La lettre de Dan Brown à la Juridiction Sud du Suprême Conseil du REAA

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 27 décembre 2009
  • 3
    Pierre-Yves
    15 janvier 2010 à 13:57 / Répondre

    Je suis en train de lire ce dernier roman (Le Symbole perdu) et je dois dire que la description et la présentation des Francs-Maçons m’ont agréablement surpris. Depuis des années, ils (vous) m’intriguent(ez) dans le bon sens du terme. Et là, même romancé et sans doute grâce à lui, je commence à me retrouver dans leur démarche, peut-être est-ce le coup de pouce pour les connaître mieux.
    En tout cas, c’est grâce à cela que je suis là (et sans effet de mode… plutôt le déclic)

  • 2
    Stephane
    30 décembre 2009 à 15:05 / Répondre

    je vien de constater que il existes de nombreuse loge maçon dans le monde mais je n’ai jamais entendu parler d’une grande loge au portugal? Existe t’il une grande loge au Portugal? le livre de Dan Brown me parait d’apres moi moins polemique que le da vinci code et je pense que dans cet ouvrage on peut constater que dan brown a un grand respect pour les franc maçon dont moi aussi..enfim quelqu’un ecrit un livre ne racontant pas des conneries infames et injustifié sur les mançon!

  • 1
    Stéphane DC
    27 décembre 2009 à 14:44 / Répondre

    C’est avec méfiance que j’avais commencé la lecture du  » Symbole perdu ». Après les Illuminati et l’Opus Dei, voilà qu’il s’attaquait à la Maçonnerie. Même si l’intrigue est assez proche des deux premiers tomes de aventures de Robert Langdon, et rappelle le jeu de piste de « Benjamin Gates et le Trésor des Templiers », au fil des pages, j’ai été très heureusement surpris pas les propos de Dan Brown, à travers ses personnages, sur la Franc-Maçonnerie. Bien des auteurs maçonniques chevronnés (et souvent ennuyeux, il faut bien l’avouer) devraient en prendre de la graine.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous