FMM 51

Franc-Maçonnerie Magazine N°51 d’octobre est paru.

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 15 octobre 2016
  • 4
    DanielDH
    16 octobre 2016 à 19:14 / Répondre

    Bonsoir à toutes et tous,
    Le Bouddha historique, Sidharta Gautama, avait atteint l’éveil après avoir compris que l’ascèse à laquelle il s’était astreint auparavant ne menait à rien.
    Dire que le bouddhisme est une ascèse me semble donc sujet à caution.
    Le noble chemin octuple en est la preuve et correspond à certaines facettes de notre idéal.
    Bien fraternellement.

  • 3
    Mg RENAULT
    16 octobre 2016 à 18:46 / Répondre

    Merci beaucoup pour ce complément d’informations.
    FRATERNITE

  • 2
    Michel Warnery
    16 octobre 2016 à 15:14 / Répondre

    Si l’on considère à juste titre que la Franc-maçonnerie moderne est issue des « Lumières » et, à ce titre, soit considérée comme une forme d’Humanisme, ce n’est pas au bouddhisme qu’elle peut s’identifier, mais à la doctrine de Confucius, laquelle est un code d’éthique. Noter aussi que le Bouddhisme est né en Inde et qu’il ne commence à être connu et pratiqué en Chine qu’en 265-316 ap. J.C. En revanche, la doctrine confucéenne apparaît à la période « Printemps & Automne » (722-481 av. J.C.) et constitue, dès lors, le fond de l’Humanisme chinois qui rayonnera en Chine, dans l’ensemble du Sud-est asiatique et au Japon, pendant deux millénaires jusqu’à la tentative de création d’une république chinoise par Sun Ya-Tsen au début du XXe siècle. Le bouddhisme est une ascèse spirituelle qui n’a qu’un lointain rapport avec l’initiation maçonnique.

  • 1
    Mg RENAULT
    15 octobre 2016 à 11:13 / Répondre

    « Boudhisme et franc-maçonnerie. Des philosophie humanistes dans l’air du temps »
    L’article de Jean-Moïse Braitberg est une fine analyse qui sait éveiller notre conscience sur un sujet bien délicat.
    Dans un monde en pleine mutation ce travail pédagogique ne peut-être que profitable à tous.
    On ne peut que reconnaître dans ce numéro n°51 le courage de la vérité.
    Merci
    Bon courage à tous
    FRATERNITE

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous