30 juin 18 Appel fraternite

l’Appel de la Fraternité

Par Géplu dans Divers

Dans la continuité des débats initiés lors des Utopiales maçonniques 2018, le Grand Orient de France lance aujourd’hui son Appel de la fraternité. Après un temps d’échanges et de réflexions autour des tables rondes, l’Appel de la fraternité, auquel de nombreuses associations et personnalités sont invitées à s’associer, sera solennellement lancé.

30 juin, l’Appel de la fraternité

La dérive est déjà ancienne. Depuis des années, de glissements en glissements, l’idéologie différentialiste, de droite comme de gauche, se fait entendre. Elle a les honneurs des médias, et des tribunes. Elle est même en passe de devenir, devant trop de passivité, l’idéologie dominante.

Le racisme avance, l’antisémitisme ressurgit, l’homophobie s’installe, l’indifférence aux plus faibles s’étend ; depuis trop longtemps, nous avons laissé se répandre sans réagir le poison du repli. Depuis trop longtemps, les entrepreneurs identitaires attisent ces haines qui enferment l’individu dans le ressentiment et atomisent nos sociétés. L’ignorance est leur carburant, notre passivité leur opportunité.

Assez !
L’heure de la contre-attaque a sonné.
La fraternité est en danger.
Sauvons la fraternité !

Assez ! L’heure de la contre-attaque a sonné. La fraternité est en danger. Sauvons la fraternité !

Négligée, oubliée, piétinée, cette valeur indépassable est pourtant le pilier de notre triptyque républicain. Sans fraternité, il n’est point de liberté pleine et entière, ni d’égalité réelle. La fraternité a fait l’Histoire de notre République. Elle demeure notre horizon commun. Elle est surtout notre oxygène quotidien. Parce qu’une multitude de menaces nous en privent, notre société étouffe.

Comment évoquer cet idéal rassembleur lorsque la montée du nationalisme et des communautarismes, fondés sur des appartenances ethniques ou religieuses, font exploser notre pacte républicain ? « L’égoïsme et la haine ont seuls une patrie, la fraternité n’en a pas ! », osait Lamartine.

Face à tous ces pyromanes et autres apprentis sorciers obsédés par les racines, la race, la religion, l’orientation sexuelle, il nous faut donc réaffirmer une conception de l’humanité qui transcende les héritages biologiques, sociaux, culturels et religieux.

Nous devons restaurer l’universalisme républicain qui seul libère l’individu et bâtit le collectif. Nous devons revivifier ce beau concept de famille humaine traduit juridiquement dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme dont nous célébrons cette année le 70ème anniversaire.

Oui, ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous distingue.

La fraternité n’est pas que l’indispensable solidarité avec les plus fragiles, elle est la condition d’un cadre commun qui permet l’émancipation de tous. Face aux assignations identitaires, affirmons cet idéal qui garantit l’égalité des droits. C’est la fraternité qui nous rassemble et qui sera, demain, le ciment de la construction d’une société pacifiée, plus juste et plus solidaire.

La fraternité est en danger. Sauvons la fraternité ! Il y a urgence !

samedi 30 juin 2018 10 commentaires

Étiquettes : ,

  • 9
    Armanjac 11 juillet 2018 à 10:19 / Répondre

    Effectivement on peut comprendre les différentes déclarations de chacun en fonction de la très légitime liberté d’expression, cela est de fait très nécessaire et démocratique, cependant il me parait plutôt bien avisé, malgré tout, d’approuver un tel appel à la solidarité, et passer outre, en la circonstance, de toute éventuelle ou supposée attitude dogmatique qui procède si souvent, je pense, d’interprétation personnelle… Frat.

    • 10
      réboussié 11 juillet 2018 à 11:15 / Répondre

      bien sur mon TCF ….et pour le gâteau ? qu’en pensent nos lumières ? car à l’évidence , c’est pas une attitude dogmatique ni une interprétation personnelle …pour te dire le fond de ma pensée , ce n’est pas à nous à partager le gâteau , liberté égalité fraternité laïcité , je rajoute solidarité et justice ….ça peut occuper une vie de FM , ou le distraire sur son chemin , le principal n’est il pas de ne pas se garer définitivement dans un château sympa mais de continuer de marcher ? si possible en avançant ….c’est ce que j’essaie de faire , mais on ne peut rien tout seul …….Frat

  • 7
    réboussié 10 juillet 2018 à 10:11 / Répondre

    à propos de la fraternité , j’ai entendu not Président , votez pour lui , évoquer la parabole du gâteau , travaillez , prenez de la peine , l’ arbeit est un trésor , le surplus de gâteau sera partagé fraternellement …..ma question ? et si on commençait par partager équitablement le gâteau actuel , car on peut avoir des doutes légitimes pour les gâteaux à venir , vu la goinfrerie actuelle de certains ….déjà bien gros et bien gras ….
    Non , je ne fais pas de politique , quoique le politique , c’est en principe le bien commun , donnez nous aujourd’hui notre part de gâteau quotidien ..mais c’est vrai que j’ai beaucoup fait d’analyse de textes au collège , en français , ça apprend le sens des mots , on retrouve le sens de la Parole en FM , en principe , parole publique polluée aujourd’hui semble t il , pour vivre ensemble ? il faut se parler ? et s’écouter ….encore plus dur ….je suis en train de préparer une planche sur J B …………non , non , JB ? Jean Baudrillard …..la retraite n’est pas forcément un recul ni un retour à l’étable avec le troupeau .

    • 8
      Désap. 10 juillet 2018 à 11:34 / Répondre

      Splendide ! inclus le 6.
      Et non !! la retraite n’est surement pas un recul, pas dans ton cas toujours, bien au contraire.
      Très Frat. Mon BAF.

  • 6
    réboussié 5 juillet 2018 à 15:38 / Répondre

    fraternité ? fini , terminé , has been …on dit » vivre ensemble » ….ça me rappelle le sketch de F Reynaud , « ici , on vend des oranges pas chères  » …..donc stade suivant ? style les banlieues « difficiles ? comme le clostridium ? i ici ? on essaie de « sur-vivre »
    non , ça ne ma fait pas rire , mais le multiculturalisme , on savait fort bien ou ça menait …
    quant au dogme maison ? score pas brillant au dernières présidentielles …
    Fraternité ? universalisme ? c’est beau , Derrida and co , la déconstruction , …..que fait on sur les ruines ? une fois qu’il n’y a plus de parole , de langage commun , plus que de la « com » , de la « nov-langue ?? et pas besoin donc de la bible pour méditer sur la tour …..de Bab el ……..

  • 5
    gallus 1 juillet 2018 à 11:33 / Répondre

    Cet appel à la Fraternité sonne comme un appel de détresse. Détresse de ne pas vouloir comprendre notre monde actuel, qui est certes difficile, complexe. Mais c’est la nature même du monde de changer, d’évoluer.
    La mondialisation des échanges explique la montée des populismes. Sans en comprendre les causes, il est vain d’en combattre les conséquences, cela en est même dangereux, comme un médecin qui se tromperait de diagnostic.
    Notre GODF est assis sur une merveilleuse tradition dont il a oublié le mode d’emploi, pourquoi?
    On en parlera peut être une prochaine fois.

  • 4
    MG 30 juin 2018 à 17:08 / Répondre

    Le coeur vit et s’exprime par la FRATERNITE

  • 3
    CHERET Pierre 30 juin 2018 à 15:18 / Répondre

    Je rectifie : l’Afrique en 2070 comptera 4,5 milliards d’habitants !

  • 1
    CHERET Pierre 30 juin 2018 à 09:24 / Répondre

    Si je n’approuvais pas cette appel, je renierais mes conceptions. Il importe donc que les pays riches mettent tout en œuvre pour que ceux qui sont défavorisés soient soutenus dans leur pays: Il faut que leurs richesses leur reviennent; qu’ils soient éduqués (planning familial; métiers; etc…).
    Sinon, d’après les statistiques, en 2070 l’Afrique comptera 2,5 milliards d’habitants; et la France 0,7!
    Il convient de trouver des solutions concrètes; au delà des bons sentiments.
    Bien fraternellement à tous.

    • 2
      yasfaloth 30 juin 2018 à 14:38 / Répondre

      Là, le GO est effectivement dans son rôle, et on ne peut qu’approuver même si une partie de son analyse est polluée par le dogme maison !
      .
      Sinon c’est 0.075 (milliards) pour la France en 2070…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mattis ut suscipit dictum efficitur. in porta. libero mi,