Inauguration d’une salle Henri La Fontaine à l’ULB

Publié par Jiri Pragman

A l’occasion du centenaire du Prix Nobel de la Paix qui lui fut décerné le 10 décembre 1913, l’Université Libre de Bruxelles a décidé d’attribuer le nom d’Henri La Fontaine à l’amphithéâtre K1, suivant une proposition de l’Union des Anciens Etudiants (UAE). Le 6 décembre prochain, à 12h30, une séance académique permettra de rappeler la personnalité, les actions et l’héritage d’Henri La Fontaine et de dévoiler officiellement une plaque portant son nom.

Docteur en droit de l’ULB, fondateur du Mundaneum, initiateur du premier Congrès national de la Paix à Bruxelles en 1913, président du Bureau international de la Paix de 1907 à 1943, Henri La Fontaine avait mis ses idéaux progressistes au service de la Paix et de la Connaissance, ce qui lui valut le Prix Nobel de la Paix en 1913. Ajoutons que ce Franc-Maçon fut Vénérable Maître de la Loge bruxelloise Les Amis Philanthropes et a contribué à la création en Belgique de l’Ordre maçonnique mixte Le Droit Humain. Son engagement pacifiste, progressiste, maçonnique, politique et féministe fait de lui une des figures marquantes de l’ULB.

Au programme:

  • Animation retraçant le parcours d’Henri La Fontaine présentée par le Mundaneum
  • Henri La Fontaine ou comment rayonne une Université par Didier Viviers, recteur de l’ULB 
  • L’influence d’Henri La Fontaine dans le domaine du droit international par Olivier Corten, directeur du Centre de droit international de l’ULB 
  • Le Savoir, facteur de paix par Jean-Pol Baras, président de la Fondation Henri La Fontaine  
  • Emancipation, une valeur d’Union par Eddy Caekelberghs, président de l’Union des anciens étudiants 
  • Inauguration de la plaque
jeudi 5 décembre 2013
Étiquettes : , , , , ,
  • 1
    Rethy
    6 décembre 2013 à 14:54 / Répondre

    Un musée, un temple, un buste, une salle que voilà une Belgique reconnaissante. En sera-t-il de même pour Englert ?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif