GLFF : Femmes ensemble rejoint la Fédération Solidarité Femmes

Publié par Géplu
Dans Divers

Communiqué de la Grande Loge Féminine de France

.

Le fond de dotation « Femmes ensemble »

Le Fonds de dotation « Femmes ensemble », créé en 2017 par la Grande Loge Féminine de France et reconnu d’intérêt général, a pour objet de soutenir et contribuer à toutes actions porteuses des valeurs  éthiques et solidaires de la Franc-maçonnerie féminine, notamment en faveur des femmes et de leurs droits.

La période de confinement que nous vivons voit se multiplier de manière inquiétante les maltraitances physiques et morales intra familiales.

C’est pourquoi le Fonds de dotation « Femmes ensemble » a décidé de s’engager aux côtés de la Fédération Solidarité Femmes, association humanitaire d’entraide sociale présente dans tous les départements y compris d’outre-mer pour organiser et financer des mesures d’urgence d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement des femmes et de leurs enfants.

Les dons où toute demande de renseignements sont à adresser à « Femmes ensemble », GLFF, 111/113 rue de Reuilly, 75012 Paris.  femmesensemble@glff.org

lundi 25 mai 2020
  • 1
    Biscotte
    25 mai 2020 à 11:11 / Répondre

    C’est bien ce que je disais à l’époque de la création de ce fond, c’est uniquement un organe pour pomper des fonds auprès des sœurs et balancer du fric sans aucun contrôle de l’affectation des fonds. Cela avait été présenté pour aider les soeurs en difficulté ce qui juridiquement n’était pas possible.
    Aujourd’hui le conseil fédéral décide sans passer par la case Convent (voie démocratique normale) de distribuer l’argent des cotisations (150 000 euros récemment) comme bon lui semble.

    Ce fond devrait utiliser les fonds collectés pour œuvrer directement et non servir de caisse à d’autres fondations ce qui d’ailleurs démontre s’il en était besoin le manque de justification fondamentale de cette structure qui réduit l’œuvre maçonnique à la seule défense des droits des femmes déjà soutenues par diverses associations. Quod erat demonstrandum !

    • 2
      MONIC'SVIEW
      1 juin 2020 à 10:50 / Répondre

      Chère Biscotte. Je partage votre point de vue. On ne sait plus trop où nous sommes et où nous en sommes. Une chose est sure, la GLFF est devenu un vrai collecteur de fonds ! Ben oui ça coute cher l’humanitaire ! On croule sous les demandes de fric et à un moment donné de cette crise sanitaire, on a reçu des appels à dons presque tous les deux jours. Pourquoi ? Un courrier nous apprends que les nanties doivent payer … et ça continue. Attendons les comptes et les justifications sinon les justificatifs. Et après on vient nous donner des leçons d’éthique …

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif