Intelligence artificielle et transhumanisme

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 4 janvier 2020
  • 8
    Désap.
    10 janvier 2020 à 17h48 / Répondre

    Les « anciens » ne sont peut-être pas si dépassés.
    Vu ce que pompent comme énergie et ce que polluent les data-saineteurs, va peut-être falloir se (re)faire à des modes de communication archaïques.
    C’est bizarre que l’Homme ne réagisse que lorsqu’il a le nez dedans ou lorsqu’il se trouve au bord de la catastrophe.
    Les malheureux Australiens paient très cher en ce moment, pour les animaux c’est dramatique.
    Ces mêmes malheureux ne trouvent rien de mieux à faire que de tirer sur les dromadaires à la recherche d’eau, ils prévoient d’en tuer dix mille.
    Écœurant, et je suis poli.

  • 7
    réboussié
    10 janvier 2020 à 13h57 / Répondre

    faut être moderne …éventuellement néo moderne ; fair reconnaitre que les débats intellectuels divers sur BFM TV et similaires sont plus animés que les débats de chez nous , avec ce système de prise de parole totalement archaïque , d’ailleurs certaines de nos pratiques juridiques que je ne peux détailler ici le sont de plus en plus dans nos rues néo modernes
    On a inventé l’ordinateur , pourquoi ne pas l’utiliser ? certes , et la Kalachnikov ? nos tenues en télé réalité ?
    Bien sur ,je m’amuse , mais le néo modernisme comme le mur de Berlin …., même la lumière a une limitation de vitesse
    Diffusé par ce canal ? et plus ? sur abonnement ? le secret de nos réunions ? et leur sincérité ? sachant que le lendemain , ce sera sur Facebook , un extrait du moins , mais bien choisi ? souvenez vous du conte du crâne qui parle et que le découvreur veut monnayer auprès du Sultan , le crâne restant muet , la tête du vendeur jeté sur la plage …le promeneur ?qu’est ce qui a bien pu t’amener ici ? et le crâne de répondre  » c’est la parole »
    transposez ceci dans la situation actuelle , la parole politique , et autres ? très dévalué , Onfray , Finkielkraut ,des pseudo …..Zemmour ? condamné …et une trentaine dans mon cas que je pourrais énumérer , ignorés car non conformes à la doxa , excellent diffusion sur A Camus ces derniers jours surtout le traitement qui lui fut réservé , je n’évoquerais pas les brillances signataires de la pétition sur les besoins (?) de l’enfance ni le divin marquis …la roue tourne …évoluons ? réformons ? oui , bien sur , le progrès oui ..le retour à la nature ? certes …et que fait on de la culture ? l’homme ,ivre d’un ombre qui passe porte toujours le châtiment d’avoir voulu changer de place …ici ,on peut encore s’exprimer , car on accepte les limites …..librement acceptées et non pas édictées pat quelque moraline aux origines plus que douteuses …bonne année à tous et à toutes

  • 6
    Chouilla
    10 janvier 2020 à 12h29 / Répondre

    De ce que j’en vis dans le fond de ma province belge, beaucoup de nos FF, souvent les plus âgés, sont fort réfractaires à l’introduction des nouvelles technologies.
    En prenant du retard dans ce domaine précis, nous nous coupons des jeunes générations.
    Du coup, je double les canaux de communications (traditionnels et numériques) pour toucher tout le monde.
    Mais ça me fait double travail.
    Le pire, c’est que nos « anciens » ont tendance à s’enorgueillir de leur ignorance numérique. Ils trouvent que ça fait « smart » de ne pas avoir de smartphone ni d’e-mail ni même internet ou un simple PC d’ailleurs.
    Pas moyen de leur faire comprendre que ce n’est pas parce que la FM date de 3 siècles qu’il faut nécessairement vivre dans le passé.

    C’est un vrai combat.

  • 5
    Mai 68
    4 janvier 2020 à 16h23 / Répondre

    Eh le G.O.D.F. voilà une idée qu’elle est bonne de pouvoir équiper enfin les Temples d’une installation de vidéoconférence !
    Ce serait une « extériorisation » interne profitable notamment pour les provinciaux.
    On pourrait également songer à de la visioconférence pour permettre les débats …

  • 3
    GILLET Patrick
    4 janvier 2020 à 12h26 / Répondre

    Tout à fait d’accord, le sujet m’intéresse également et un partage, même en différé serait très appréciable.

  • 1
    Wilfried
    4 janvier 2020 à 10h47 / Répondre

    Il serait généreux d’organiser des webconférence public avec accès au membres (initiés/acceptés/profanes) si possible et/ou partager l’instant via une plateforme sécurisée. Ceci permettra aux intéressés qui sont à distance ou empêchés par un quelconque motif de mobilité d’enrichir leur savoir tout autant.
    Merci déjà pour ce que vous faites ! 🙂

    • 2
      Norbert Verdon dit Armanjac
      4 janvier 2020 à 12h03 / Répondre

      Tout à fait d’accord: merci de le proposer !!! Frat:.

      • 4
        GépluAdministrateur
        4 janvier 2020 à 12h35 / Répondre

        Dans l’interview qu’il donnait ici le 31 août, Pierre-Marie Adam, le Grand Maitre de la GLDF déclarait notamment :
        « Si dans le privé la plupart d’entre nous utilisons beaucoup Internet et les nouvelles technologies, dans notre fonctionnement interne et nos relations avec nos Loges ces moyens sont trop peu utilisés. Par exemple, la vidéoconférence. Nous allons installer et instaurer ce mode de concertation et de communication à l’interne. Toute l’année le Conseil fédéral s’est penché sur cette question, a réfléchi à sa mise en place, et à la rentrée nous allons notamment proposer de passer en vidéoconférence toutes les conférences publiques de l’Obédience et donc pouvoir les diffuser partout, aussi bien à Paris que dans nos Orients éloignés. De même, les conférences données dans n’importe quel Orient pourront, elles aussi être diffusées par ce canal et donc être visibles par tous. Cela fonctionnera autant de la rue Puteaux vers les Loges, que des Loges vers les autres Loges. »

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous