Cocktail royal: une dose de pédophilie, une pincée de satanisme, un zeste de Franc-Maçonnerie

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 23 mars 2013
  • 1
    pere
    24 mars 2013 à 12:07 / Répondre

    Peut-être l’origine de tout cela devrait être recherchée dans David Icke et, plus récemment, dans l’oeuvre de Léo Zagami … En tout cas, il serait intéressant de savoir ce qu’il y a de tout cela, au moins dans le cas de Zagami…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous