Georges Sérignac s’exprime dans la presse régionale

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 4 mai 2021
  • 17
    Benjamin Rathery
    8 mai 2021 à 12:45 / Répondre

    Mortimer a oublié l’ancien GM qui observe de son balcon la laïcité grâce aux jumelles dont ses enfants lui ont fait cadeau , comme d’autres observent les parcours d’obstacles à Longchamp …

  • 16
    Peter Bu
    6 mai 2021 à 18:57 / Répondre

    Je ne sais pas si j’ai lu mal les contributions au débat mais reprocher au GM son intérêt pour les animaux est absurde. Comme le précise l’article, « A ses yeux, il ne fait aucun doute que la crise sanitaire est la conséquence d’une dégradation de la biodiversité et de ce fragile équilibre entre l’homme et la nature. »

    La Commission du Développement Durable du GODF ne dirait pas autre chose.

  • 10
    JMB
    4 mai 2021 à 20:50 / Répondre

    Je ne pense pas que Benjamin Rathery ait besoin de moi pour le défendre mais pourquoi n »aurait-il pas raison ?
    La loi dite « contre le séparatisme » très droitière ? Il faut être très gauchiste et/ou très communiste intégriste (je sais c’est un pléonasme) pour oser écrire une telle chose ! Quant au sempiternel »pas d’amalgame », il pourrait presque me faire sourire si il n’y avait pas eu autant d’assassinats au nom de cette religion. Quant à qualifier l’islamisme de « volant politico-religieux d’extrême droite », j’avoue que ça m’a fait beaucoup rire en imaginant la tête de Mélanchon et consorts.
    Croyant convaincu, la seule chose que je demande à tous les extremistes religieux et aux laïcards de tout poil, c’est de me foutre la paix.
    Je ne connais pas ce Monsieur Cubellier mais je ne pense pas que ce soit un vrai FM. Ou alors c’est une caricature de FM du GODF. Encore heureux qu’il permette que l’on pense pas comme lui… Il parle de Tolérance mais en connait-il seulement le sens ?
    Je terminerai en disant qu »il faut être sacrément naïf pour croire qu »il est impossible de savoir ce qui se passe dans une réunion … même si on n’y participe pas.
    Au fait monsieur Cubellier y étiez vous ?

    • 11
      lazare-lag
      5 mai 2021 à 07:02 / Répondre

      C’est qui Melanchon? Je connais un élu qui s’appelle Melenchon. Respectons au moins son nom, pour le reste c’est à l’appréciation personnelle de chacun.

      • 12
        JMB
        5 mai 2021 à 09:23 / Répondre

        11- Lazare-Lag
        Errare humanum est … dûe à une fautive non relecture de ma part. Et même si c’est vrai que je ne porte pas ce monsieur dans mon coeur, ce n’est pas une raison pour écorcher son nom.
        Merci à toi Lazare-Lag de me le rappeler.

      • 13
        Pierre Noël
        5 mai 2021 à 11:09 / Répondre

        LL aurait pu rappeler qu’il y eut un réformateur allemand connu, Philipp Melanchton (1497-1560), dont le nom fut utilisé dans un faux célèbre concocté en 1819 par l’entourage de Frederik d’Orange-Nassau, GM du GO des Pays-Bas. La « Charte de Cologne » est encore présentée comme authentique par certains..
        la confusion Melenchon/Melanchon vue de loin en devient faute vénielle.

    • 15
      François Crubellier
      5 mai 2021 à 20:51 / Répondre

      Comme on le dit dans le rituel de mes Loges, « mes Frères et mes Sœurs me reconnaissent pour tel (FM) », et je ne leur cache jamais mes analyses et mes opinions. Alors je pense que ces Frères et ces Sœurs qui me connaissent bien voient en moi un vrai FM, à la recherche de la vérité, sans apriori, soucieux du doute et de la raison, et surtout sans croyance et sans dogme.
      Vous pouvez au moins remarquer que je ne me cache derrière aucun pseudonyme…

  • 4
    Sterling
    4 mai 2021 à 16:44 / Répondre

    En effet, regrettable de lire dans la presse régionale (?) l’annonce de l’accès à la Gde Maîtrise de ce frère suivie d’une déclaration sans rapport ni avec la maçonnerie , ni avec la fonction de GM.
    De plus le manque de précision est patent  » quand on sait pas , on va pas »
    Si cette obédience veut intervenir sur tous les fronts…qu’elle confie les sujets à des spécialistes…Mais ces dossiers ont ils besoins de l’intervention des francs-maçons? L’initiation ne procure aucune compétence dans les sujets évoqués.
    Cependant , c’est tout à fait louable que ce vétérinaire se préoccupe du bien être animal …dans ce domaine il doit être compétent.

  • 3
    Benjamin Rathery
    4 mai 2021 à 15:47 / Répondre

    Georges Sérignac tient des propos de comptoir.
    – La loi de 1905 est une chose, la loi visant à conforter le respect des principes républicains en est une autre. La laïcité ne peut pas tout, contrairement à ce qu’a l’air de penser Sérignac.
    – La police des cultes dont Sérignac déplore le renforcement existe dans la Loi de 1905. S’il existe un bureau des cultes au Ministère de l’intérieur, c’est parce que la République considère que les religions peuvent constituer un trouble à l’ordre public. Que cette police des cultes soit renforcée est une nécessité face à une religion, l’islam, qui n’était pas présente en France en 1905. Sérignac parle « d’ingérence dans l’église ». Comme si c’était l’église qui était visée. Sérignac a un siècle de retard et en est encore à crier « a bas la calotte ».
    – Sérignac ne sait pas de quoi il parle quand il évoque le Concordat. En effet, le Concordat ne concerne que l’église catholique. Trois autres religions sont concernées, ayant un statut particulier, identique au Concordat. Ce sont les religions réformées, luthériennes et juives. Point.
    – Si Sérignac savait de quoi il parle, il saurait qu’en plus de la Guyane et Mayotte qu’il cite, la Polynésie Française, Wallis et Futuna, Saint-Pierre et Miquelon, Nouvelle-Calédonie ont des statuts dérogatoires à la loi de 1905 qui ne doivent strictement rien au Concordat mais dépendent de décrets-lois de 1939 (Décrets Mendel).
    A l’évidence ces positions, qui ne reflètent certainement pas la position ni des commissions Laïcité ni du Conseil de l’Ordre ne montre qu’une seule chose : que Sérignac ne maîtrise pas ses dossiers.
    Qu’il soit un homme qui murmure à l’oreille des chevaux, admettons, mais là encore je ne sache pas que l’amélioration de la condition animale ait fait l’objet de quelque discussion au sein de l’obédience.
    Conclusion : Sérignac parle en son nom personnel et ce qu’il dit n’a aucun intérêt.
    Brel, dans sa chanson « Les bourgeois », fustigeant ceux qui se prennent pour ce qu’ils ne sont pas et citant le pharmacien et le notaire avait oublié le vétérinaire.
    PS : Ne doutant de rien, Sérignac reprécise qu’il est élu pour trois ans. C’est pour le moins présomptueux !

    • 6
      François Crubellier
      4 mai 2021 à 16:50 / Répondre

      Je ne pense pas que Georges Sérignac ait besoin de moi pour le défendre, mais il a raison de critiquer la loi dite « contre le séparatisme », que j’estime d’inspiration très droitière. Si c’était une loi visant au respect des principes républicains, elle s’attaquerait beaucoup plus aux comportements des groupuscules d’extrême droite, et ne confondrait pas l’islam, une religion qu’il n’est pas interdit de pratiquer en France, et l’islamisme, qui en est un volant politico-religieux, lui aussi d’extrême droite. Ce sont les extrémistes de toutes les droites qui sont séparatistes, et non les musulmans dans leur ensemble.
      La loi de 1905, comme je le rappelle souvent à mes amis, c’est (comme dans je ne sais plus lequel des évangiles chrétiens) « rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ». « Laïcard » convaincu, la seul chose que je demande aux religions et aux croyants de tout poil est « Foutez-nous la paix ».
      Le reste du commentaire de Benjamin Rathéry est méprisant sans raison et méprisable dans son ensemble. Je ne connais pas ce M Rathéry, mais j’espère qu’il n’est pas Franc-Maçon, et en tout cas pas au GO, car, s’il a le droit de ne pas penser comme moi, il aurait aussi le devoir de montrer plus de Tolérance.
      De plus, comment M. Réthéry peut-il affirmer que les propositions de Georges Sérignac ne reflètent pas celles de la Commission Laïcité ni du Conseil de l’Ordre, puisqu’il n’en fait pas partie !

      • 9
        Benjamin Rathery
        4 mai 2021 à 19:54 / Répondre

        Où y a-t-il une proposition dans les propos de Sérignac ?
        Comment un FM du GODF peut-il accepter que le GM de l’obédience puisse faire montre, publiquement, d’une telle méconnaissance de la loi de 1905, du concordat, de la laïcité et des principes philosophiques qui les inspirent.
        S’agissant de la commission Laïcité et des Comptes-Rendus du Conseil de l’ordre, tout F ou S du GODF, pour peu qu’il s’intéresse à la vie de l’obédience, peut y avoir accès.
        Je me permets de dire que la « Tolérance » ne consiste pas à accepter qu’un GM étale autant d’erreurs, de confusions, d’inexactitude. La recherche de la vérité commence par ne pas raconter n’importe quoi.
        Quant au mépris dont je ferais preuve, je m’en tiens à la phrase de Chateaubriand : « Il faut dépenser le mépris avec une grande économie, à cause du grand nombre de nécessiteux ».

    • 7
      Désap .
      4 mai 2021 à 17:42 / Répondre

      D’accord avec Rathery.
      C’est tout de même incroyable, il se passe le même phénomène sous un autre article (L’actualité oblige) : on dit la réalité de la Constitution, du droit ou d’une loi et on se voit contesté par une opinion, celle-ci nécessairement fausse, ici Crubellier, ailleurs Ergief et JMB.

  • 2
    Brumaire
    4 mai 2021 à 12:00 / Répondre

    Il faut espérer que le GM du GODF a d’autres préoccupations que la cause animale comme « chantier » prioritaire ! A quand un cerbère comme couvreur dans les loges du GODF ? (c’est « pour de rire »)

  • 1
    Mortimer
    4 mai 2021 à 11:58 / Répondre

    Cette interview est étonnante ! Est-ce la position officielle du GODF ? Ne pas lutter contre le séparatisme, car ce serait contraire à la loi de 1905 ?
    La suite est également de haut vol: la cause de la défense animale est une condition à l’instauration d’un véritable humanisme. Le journaliste a-t-il interviewé le vétérinaire ou le cheval ?
    Enfin, une fois de plus, on apprend que Georges Sérignac a été élu Grand Maître pour 3 ans. Méthode Coué ?
    Accessoirement, que fait le GODF en ce moment ? Il travaille sur quoi ? La laïcité dans les haras ?

    • 5
      Benjamin Rathery
      4 mai 2021 à 16:49 / Répondre

      La laïcité dans les haras ! Très intéressant sujet de planche à l’Orient de Chantilly .

    • 8
      lazare-lag
      4 mai 2021 à 19:44 / Répondre

      Ah! La laïcité dans les haras…
      … mais pas seulement: fût-elle chevaline, la laïcité ne doit pas être sélective, elle ne doit pas être de classe.
      La laïcité des équidés concerne autant le canasson des villes que le bourrin des champs.
      Elle doit s’appliquer à toutes les écuries, à tous les manèges, à tous les paddocks.
      Il faut que la religion du boulonnais y soit autant respectée que la croyance du percheron, ainsi que la foi du pur-sang, arabe bien sûr.

      Mais la rossinante agnostique doit pouvoir également trotter sereinement, en toute liberté de conscience.
      Et le petit pottock, dont on ne sait s’il est athée ou stupide ou libertin, a-t-il le droit le s’accrocher aux basques de qui il veut?
      Le franc-maçon français, puisque la laïcité est éminemment française, quelle monture doit-il enfourcher ? Un étalon bien de chez nous ?
      Allons alezans de la patrie ? Le jour de gloire est arrivé ?

      Quant au franc-maçon helvète, pour peu qu’il apprécie les sommets, est-il condamné à n’avoir comme destrier qu’un franche-montagne ?
      Sur ce sujet, on ne jura de rien dit Philippe de Porrentruy à Hippolyte de Delémont.

      Ce faisant, en matière de laïcité, tous les chevaux doivent être égaux.
      Claude Nougaro chantait : « J’ai cinq doigts aussi, on peut se croire égaux ».
      Son cheval, s’il en avait un, hennissait-il : «  j’ai quatre sabots aussi, on peut se croire égaux » ?

      Enfin, et au delà de l’Orient de Chantilly, plus dans le Midi, est-il question de laïcité (chevaline ou pas d’ailleurs), en Avignon ?
      Qu’en pensent les palefreniers de la rue de la palafarnerie ?

      • 14
        Mortimer
        5 mai 2021 à 11:45 / Répondre

        Finalement, ce serait un bon sujet, car les hongres réclament toujours la reconnaissance d’un troisième genre !
        Il semblerait que plusieurs anciens Grands maîtres volent au secours de l’actuel.
        L’un d’entre eux va faire une conférence sur les effets du transhumanisme dans les écuries de course au Qatar. Un autre écrirait un nouveau livre dont le titre (tenu secret) serait: La fraternité est un parcours d’obstacles.
        Un dernier prendrait la présidence de l’association des anciens élèves de l’ENE (école nationale d’équitation).
        La rue Cadet va également accueillir un refuge pour animaux migrants. Les alsaciens protestent car les cigognes relèveraient du droit local concordataire !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous