Bannière du GODF pour le Convent de Lyon en 2009. Photo Philippe MERLE/AFP

C’est arrivé un 24 juin 1717…

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 25 juin 2021
  • 4
    Peter Bu
    27 juin 2021 à 15:16 / Répondre

    Peu de commentaire ici, mais il y en a beaucoup sous un autre article concernant ce livre: https://www.hiram.be/que-faire-en-loge/

  • 3
    Etienne Hermant
    27 juin 2021 à 11:28 / Répondre

    -1- « Constitutions of the free-masons » dit d’Anderson de 1723 :

    « ADAM, our first Parent, created after the Image of God, the great Architect of the Universe, must have had the Liberal Sciences, particularly Geometry, written on his Heart […] »

  • 1
    Cécile Revauger
    26 juin 2021 à 07:18 / Répondre

    Plusieurs problèmes cependant: aucune certitude quant à la date de fondation du 24 juin 1717, comme l’ont récemment prouvé deux chercheurs Andrew Prescott et Susan Sommers. Il est fort probable que la fondation date de 1721 et du duc de Montague..
    Ce n’est pas à la suite de Cromwell mais de la Glorieuse Révolution , qui accroissait les libertés religieuses et politiques, que s’est fondée la première Grande Loge
    Le terme « Grand Architecte de l’Univers » n’apparaissait pas explicitement dans les Constitutions de 1723 même si bien sûr il y avait plusieurs références à une puissance divine…
    Aucune référence non plus au contexte des Lumières, pourtant essentiel dans la gestation de la franc-maçonnerie.

    • 2
      Désap .
      26 juin 2021 à 14:52 / Répondre

      1 – Il me semble tout de même que le (fameux) Art. 1 des Obligations est purement « Lumières ».
      Quant au postulat divin de 1723, il est, de mon point de vue, absolument a-religieux et parfaitement philosophique au sens des néoplatoniciens grecs. Il s’agit de comprendre le Principe et non d’y croire seulement et buvant les paroles des prophètes pour toutes explications.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous