La démocratie à la GLNF décryptée par La Lumière

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 9 septembre 2013
  • 5
    JB Bienvenue
    16 septembre 2013 à 14:07 / Répondre

    Flupke a écrit (commentaire 4) :

    « La GLNF est-elle une théocratie avec au sommet le Grand Maître représentant du GADLU sur la Terre « 

    Il semble bien que la réponse à cette question soit OUI, si l’on en croit le texte suivant qui en émane (il est consultable sur
    http://www.freemasons-freemasonry.com/fmregle.html ) :

     » De proche en proche, la hiérarchie initiatique continue de transmettre l’influx spirituel, depuis l’Alliance entre le Grand Architecte et son peuple, par l’intermédiaire du Grand Maître, dépositaire et transmetteur de cette filiation. Cette Alliance remonte au temps de la construction du Temple de Salomon … Le principe de filiation et de transmission de l’influx spirituel implique la subordination des Loges au Grand Maître et à ses délégués ».

  • 4
    Flupke
    11 septembre 2013 à 14:10 / Répondre

    La GLNF est-elle une théocratie avec au sommet le Grand Maître représentant du GADLU sur la Terre ?

  • 3
    Luciole
    11 septembre 2013 à 09:55 / Répondre

    Plus ça change et plus ça continue!

  • 2
    Le chien
    10 septembre 2013 à 20:05 / Répondre

    La représentativité des loges à la GLNF est un énorme mensonge…
    Dans ma province, il y avait 5 places au Souverain Grand Comité et le Grand Maître provincial y a nommé 5 apparatchicks n’ayant aucune responsabilité dans leur loge et n’étant mandaté par aucune d’entre-elles…
    Mais ils ont surtout le mérite d’être aux ordres de la nouvelle gouvernance de la GLNF !
    Ceci explique cela…

  • 1
    Bebe
    9 septembre 2013 à 22:20 / Répondre

    Heu,… Ce ne serait pas un peu le bordel dans notre grande famille outre-quievrain ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous