Déisme, Théisme, et/ou spiritualité laïque

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 3 janvier 2020
  • 2
    357
    3 janvier 2020 à 10h56 / Répondre

    Suis-je le seul à me désoler de ce genre de manifestation ?

    J’ai l’impression, parfois, que nous ne valons pas mieux que ces religieux qui organisent des conférences œcuméniques parce qu’ils ne peuvent pas se rencontrer ailleurs.

    La franc-maçonnerie, paraît-il, a été fondée pour être le centre de l’union. Or, en 2020, il faut se rencontrer dans le cadre d’associations profanes parce que nous ne le pouvons pas le faire dans nos loges !

    Fort heureusement, tout cela va se terminer par des ventes de bouquins et des dédicaces.

    Si on ne fait pas la maçonnerie, du moins pourra-t-on l’apprendre dans les livres.

    • 3
      fregate
      3 janvier 2020 à 14h00 / Répondre

      +1.
      Si les FF de la GLNF veulent rencontrer des FF et des SS (sic !) ils ont une solution toute simple : rejoindre l’une des (nombreuses) obédiences qui pratiquent les intervisites…

      • 6
        joab's
        4 janvier 2020 à 12h39 / Répondre

        Mais non ! C’est beaucoup plus simple : ignorer ces directives contre-maçonniques minables et visiter, recevoir sur les principes de la FM universelle.
        Il est essentiel que les FM sachent enfin s’émanciper des ces absurdités d’interdits sans valeur. Comment après avoir assimilé toute l’initiation maçonnique peut-on se comporter en gamins apeurés de se faire gronder ?
        Typique : un de nos FF de la GLNF nous amène une amie pour l’initier. Il avait prévu d’être là en tant que parrain. Mais ilse trouve terrorisé par des menaces de représaille (pourtant d’autres GLNF seront là !) venat de la GLNF !
        N’est-ce pas effarant, honteux pour la FM d’en être là avec des grands garcons accomplis, maçons en plus ?

        • 7
          Lazare-lag
          5 janvier 2020 à 18h53 / Répondre

          MTCF Joab’s ton anecdote n’est pas vraiment compréhensible, en tout cas elle ne l’est pas pour moi, si tu n’en donne pas tous les détails.
          Tu dis: « un de nos FF de la GLNF nous amène une amie pour l’initier ».
          Certes, mais tu ne précises absolument pas qui est repris sous le terme « nous ».
          Et tes lecteurs, et lectrices, ici, et fussent-ils francs-maçons, n’ont pas la science infuse.
          Par définition, la GLNF n’étant pas mixte, on supposera que ce « nous » doit être interprété comme un collectif désignant ta loge, et que celle-ci est donc mixte, dans une obédience mixte, donc dans une obédience autre que la GLNF.
          C’est ça, ou c’est autre chose?
          Car sans de plus amples précisions, nous continuerons à nager en pleine confusion.
          Du coup, on n’y comprend plus grand chose sur la menace de la GLNF avec malgré tout des GLNF présents.
          En plus, il n’est pas banal d’avoir pour parrain un F issu d’une obédience différente, il me semble que le parrain, ou la marraine, sont traditionnellement issus de la loge d’accueil, et à défaut d’un atelier similaire de la même obédience.
          Et ce quel que soit le type d’obédience, régulière, adogmatique, mixte, féminine ou masculine.
          Quand on expose quelque chose, toujours revenir aux fondamentaux de clarté pédagogique, à savoir qu’il faut imaginer que ceux à qui on s’adresse sont ignorants complètement de la connaissance, ou de l’histoire, qu’on va leur présenter. Et donc il faut tout dire.
          Pédagogie que l’on pourrait résumer par l’adage bien connu:
          « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ».
          Mais je peux comprendre, surtout en période de réveillon, qu’une référence à Boileau, même avec modération, ne soit pas la priorité.
          (pour la pédagogie, et ne pas froisser inutilement les susceptibilités qui pourraient y être réfractaires parmi nos lecteurs, je me vois dans l’obligation de préciser que cette dernière phrase est de l’humour, je répète: de l’humour!).

    • 4
      choplin
      3 janvier 2020 à 16h40 / Répondre

      Bonjour 357,
      Tu as raison de te désoler, mais après 42 ans de Maçonnerie dont 25 à la GLNF je sens poindre cependant une petite odeur de réveil de la pensée Maçonnique multi Obédientielle. Les grandes Obédiences par leur sectarisme moyenâgeux s’étonnent de la création d’une multitude de petites Obédiences qui en ont assez de ces interdits rétrogrades. Pour moi la Maçonnerie est l’école de la Tolérance et l’ouverture vers les autres…le dire c’est bien…le faire c’est mieux. Alors si à la GLNF on commence un prémisse d’ouverture pourquoi pas. Ils viendront tôt ou tard au moins aux inter-visites (If the Mother Grand Lodge of England..le permet!), je ne parle pas de mixité!!! my God, so choking!!!

    • 5
      joab's
      4 janvier 2020 à 12h32 / Répondre

      Non, tu n’est pas le seul, mais dans le monde GO, beaucoup aiment finalement se soumettre à l’absurdité de revendication de « régularité » des religio-sectaires.
      A mon avis, un groupe qui clame le rejet des maçons (la GLNF) ne mérite aucune frequentation.
      IL est vrai qu’à GODF ou à GLDF on a aussi des tentations de rejet (des detritus à faire le ménage) donc ils arrivent à comprendre comment la GLNF les considère comme … des detritus ? en tout cas des infréquentables en tant que FMs.
      Cette compromission avec une GLcomme la GLNF a des effets devastateurs.

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG
    3 janvier 2020 à 4h10 / Répondre

    Précisons qu’à l’issue de la conférence interobédientielle, vous aurez l’occasion de pouvoir vous faire dédicacer les ouvrages de Philippe Foussier, Grand Maître du Grand Orient de France 2017-2018, « Combats maçonniques », n°17 de la collection « Pollen maçonnique » (Conform édition, 1re éd. novembre 2018) qui vient d’être réédité et de celui de Jean-François Variot, Assistant Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française, « Franc-Maçon ! Mais pourquoi ? : La Franc-Maçonnerie disséquée pour les épouses et les amis », dont vous pouvez retrouver la recension sur Hiram.be en date du 26 novembre 2019 http://bit.ly/37xdomA

    Félicitations aux organisateurs pour cette belle rencontre !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous