Franc-Maçonnerie & Société

Disparition de la Miviludes, danger sectaire

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 8 octobre 2019
  • 3
    YakaYaka
    9 octobre 2019 à 18:11 / Répondre

    La Miviludes par-ci, la Miviludes par là …
    On dirait que seuls certains maçons s’en inquiètent. Mais ce n’est pas gave, nous sommes aussi une secte pour la plupart des gens, donc on va nous foutre une paix royale !

    Le gros problème de ce genre d’institution c’est que l’on se rend pas compte du travail qu’elle a réalisé et des risques qu’elle a pu écarter. Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas bruler ses cartouches et bosser en tâche de fond en toute discrétion.

    De quoi sera fait l’avenir ? Je crains qu’il ne perde encore un peu plus de sa couleur rose … à moins que l’équipe qui va prendre le relais ne soit efficace sans risques d’entraves d’autres cabinets ministériels.

  • 2
    Makhno
    9 octobre 2019 à 11:53 / Répondre

    Je connais des sectes qui ont pignons sur rue (sciento- révélation d’arès et j’en passe), déjà les responsables les laissaient faire et s’en battaient les C…, alors aujourd’hui, elles doivent se réjouir et vont faire des petits.

  • 1
    Jean_de_Mazargues
    9 octobre 2019 à 08:40 / Répondre

    Vive la suppression du comité Théodule nommé MIVILUDES. Appliquons résolument le droit (fiscal, des sociétés, du travail, etc.) aux sectes et elles seront entravées.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous