Helico FM Londres

Un hélicoptère maçonnique à Londres ?

Publié par Jean Mabuse
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 27 mars 2017
  • 26
    Jean-Claude Drunker
    10 mars 2018 à 19:18 / Répondre

    C’est de la Sujétion l’une des méthode des secte ou dite Panem et circenses quand ce sont des gouvernements ou des instituions. C’est-à-dire tout simplement l’édulcorant faisant passer la pilule aux dormeurs adeptes du rêve américain et autres devantures faisant office de décor. Chaque fourbe aura sa vitrine lui permettant d’avancer en crabe quand il ne le fait pas dans l’obscurité ou dans le dos. L’escroc aura souvent une écharpe blanche autour du cou. Le voleur se positionnera en victime. Le malhonnête se présente serviable, l’armée américaine et son organisation criminelle dite OTAN porte toujours un vent de démocratie dans les pays qu’elle ramène ensuite à l’âge de pierre quand elle n’installe pas une dictature.
    Il faut cesser de prendre les peuples pour des imbéciles. Le monde a changé et comprend les méthodes, le mode opératoire qui date depuis que le fourbe existe.

  • 24
    Revauger Cecile
    2 avril 2017 à 18:46 / Répondre

    Merci à Hiram.be de permettre aussi à des amis de se retrouver. Si tous les frères misogynes étaient comme toi, mon BAF Pierre, je n’y verrais guère d’inconvénient…

  • 20
    MENVIELLE TICHADEL Pierre
    2 avril 2017 à 15:45 / Répondre

    Ma BC Sœur Cécile, le vieux maçon misogyne que tu connais se retrouve, une fois encore, dans ton analyse.
    Voltaire n’est pas franc-maçon seulement lors de son initiation, véritable farce; mais par son esprit, certains de ses écrits (il n’a pas peur de se contredire) et par certains de ses engagements, Il rend un signalé services aux FF & SS de notre siècle quelles que soient leurs Obédiences… Il est la synthèse positive de nos différences.

  • 19
    LINEA RECTA
    2 avril 2017 à 14:22 / Répondre

    @ PHALEG

    en une seule ligne, une répétition fâcheuse de « propos » et une faute d’orthographe à « vomis ».

  • 18
    Roger Lamouline
    2 avril 2017 à 13:01 / Répondre

    Comme déjà indiqué, Voltaire n’était pas maçon au sens où nous l’entendons. Cela n’empêche, son influence fut énorme et dans le bon sens (je pense) même si ses défauts étaient impressionnants.

  • 17
    LINEA RECTA
    2 avril 2017 à 12:32 / Répondre

    @ cecile revauger et al.
    tout à fait d’accord, d’autant qu’il s’agit d’un membre du RER, d’après le pseudo choisi. Incongru et choquant.

  • 15
    Revauger Cecile
    2 avril 2017 à 12:05 / Répondre

    Je suis très étonnée du ton agressif et vulgaire du dernier propos qui me semble déplacé et davantage encore sur un blog maçonnique.

  • 13
    Phaleg
    2 avril 2017 à 09:56 / Répondre

    Bravo Roger pour vos propos ! On reconnaît les autres dans le vomis de leurs propos…

  • 12
    UILENSPIEGEL
    30 mars 2017 à 23:13 / Répondre

    La démocratie et la république me paraissent postérieures à la maçonnerie, qui leur a beaucoup appris, directement et indirectement. Non ?

  • 9
    UILENSPIEGEL
    28 mars 2017 à 17:08 / Répondre

    Tout ce qui est écrit ci-dessus par les intervenants de divers genres (dire sexe aujourd’hui est prohibé) est bien vrai. Il n’y a pas d’unité en maçonnerie, grâce au ciel (ceci pour en faire grincer des dents l’un ou l’autre).
    Il n’y a surtout pas d’union…Comme disait ma grand’mère : « il y en a de toutes sortes ».
    Et s’il n’en était pas ainsi, je n’y serais pas resté 56 ans durant.
    Soyons heureux qu’une aussi noble et libre association existe et nous permette d’échanger sans nous entre tuer.
    PS : lisez « Voltaire et la franc-maçonnerie sous l’éclairage des rituels du temps » chez Télètes, Paris. C’est complet et sans complaisances… ET pourtant, il en faudrait !
    Fraternellement.

    • 11
      Désap.
      30 mars 2017 à 21:42 / Répondre

      Je pensais que pour « nous permettre d’échanger sans nous entre tuer » on avait inventé la démocratie et la république, et que la maçonnerie était d’une tout autre nature pour une tout autre fonction …

      Et si le ciel … n’était pas vide … au moins de sens ?
      :-))

  • 7
    Altec
    28 mars 2017 à 10:46 / Répondre

    @Chicon
    « la Bienveillance n’est pas dans nos coutumes » ?
    C’est ignorer les actions faites par des Obédiences Françaises d’une part et celles faites par des Loges.
    En effet en France ceci est plutôt discret (on en connait les raisons) mais je peux en témoigner ayant moi même participé à quelques actions de bienveillance destinées soit à l’univers maçonnique et plus largement au monde profane en général. C’est moins spectaculaire qu’un hélicoptère mais tout aussi généreux.
    Bonne journée

    • 8
      Chicon
      28 mars 2017 à 16:20 / Répondre

      La Grande Loge de Londres, limitée au seul centre ville et non les banlieues, arrive à payer un hélico, donc le GODF ou la GLNF peuvent offrir chacune un avion. Surtout que leurs cotisations sont inférieures à celles des GL Françaises.

  • 4
    SEVIN Pierre
    27 mars 2017 à 18:09 / Répondre

    La Fondation du GODF intervient lors des évènements qui frappent les populations et il importe que chaque Franc-Maçon de cette Obédience se sente concerné et se manifeste pécuniairement dans la mesure de ses moyens. L’intervention de la Fondation n’est pas réservée aux seuls problèmes intéressant nos membres que je sache.

    • 5
      Chicon
      27 mars 2017 à 20:53 / Répondre

      La « solidarité » n’est pas dans nos coutumes sauf le Telethon et le Sidaction. Chez nous c’est l’Etat qui est chargé de la solidarité, pas les gens, la preuve on en demande toujours plus à l’Etat.
      Nos « fondations » maçonnique sont souvent des « machines à laver » des excédents. Nous sommes bien différents des anglais.

    • 10
      Chicon
      30 mars 2017 à 18:51 / Répondre

      Si le monde entier parlait, commercait en français. Si nous avions gagné la derniere guerre mondiale. Si nous venions d’avoir un empire sur les cinq continents. Si nous avions le sang-froid même en recevant des bombes sur la tête et si la France etait une île, nous considererions les agitations continentales avec une condescendance pas loin du mépris. La « solidarité » ou « charité » serait dans notre sang comme une forme de patriotisme.

      • 16
        Désap.
        2 avril 2017 à 12:22 / Répondre

        Très juste mon Cher Chicon.
        Pour mémoire, prenez connaissance du discours de notre F. Winston Churchill, le 21 octobre 1940 pendant un raid de la Luftwaffe ; message en français, radiodiffusé, à l’adresse des Français.
        Si vous n’avez pas la chaire de poule, si ça ne vous réconcillie pas définitivement avec les Anglais … et bien tant pis pour vous !!

        • 22
          Chicon
          2 avril 2017 à 17:15 / Répondre

          « je n’ai rien à offrir, excepté du sang, des larmes et de la sueur » on imagine mal Pétain ou Blum dire la même chose …

        • 23
          Chicon
          2 avril 2017 à 17:43 / Répondre

          Une autre de Winston Churchill, qui ne concerne pas l’hélicoptère mais qui a un rapport avec les gens écrasés sur le pont de Westminster : « on ne négocie pas avec les gens qui veulent votre propre perte »

  • 3
    Revauger Cecile
    27 mars 2017 à 17:38 / Répondre

    L’important est que les maçons se soient reconnus dans les idées de Voltaire, essentiellement la tolérance religieuse, dans le véritable esprit des Lumières. Voltaire, qui a tout de même défendu Callas, n’aurait vu aucune opposition entre le coeur et l’esprit. Par ailleurs, les maçons français que nous sommes préfèrent à la notion de charité – un peu trop aristocratique et condescendante – celle de solidarité. Encore faut il pratiquer cette solidarité. Je ne vois aucune contradiction entre cette solidarité et le laboratoire d’idées auquel nous aspirons quand nous entrons en loge.

  • 2
    UILENSPIEGEL
    27 mars 2017 à 12:49 / Répondre

    Pourquoi prévalence ? C »est privilégier toutes les béguines du monde.
    Quant à Voltaire, ce « témoignage » d’un anti-maçon affirmé est hautement douteux… Il fut reçu dans des conditions abracadabrantesques et par pure ostentation.
    Voltaire ne fut jamais maçon ; c’est la maçonnerie qui est devenue voltairienne.

    • 6
      Désap.
      28 mars 2017 à 10:18 / Répondre

      Ah ! enfin !
      Des Maçons se détachent des convenances et osent l’objectivité, se mettre face à la vérité.
      Je désespérai, merci mon Frère.
      La maçonnerie qui est devenue voltairienne … ce n’est pas ce qu’elle à fait de mieux, d’un autre côté elle est devenue confite de bigoterie et encore d’un autre côté elle confie sa réalité à des historiens qui concluent doctement à coups de preuves ; on voit même des GGMM qui parlent très sérieusement de « diversité des offres maçonniques » … bref, rions, rions, il n’y a plus que cela à faire.

    • 14
      Roger Lamouline
      2 avril 2017 à 10:10 / Répondre

      Cela est évident.

  • 1
    renee dedecker
    27 mars 2017 à 12:22 / Répondre

    « Ah, mon Frère, – disait Voltaire – , une bonne action vaut mieux que toutes ces recherches ».
    Malheureusement, des individus de bas niveau, il y en a partout. Mais pratiquer la bienfaisance, c’est témoigner de notre humanité. C’est à la portée de chacun. Et lorsqu’elle est bien pratiquée, c’est aussi montrer la prévalence des sentiments cordiaux et sur l’intellect.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous