decret1724GLNF

La GLNF verrouille ses relations avec le SCNDF

Publié par Géplu

C’est par un décret du 4 mars 2016 que Jean-Pierre Servel, Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française décrète : licites, à compter de ce jour, les liens unissant les membres de la GLNF au SCNDF que nous considérons bien volontiers en tant que Juridiction Maçonnique Amie.

GLNFdecret 1724Et bien évidemment, en conséquence le même décret stipule : FAISONS INTERDICTION à nos membres de fréquenter, sur celui-ci, (le territoire français) toute autre structure se réclamant du même Ordre, Rite ou susceptible de revendiquer la pratique exclusive et/ou régulière desdits degrés ou grades évoqués ci-avant, sauf celles avec lesquelles un Concordat ou Traité d’Amitié a été signé.

On se souvient que suite à la création de la GL-AMF le 28 avril 2012, quittant la GLNF avec près de 15 000 frères principalement du REAA, les membres de la GLNF s’étaient retrouvés minoritaires au sein du SCPF, Suprême Conseil pour la France, jusqu’alors structure des hauts grades écossais qu’elle maîtrisait. Ne pouvant en reprendre le contrôle, et estimant que le respect de la régularité interdisait aux Frères de la GLNF de fréquenter un SC où ils côtoyaient les « irréguliers » de la GL-AMF, la GLNF a suscité la création du SCNDF début octobre 2014. Très vite les choses ont été claires, Jean-Pierre Servel ayant sommé dès la fin août les frères de son obédience pratiquant les hauts-grades écossais de cesser toute fréquentation du SCPF. (voir la lettre :  GLNF:SCPF 29_8_14 )

Le décret du 4 officialise donc cette situation, et servira à faire savoir aux Obédiences amies à l’international ce nouvel état de fait.

Reste à savoir quel est le rapport de force entre l’ancien SCPF et nouveau SCNDF. Il se dit qu’environ 12 000 des
15 000 membres de la GL-AMF travaillent au REAA, et que le SCPF compterait un peu plus de 4 200 membres, pour
1 000 à 1 200 au SCNDF de la GLNF où environ 9 000 des 27 000 frères travaillent au REAA.

vendredi 11 mars 2016
  • 52
    jojo
    11 mars 2019 à 14:22 / Répondre

    ce qui est certain, c’est que ce nombre élevé d’obédiences est bien le manifeste d’un mal français hélas bien connu, l’envie d’avoir raison; où est la maçonnerie, qui est l’envie de trouver la vérité.. en soi ?

  • 48
    Birgin
    5 juin 2016 à 15:23 / Répondre

    J’ai postulé à la GLDF. Après les 3 enquêtes des FF, il y a eu un vote, et j’ai 1/4 des membres de la loges qui ont refusé que je passe sous le bandeau.

    Le Véné de la loge m’a appelé: « je m’excuse, le vote est secret…je ne comprends pas…ils ont été dérouté par votre candidature… »

    La seule véritable raison de leur refus est que je mes parents sont turcs.

    Pourtant 36 ans né en France, casier vierge, jamais au chômage, bac+2, je suis déiste …

    On m’a posé la question du génocide arménien, j’ai répondu :  » c’est un crime, 1.500.000 arméniens mort sauvagement assassinés »…

    Mais l’origine de mes parents turcs a été décisif!

    Bravo la GLDF, bravo l’humanisme bidon. Merci pour l’ajournement d’1 an!

    • 49
      L'initié perpétuel
      5 juin 2016 à 17:57 / Répondre

      Bonjour,
      L’article sur lequel vous commentez concerne la glnf non la gldf. Je comprends votre déception mais fournir la raison de votre origine n’est elle pas votre propre conclusion ? C’est toujours délicat pour une loge d’accepter une nouvelle entrée car entre les curieux et les « vite déçus » il faut se préserver, c’est comme ça que l’harmonie entre les hommes du groupe perdure. D’autant que comme je le déduis vous n’avez pas été parrainé. Je suis sûr que cet ajournement vous permettra de mieux aborder vous-même les raisons pour lesquelles vous désirez rentrer pour mieux les exposer et vous enseignera la patience qui est une vertu essentielle. Cordialement. L’initié perpetuel

      • 50
        Birgin
        8 juin 2016 à 21:11 / Répondre

        Ecoutez, non! Le vénérable maitre ne trouvait plus les mots pour exprimés ses regret, selon lui dans chaque loge y a des cons.
        Mais moi je sais que la GLdF m’a refusé seulement parce que d’origine turque.
        Il n’y aucune autre raison valable: non je n’ai pas été pistonné ou coopter, c’est une démarche perso.
        J’ai envoyez mon courrier j’ai attendu 6 mois!… pour être contacté.
        Mais je ne serais plus jamais capable de postulé sur cette loge qu’est la GLDF.
        Par exemple en turquie nous avons 5 loges francophones… Bref je me demande quoi faire ?

        • 51
          Luciole
          8 juin 2016 à 22:47 / Répondre

          @Birgin
          Ne connaissant pas les détails il me serait difficile de traiter de ce cas particulier.
          Cela dit si l’hypothèse d’un pourcentage de cons trop élevé est tout à fait possible, auquel cas il s’agit de leur expliquer leur erreur, celle de la Turquerie me parait tout à fait peu probable.
          Certains des plus hauts dignitaires de la GLdF sont directement turcs d’origine et nés en Turquie. D’autres sont des personnes nées en Orient et naturalisées françaises.
          Beaucoup de Loges considèrent comme un honneur et une qualité la diversité d’origine, de religion, d’ethnie etc de leurs membres. La mienne par exemple.
          Il ne faut pas forcément se fixer là dessus.

          On peut parfaitement candidater à une autre Loge, il s’est passé un an entre ma demande et mon initiation.
          Bon courage quelle que soit votre démarche.

  • 42
    Oscar
    14 mars 2016 à 13:39 / Répondre

    Et bien ou est le problème, Evariste… si les membres de la GLAMF préfèrent vivre leur maçonnerie dans l’irrégularité qu’ils la vivent ainsi… cela ne dérange en aucun cas la GLNF.

    • 44
      Evariste
      14 mars 2016 à 18:30 / Répondre

      Et la GLAMF se réjouit de voir la GLNF continuer d’avoir la foi en sa « régularité »,
      partagée avec le Gabon et d’autres lieux aussi prestigieux.

      • 47
        Le Perpétuel Initié
        5 avril 2016 à 16:11 / Répondre

        Je te « traduit » Evariste : La glamf se RÉJOUIT de problèmes pouvant toucher des FF MM et leur obédience !
        Bel esprit que tu véhicules là, surement collant à 100% avec l’esprit de votre « Grande Loge » et ses « dirigeants ». J’aimerais que tous les FF MM peu importe leurs choix, leur vie, persévèrent à ne pas laisser de la place à la haine et au malin… mais que faire.. je ne peux écrire glamf en majuscule… Je respecte absolument tous les FF qui partagent cette idée de se comporter en « bon père de famille » et nourrissant le loup blanc qui est en eux, toute obédience confondue, les autres n’ont pas du rédiger sincèrement leur testament dans le cabinet et entreprendre un parcours sincère. Je suis surtout malheureux car les FF de la glamf (qui sont maçons réguliers) non d’autre choix que d’être associé et de subir l’image donnée par les portes paroles de la glamf. Quand je suis rentré, on m’a dit, l’important c’est ta loge. Des loges restent à la Glamf car elles ont conservés toute autonomie (immobilier, organisation, etc.) mais cela ne veut pas dire que la glamf est unie, qu’elle les fédère ; elle a cristallisé une frustration de certains FF sur ces sujets d’autonomie (à tord ou à raison peu m’importe) et est né de celle-ci et de l’ambition de certains, non d’une envie vertueuse de construire en maçon. Je connais énormément de FF de la glmaf, ils évitent d’évoquer le haut de leur instance et ressentent un malaise, tout en étant très heureux dans leur loge et dans leur vie maçonnique, loin du mal les poussant à crier, attaquer et détruire. A tous les portes paroles de la glamf, lisez les 4 accords toltéques, au moins un de ces accords vous concerne directement et vous élèvera. Et quand je vous écouterai, je continuerai à être dans le deuxième accord consistant à ne rien prendre pour soi pour éviter que les poisons envoyés par quelques fous me touche.
        A vous autres FF MM suivant les vertus maçonniques, je vous embrasse fraternellement

  • 35
    ALTEC
    13 mars 2016 à 10:32 / Répondre

    Bonjour,
    CE78 a probablement raison, son commentaire est fraternel et lucide.

    Mon TCF OSCAR , pardonne moi de t’avoir énervé ce n’est pas l’objectif.
    Pour la reconnaissance c’est clair la GLUA reconnait une GLR par pays (en principe) donc la GLNF pour la France …mais il y a en France d’autres GL Régulières; toi tu penses que je ne connait pas bien la notion de régularité et moi je pense que si ! et donc qui sont les réguliers de par le monde? 90/95 des R&R et quoi pour les R ?
    Pour la toise …je dirais que s’est le toisé qui ressent pas le toiseur ..mais bon !
    Personnellement je respecte dans le sens de CE78 .
    Pendant la perte de reconnaissance j’étais aussi à la GLNF ou comme toi j’ai résisté à F.S.Je suis parti après l’élection de JP SERVEL et plus pour des raisons locales .Dans ma province, voir dans ma Loge ou on m’a trop dit « La GLNF est un Ordre et la on ferme sa gueule ou on s’en va » rebelle : non ! mais bâillonné et malheureux oui. Je suis parti avec tristesse mais je n’ai pas fuit. A ce jour je travaille dans la légalité (pas à la GLAMF) .
    Je suis content pour toi que tu sois heureux dans ton Obédience et fier de ton GM, d’autres le sont aussi mais ailleurs pas « en face ». Ce sont des armées ennemies qui sont face à face pas des Obédiences
    Pour le REAA je suis ok avec toi , dans mon obédience il n’est , également , que l’un des 6 Rites pratiqués.
    Mon Frère OSCAR vivons côte à côte paisiblement ce qui est le fondement de la FM .Pour ma part je fréquente tous les maçons y compris des F de la GLNF qui qq fois (chut) visitent les non reconnus .Je n’oublie pas nos Sœurs bien que ma Loge ne puisse les accueillir en visite.
    Bien fraternellement et bon dimanche

    • 36
      Armand
      13 mars 2016 à 10:38 / Répondre

      Altec.
      Tu n’oublie pas les sœurs bien que ta loge ne puisse les accueillir en visite !
      Ce qui ne t’empêche pas de t’autoriser toi à les visiter sans doute. Que ce vieux comportement machiste m’énerve….

    • 37
      Oscar
      13 mars 2016 à 11:12 / Répondre

      Ok Altec, no problem! 🙂
      Simplement, il n’y a pas d’autre GL, autre que la GLNF, régulière en France… quand je dis régulière, je parle de la vraie régularité maçonnique, celle qui respecte la totalité des Basic Principles, celle qui permet donc la reconnaissance.
      Et même dans le monde, les GL régulières non reconnues cela n’existe pratiquement pas, car quand une GL est régulière elle demande évidement la reconnaissance et si elle l’est vraiment il n’y a pas de raison que l’on la lui refuse.
      Ensuite « La GLNF est un Ordre et la on ferme sa gueule ou on s’en va » celui ou ceux qui t’ont dit ça… à moins que tu aies tenu des propos très graves… c’est lui qui devrait la fermer.
      Et enfin, c’est bien ce que je dis vivons cote à cote paisiblement et aussi sans essayer de créer de problèmes en réclamant une reconnaissance alors que l’on n’est pas capable ou que l’on ne souhaite pas respecter les règles de la régularité.
      Bises!

      • 38
        Evariste
        13 mars 2016 à 19:15 / Répondre

        mon cher Oscar, va voir ce que je dis sur la régularité telle que la grande loge de Californie, qui n’est pas confite dans les certitudes, la voit désormais (article sur la Gl de Californie suspend ses relations avec la Georgie et le Tennessee).
        Servel, ton GM entrait le 29 mai 2015 à la Bibliothèque Nationalde France, main dans la main avec Keller le GM du GODF.
        Ce qui fut dit ce jour -là sur la reconnaissance par John Cooper , GM de Clifornie, n’a pas dû lui faire grand plaisr..

        • 39
          Oscar
          13 mars 2016 à 22:20 / Répondre

          Mon cher Evariste,
          Dans quelle obédience travailles-tu?

          • 45
            BRUCE
            14 mars 2016 à 19:59 / Répondre

            ben il travaille a la GLAMF , tu sais celle qui voulait la reconnaissance mais qui aujourd’hui n’en veut plus , mais travaille régulièrement sans rien faire de régulier .

            c’est la misère chez eux .ils ne savent même plus si ils ont encore un GM les pauvres .

  • 33
    ce78
    12 mars 2016 à 14:17 / Répondre

    Quiconque a reçu la Lumière est un frère pour moi : c’est ma première règle. À partir de là, j’ai toujours du mal à m’habituer à l’aigreur des propos de certains frères à l’encontre de l’obédience à laquelle j’appartiens (la GLNF) et à laquelle la plupart d’entre eux ont appartenu. Quelques frères mal intentionnés ont voulu faire de cette obédience autre chose que ce qu’elle était. Cela a entraîné une crise qui s’est terminée comme l’on sait. Il est inutile de déverser votre aigreur sur les frères qui sont à la GLNF aujourd’hui, frères de la GLAMF : ça ne sert à rien, c’est peu fraternel et beaucoup de frères ne savent même pas ce qui s’est passé il y a 4 ou 5 ans !
    Ma deuxième règle, c’est que je ne détiens pas la vérité. La GLUA n’a pas non plus cette prétention, mais puisque c’est la première grande loge à avoir été créée dans le monde, c’est d’elle que part la chaîne d’union qui nous relie à nos frères qui formaient cette chaîne au tout début. Pour qui se fait une certaine idée de la spiritualité, ce lien qui nous unit aux 1ers maçons a un sens profond. Cela étant, je comprends parfaitement qu’on se fasse de la maçonnerie une autre idée : la maçonnerie vue comme gardienne des idéaux de la République, c’est une belle idée aussi. C’est celle du GODF ; je ne partage pas cette idée mais je la respecte, et je lui trouve parfois des attraits !
    La GLDF a développé de son côté une approche intellectuelle puissante de la maçonnerie. Leur pratique est tout à fait régulière au regard de ce que faisaient les premiers maçons. C’est aussi un courant qui a un sens, qui a du sens. Ce que produit la GLDF n’est jamais mesquin, jamais petit : on sent qu’il y a de l’intelligence dans le travail maçonnique.
    En revanche, je cherche toujours le sens que peuvent avoir des obédiences comme la GLEFU ou la GLAMF. Leur fondation pouvait avoir un sens lorsque la GLAMF recherchait la reconnaissance. Mais aucune obédience dans le monde n’a reconnu la GLAMF malgré les efforts de ses fondateurs. Dans ces conditions, ou bien la GLAMF s’affiche comme spirituelle, et c’est le courant GLNF ; ou bien elle s’affiche comme sociétale, et c’est le courant GODF ; ou bien elle s’affiche comme intellectuelle, et c’est le courant GLDF.
    De là on se dit que ces obédiences ont peut-être été fondées pour satisfaire l’ego de quelques frères en mal de… reconnaissance (personnelle) ! Et si c’est ça, c’est vraiment dommage tellement c’est contraire à l’idéal maçonnique. En plus, être parti en emportant les troncs de bienfaisance, les épées et les colonnettes, c’est vraiment d’un goût douteux pour des frères donneurs de leçons… mais c’est de l’histoire ancienne !

    • 43
      Blazing Star
      14 mars 2016 à 17:20 / Répondre

      @CE78 – régulier, pas régulier, reconnu,pas reconnu, que d’histoires….ce qui est certain c’est que la GLAMF est composée des meilleurs éléments de la GLNF, partis car on leur avait enseigné de hautes valeurs que l’encadrement n’appliquait pas du tout. Ils se sont sentis trompés, cocus, et sont partis pour garder leur dignité. Les cadres de la GLAMF et la GLDF avec l’aide des Suisses, Allemands, Belges, Luxembourgeois, Hollandais leur laissaient croire qu’ils pourraient retrouver la R&R. La vie était belle et pleine d’espoir, jusqu’au jour où la GLDF n’a pas donné suite aux critères de reconnaissance et où tout s’est effondré. Les frères de la GLAMF ont été trompés par la GLNF, les cadres de la GLAMF et surtout la GLDF. Pauvres frères, trompés,manipulés.

      • 46
        BRUCE
        14 mars 2016 à 20:03 / Répondre

        @ BLAZING STAR

        tu es un comique , on n’a pas la même lecture
        mais bon , si tu crois que ces FF sont fraternels , libre a toi se les recevoir .
        meilleurs éléments !!!!! MDR

  • 30
    ALTEC
    12 mars 2016 à 09:44 / Répondre

    Bonjour,
    @OSCAR et la statistique 90/95 %
    la GLNF est « reconnue » ça s’est vrai et vérifiable
    Pour la régularité s’est une autre histoire et la « RÉGULARITÉ » n’est pas un gargarisme.
    En France : effectif maçonnique estimé à 175000 …GLNF 26000 = à peine 15% .
    J’étais à la GLNF + de 10 ans , désormais ailleurs au même rite avec les mêmes pratiques mais une organisation obédientielle différente; OSCAR qui décide de qui est ou pas régulier?
    En conclusion la GLNF n’est pas la FM mais une obédience ; OSCAR ou était tu pendant la perte de reconnaissance? Vivais tu dans ce troupeau « d’irréguliers » que tu toise à 90/95%.
    Enfin ce n’est que mon avis.
    Je me permets d’ajouter que le REAA est un Rite mais pas « LE RITE » , beaucoup de maçons travaillent autrement pour leur plus grand profit .
    BF
    Bonne journée

    • 31
      Lionel MAINE
      12 mars 2016 à 11:22 / Répondre

      Le R.E.A.A, en Loge symbolique, est même une « curiosité » circonscrite à l’Europe continentale et loin d’être, comme on l’entend souvent, « le plus pratiqué » dans le Monde.

    • 34
      Oscar
      12 mars 2016 à 14:29 / Répondre

      « La GLNF est reconnue, ça c’est vrai et vérifiable ». Quel pragmatisme !
      Quant à la régularité dont tu ne sembles pas bien connaitre les règles, ce n’est pas du tout une question d’effectif, c’est simplement le respect des Basic Principles de la GLUA, non pas imposés mais acceptés par les 90/95 % des Maçons R&R du monde.
      Alors, « qui décide qui est régulier ou pas régulier? »… là aussi, c’est tout simple, c’est la GL R&R du pays dans le quel se trouve la GL qui souhaite être reconnue.
      Sinon je ne toise absolument personne, je rappelle tout simplement que la Maçonnerie R&R représente 90/95 % de la Maçonnerie mondiale et que ceux qui en critiquent les règles en permanence … vraiment à la marge tant ils sont peu nombreux… feraient bien de s’en rappeler.
      Et encore, pour te répondre, pendant la perte de reconnaissance j’étais à la GLNF ou je lutais de l’intérieur contre monsieur Stiffani.
      J’avais en effet à cette époque choisi de rester plutôt que de m’enfuir comme certains et de travailler dans la légalité au renouveau de la GLNF.
      Et quand je vois le chemin parcouru depuis cette époque je dois avouer que je suis assez fier de nous et de notre GM.
      Une réussite totale alors qu’en face, ceux qui visaient exactement la même chose n’ont connu que des échecs retentissants.
      Et pour finir, heureusement que le REAA n’est pas « Le Rite »… le REAA c’est simplement un rite parmi les autres et en particulier parmi les six que nous pratiquons à la GLNF.

  • 22
    GépluAdministrateur
    11 mars 2016 à 19:07 / Répondre

    Les pseudos sont là pour protéger les frères et les sœurs et leur permettre de s’exprimer « à couvert », pas pour permettre à certains de se défouler et critiquer anonymement, ce qui devient trop fréquent.
    Alors, afin d’en finir avec ces commentaires-lettre anonyme, un contrôle de l’authenticité de l’adresse mail d’où sont postés les commentaires a été mis en place.
    A réception d’un commentaire un automatisme vous enverra un message demandant de valider votre adresse. Si le commentaire est parti d’une adresse bidon le message se perd, et le commentaire ne sera pas validé. Je ne peux donc que vous engager à effectuer cette validation, qui n’est à faire qu’une seule fois. Une adresse validée n’est plus interrogée.

  • 15
    Nestor Makhno
    11 mars 2016 à 14:05 / Répondre

    Moi je préfère être RPR (régulier pas reconnu)

  • 9
    Oscar
    11 mars 2016 à 11:53 / Répondre

    Effectivement, la GLNF ne fait qu’appliquer les règles de la régularité que pratiquent 90/95% de tous les Maçons répandus sur la surface de la terre.
    Après en Maçonnerie comme dans tous les groupes, il existe toujours, à la marge, une petite minorité qui a tout compris, qui voudrait refaire le monde ou la Maçonnerie et qui en plus voudrait bien être reconnue mais sans appliquer ces mêmes règles… et ça, ça n’est pas possible.
    La Maçonnerie R&R est rassembleuse puisqu’elle rassemble 90/95% des Maçons du monde… est-ce que les Obédiences irrégulières rassemblent quoi que ce soit?
    Non… elles ne représentent pas grand chose en effectif (5 à 10%)et en plus elles se bouffent le foie, entre elles et à longueur de journée.
    Quand on est irrégulier, il faut l’accepter… c’est un choix… et l’on peut donc certainement vivre une Maçonnerie remplie de bonheur sur ces voies parallèles.
    Prenez par exemple le GO, totalement irrégulier, qui s’en fout complètement, qui ne pleurniche pas en permanence et donc les Frères vivent visiblement leur Maçonnerie dans le bonheur.
    Prenez-en exemple, mes Frères qui vous plaignez en permanence!

    • 10
      Armand
      11 mars 2016 à 12:02 / Répondre

      Le GO n’est « irrégulier » qu’aux yeux des critères de la GLUA, la perfide Albion qui s’est auto-proclamée régulatrice mondiale. Sa légitimité maçonnique est au moins aussi valable que celle de la GLUA et l’en tête de tous ses documents précise : « Puissance Symbolique Régulière Souveraine ».

      • 18
        Oscar
        11 mars 2016 à 15:51 / Répondre

        C’est vrai, uniquement aux yeux des critères de la GLUA… et de l’ensemble des obédiences R&R… mais qui représentent 90/95% de la Franc-maçonnerie mondiale.
        Une rigolade, quoi !

        • 23
          Evariste
          11 mars 2016 à 19:29 / Répondre

          Certes, la GLUA tient sous son aile 90 % de la Maçonnerie mondiale. Cela dit quelles sont les pratiques de cette Maçonnerie-très respectable au demeurant? A l’essentiel du caritatif, très efficace, c’est à dire une intervention sociétale très forte dans ces pays anglo-saxons, où les Maçons n’hésitent pas à défiler dans les rues avec leurs décors.
          Cette Maçonnerie est fondamentalement éloignée de celle qui sous des formes diverses se pratique en France. Ici, se cotoient des GL aussi différentes que le GODF, très impliqué dans la prise de position politique et sociétale, la GLDF qui aimerait en faire autant mais manque un peu d’expertise, la GLFF, féminine et proche du GO sur plusieurs aspects, mais pas que, et des DH, GLMU etc qui vivent leur vie respectable. LA GLTSO, la GLAMF revendiquent leur appartenance à une FM authentique, mais non reconnue, et s’en moquent.
          Reste la GLNF qui est reconnue par la GLUA, tout en ayant des pratiques plus proches des deux précédents, et est donc assise entre deux… mondes…
          De tout cela, un peu bref j’en conviens, il ressort que la France a développé une FM qui lui est propre, et qui a comme caractéristique de voir ses effectifs continuer de grossir, alors que dans les pays anglo saxons des GL reconnues « donc régulières » c’est la chute dramatique des effectifs qu’on constate.
          Alors notre FM française, dans sa diversité qui est une richesse n’a rien à attendre de Londres, et c’est très bien ainsi, le 21 éme siècle a autre chose a débattre que ces résidus fossiles d’une époque révolue, celle de l’Empire Britannique…

          • 27
            Oscar
            11 mars 2016 à 23:51 / Répondre

            La GLAMF peut revendiquer tout ce qu’elle veut mais elle est et reste complètement irrégulière et à ce titre non reconnaissable.
            Et surtout elle ne s’en moque absolument pas, au contraire… à part peut-être un quarteron de Frères, qui après avoir été certains de devenir réguliers rapidement, ont retourné leur veste par frustration et n’ont maintenant plus d’autre but que de vilipender la FM R&R en général et la GLNF en particulier.
            Cela par le biais d’un blog bien vulgaire et qui ne représente absolument pas la majorité des Frères de cette obédience.

            • 40
              Evariste
              14 mars 2016 à 10:33 /

              @oscar, la GLAMF, qui est une obédience sous forme de fédération de Loges, interroge régulièrement ses FF sur un certain nombre de sujets, par voie de consultation directe. L’une des questions a été, par deux fois celle de leur intérêt pour ou contre la « reconnaissance ». La première fois en 2013,(c’est à dire encore sous l’influence d’un « adn GLNF…) 53% des FF considéraient ce sujet comme important ou assez important.
              En 2015, à la même question, ils répondaient à plus de 85% que cela n’avait aucun sens pour eux( la réponse était faite par plus de 65 % des VVMM des 680 loges de l’obédience, et fut publiée en interne.
              Cela reflète que ce qui est encore une doxa incontournable pour la GLNF, et peut-être pour quelques-uns même encore chez nous (nostalgiques de la reconnaissance internationale du SCPLF?) n’a plus aucun sens pour une très large majorité, contrairement à ce que tu crois pouvoir penser.(La démocratie a ceci de bon qu’elle démasque les on-dit , les fantasmes et les rêves..).
              Par contre un vaste débat, encore en cours traite de l’authenticité de la FM, hors de tous les diktats historico-politiques (1929 empire britannique…). Il semble donc que nos FF soient favorables à un brexit maçonnique à l’envers, car cela ne leur garantit rien quant à la « régularité » des travaux (Bongo travaille-t-il authentiquement, car reconnu, les GGLL américaines qui refusent encore les noirs de Prince Hall, sont -elles dans la « régularité »?).
              Et cette offensive de JP Servel pour exiger la pureté anglaise de la « race écossaise  » après la création du SCNDF va-t-il garantir quoi que ce soit quant à la qualité du travail maçonnique qui y sera fait, alors que le SCPLF a prouvé depuis longtemps sur ce terrain qu’il n’a rien a envier à quiconque. Et ce même SCPLF serait soudain, parce que les régles de 1929 l’ont décidé ainsi, plus fréquentable, alors que dans un autre contexte politique, pas maçonnique, il l’était hier?
              Foutaise à bousculer une fois pour toutes!

            • 41
              Armand
              14 mars 2016 à 12:55 /

              Evariste,
              Tu dis que 85% des FF de la GLAMF ne recherche plus la « reconnaissance », or vos statuts comportent toujours les mesures les plus drastiques et restrictives mise pour la rechercher au début, tel l’interdiction de visite aux irréguliers. De façon totalemnt batarde d’ailleurs puisque vous avez fait une exception pour la GLDF, considérée comme irrégulière par Londres, malgrè tous les efforts de Marc Henry et consorts.
              Pourquoi garder de telles mesures si vous voulez vous intégrer dans le paysage maçonnique français « global » ? La GLDF (malgrè les efforts de…) ne s’est elle jamais coupé du reste de la maçonnerie « irrégulière » française, et heureusement pour elle, sinon, à part jouer au ping-pong avec la GLAMF, que ferait-elle ?…

          • 29
            Chicon
            12 mars 2016 à 08:33 / Répondre

            @evariste –
            inventaire objectif et complet, bravo pour la clarté.
            Le devenir de la franc-maçonnerie R&R dont les effectifs diminuent en UK et aux USA ? D’abord c’est un phénomène général: Rotary, Lions, Round Table, Kixanis subissent aussi une diminution des effectifs dans ces pays. Je vois deux solutions, mais puis me tromper :
            – considerer qu’il vaut mieux etre peu et bien suivant un discours du duc de Kent ( avis aussi de Rene Guenon )
            – admettre les femmes comme Rotary , Lions et GODF
            L’avenir nous le dira….

          • 32
            yasfaloth
            12 mars 2016 à 13:16 / Répondre

            Le nombre de gens qui parlent de la GLDF sans manifestement rien en connaitre…
            .
            Quand tu seras passé compagnon Evariste, viens nous visiter ça te permettra de parler à meilleur escient !

    • 11
      Grincheux
      11 mars 2016 à 12:29 / Répondre

      Certes, la régularité est mondialisée, mais elle s’écroule, le Kremlin et le Vatican, c’était encore important au XXe siècle, mais c’est fini et face à cela, c’est le principe de réalité qui s’impose doucement. prendre la maçonnerie telle qu’elle est dans sa biodiversité.
      Cela dit, les hauts gradés écossais de la GLNF sont désormais minoritaires en France face à celles et ceux de la GLAMF de la GL et du GO et même de la GLFF.

      • 12
        Blazing Star
        11 mars 2016 à 12:58 / Répondre

        @grincheux – Tu n’empêcheras pas un maximum de fréres par le monde , les R&R ( pas Rolls Royce mais Réguliers et Reconnus ) de penser que la politique et la religion divisent au lieu d’unir et qu’ils n’ont rien a faire en franc-maçonnerie. La réunion de Bordeaux sur le RSA organisée par le GO est l’illustation du prosélytisme politique activé par cette obédience avec d’ailleurs les meilleurs sentiments.

        • 13
          yasfaloth
          11 mars 2016 à 13:10 / Répondre

          Les frères REAA des Godf / Scdf et Glamf / Scplf me semblent dire et, pour la plupart, penser la même chose…

          • 16
            yasfaloth
            11 mars 2016 à 14:25 / Répondre

            Des frères GLDF / Scdf, bien sûr… (lapsus que d’aucun penseront révélateur 🙂 )

            • 17
              Lionel MAINE
              11 mars 2016 à 15:18 /

              Une simple lecture de la promulgation 2013 des R.G du S.C.d.F suffisait à rectifier ce lapsus !!!

          • 24
            BRUCE
            11 mars 2016 à 20:07 / Répondre

            @yasfaloth ,

            oui pour penser la même chose .

            qui va manger l’autre ? ou comment faire ?
            ha les écossais !!!

            • 28
              Blazing Star
              12 mars 2016 à 08:13 /

              @bruce – qui va manger l’autre ? Ce sera le plus gros comme d’habitude chez les êtres vivants. Le GO a mangé la GLDF et celle ci va manger la GLAMF. C’est l’intervisite qui fait  » rentrer le loup dans la bergerie « . C’est pourquoi d’ailleurs les R&R l’interdisent.
              Mais ce n’est pas grave, ce sera une bergerie d’Ecossais. Les moutons écossais ont des cornes spéciales, j’en ai vu.

      • 14
        Grincheux
        11 mars 2016 à 13:49 / Répondre

        La croyance obligatoire
        le refus des femmes ça aussi
        ça divise

        • 20
          Chicon
          11 mars 2016 à 18:43 / Répondre

          La croyance obligatoire : oui, dans un principe createur et organisateur appelé Grand Architecte de l’Univers
          .
          Le refus des femmes : oui, mais elles ont leur place dans la Maçonnerie d’Adoption qui est devenue ensuite le DH puis la GLFF
          .
          Ca divise : non ça rassemble des gens dans le monde.
          En fait ce sont deux francs maçonneries qui parlent deux langues différentes,mais comprenant beaucoup d’hommes de paix, de retenue, de mesure et qui peuvent s’entendre.

      • 19
        Oscar
        11 mars 2016 à 16:22 / Répondre

        Je ne sais pas si elle s’écroule, Grincheux mais, encore une fois, elle représente 90/95 % de la F.M. mondiale.
        Et vous, les irréguliers… surtout si on enlève les obédiences irrégulières et contentes de l’être… que représentez-vous?
        Une simple toute petite minorité!
        Quant aux hauts grades écossais, certainement que le SCNDF est encore minoritaire mais accorde-moi que sa création récente explique cela… et surtout que très bientôt il sera, comme la GLNF dans la maçonnerie bleue, très largement majoritaires dans le monde maçonnique des H.G. du REAA.
        Tu veux intéresser la partie ?
        Désolé !

      • 21
        Luciole
        11 mars 2016 à 18:59 / Répondre

        Pour des « c’est fini » ils ont de beaux restes dont nous nous contenterions!

      • 25
        ce78
        11 mars 2016 à 21:17 / Répondre

        « Elle s’écroule », c’est vite dit ! Ou alors c’est toute la franc-maçonnerie mondiale qui s’écroule puisque la FM R&R c’est 90% de la FM mondiale. Moi si je devais choisir, ce serait la GLNF (où je suis), ou le GO, qui a le mérite de suivre une voie qui est la sienne en toute sérénité, ou éventuellement la GLDF, qui a su tracer un sillon intellectuel bien français et de haut niveau (et je ne parle pas des obédiences mixtes ou féminines).
        En revanche, je ne vois pas bien l’intérêt d’aller à la Glamf ou dans d’autres structures « parallèles », dont l’existence n’est due qu’à des circonstances plus ou moins avouables, et dont certains frères passent leurs soirées à ressasser leur rancoeur à l’égard de l’obédience qu’il avait fréquentée et devant laquelle ils avaient prêté un serment qu’ils n’ont pas respecté…
        De toute manière, ce n’est pas le nombre de frères qui fait la qualité du travail, dès lors qu’on est suffisamment nombreux pour ouvrir (je ne dirai pas le chiffre ici mais vous le connaissez 😉 ).

  • 8
    Chicon
    11 mars 2016 à 11:13 / Répondre

    @ lionel maine & ssm :
    comme signalé c’est un beau gâchis. Le point de vue du GM de la GLNF est cohérent, Geplu l’a bien expliqué.
    Ch Riandey en quittant la GLDF avec beaucoup de freres avait fait la même chose en son temps.
    Les « 5 » avaient fait une proposition à la GLDF qu’elle a decliné, et la GLUA aurait suivi. Ceci en est la consequence.

  • 7
    ssem
    11 mars 2016 à 10:43 / Répondre

    Mes TCF (oui!)
    sous le nom de FM on voit beaucoup de choses.
    Et s’il me plait à moi d’appartenir à la branche dont les Frères souhaitent se reconnaitre suivants des règles fixées?
    Nous avons tous la chance de choisir notre voie.
    Celle, ici tant décriée, rassemble ceux qui souhaitent vivre en acceptant une règle.
    Pour ceux qui souhaitent autre chose, il ne manque pas d’offre.
    Celle de la GLNF me parait cohérente.
    Une GL reconnue et des juridictions fréquentables par ses membres
    Je souhaite autant de plaisir que j’en ai eu à prendre connaissance de cette décision, qu’à ceux qui considèrent que la FM peut se vivre autrement.
    En considérant, par exemple, que la « vraie » (!) FM va du 1er au 33è degré sous une bannière unique.

  • 6
    sekotine
    11 mars 2016 à 10:14 / Répondre

    Comme d’habitude, rien de neuf, c’est le tout à l’égo qui commande. Oui effectivement, je préfère le GODF.

  • 5
    teudric
    11 mars 2016 à 09:53 / Répondre

    Le carriérisme au sein des dignitaires de la GLNF n’est plus à démontrer… Servel se prend pour le Grand Architecte, voire Dieu lui même…

    • 26
      ce78
      11 mars 2016 à 21:27 / Répondre

      Le GM de la GLNF prend une décision qu’il ne pouvait pas ne pas prendre, ainsi que l’indique Geplu. En fait, vous voudriez tous être réguliers et reconnus (i.e. par la GLUA), mais vous ne voulez pas (ou ne voudriez pas) vous plier aux contraintes qu’impose la reconnaissance. Sinon, les attaques ad hominem dont les membres de la Glamf sont coutumiers à l’égard de ceux de la GLNF ne sont pas de mise entre frères ayant reçu la Lumière. Mais sans doute ne le savez-vous pas (ou plus) ?

  • 4
    Mai 68
    11 mars 2016 à 09:34 / Répondre

    Si je comprends bien on parle d’Ateliers de Perfection…. Eh bien il y a du travail…

  • 3
    yasfaloth
    11 mars 2016 à 09:15 / Répondre

    Voilà un indice qui pourrait peut-être expliquer les incroyables attaques portées récemment par un blog tenu par un frère de la GLNF, dont le manque de retenue et l’absence de courtoisie devrait d’ailleurs interpeller les frères de cette obédience, contre la GLDF , la GLFF et leurs Grands Maitres, sous un prétexte sur lequel je ne reviendrai pas …

  • 2
    Jaques Hein
    11 mars 2016 à 08:40 / Répondre

    INTERDICTION, que de belles preuves d’amour, de fraternité, de tolérance… La GLNF redevient ce qu’elle était, après s’être épurée des apatrides de la pseudo GLAMF détruite par la GLDF…. Que j’aime le GODF !

  • 1
    Lionel MAINE
    11 mars 2016 à 07:38 / Répondre

    Rien à envier à la fermeture d’esprit du Praesidium du Soviet suprême de la rue Puteaux !
    Quand on pense, que dans l’esprit des Frères fondateurs, le R.E.A.A devait permettre, à des Frères séparés en Loge symbolique, de travailler ensemble sous la Juridiction.
    Un beau gâchis que tout cela !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif