Coronavirus et franc-maçonnerie virtuelle

Publié par Géplu
Dans Divers

Avec le confinement, tout le monde essaye de trouver des solutions pour contourner les interdictions de se réunir en continuant de « participer » d’une façon ou d’une autre à ses activités habituelles. Même des prêtres, ai-je vu hier sur le web, diffusent maintenant leurs messes sur internet !

Pour nous en franc-maçonnerie, diverses initiatives se font jour, même s’il est impossible de remplacer par le virtuel le véritable échange, qui est la présence physique de tous et en même temps dans le même lieu : la « Tenue ». C’est là et seulement là et pendant celle-ci, lorsque le Vénérable Maître donne le coup de maillet qui ouvre les travaux et jusqu’à ce qu’il donne celui qui les ferme que le local devient Temple, et que nous quittons le monde profane l’espace de quelques heures pour chercher « l’égrégore » …

Mais entrons tout de même dans le monde du virtuel, pour présenter au moins deux initiatives dont nous avons été informés (en plus de cette loge virtuelle « la voie virtuelle », que nous avons présentée ici le 22 mars. Un forum évolué, avec tuilage à l’entrée).

  • Premièrement l’initiative de la loge égyptienne Isis Osiris, de Marseille, Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm, qui invite chaque mardi à 21h00 à douze minutes de Chaîne d’Union à distance. « Temple provisoire : un endroit calme chez vous, votre salon, votre chambre… »  Contact : isisosiris966@gmail.com
  • Deuxièmement l’initiative de tenue en ligne de la loge Magna Carta de la GLEFU à Meaux, « avec des outils rudimentaires mais qui se sont montrés efficaces, si on en croit les retours. Ce serait intéressant de bénéficier de compétences pour sophistiquer le dispositif car je crains que nous n’ayons pas de tenue réelle avant de nombreux mois. Le dispositif est exportable pour d’autres loges qui le souhaiteraient. La prochaine tenue en ligne de Magna Carta est le 10 avril. » Contact : vm@magnacarta-rl.fr

Rappelons que beaucoup d’obédiences mettent en garde contre tout dévoiement des rituels et des travaux maçonniques sur le net.

Dessin de François Morel, extrait du livre « Les secrets de la méthode maçonnique » (cliquez sur l’illustration).

dimanche 5 avril 2020
  • 25
    Philippe DEBAY
    21 avril 2020 à 11:28 / Répondre

    Les ventes (tenues) des rites forestiers se pratiquent en plein air. Pourquoi la franc-maçonnerie ne ferait-elle pas de même ? Ce serait réalisable au moins en « France périphérique » sans doute pas pour les mégapoles. La difficulté est de trouver un lieu discret peu accessible aux profanes. Il faudrait inverser le calendrier, pas d’activités l’hiver et activités l’été comme en foresterie. Évidemment ce serait plus rustique, ce qui peut effrayer…..
    Bien entendu cette problématique ne se posera que si ce nouveau virus (Sars-Cov-2 provoquant la maladie du Covid-19) prend le chemin récidivant et annuel du virus de la grippe Influenza A et B. Je vois mal dans l’éventualité d’une telle évolution épidémiologique la présence des FF/SS âgés ou présentant des affections chroniques à risques dans des locaux clos, mal/jamais aérés,avec des tenues quasi quotidiennes qui se suivent et où parfois la « distanciation » peut être très aléatoire.
    Cette situation extrême ne se produira peut être pas … wait and see

  • 24
    Lucapante
    12 avril 2020 à 19:17 / Répondre

    En dehors de toute question d’absence de sécurité, d’enregistrement ou de discrétion, je dirais simplement que :
    — une tenue est d’ordre initiatique
    — une vidéoconférence d’ordre social.

    Chacun de nous a donc une opinion différente selon l’objet qu’il affecte à sa propre FM.

    Quoi qu’il en soit, chacun d’entre nous doit être respecté, sans jugement aucun, quant à sa décision de se connecter ou non à une visioconférence à caractère maçonnique, quelque soit la nature de cette dernière (tenue, simple instruction, discussion banale, etc.). Sans plus!

    Si, de l’une ou l’autre manière, mon obédience cherchait à m’imposer une solution qui m’imposerait une solution ne me convenant pas, je la quitterais.

    Je vous embrasse, mes frères et mes sœurs.

  • 23
    Corinthien
    12 avril 2020 à 09:17 / Répondre

    Bonjour à toutes et à tous. je vois, à travers l’ensemble des commentaires, que chacun / chacune parle des tenues. Aucun commentaire en revanche sur ce qui me semble aussi important en Maçonnerie que la Tenue, l’avant Tenue sur les parvis et l’après Tenue (agapes fraternelles) en salle humide, lieux où se déroulent des échanges entre FF et/ou SS qui sont aussi important que la tenue elle-même pour l’existence de la Fraternité qui s’y trouve et le partage des diverses nouvelles des uns et des autres. Et là, effectivement, le virtuel change beaucoup de choses. Peut-on imaginer, dans les loges où une cuisine existe et où un nouveau Frère/Soeur est désigné à chaque tenue pour les agapes, avoir la même Fraternité sans celles-ci, sans avoir, dans certaines loges, le « rituel » du premier verre d’avant tenue, sans partager le repas et les divers échanges qui s’y trouvent d’un bout à l’autre de la table ?…

  • 21
    Luciole
    8 avril 2020 à 14:10 / Répondre

    Maintenir un lien,correspondre entre soi à plusieurs,s’intéresser à ceux qui ne peuvent venir etc c’est très bien .Inutile de prendre une forme rituelle ou maçonnique pour cela c’est simplement à quoi nous nous sommes engagés lors de notre entrée.
    On peut le faire avec divers outils téléphone,visioconférences,whatsap etc. Il ne peut s’agir d’une tenue maçonnique .
    Bien sur il ne s’agit que de mon humble avis.

    • 22
      jean Luc Tinland
      8 avril 2020 à 15:53 / Répondre

      Mon TCF, ce serait interessant au delà de l’ « humble avis » d’expliciter en quoi et sur la base de quoi tu affirmes que « ce n’est pas » …
      C’est bien là l’objet de la discussion présente.
      Pour celà, il faut examiner précisément la définition, les caracteristiques, exigences précises de ce qui est appellé « tenue maçonnique » et confronter les fonctionnements de tenues « online » avec ces exigences.
      Faute de quoi, nous resterons dans l’arbitraire et l’apriori.
      Et là encore, très etrange, cette passivité vis à vis d’outils aussi intrusifs, inquisiteurs et pervers que ceux que tu cites.
      N’y aurait-il pas là un grave déséquilibre à se montrer complaisants et complices avec ces operateurs et distant avec ce qui s’en detache ?
      Plus généralement, je suis effaré de voir comment la propagande de ces operateurs a fini par les banaliser au point que même les FM en oublient les precautions les plus élémentaires.

  • 18
    Janick Fenies
    7 avril 2020 à 23:30 / Répondre

    Une nouvelle Fraternité:

    Rien ne remplacera jamais une tenue.

    Cependant, il arrive que des FM soient dans l’incapacité physique de se rendre à une tenue, de continuer à recevoir un salaire et de jouir d’un moment de partage et de Fraternité. Forte de cette expérience personnelle, ayant été très longuement alitée, j’avais imaginé donner une dimension supplémentaire à la Fraternité en permettant à des SS/FF ∴ valides et connectés de se rendre auprès de SS/FF ∴ hospitalisés, confinés, en maison ou non connectés pour leur permettre de continuer à être des membres actifs de notre Ordre.

    Une loge virtuelle, les 3 points à l’Orient du web, auraient du accueillir des FM de tout horizon autour d’un rituel adapté au virtuel et nous aurions tous pu connectés et physiquement présents bénéficier d’une planche et d’une chaîne d’Union.

    Le Coronavirus s’est invité dans nos vies la même semaine. Nous avons décidé d’ouvrir tout de même les travaux et de profiter de deux planches.
    Depuis nous organisons des causeries initiatiques au 1er degré pour nos AA et CC sur les plus petits dénominateurs communs tant symbolique que philosophique, exclusivement sur invitation. Chaque semaine un Maître d’une loge différente gère la séance de 60 minutes.

    Une fois sortis de notre confinement momentané, nous nous attacherons à finaliser le projet initial d’une nouvelle Fraternité et utiliserons le merveilleux outil informatique pour sortir nos SS/FF de leur isolement. Pour certains, le confinement est une réalité qui ne s’achèvera qu’en passant à l’Orient Éternel.

    Il n est point besoin de traquer sur le net le « secret » de nos tenues. Un simple micro directionnel, une caméra, un drone permettent de savoir ce qui se passe derrière nos murs. Quant à notre anonymat, il y a belle lurette que les caméras dans nos rues et les programmes de reconnaissance faciale l’ont remisé au musée.

    Mon but est d’offrir un moment de partage hors d’une réalité hospitalière ou solitaire, il n’est pas question de vider nos temples ou d’initier, passer, élever, mais d’agir pour offrir de la Joie dans tous les cœurs hors Obédiences ou rituels spécifiques.

    En d’autres mots, être opératif et généreux de notre temps grâce au virtuel…

    • 19
      Matthieu
      8 avril 2020 à 07:39 / Répondre

      Merci Janick pour ce message fraternel envers ceux qui malheureusement ne peuvent plus se rendre en loge. Nous sommes assez mûrs pour comprendre que la volonté de nos frères les plus anciens pour se rendre en loge est indiscutable mais que leur forme physique peut les en empêcher. La possibilité aussi de retrouver des frères éloignés partout dans le monde pour partager une planche est une des richesses du virtuel.

    • 20
      joab's
      8 avril 2020 à 11:09 / Répondre

      Merci de ce beau message auquel j’adhère totalement, bien loin de clameurs de supporters (où on serait pro-anti-virtuels) ou epidermiques et qui nous met sur le terrain maçonnique. Nous l’avons aussi à Magna-Carta abordé sous cet angle, nullement en compétition avec des tenues en présentiel.
      Pour critiquer, il est evidement important de le faire « sur pièces » en ayant réellement participé et non avec un « VadeRetro Satanas ».
      Et les enseignements, positifs et négatifs sont enrichissants.
      Bravo pour ton initiative.

  • 17
    RL Isis Osiris
    7 avril 2020 à 17:10 / Répondre

    Protocole de la chaîne d’union à distance chaque mardi à 21H00 de la RL Isis Osiris, Orient de Marseille, GLMMM.
    OUVERTURE DES TRAVAUX 21H00 PRECISES

    – Ouverture des Travaux : allumage de votre bougie et de votre encens.
    – Que ce parfum de suave odeur apaise nos âmes ; atténue nos passions et qu’il nous rende fraternels les uns pour les autres en élevant nos esprits et nos cœurs.
    – Silence
    – Architecte Suprême de tous les mondes, Toi qui as dit : « J’ai Créé toutes les Formes avec ma Parole, alors qu’il n’y avait encore ni le Ciel ni la Terre », reçois en cet instant et en ce lieu nos hommages et notre fidélité, éclaire nos Travaux, dissipe les Ténèbres qui nous voilent Ta Vérité, afin que se révèlent à nous les Plans Parfaits de Ta Sagesse Eternelle gouvernant tous les Mondes.
    – Méditation, prières aux malades, temps de recueillement.
    – 21h10 Chaîne d’Union
    – Réjouissons-nous, mes SS:. et mes FF:. du travail loyalement accompli. Efforçons-nous de le conduire vers la Perfection chaque jour davantage. Fortifions en nos cœurs l’amour de notre prochain et le sentiment de nos devoirs, comme nous nous vouons au service de la liberté, de l’Egalité et de la Fraternité. Et que la Chaîne d’Union Fraternelle soit désormais si forte entre nous que rien ne la puisse jamais altérer.
    – Mes SS:. et mes FF:., quittons la chaîne sans jamais la rompre.
    – 21h12 Suspension des Travaux : Eteindre sa bougie et son encens.

    • 26
      RL Isis Osiris, Orient de Marseille
      3 mai 2020 à 17:52 / Répondre

      La chaîne s’agrandit sans cesse face à l’épidémie. Nous sommes désormais plusieurs centaines de Sœurs et Frères réunis par la pensée et dans le secret de nos coeurs le même soir, à la même heure. Ce mardi 5 mai ce sera la septième chaîne d’union consécutive. Je vous en remercie très fraternellement. Voici quelques témoignages sur cette chaîne d’union à distance qui nous unissent par-delà les terres, renforcent notre égrégore et nous remplissent d’une énergie très puissante pour ceux qui l’ont pratiqué. Le virus de la peur affaiblit nos défenses immunitaires. La force de l’amour élève notre vibration intérieure et nos défenses immunitaires. L’égrégore généré par tous nos Sœurs et Frères nous relie, nous enveloppe de sa protection et nous donne l’énergie et la puissance nécessaires pour créer et entreprendre pendant ce confinement.
      De Blois à Strasbourg, de Paris à Marseille, nous sommes tous unis par ce rituel de douze minutes qui représente pour moi un pèlerinage vers l’oasis du cœur des francs-maçons.
      L’Espagne, un pays très durement touché par l’épidémie, nous a désormais rejoint dans cette chaîne d’union à distance avec des loges de Barcelone et j’en suis très touché. Les agradezco muchissimo.
      VM Pierre-Louis Bes.

      • 27

        Les Loges italiennes (Grande Loge Symbolique Italienne RAPMM), après les Loges espagnoles viennent de nous rejoindre pour ce mardi 12 mai 2020 !
        Notre chaîne d’union devient un triangle avec l’Italie, l’Espagne et la France, soit trois des pays les plus touchés dans le monde par l’épidémie.
        J’invite donc tous nos SS:. et FF:. à ne pas relâcher leur effort, car l’épidémie est loin d’être terminée, mais à continuer notre chaîne d’union à distance chaque mardi de 21h00 à 21H12 et ce depuis le mardi 24 mars, soit la huitième consécutive.
        Saggezza, Unione e Forza!
        Je vous embrasse très fraternellement.
        Pierre-Louis Bes :.
        VM:. RL Isis Osiris, Orient de Marseille

  • 16
    marcos testos
    6 avril 2020 à 18:50 / Répondre

    Je suis effaré par les commentaires pro virtuels. Laurent nous alerte très justement des risques encourus à travers ces techniques. Mais ce n’est pas la seule raison de mon refus de ces soi-disant « bonne solutions ». Qui peut par exemple imaginer une initiation ou un 3ième en virtuel . Grotesque. Ne soyons pas dupe, la Maçonnerie virtuelle n’engendrera que des « maçons » virtuels !

  • 15
    Désap.
    6 avril 2020 à 16:44 / Répondre

    Celui qui quitte la maçonnerie parce que les tenues ne peuvent pas se dérouler n’est pas un maçon, c’est un consommateur de maçonnerie.
    En conséquence de quoi il fait très exactement ce qu’on attend de lui.
    Salut, à jamais et sans regret.
    .
    Le frère Laurent a raison.
    Je ne sais plus qui a dit : la CIA et le KGB ont toujours rêvé de ce que nous leur offrons sur un plateau avec les réseaux sociaux.

  • 14
    Red_fred_PU
    6 avril 2020 à 16:11 / Répondre

    Nul doute que nos « machins » virtuels ne sont pas de véritables tenues, et ne remplaceront jamais (enfin, pas à court terme) nos travaux en loge… Mais, le fait de se réunir à quelques-uns (voire beaucoup) en conservant notre mode de prise de parole nous permet au moins de maintenir la solidité de notre Chaîne d’Union, de partager nos ressentis face à ce qu’il faut bien appeler un grand bouleversement de nos vies profanes et maçonniques, et plus simplement, de rompre la solitude de certains Frères confinés seuls chez eux.
    Amitiés Fraternelles

  • 12
    laurent
    6 avril 2020 à 14:42 / Répondre

    Laissez moi vous dire, qu’en tant qu’informaticien, TOUT je dis bien TOUT ce qui « circule » sur la toile peut être intercepté, mais bien plus grave encore, modifié, déformé, etc… Donnez un fichier, son, une image, une vidéo numérique et de ce virtuel, les ennemis de notre Idéal feront un document bien effectif et horrifiant qui perdurera longtemps sur la toile. L’enfer étant pavé de bonnes intentions, notre chemin doit pouvoir s’en passer afin de nous permettre de le poursuivre en pleine liberté.

    • 13
      jean Luc Tinland
      6 avril 2020 à 15:53 / Répondre

      Oui. De même que n’importe quelle tenue dans n’importe quel temple peut très facilement être filmée à notre insu. Il me semble (en tant qu’informaticien) qu’il faut se garder, justement dans le domaine de la sécurité de tout totalitarsisme (le TOUT). ET justement pondérer les risque, enjeux. Car avec une approche totalitaire, finalement on déresponsabilise et on devient icaable de prendre la décision calibrée, adaptée.
      Et ce qu’on lit ici est justement assez effarant d’incohérence.
      Ainsi, on est prêt à des visio-conferences à l’aide d’operateurs qui ont comme modele de business de récupérer toutes les données ….
      Et en même temps des « tenues » où justement des precautions maçonniques sont prises à un nveau raisonable (et non infaillible) sont fustigées.
      Il est à noter toutefois que l’essentiel des critiques portent sur une alternative hors-sujet (tenues en présentiel vs tenue online) ou sur des clameurs de principe ou incantations diverses non argumentées.
      IL serait interessant d’examiner en quoi ces tenues en ligne seraient nocives …

  • 11
    brumaire
    6 avril 2020 à 00:46 / Répondre

    Des réunions, des apéro en visio, d’accord, des tenues, certainement pas.
    S’habille-t-on pour une visio- conférence comme on le fait quand on va en tenue, ce dernier mot prenant tout son sens?s’y prépare -ton vraiment, comme quand on a 70km ou plus à faire pour travailler avec ses FF et SS?
    Qu’en est-il des sens qui sont, comme le souligne le rituel au 2° degré, essentiels pour vivre pleinement une tenue?
    Désap a raison en évoquant les cérémonies, qui n’auraient plus de sens du tout.
    En ce moment, nous vivons une expérience particulière qui remet tous nos repères habituels en question(s). Il ne faut pas chercher à remplacer les tenues à n’importe quel prix, surtout au rabais, mais:
    – rester en contact fraternel avec les FF et SS :téléphone, internet, groupes de discussion, bien utiles pour garder le moral et échanger les infos,mais c’est tout!
    – en profiter pour réfléchir ensemble et séparément (forcément!) à l’après, et à revoir les formes de société qui ont montré leurs limites et leur inhumanité, être créatif, inventif, mais pas virtuellement!
    – savoir faire le gros dos: que diable, quelques tenues en moins, ce n’est pas la fin du monde maçonnique, les profanes savent bien attendre leur initiation (et à certains endroits que je connais, une année est le tarif habituel), nous ne saurions pas être aussi patients qu’eux? ou alors, la maçonnerie est-elle une drogue dure?
    Portez-vous au mieux, et gardez-vous du virus, ce serait dommage d’avoir à se priver, même momentanément, de vos réflexions!

  • 10
    marcos testos
    5 avril 2020 à 18:52 / Répondre

    L’égrégore d’une tenue maçonnique en présentiel ne pourra jamais se retrouver ni même exister dans une tenue virtuelle.
    Alors par pitié ne jouons pas aux apprentis … sorciers !!!

  • 7
    Jean_de_Mazargues
    5 avril 2020 à 15:42 / Répondre

    La messe est télédiffusée depuis plus de 50 ans. Mais on la regarde, on n’y participe pas.

    C’est encore plus radical s’agissant d’une tenue maçonnique. Le GM peut prendre les choses dans l’ordre qu’il veut et faire « moderne », il n’en reste pas moins que la tenue se vit à plusieurs, et que sans la tenue et le rite, il n’y a pas d’énergie maçonnique possible.
    Les groupes ostasp, zoum, le skaïpe c’est formidable pour garder le contact entre FF, pour faire les comités, échanger sur un thème maçonnique, mais sans la présence des FF, point de tenue. La maçonnerie est en quelque sort suspendue.

    • 9
      jean Luc Tinland
      5 avril 2020 à 16:35 / Répondre

      Il me semble que nous devons sortir des positions de principe énoncées de manière péremptoire.
      La question de la présence/absence physique interpelle, evidemment. Et justement il nous revient de nous interroger serieusement, au lieu de claquer la porte, sur le pourquoi est-ce (ou pas) si essentiel.
      Il y a des éléments objectifs pour argumenter celà (l’attention des particpants par exemple), mais la question se pose aussi en presentiel (d’une autre manière).
      Par contre sur l’interactivité, c’est une erreur d’imaginer une tenue maçonnique virtuelle(ou online) comme un simple spectacle. Tous les participants agissent (dialogue des officiers, appel, visiteurs, ordre, parole) par les outils adaptés à la situation. Ce fut même une surprise, malgré la rusticité des outils employés.
      PAr contre il est effarant de voir comment, à l’inverse, on puisse se livrer aux operateurs de reseaux sociaux, passivement comme proposé.
      Une approche serieuse serait, me semble-t-il que la FM développe un reseau social(ce ne serait pas très compliqué), sécurisé FM plutôt que cette légèreté vis à vis d’operateurs extérieurs.
      Il me semble que nous devons cultiver une approche sérieuse et posée en examinant les enjeux, risques, les peser serieusement et agir de manière cohérente.
      Je crains que nous assistions justement à des concours de clameurs peremptoires, clouages au pilori combinées à une légèreté et inconséquence vis à vis des opérateurs (c’est hélas ce que je lis).

  • 6
    marcos testos
    5 avril 2020 à 14:34 / Répondre

    4- Entièrement d’accord avec toi ARMILOUS. La découverte de l’existence de loges virtuelles et de tenues virtuelles m’a fait froid dans le dos. Ce n’est pas possible, on ne parle pas de la même chose, pas de la même Franc Maçonnerie. J’ose espérer que mon obédience, la GLNF, ne tombera pas dans ce piège.

  • 5
    Désap.
    5 avril 2020 à 13:12 / Répondre

    4 – Excellent mon frère, merci de remettre les choses et les principes en ordre.
    Et puis, qu’est-ce c’est que cette névrose qui consiste à être traumatisé de ne pas pouvoir se réunir ?
    C’est ridicule, nous ne sommes justement pas une église, le maçon ne retourne pas en enfance et n’a pas besoin d’un directeur de conscience pour savoir comment se comporter.
    Le maçon est un Homme libre. C’est le moment où jamais de bien prendre conscience de ce que cela implique en terme de responsabilité.

  • 4
    ARMILOUS
    5 avril 2020 à 12:12 / Répondre

    Les réunions par visio conférence sont très utiles pour maintenir le contact entre les Frères et les Sœurs, c’est évident durant la période que nous vivons….
    Après, l’on peut légitimement s’interroger si le terme de « Tenue virtuelle » est approprié…
    Rien ne remplace la tenue « physique » et rituelle, on ne fait pas un maçon derrière son écran que ça plaise ou non.
    Quid des cérémonies ?
    Tout ce qui se fait sur Internet par différentes applications n’est jamais que des réunions en visio conférence d’un cercle de correspondance, ce qui a aussi son utilité sur le plan administratif et convivial, mais qui est hors de propos pour la pratique d’une maçonnerie de tradition.
    Après, comme en toute période troublée, on voit que certains pensent en tirer quelque bénéfice ou quelque notoriété…..
    Il faut bien exister…..pourquoi pas ?

    • 8
      jean Luc Tinland
      5 avril 2020 à 16:17 / Répondre

      En fait, il revient dans ces circonstances, comme avant, de garder son sang-froid. Et examiner à quoi nous nous exposons, comparativement.
      Les réunions en viso-conférence par des opérateurs sont des réunions où nous acceptons que tout ce que nous disons, ecrivons, montrons soit à la merci d’operateurs, pour le moins douteux, au vu de ce qu’ils ont pu faire dans le passé.
      Il n’y a non plus aucune fatalité à nous soumettre à ces opérateurs.
      Donc, en franc-maçons, nous pouvons et devons peser ce que nous faisons et prendre distance de declarations de principe et examiner la situation que nous avons devant nous, froidement et posément.
      On peut aussi rappeller que la réalisation de cette tenue fut aussi l’occasion pour plusieurs maçons organisateurs, d’approfondir le sens d’une tenue maçonnique, confrontés à une situation très inhabtuelle. Ainsi le sens du tuilage, de la reconnaissance, doit être creusé pour en tirer l’essentiel.
      On pourra aussi noter à l’usage la necessité de l’attention, plus difficile à maintenir.
      Mais aussi, étonnament, l' »être à couvert », même si le couvreur peut garantir une étanchéité de l’entrée sur le site, doit être géré par chacun dans son voisinage, puisque les bords de l’espace sacré vont jusquà l’ordinateur du FM assistant à la tenue.
      Donc, dans tous les cas, questions interessantes pour tout FM.
      La prochaine tenue de la loge Magna-Carta a lieu le 10 avril.

  • 3
    Peter Bu
    5 avril 2020 à 11:22 / Répondre

    Le Grand Maître du Grand Orient de France vient d’affirmer: « Nous ne sortirons pas de cette crise (pandémie du COVID19) comme nous y sommes entrés. Il nous appartient de réfléchir à la façon d’organiser autrement nos modes de vie, de consommation, d’organisation, pour que notre société devienne meilleure et plus juste, tout en continuant à faire Nation. »
    Le président de la république a invité les représentants des « autorités morales » qui sont, pour lui, les églises et les obédiences maçonniques, à un premier échange pour réfléchir avec lui sur « les nécessaires changements d’après coronavirus ». Il veut recommencer cette rencontre une fois par semaine.
    Pour répondre valablement à cette sollicitation, nous n’avons pas de temps à perdre.
    Suggérez à votre collège d’officiers d’organiser des réflexions et expérimentations collectives (par des vision-conférences ou autre moyen d’échanges à distance) qui devraient déboucher à des décisions des obédiences.
    Pour plus de détails, vouez https://www.hiram.be/les-bienfaits-du-coronavirus et aussi https://www.hiram.be/la-peste-ou-la-renaissance/?

  • 2
    jean Luc Tinland
    5 avril 2020 à 09:16 / Répondre

    Voici quelques précisions que je n’ai pu donner à temps à notre frère Geplu vis à vis de l’initiative MagnaCarta de la GLEFU.
    – La loge (en plus d’internet) se réunit à Créteil et non Meaux.
    – L’idée de tenue virtuelle n’a pas vocation à se substituer à tenue réelle mais au Rien qui nous est imposé.
    – le cahier des charges voulait un respect total des principes maçonniques d’ouverture de loges, concernant le tuilage, l’ouverture des travaux, avec d’autant plus de rigueur que nous sommes en terre inconnue.
    – Ceci a des conséquences importantes : interdit d’utiliser quelque opérateur commercial externe de type visio/audio conference. Tout devait être COUVERT (technologies libres et « confinées » sur le site). Ce point me paraît essentiel lorsque l’on voit fleurir des initiatives sur réseaux sociaux avec des opérateurs dont la raison d’être, le business avouée est de capter tout ce qui se dit et écrit.
    – Cette solution de tenue virtuelle a été montée en 1 semaine avec la contribution de nombreux frères « décorateurs » reproduisant les tableaux de la tenue.
    Par conséquent à l’alternative Tenue virtuelle/pas de tenue la réponse unanime est en faveur de la tenue virtuelle.
    Je me permets d’attirer l’attention à nouveau sur le reflexe dangereux de facilité consistant à laisser mener la tenue (mais aussi des réunions maçonniques ou instructions) par des opérateurs extérieurs. (FB, Skp, Zoo, Han..).
    NB : pour le « a quoi reconnaitrai-je … » il y a des solutions electroniques fiables (autant qu’en réel).
    NB2 : il est aussi à noter que ces tenues affaiblissent le rôle des obédiences, pour se focaliser sur la Franc-maçonnerie. Ceci explique peut être celà.

  • 1
    Jean jacques binos
    5 avril 2020 à 08:24 / Répondre

    Dommage de ne pas parler de la loge Ruddyard Kippling qui est pionnier de ces tenues virtuelles en France. Je me rappelle ton premier article sur leur initiative beaucoup les ont invectivés et aujourd’hui on voir que ça peut avoir du bon.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif