GLNF. Suspension du Grand Maître Provincial de Lutèce

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 21 mai 2011
Étiquettes : , , , , ,
  • 17
    jean moutet
    23 mai 2011 à 14:59 / Répondre

    … ce qui est marrant, c’est que parmi plusieurs frères GLNF avec lesquels je suis en amitié dans le monde « profane » … la croyance en un D.ieu Révélé semble bien être le cadet de leurs soucis … alors en extrapolant à l’ensemble des membres de la GLNF : ??? … il doit y en avoir un bon nombre pour lesquels ce Serment n’est qu’une simple formalité … Serment par lequel bizarrement ils se sentent liés au point de ne pas imaginer pouvoir « visiter » des frères d’une obédience qui ne réclame pas cette croyance à ses membres ??? … un peu comme si les Catholiques avaient l’interdiction formelle du Vatican de participer à un culte Protestant sans risquer l’ excommunication !

    c’est proprement incroyable pour tout « homme libre et de bonnes moeurs » !!!

    J.M.

    PS : … enfin faut dire qu’aujourd’hui, ( et cela depuis pas mal de temps) ayant ouvert les yeux, ils se sentent beaucoup plus « décomplexés » pour venir visiter ceux que jean baylot en 1968 accusait avec dédain de pratiquer la « Voie Substituée » … et avec surprise ils découvrent une maçonnerie tout aussi « Traditionnelle » que celle qu’ils pratiquent dans leurs loges ( mais il est vrai sans le côté maçonnerie de parade ) …

  • 16
    Bleu-Ciel
    23 mai 2011 à 10:57 / Répondre

    @Christophe
    Tout à fait d’accord avec toi!
    Quant au pasteur réformé,il s’agit probablement de Michel Viot

  • 15
    Romain
    23 mai 2011 à 10:51 / Répondre

    Merci Denis Cliche de ta condescendance vis à vis de nous autres pauvres hères en recherche d’une lumière qui nous fuit. Peut être qu’effectivement nos frères de la GLNF sont dans la division mais chez eux au moins, les loges sont « mixtes » c’est à dire que blancs et noirs peuvent maçonner ensemble.
    Quand aux luttes de pouvoir, elles sont bien sur inexistantes aux USA, terre de liberté, du patriot act, du fanatisme religieux, où on peut se faire tuer simplement parce qu’on est athée. Non décidément, Ni le vieux continents, ni les USA ne sont pas parfait. Alors merci de ne pas donner de leçon.

  • 14
    Christophe
    23 mai 2011 à 09:44 / Répondre

    Des évolutions « inéluctables »? Je ne sais pas.
    Je me souviens d’un certain grand officier et pasteur réformé qui a quitté la GLdF pour la GLNF dans les années 1980 car, selon lui, une obédience « régulière » ne pouvait accueillir que des (mono)théistes. Ce genre de conception est encore très fréquent à la GLNF et encore plus dans les obédiences nord-américaines. Il ne me gêne nullement tant qu’il s’agit d’une particularité obédiencielle assumée, qui ne dégénère pas en intolérance, en mépris, en rejet et en condamnation de ceux qui font autrement. Toutes choses auxquelles la direction sortante de la GLNF nous avait jusqu’ici un peu trop habitués, sans que sa « base » ne trouve tellement à y redire.
    Ensuite, que ceux qui ont passé les 40 dernières années à excommunier les autres en finissent, l’habitude aidant, par s’excommunier entre eux, je n’y vois hélas rien de bien surprenant.

  • 13
    EMEREK
    22 mai 2011 à 22:41 / Répondre

    @Christophe,

    La GLUA a modifié ses Landmarks en 1989 et réclame désormais uniquement la croyance en un « Être Suprême »et ne parle plus de « Révélation »

    L’adhésion aux principes du Convent des SC confédérés de Lausanne(1875) par la GLDF (et le DH…) donne quelques contours au symbole qu’est le GADLU….:
    Dans ce Convent on retrouve les termes « Force créatrice », »Principe Suprême », « Créateur Suprême ».
    Le convent ,co-organisé par le SCDF,a été clos par le SC organisateur(Suisse) par ces mots

    « Au nom de Dieu , de Saint Jean et des SC confédérés.. »

    Pour moi tout cela est donc une discussion du sexe des anges …Quelle différence entre un « Être Suprême », »un Créateur Suprême »…etc???

    Le centre de l’Union étant le GADLU ,dont le caractére Symbolique et non Dogmatique, permet à tous les maçons d’adhérer à un Principe Supérieur…ce qui reste cependant une obligation de régularité maçonnique.

    La GLUA a évolué…alors que certains SC continentaux en sont encore au Dieu Révélé obligatoire…. par dialectique…

    Mais l’Evolution est,à mon avis, inéluctable ….l’obligation en la Révélation : intenable……!!!

  • 12
    Christophe
    22 mai 2011 à 15:30 / Répondre

    @ Bleu-Ciel

    Humm….
    Pour ce qui est le la GLTSO, le problème principal sera celui du rite: Si les Frères sont de RER pas de souci, mais pour les autres ?

    Pour ce qui est de la GLdF, il y aurait deux problèmes principaux:
    1) La GLdF est quasi exclusivement de REAA
    et surtout
    2) Elle n’exige aucune croyance particulière de la part de ses membres: Dès lors qu’il acceptent de travailler ALGDGADLU, la conception personnelle qu’ils peuvent avoir du GADLU est leur problème et la GLdF n’ira jamais leur imposer quelque croyance particulière que ce soit. C’est d’ailleurs ce qui la rend « irrégulière » aux yeux des anglo-américains. Il y a donc quelques athées et beaucoup d’agnostiques à la GLdF, ce qui est parfaitement inimaginable pour les anglo-américains et pour certains membres de la GLNF: Pour l’expliquer en simplifiant à peine, ils ont peur que le GADLU refuse d’être « présent » dans une tenue à laquelle assisteraient des « mécréants ». Personnellement, je trouve cette crainte un peu bizarre, mais bon, elle est très commune aux USA et il faut en tenir compte.

  • 11
    Denis Cliche
    22 mai 2011 à 15:17 / Répondre

    Nous nous désolons de l’autre coté de l’Atlantique et nous espérons que les frères de la GLNF sortirons tous grandis de cette aventure, dont certains profitent sans égards pour les valeurs que nous partageons. Méfiez-vous de ceux qui y voyant l’occasion de briser ce qu’ils ne comprennent pas, de ce qu’ils ne connaissent pas, essaieront de vous séduire pour détruire les liens qui nous unissent.

    Quand on lit certains commentaires on ne peut que s’interroger sur la qualité maçonnique des auteurs.

    Ceci étant dit.

    L’officier qui est le plus important pour une obédience qui veut établir de bonnes relations inter-obédientielles est le Grand secrétaire. Quand celui-ci est limogé, on peut s’attendre a ce que certaines obédiences s’interrogent sur la reconnaissance qu’elles ont donnée.

    Aussi, encore une fois, il ne faut pas confondre régularité et reconnaissance. La GLNF est et restera régulière. Sa reconnaissance est menacé par certaines obédiences. En Amérique du Nord il y a un organisme qui regroupe toutes les obédiences des USA du Canada et du Mexique et qui fait les recommandations en ce qui concerne les reconnaissances. Rien n’est fait sur un « coup de tête », les émotions qui inhibent trop souvent la raison et qui font les drames, doivent être évités. C’est une qualité des anglo-saxons d’être plus pragmatiques et moins émotifs dans les actions a grande portée.

  • 10
    Bleu-Ciel
    22 mai 2011 à 13:27 / Répondre

    C’est bien ce que je disais!
    Il faut qu’ils rejoignent la GLDF ou la GLTSO!car la guerre est loin d’être terminée!Et quand elle sera terminée resteront toutes les rancoeurs,les rancunes,les vengeances!
    Mais que fait la GLUA?………………..comme d’habitude….wait and see!
    Alors…les frangins!fuyez!votre fuite sera protégée…nous vous attendons!
    Quant aux biens matériels que vous laissez derrière vous…ce sera plus un fardeau pour ceux qui restent et qui s’accrochent!

  • 9
    Patrick37
    22 mai 2011 à 13:12 / Répondre

    Bonjour à tous!

    à Romain et Christophe:

    Bien sûr, les vrais Frères de la GLNF ne sont pas obligés de partir, mais, dans cette situation déliquescente, il eût mieux valu qu’ils créent une nouvelle Obédience (avec un recrutement sélectif) et repartir ainsi avec les bases qu’ils désirent de tout leur coeur; ils pourraient aussi rejoindre une Ob. telle que la GLTSO, très proches de leur idéal obédientiel (la sacro-sainte et fallacieuse « reconnaissance » en moins) ; certes, ils perdraient ainsi la partie matérielle (locaux, argent, etc.) à la structure actuelle et je crois que c’est leur principale préoccupation.

    la situation actuelle me fait penser à une sorte de fibrillation cardiaque: on ne comte plus le nombre de candidats, de mouvements de « réforme », de « rénovation », de « refondation »… autant de cellules s’gitant pour son propre compte avec pour résultat probable l’explosion-dissolution, ce qui équivaudrait à un arrêt cardiaque!

    à Emerek:

    Vous avez sûrement raison: TOUS LES PROTAGONISTES de la GLNF sont mis sur le même pied d’égalité (c’est vrai que, vu le tas de nom d’oiseaux, de haine exprimée, de mise au ban, de désir de vengeance, etc queles blogs ont transmis, on n’a pas vraiment envie de rejoindre la GLNF et certains Myosotis).

    Cordialement.

  • 8
    Patrick37
    22 mai 2011 à 12:24 / Répondre

    Bonjour à tous!

    à Romain et Christophe:

    Bien sûr, les vrais Frères de la GLNF ne sont pas obligés de partir, mais, dans cette situation déliquescente, il eût mieux valu qu’ils créent une nouvelle Obédience (avec un recrutement sélectif) et repartir ainsi avec les bases qu’ils désirent de tout leur coeur; ils pourraient aussi rejoindre une Ob. telle que la GLTSO, très proches de leur idéal obédientiel (la sacro-sainte et fallacieuse « reconnaissance » en moins) ; certes, ils perdraient ainsi la partie matérielle (locaux, argent, etc.) à la structure actuelle et je crois que c’est leur principale préoccupation.

    la situation actuelle me fait penser à une sorte de fibrillation cardiaque: on ne comte plus le nombre de candidats, de mouvements de « réforme », de « rénovation », de « refondation »… autant de cellules s’gitant pour son propre compte avec pour résultat probable l’explosion-dissolution, ce qui équivaudrait à un arrêt cardiaque!

    à Emerek:

    Vous avez sûrement raison: TOUS LES PROTAGONISTES de la GLNF sont mis sur le même pied d’égalité (c’est vrai que, vu le tas de nom d’oiseaux, de haine exprimée, de mise au ban, de désir de vengeance, etc queles blogs ont transmis, on n’a pas vraiment envie de rejoindre la GLNF et certains Myosotis).

    Cordialement.

  • 7
    EMEREK
    22 mai 2011 à 11:43 / Répondre

    Une phrase m’a interpellé dans le manifeste des Grandes Loges Européennes dénonçant les troubles de la GLNF.

    Certes cette phrase suit la critique directe et sans ambiguité du GM :

    En outre, les différents groupes à l’intérieur de la GLNF ont diffusé leurs différends en public, souvent d’une manière excessive, non-maçonnique et, parfois, dans un langage diffamatoire.

    Cependant ,vu de l’extérieur ,on a l’impression qu’il s’agit d’une critique également des » réformateurs » et l’on pourrait comprendre que pour les grandes loges régulières ,les deux parties sont également coupables et renvoyées dos à dos ….???

    En ce qui concerne Stifani ,il est surprenant de voir cette détermination intacte dans le maniement du pouvoir .
    Quelle est sa stratégie,cela parait mystérieux …
    Ici comme ailleurs(no comment) quelle est l’issue envisagée: peut-être une négociation de départ avec une immunité ????
    Il ne faudrait pas également que là (comme ailleurs )les victimes réformatrices puissent risquer de devenir les accusées de demain…

  • 6
    Christophe
    22 mai 2011 à 10:40 / Répondre

    Je crois que Romain a d’autant plus raison que si les « mutins » quittaient le navire, la quasi-totalité des biens immobiliers de la GLNF retomberait dans les mains de son ex-actuel « guide » et de ses proches!
    On a beau mépriser les biens de ce monde, ça ne serait sans doute pas la meilleure issue possible, ni pour ceux qui sont à la GLNF pour de bonnes raisons, ni pour la franc-maçonnerie en général.

  • 5
    Romain
    21 mai 2011 à 22:53 / Répondre

    Je ne suis pas d’accord avec vous. Je ne vois pas pourquoi nos frères de la GLNF devraient quitter leurs loges, leurs locaux et les relations qu’ils se sont faites dans LEUR obédience (qui de plus en plus n’est plus celle de FS) pour rejoindre d’autres obédiences. Faites ce que vous pouvez, continuez à vous réunir, travaillez dans vos loges, résistez autant que vous pourrez, battez vous.

    Quand à la véritable fraternité dont tu parles Bleu-ciel, elle existe c’est vrai mais parfois lorsque certains mots sont prononcés, elle vole en éclat: Mixité (au hasard).

    En tout cas tout mon soutien à ceux qui sont à la GLNF pour autre chose que le carnet d’adresse et les fraternelles.

  • 4
    Bleu-Ciel
    21 mai 2011 à 14:13 / Répondre

    Il faut que les frères de la GLNF quittent ce bateau pourri avant qu’il ne coule .Qu’ils le laissent couler avec tous ces intégristes mafio-financiers qui s’accrochent à leurs titres comme des enfants s’accrochent à leurs hochets!
    Qu’ils nous rejoignent nous les frères dits « irréguliers » et ils verront que la fraternité ,chez nous,n’est pas un vain mot,que nous sommes fidèles à nos traditions!Quant à la Franc-Maçonnerie anglaise vieillissante elle réagira comme elle voudra…
    nous,on s’en fiche!………….royalement bien entendu!

  • 3
    Christophe
    21 mai 2011 à 12:01 / Répondre

    C’est une véritable épidémie! Tout le monde suspend tout le monde en ce moment du côté de la GLNF !?!

    Ou bien tous ces suspendus finissent par léviter, ou bien gare à la chute, moi je dis! 😀

    @ Patrick37:
    J’ajouterais que la régularité, la reconnaissance et l’interdiction des intervisites sont trois choses différentes.
    Pour la régularité et la reconnaissance, inutile d’insister, tout cela a été débattu et démontré 1000 fois.

    Pour ce qui est de l’interdiction des intervisites, elle me semble plus légitime dans la franc-maçonnerie anglo-américaine et elle l’était assurément dans la franc-maçonnerie nord-américaine de la conquête de l’Ouest, qui ne se préoccupait absolument pas de ce que nous appelons en Europe l’Initiation, puisqu’elle était avant tout un système d’assurance et de secours mutuels.
    Dans ce contexte, reconnaissance et intervisites allaient de pair, puisqu’il s’agissait d’un mécanisme de réciprocité: J’offre aide et assistance à vos voyageurs étant entendu que je ferai pareil avec les votres.

    De nos jours, interdictions des intervisites est encore logique dans les obédiences qui s’intéressent plus à la solidarité (voire aux affaires) qu’à l’initiation, ou dans celles qui ont des pratiques quasi-religieuses. Elle est beaucoup plus difficilement explicable (sinon pour des raisons de « stratégies ») dans les autres.

    Plus généralement, je crois que beaucoup des d’engu*el*des « inter-obédiencielles » proviennent d’une sous-estimation ou d’un refus de la très grande diversité des pratiques que nous regroupons sous le terme commun de « franc-maçonnerie ».

  • 2
    Patrick37
    21 mai 2011 à 11:04 / Répondre

    Bonjour,

    Depuis très longtemps, les Frères du GO, du DH,de la GL, même ceux de la GLTSO, de la LNF, etc. s’ « inter-visitent »; nous nous rendons visite fraternelle lorsque celà nous chante et n’avons nul besoin d’une autorisation pour ce faire! Celà n’empêche personne de maçonner à sa façon, de garder les fondamentaux de son Obédience.

    Et, ainsi,  » (…) la FM devient le centre de l’union et le moyen de rapprocher, par une véritable amitié des personnes , qui, sans elle , seraient restées perpétuellement éloignées (…).

    Mes Frères de la GLNF moribonde, brisez votre joug (fallacieusement maintenu par la « trique » de la Reconnaissance obédientielle) et REJOIGNEZ-NOUS en conservant et votre Rite, et votre pratique; montrez que vous êtes capables de couper le cordon ombilical et VOUS VOUS APERCEVREZ, ce faisant, que le ciel ne vous tombera pas sur la tête!

    La pseudo-régularité que vous brandissez est illusoire: la GLNF elle-même est issue
    1: d’une Obédience « irrégulière », et
    2: n’a été fondée que par DEUX LOGES:

    On vous mêne en bateau!!!

    Seuls comptent la Régularité validée par la pratique du Rite et la conservation de quelques principes: p.ex. : la pratique de la solidarité, de la Fraternité, de la quête du perfectionnement de soi, l’étude du symbolisme et, pour d’autres: le Travail à la Gloire du G.A.. etc.

    A quoi bon avoir la possibilité de visiter les FF du monde entier et ne pas l’avoir pour vos FF du Temple d’à-côté? En visitant d’autres Obédiences, vous vous apercevrez de l’universalité de la FM et vous garderez votre indépendance. Vous serez alors plus riches intérieurement et « la joie sera dans vos coeurs ».

    Cordialement
    http:///ecossais37.over-blog.org/

  • 1
    Mnésis
    21 mai 2011 à 10:55 / Répondre

    Cher Jiri,
    j’espère que les Lumières portées par nos Frères du Pacifique éclaireront la décision des Frères de Lutèce qui d’aventure feraient l’objet d’une sollicitation pour remplacement.
    voir la lettre du Député Grand Maître Provincial de Polynésie Française,lettre accessible par ce lien
    (…)
    Mnésis

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous