Keller_anciens ENA

Daniel Keller occupe son temps…

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 19 février 2017
Étiquettes : ,
  • 23
    Lala
    30 juin 2017 à 23h21 / Répondre

    Liberté, égalité, fraternité ? Les uns ont la belle vie, avec de l’argent. Les autres, dans la précarité. Où est l’humanisme des FM ?

    • 24
      Jean_de_Mazargues
      1 juillet 2017 à 9h25 / Répondre

      Commentaire d’un poujadiste plutôt que d’un FM me semble-t-il …

    • 25
      lazare-lag
      1 juillet 2017 à 9h49 / Répondre

      On ne juge pas une forêt en ne parlant que d’un seul des ses arbres.
      Car oui l’humanisme maçon existe, je le croise chaque fois que je retrouve mes frères en loge.

      • 26
        Jean_de_Mazargues
        1 juillet 2017 à 22h49 / Répondre

        Ploum ploum tra la la.

  • 16
    astronome64
    24 février 2017 à 9h30 / Répondre

    Pas de stigmatisation et pas d’amalgames !!!!

  • 14
    HURE
    23 février 2017 à 18h07 / Répondre

    Eh oui.Rien de mieux pour se recaser. Après le conseil économique et social,la présidence des anciens de l’ENA et demain une mandature et retour au GO comme grand maitre.
    Il devrait plutôt s’occuper de l’état de notre obédience et de notre vision de l’avenir dans la cite, nous sommes dans le monde de la communication obscène. A quand un bouquin moi je par moi je. Reformons le GO

    • 15
      Jean_de_Mazargues
      24 février 2017 à 9h10 / Répondre

      La présidence de l’association des anciens élèves de l’ENA n’est pas rémunérée voyons !

      • 17
        hure
        24 février 2017 à 10h32 / Répondre

        Qui a dit que la présidence était rémunérée , par contre un magnifique tremplin. Nous ne sommes pas dans le monde des bizounours.ouvre tes yeux

        • 20
          yasfaloth
          24 février 2017 à 11h44 / Répondre

          Et en quoi cela pose t’il problème qu’un homme cherche à améliorer sa condition, ses revenus et sa notoriété ? Écrivez vous cela parce que ce genre de fonctions vous sont inaccessibles ?

        • 21
          Jean_de_Mazargues
          24 février 2017 à 12h55 / Répondre

          Il suffit de voir la liste des anciens présidents de l’association pour voir que cette fonction ne constitue pas un tremplin …

  • 13
    Pierre Andier
    22 février 2017 à 15h41 / Répondre

    Daniel Keller occupe son temps …en étant conférencier dans des croisières maçonniques …. Une certaine « maçonnerie mondaine » fait de plus en plus penser à la chanson « Les bourgeois » de Jacques Brel où le notaire se prend pour Voltaire et le pharmacien pour Casanova.
    Pendant ce temps, des milliers de Frères et de Sœurs se retirent dans leur cabinet de réflexion pour apprendre à essayer d’être moins ignorant, pour comprendre le monde et eux-mêmes.
    Il faut dire qu’ils n’ont pas la suffisance ignarde des technocrates énarques !

  • 11
    luciole
    20 février 2017 à 16h56 / Répondre

    Par rapport à ses prédécesseurs D.Keller a représenté un homme intelligent et nuancé qui ne faisant pas honte au GO et n’arborait pas l’étiquette PS à tous ses propos.

  • 7
    HRMS
    20 février 2017 à 10h34 / Répondre

    même pas à l’inspection des finances … pffft!

  • 4
    Chicon
    19 février 2017 à 17h45 / Répondre

    « directeur de la transformation et du digital » chez Humanis c’est un poste de recherche et conceptuel dans ce qui doit être un gros fromage auquel on est nombreux à cotiser.

    • 6
      Jean_de_Mazargues
      20 février 2017 à 8h49 / Répondre

      Chicon, pour moi, FM et poujadisme sont incompatibles.

      • 8
        Philippe DEBAY
        20 février 2017 à 12h44 / Répondre

        Désolé pas d’accord avec toutes ces stigmatisations
        Zêtes des poujadistes c’est un peu la façon hypocrite de dire zêtes des gueux.
        1953-1958 mon adolescence, autour de moi j’ai entendu parler de ce mouvement il y avait des pour et des contre comme d’habitude …
        Dans mes souvenirs … c’était l’époque des contrôles fiscaux s’abattant sur les petits commerçants qui étaient encore nombreux mais qui n’avaient pas les moyens intellectuels, financiers, relationnels et les relais médiatiques pour se défendre efficacement.
        L’insécurité et la peur du lendemain était grande dans ce milieu professionnel les suicides y étaient nombreux …
        D’où cette traduction législative « poujadiste » dans le système de la IV ème République qui permettait la représentation des minorités contrairement à la Vème République dans laquelle n’est représentée au mieux qu’un petit 50 % des citoyens sans que çà n’émeuve personne ….
        Des mauvaises langues ont par la suite sous-entendu qu’il fallait financer de cette façon le trou financier cré par la guerre coloniale en Indochine Française !

        • 9
          Jean_de_Mazargues
          20 février 2017 à 15h09 / Répondre

          Le mot poujadisme s’est forgé à partir d’une expérience historique qui serait à réétudier en ce qu’elle porte les caractéristiques d’un certain populisme de droite (Jean-Marie Le Pen fut élu pour la première fois à la Chambre des députés comme candidat poujadiste) et a depuis vécu sa vie de notion politique. Le poujadisme, c’est l’attitude politique qui consiste à rejeter tout ce qui représente les « sortants », c’est un mouvement anti-élite qui mélange dans le même refus les politiques, les fonctionnaires, les réseaux, « tous pourris » et qui entend incarner le bon peuple. Je n’ai traité personne de poujadiste, mais employé le mot « poujadisme », qui je le répète est incompatible avec la démarche maçonnique, humaniste, qui doit toujours se garder des simplifications. L’attaque contre D. Keller à la fois sur son emploi actuel et sur son élection à la tête des anciens élèves de l’ENA, participe de ce comportement que je condamne et je m’étonne de trouver ici.

          • 10
            Philippe DEBAY
            20 février 2017 à 16h53 / Répondre

            Derrière les mots désincarnés il y a des êtres vivants stigmatisés.
            Ces êtres s’ils ne sont pas riches ou bac+5 ne sont pas autorisés à contester quoique leurs dirigeants du moment fassent.
            Même à notre époque si cette contestation se fait dans le cadre républicain çà leur est toujours interdit moralement … ils se doivent de « bien » voter !
            Le syndicalisme ouvrier a été persécuté tout au long de son histoire avant d’être en grande partie « récupéré ».
            Avant lui, ses ancêtres, les fraternités ouvrières comme les odd fellows et plus loin dans le temps les ventes forestières etc. … le furent.
            C’est une vielle histoire, sans cesse renaissante, que celle de la stigmatisation idéologique des dominés du moment par les détenteurs du capital économico-culturel et ses idiots utiles du moment.
            Beaucoup font de la stigmatisation comme d’autres de la prose sans le savoir !

            • 12
              Jean_de_Mazargues
              20 février 2017 à 17h58 / Répondre

              hors sujet. Bonsoir.

    • 19
      huré
      24 février 2017 à 11h29 / Répondre

      le cumul des fonctions et peut-etre a nouveau grands maitres – qu’est ce qu’il est fort – AXA paye mieux.

  • 3
    Jean Silence
    19 février 2017 à 16h46 / Répondre

    A défaut d’avoir appris à devenir Franc-Maçon, Daniel Keller aura retenu de son passage à la Grande-Maitrise ce qu’est le réseautage .
    Comme dit de lui un ancien Grand-Maître de la GLDF, aujourd’hui membre du GODF :  » Daniel Keller a été un très bon grand-maître; dommage qu’il ne soit pas franc-maçon ».

    • 5
      réboussié
      20 février 2017 à 8h37 / Répondre

      on ressemble de plus en plus au PS ? va t on finir de même ? mais la franc maçonnerie continuera , pas un espoir , mais une certitude , mais en période de disette , les fromages sont très courus , la faim justifie les moyens , encore plus les petits …

      • 18
        hure
        24 février 2017 à 10h45 / Répondre

        REBOUSSIE, Bravo tu as tout a faits raison nous nous cassons la gueule comme le PS, la prise du pouvoir par les frères, réformons cette belle institution.

        • 22
          réboussié
          24 février 2017 à 14h45 / Répondre

          merci , mon TCF , mais enfin ? ne soyons pas dupes , la mode est au baching généralisé , nous avons élus nos Grands Maitres , et combien aisé de se défouler sous couvert de l’anonymat : sont ils bons ou pas ? ils méritent le respect de l’avoir été , et s’ils sont critiquables ? un véné de chez nous , dans la France d’en bas , avec un troupeau de chèvres , il ne pourra que rêver d’un commando de marine , ou de légionnaires …. Noyautés ? nous le sommes et pas par le FN comme s’évertuent à le faire croire quelques survivants du corbillard PS , mais par la médiocrité générale , voir le spectacle politique , en France du moins
          La solution ? ne sachant ni , ni , reste la parole .En retrouver le sens : aucun rapport avec le slogan, la « Com » , les éléments de langage du personnel politique ,
          Donc le travail , encore le travail toujours le travail , surtout sur soi , en ce moment , pour éviter d’être entrainé dans le courant morbide du totalitarisme soft , d’un pseudo modernisme qui consiste à déconstruire , à briser toute tradition , toute histoire , tout symbole , et les outils qui vont avec
          Toute une littérature à la FNAC sur les problématiques actuelles , plus anciens ? relire A Bauer Pour retrouver la Parole , Edgar Morin et la pensée complexe , Chantal Delsol et la haine du monde , Jean François Mattéi , l’homme dévasté : des « visions » du monde actuel , leur vision , je ne cite même pas A Finkielkraut ..
          Car être franc maçon ? c’est pas écouter TF1 : c’est chercher sa place dans le réel , l’humain , avec la lumière reçue , d’ou vient elle ? et pour quoi en faire ? éviter les radars et le pièges à cons de toute sorte
          Pourquoi PISA , en baisse constante ? oui , déjà , dans le recrutement , des questions ….mais on est des vieux , donc has been , réac , donc facho …..voir Onfray pour la suite …Ben non , reste la parole , le travail , la planche , la transmission de nos traditions spécifiques , libres de toutes ingérences profanes , PS et autres ..du boulot quoi , mais le bonheur du travail bien fait ? de la mission remplie ? ça n’a pas de prix , de rentre tard , la nuit , et de se dire  » Putain , cette tenue , on s’est éclaté , et les visiteurs , dont deux étrangers aussi , pas de la fierté mal placé , juste avoir mérité son salaire . Non ??

  • 2
    dld
    19 février 2017 à 13h08 / Répondre

    Quoi ! Un ancien énarque élu président des anciens de l’ENA ! Quelle horreur !

  • 1
    MICHA
    19 février 2017 à 10h39 / Répondre

    Quel parcours …

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous