En Allemagne des Loges de langue anglaise

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 5 septembre 2013
  • 9
    eMeReK
    6 septembre 2013 à 22:47 / Répondre

    Très certainement parmi d’autres,en France je connais 2 Loges travaillant en langue anglaise au rite émulation…
    Anglo-saxon Lodge à Paris (GLDF)
    William Preston à Neuilly (LNF)

    Vraiment à conseiller …!!!

  • 8
    G.Verval
    6 septembre 2013 à 20:04 / Répondre

    Tu parles des AP ?

  • 7
    Rethy
    6 septembre 2013 à 13:05 / Répondre

    Ne sommes-nous pas, pour la plupart issus des loges militaires qui étaient, sinon pas plus, mobiles. Comme quoi les obédiences…

  • 6
    G.Verval
    6 septembre 2013 à 12:03 / Répondre

    Toutes plaisanteries mises à part, la survie de ces loges américaines en Allemagne est difficile, comme l’est celle des deux loges de Casteau (dans le Hainaut), autre base américaine, dont l’une dépend de la GLRB et l’autre de la GL-PH de Maryland.
    Les militaires qui les composent sont par définition mobiles et généralement affectés ailleurs après trois ans. Difficile dans ces conditions d’établir un plan à long terme.
    En outre la maçonnerie a mauvaise presse dans l’armée américaine, strictement « déségrégationnée », qui ne veut pas encourager l’existence de deux sociétés fraternelles au but identique mais dont l’une est plutôt « caucasienne » comme ils disent, et l’autre plutôt afro-américaine comme ils disent . Or elles le restent, même si elles se reconnaissent (cas de Casteau). Ces deux facteurs rendent le recrutement difficile.
    On doit constater que l’armature plus ou moins stable de ces loges est faite de militaires retraités ou de « locaux », européens, qui viennent s’y ajouter. Dans certains cas, elles ne font que vivoter dans des locaux que leur prêtent ou louent les loges « indigènes ».

  • 5
    Rethy
    6 septembre 2013 à 11:09 / Répondre

    Voir la liste des bases américaines dans le monde sur Wiki
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_bases_militaires_des_%C3%89tats-Unis_dans_le_monde

  • 4
    G.Verval
    6 septembre 2013 à 01:27 / Répondre

    Il y a une loge américaine à Frankfurt am Main (American-Canadian GL , n° 819 , United American, Kruppstrasse 134 . Le lieu est indiqué sur la carte).
    Francfort serait encore occupée par les Américain, depuis 1945 ?

  • 3
    Rethy
    5 septembre 2013 à 21:09 / Répondre

    Ha bon… les américains ont quitté Francfort ?

  • 2
    G.Verval
    5 septembre 2013 à 11:32 / Répondre

    C’étaient des loges pour les unités d’occupation. Elles furent créées pour la plupart dans les années cinquante.(Regardez la distribution ! Vous voyez que la plupart les loges britanniques sont au nord, la plupart des loges américaines au sud et à l’ouest de l’Allemagne. Ce sont les anciennes zones d’occupation. Je ne crois pas qu’il y en ait dans l’ancienne Allemagne de l’Est (ex DDR) !

    Avec le départ des troupes étrangères, ces loges survivent difficilement. Elles comptent surtout sur des militaires retraités qui se sont fixés en Allemagne (mariage, famille …), mais aussi sur l’apport d’Allemands de souche que cette forme de maçonnerie attire..

  • 1
    Rethy
    5 septembre 2013 à 11:00 / Répondre

    Ce sont des loges pour les unités militaires d’occupation.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous