GM Cuba exil

Le Grand-Maître de la GL de Cuba s’est fait la malle !

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 7 janvier 2023
  • 22
    Luciole
    12 janvier 2023 à 13h25 / Répondre

    à 21 Si,Tintin dans « le Temple du Soleil »

  • 18
    Pierre Noël
    11 janvier 2023 à 16h48 / Répondre

    Ces remarques sont pertinentes et je les reçois comme telles.
    Eviter le mot « irrégulier » pour ne pas blesser inutilement des maçons de l’un ou l’autre bord est courtoisie élémentaire et je m’y efforce d’autant plus que je ne l’ai jamais entendu dans la bouche d’un maçon hors nos frontières communes.
    Le mot « régulier », à ma connaissance, s’emploie en maçonnerie dans l’expression « loge juste, parfaite et régulière », le dernier terme signifiant que la charte de constitution de la loge, octroyée par la Grande Loge, est exposée pendant les travaux. Il sert aussi à désigner les « pas réguliers » en FM ! Historiquement, il qualifie dans les Règlements du GODF (de 1773) un maçon « régulièrement » membre d’une loge relevant « régulièrement » du GODF (et pas de la « concurrence »!).

  • 17
    Luciole
    11 janvier 2023 à 11h43 / Répondre

    à Pierre Noel 10 et 16
    Mon cher frère s’il faut (re)donner aux mots leur seule signification tirée de dictionnaires,le langage courant s’en trouverait
    appauvri.Ce n’est pas à des FM avertis et symbolistes que je vais apprendre cela.
    Je suppose que quand tu cites (excuse moi je ne parle pas Anglais) après : ce qui ne peut se faire : « quand les travaux sont fermés »
    il manque le « QUE » en début de citation qui en modifie complètement le sens.

    Quant au terme « irrégulier » qui est toujours employé dans une volonté dénigrante quoi que peuvent en dire les utilisateurs pour se défendre avec hypocrisie (je ne parle pas des Anglais ),le seul et facile moyen de supprimer les critiques est simplement de ne jamais l’employer. Chiche?

    • 19
      ERGIEF
      11 janvier 2023 à 20h25 / Répondre

      17@LUCIOLE
      Mon frère, dans un but d’apaisement je suis prêt à te suivre sur ta proposition de retirer ce terme de nos prochains débats. D’autant qu’avec mes frères (et soeurs) et amis appartenant à tous les horizons de la FM nous ne les utilisons pas sauf pour nous moquer gentiment les uns des autres mais sans conséquences. D’autre part je dois t’avouer qu’au fond de moi je m’en tamponne joyeusement le coquillard. La différence toutefois avec ce qui se produit sur ce site c’est que je ne fréquente pas ceux qui utilisent les mots « religio sectaire » « sexiste » « apartheid » etc. pour définir la maconnerie que je pratique. De la même manière qu’ils ne me reprochent pas de concilier sans complexe foi chrétienne, franc maçonnerie, philosophie, science et goût des belles lettres etc… Alors il faudra aussi que ceux qui emploient ces termes et développent ces arguments sur ce site s’imposent des règles comportementales identiques. A suivre…

      • 20
        Luciole
        11 janvier 2023 à 23h23 / Répondre

        à ERGIEF 19
        Je ne peux qu’approuver l’intelligence de ton propos.A titre personnel je me fiche complètement de l’approbation d’une Obédience et je souhaiterais évidemment que l’unité puisse se faire comme dans une loge où se côtoient des personnalités diverses et cependant unies ou avec un orchestre qui ne vise que le Beau avec pluralité d’instruments
        L’écrit nous joue parfois des tours regrettables.Ce que nous pouvons nous permettre en petit comité avec le décodage des intonations,des intentions et la connaissance des uns et des autres est parfois mal interprété et séparé d’un contexte
        parfaitement amical.Pour apprécier l’humour il faut une complicité d’entendement.

      • 21
        Anubis Rê
        11 janvier 2023 à 23h26 / Répondre

        19 – mais bien sûr, on va te laisser traiter de « bras mort » la maçonnerie n’obligeant pas à croire au Dieu judéo-chrétien, c’est-à-dire la maçonnerie originelle -rien que ça- et on va laisser les reconnus noyer le poisson en emberlificotant le terme « irrégulier ».
        Sérieusement, qui pensez-vous convaincre avec un tel discours à part vos ouailles ?
        Il faut être prudent tout de même, les digressions mystico-bibliques sont flatteuses, elles ne vivent donc qu’à vos dépends.
        De mémoire d’homme, a-t-on jamais vu une prophétie se réaliser ? Jamais.

  • 15
    Joab’s
    10 janvier 2023 à 11h14 / Répondre

    Le spectacle donné par le monde la FM(?) religio-sectaire (c’est une appelation plus adaptée que « régulier », selon moi) est cocasse.
    Les voilà se plaindre que d’autres evoquent le sujet « régularité », « reconnaissance » … alors que c’est eux qui mettent au centre de leur propagande interne ces 2 bétises (eux même reconnaissent … ici … que c’est un sujet futile : chacun est régulier à des règles).
    Là où on constate à quel point cette position est lourdement superficielle est que maintenant, ils tentent des diversions sur des mots … Il y a comme d’habitude une hypocrisie cultivée dans ce monde :
    Ainsi cette posture est d’une agressivité pas seulement vverbale : ils cultivent apartheid, sectarisme, sexisme, autoritarisme, ce qui est agressif par nature et pire institutionalisé dans leurs groupes ! Alors qu’ils aient le culot de se plaindre de la dureté des reactions qu’ils suscitent …
    Comme on le constate, les militants sont incapables de defendre le bien-fondé de leurs mesures et se limitent à un rideau de fumée autour de calomnies sur les individus, des querelles futiles pour faire diversion.
    Sur le plan verbal traiter de sauvagerie, excommunnier est juste typique de la sordide mentalité inculquée dans ces groupes. Alors bien sûr comme les defenseurs de ces organisations ont aussi comme procédé d’utiliser tous nos FF de la GLNF en « bouclier humain » il faut bien sûr préciser toute la fraternité à nos FF de GLNF en particulier, GLDF, GLAMF, etc. . Il ne s’agit pas de questions inviduelles (ils sont charmants aussi !) mais d’honnêtement condamaner cette contre-maçonnerie poussé par des dirigeants d’obedience enfermés dans des positions qui font honte à toute la FM !
    Alors, oui, je suis virulent, mais pour defendre la fraternité, universalité traditionnelle de notre belle FM.

  • 13
    ERGIEF
    9 janvier 2023 à 23h19 / Répondre

    12@LUCIOLE. Le terme marigot n’est blessant que pour celui qui n’en maîtrise pas le sens exact: c’est le bras mort d’une rivière dont la dimension est réduite par rapport au courant principal. Exactement celle de la maçonnerie libérale par rapport à la maçonnerie mainstream au plan mondial. En utilisant cette métaphore je ne fais qu’exposer un fait, je ne vois pas où est le mépris. Quand j’utilise le terme « sociétal » pour désigner ce bras inférieur en taille je ne fais que lui attribuer un qualificatif qui de mon point de vue est plus approprié que « libéral et adogmatique » . Je ne vois pas où est le mépris. Enfin en ce qui concerne le second désignant:  » irrégulier » nous n’allons tout de même pas re-plonger dans le sempiternel débat à propos de la régularité et la reconnaissance.. ! Je t’ai répondu en 9. Pour ce qui du terme cryptocommuniste j’ai aussi répondu en 7 à FABRICE B @ 5 qui s’en était offusqué.
    En conclusion, il ne faut pas prendre les mots pour des idées et mon propos pouvait parfaitement être reçu sans se sentir offensé. Je m’en tiendrai donc à cette dernière argumentation et n’interviendrai plus dans ce débat.

    • 14
      Brumaire
      10 janvier 2023 à 0h31 / Répondre

      13 – Ergief, et même si tu ne souhaites plus intervenir, tu sais aussi bien que tout le monde ici, que les mots ne sont pas utilisés dans le seul sens que tu appelles « exact », c’est le propre de chaque langue; le sens des mots a la particularité d’évoluer. Qui utilise actuellement l’adjectif « débile » dans le sens que tu appelles exact, à savoir « faible », ou « de santé fragile »? maintenant, être traité de « débile » est tout bonnement une insulte.
      Luciole, d’autres, et moi, nous avons entendu le « marigot » comme nous avons pensé qu’il devait être compris dans le contexte de guéguerre qui dure depuis (trop) longtemps entre ceux qui se pensent les seuls réguliers, et tous les autres, les échanges depuis quelque temps en sont les témoins.
      C’est un peu facile après coup de se retrancher derrière le sens « exact ». des mots. D’autant que, dans toute la Caraïbe francophone, le mot de marigot est volontiers utilisé pour dire autre chose que « le bras mort d’une rivière », bien que ce dernier soit courant dans les îles caribéennes. Chez moi, dans l’Est, ce bras mort s’appelle « une morte ».

  • 11
    floare albastra
    9 janvier 2023 à 17h01 / Répondre

    🙂 franchement il faut oser poster un tel commentaire. On croirait des propos tout droit sortit du Maccartysme 2.O

  • 10
    Pierre Noël
    9 janvier 2023 à 11h32 / Répondre

    Il est bien regrettable de devoir commenter ici un sujet sensible, sans aucun rapport avec l\’actualité douloureuse que traversent nos FF. Cubains. Mais je m\’en voudrais de ne pas réagir à #8.
    Pourquoi revenir encore sur un mot, « irrégulier » qui, innocent en soi, ne fait de mal qu’à ceux qui le détournent de son sens premier, en français comme en franc-maçonnerie, pour en faire une arme de mépris et de dénigrement (ceux qui le reçoivent comme ceux qui le manient avec volupté) ?
    Pourquoi limiter le sens de « non-reconnu » au sens d’enfant illégitime (bâtard donc, si cela peut encore se dire) alors que « reconnaissance » dans nos milieux doit plutôt être comparée à la reconnaissance diplomatique entre deux états souverains ?
    Ces mots n’ont qu’une utilité pratique, désigner sans risque d’erreur ce dont on parle (le « camp de chacun », comme au foot!), qui sans cela nécessiterait des développements à n’en plus finir.

    PS Dois-je ajouter que j’adore rencontrer, discuter, débattre, écouter, festoyer, prendre le vin … avec des maçons de tous les camps, de tous les sexes, de tous les engagements (quand ils en ont un!), ce qui ne peut se faire « quand les travaux sont fermés » disait Anderson dans son VI° Devoir.

    • 16
      Pierre Noël
      10 janvier 2023 à 13h02 / Répondre

      Je persiste et signe ! I am a regular freemason, ce qui signifie que je fréquente (assez) régulièrement ma loge et que je suis en règle de cotisation. Je n’ai aucun lien officiel avec la GLNF ni avec quelque loge française que ce soit (j’y ai des amis, comme dans beaucoup d’autres endroits). J’entends les mêmes ramassis de c… sur la « régularité à la franço-belge » depuis 50 ans sans que cela fasse avancer d’un pouce le débat, mais je sais aussi par mes amis « de l’autre camp » qu’ils en ont assez, tout comme moi, des arguments sans cesse ressassés.

  • 8
    Luciole
    9 janvier 2023 à 0h32 / Répondre

    On sent toute la volupté de pouvoir traiter quelqu’un d' »irrégulier »,Ce n’est pas courtois,ce n’est pas fraternel (mais peut on être fraternel avec des non-maçons?),c’est méprisant envers tout individu.
    Ce n’est même pas exact toute Obédience suit au moins les règles de sa Constitution.Ah l’éternelle distinction avec « non-reconnu » mais un enfant illégitime a encore quelque droit alors c’est rejeter dans le néant le plus absolu.Si politiquement un jour les choses changent on redevient fréquentable?
    J’avoue que ce type de mentalité me laisse perplexe mais Brumaire a raison,il peut toujours y avoir pire.

    • 9
      ERGIEF
      9 janvier 2023 à 8h57 / Répondre

      8@LUCIOLE. L’obédience à laquelle appartient ma Loge symbolique est régulière, elle reconnaît et respecte les landmarks de la Maçonnerie mainstream, notamment en se défendant de toute ingérence dans les domaines politiques er religieux, mais elle n’est pas reconnue et ne cherche pas à l’être. Ceci rend ton propos inadapté.

      • 12
        Luciole
        9 janvier 2023 à 20h43 / Répondre

        à Ergief 9
        Je n’ai pas inventé: « le marigot de la maçonnerie sociétale et irrégulière »,ce sont ces termes ,pas une quelconque Obédience, que je réprouve.Ne pas les trouver méprisants est certes possible mais je ne vois pas comment.

  • 2
    ERGIEF
    8 janvier 2023 à 0h01 / Répondre

    Il semble tout au contraire qu’en affirmant ses liens avec la maçonnerie mainstream la Grande Loge de Cuba fasse preuve, dans le contexte politique de l’île de beaucoup de courage et de ténacité dans la défense de la tradition et de la liberté d’exister différemment. En se rapprochant du marigot de la maçonnerie sociétale et irrégulière elle se gauchirait, certes pour le plus grand profit du régime castriste, mais elle aurait tout à perdre notamment dans sa vocation à représenter une autre voie que celle du cryptocommunisme. Elle ne fait pas de politique sur ses colonnes mais ses membres s’investissent, dans la mesure du peu d’espace que leur laisse cette dictature, dans la préparation du processus de changement qui ne manquera pas de se produire sous peu. Ils méritent notre soutien.

    • 3
      Pierre
      8 janvier 2023 à 11h20 / Répondre

      Le marigot crypto communiste , ça fait peur .

    • 4
      Brumaire
      8 janvier 2023 à 20h07 / Répondre

      Ergief, loin de moi de réitérer les controverses des semaines précédentes, mais c’est difficile d’accepter que, forcément, et pour au moins deux raisons, je nage dans « le marigot de la maçonnerie sociétale irrégulière ».
      Il se trouve que j’ai un peu connu la « maçonnerie régulière » d’Amérique du Sud, et c’est souvent bien pire qu’un marigot.

    • 5
      Fabrice B
      8 janvier 2023 à 20h52 / Répondre

      Relevons ce passage savoureux qui permet d’apprécier le sens de la nuance d’un grand initié :
      « En se rapprochant du marigot de la maçonnerie sociétale et irrégulière elle se gauchirait, certes pour le plus grand profit du régime castriste, mais elle aurait tout à perdre notamment dans sa vocation à représenter une autre voie que celle du cryptocommunisme. »
      Sociétal = irrégulier = gauchisme = castrisme = crypto-communisme.
      Nul doute que l’ancien grand-maître Collera Vento (agent de la sécurité d’État) aurait approuvé.
      Merci pour cette tranche de rire qui m’a fait entrevoir la lumière un bref instant !
      En ce début d’année 2023, grâce à RJF, je me sens moins bête et plus heureux.

    • 6
      Anubis Rê
      8 janvier 2023 à 23h58 / Répondre

      La chaine initiatique ininterrompue depuis bien avant la grotte de Lascaux, où se mêlent pêle-mêle l’Atlantide, les géants, le buisson, la Kabbale, le fils du père, le Graal et Arthur, les Templiers, leur secret et leur trésor, l’alchimie et l’Or, la cabale, passant par Cîteaux et Clairvaux, le secret des Cathares et celui de l’abbé Saunière, le tout bien secoué mène à s’assigner une mission de sauvegarde.
      Ayant très largement pratiqué, je témoigne qu’on s’aperçoit à terme qu’on a bien voyagé, on s’est bien flatté les lobes droite et gauche, on a été à deux doigts de devenir bien mythomane et d’un coup ! Et bien soit on se dit hou-la-la-la-la-la revenons sur Terre, soit on voit la Maçonnerie comme un concept sociétalo-extrémogaucho-cryptoMélenchono-comunisto-matérialiste.
      Mais en revanche, si on reste à 10 000, on peut trouver que Zemmour à tout de même rrrraisson zur bas mal de boints et que l’Occzident est gomplètement dégadant affec zon marrïache bour touz !
      Arrrrghhhhh.

  • 1
    Jean Mabuse
    7 janvier 2023 à 12h41 / Répondre

    Il est tout de même curieux de constater que l’obédience cubaine qui serait aux ordres des autorités cubaines n’en demeure pas moins soucieuse de démonter de manière obstensible son allégeance à la régularité anglo-saxonne. Il n’y a qu’à voir les publications de pleurnicheries qu’elle a effectué à l’occasion de la mort de la reine de la monarchie britannique.
    Ce n’est pas du tout conforme à l’anti impérialisme officiel de Cuba. La maçonnerie cubaine gagnerait à se tourner vers la franc-maçonnerie libérale et adogmatique telle que celle du GODF plutôt que de communier sous les auspices du GM de la GLUA et du Duc de Kent.

    • 7
      ERGIEF
      9 janvier 2023 à 0h13 / Répondre

      5@FABRICE B – Peut être ai-je manqué de clarté… Le qualificatif cryptocommuniste s’adressait au régime politique castriste et pas au corps maçonnique. Il eut suffi que j’utilise le verbe proposer plutôt que représenter pour éviter la confusion. Comme quoi il faut se relire avec soin avant de lâcher les chevaux. Sorry.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous