De Midi à Minuit, quelques poèmes de fraternité, 7

Publié par Géplu
Dans Divers

Etre franc-maçon ou habiter poétiquement le monde

.
Comme l’écrivait il y a deux siècles le poète Holderlin, il n’y a qu’une façon de vivre c’est d’habiter le monde poétiquement. Vivre poétiquement c’est retrouver la capacité à l’étonnement, fondement de la philosophie, et à l’émerveillement, source de la poésie qu’a naturellement l’enfant.
En nous invitant à faire un pas de coté pour appréhender le réel sous les autres faces que celles de l’apparence, la franc-maçonnerie ne serait-elle pas une invitation à vivre poétiquement ?
C’est ce que pense Jacques Viallebesset et ce que suggèrent certains de ses poèmes. Il a accepté de nous en offrir quelques uns, dans lequel le lien avec la franc-maçonnerie est assez transparent. Profitez-en sans retenue.

 

La tribu nomade

A Minuit ils se mettent en marche et lèvent le camp
Pour retrouver la lumière dans le soleil levant
Pour tout bagage ils n’ont que de simples outils
Pas plus de trois principes et quelques utopies

L’architecte se dresse vertical entre ciel et terre
Du niveau à la perpendiculaire d’aplomb et d’équerre
Le compagnon cherche ailleurs l’étoile en son cœur caché
L’ouvrier balbutiant construit marche à marche son escalier

Midi plein les voit tous rassemblés sous le soleil
Artisans et chevaliers si différents et tous pareils
Ils essaient d’appréhender ensemble le sens de leur vie
Et à comprendre, humaine condition, ce qui les unit

Ils bâtissent alors dans le vent des temples éphémères
Dont ils posent à chaque fois la pierre angulaire
Se transmutant ils coagulent le sel le soufre et le mercure
Pour que la joie demeure dans le creuset des cœurs purs

A minuit la tribu se disperse sur la surface de la terre
Chacun offrant à qui veut un brandon du feu élémentaire
Ils et elles pérégrinent en doutant sous la voûte étoilée
Prononçant d’étranges mots secrets Eros Philia Agapè.

La tribu nomade est extrait du recueil LE POLLEN DES JOURS paru aux Editions Le Nouvel Athanor.
Voir aussi le site de Jacques Viallebesset L’atelier des Poètes.  

dimanche 14 juin 2020

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif