas su faire la différence entre le capitalisme et le néocapitalisme. En réalité, il a parlé de l’égoïsme.
    Enfin, le ni le journaliste, ni son invité n’ont expliqué pour quelle raisons ils s’intéressaient à ce sujet dans une émission sur la franc-maçonnerie.
    N’est-ce pas gaspiller le peu de temps que les médias offrent à la franc-maçonnerie ?

  • 1
    lazare-lag 3 février 2018 à 14:04 / Répondre

    La précédente émission de « Divers aspects de la pensée contemporaine » était consacrée à l’anti-maçonnisme catholique et avait pour invité Jean-Yves Mollier, historien.
    Compte-tenu de l’homonymie, du fait qu’ils sont tous deux natifs de Rhône-Alpes, l’un de Roanne, l’autre de Lyon, et qu’ils touchent tous les deux également à l’Histoire, je me demandais s’il pouvait y avoir un lien de parenté avec Pierre Mollier.
    – – –
    Cela dit, je ne saurai trop conseiller l’écoute régulière de cette émission radiophonique dominicale régulière, notamment à nos apprentis, voire aux candidats profanes.
    Et même aux Francs-Maçons plus anciens, car même si elle est une émission ouverte au public, elle est souvent riche d’enseignement.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
ca72b050eb4cc238777d5795e1a30207DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD