Le serment en franc-maçonnerie

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 22 mai 2021
Étiquettes : ,
  • 8
    Pitalounani EGBARE
    25 mai 2021 à 11:44 / Répondre

    Ce article est bien venu pour moi. J’ai aimé son contenu

  • 7
    Pierre
    25 mai 2021 à 09:22 / Répondre

    Un des principes du serment maçonnique , selon moi : engagement résolu vers un horizon de mesure , nuance, tolérance, bienveillance et au final d’amour… Intéressant de lire les différents messages selon cette grille .

  • 5
    Pierre Noël
    23 mai 2021 à 19:25 / Répondre

    Peut-être faudrait-il pour garder au serment sa valeur, ne pas en abuser ad nauseam ? Quand on voit lors d’une installation tous les officiers répéter le même serment que certains d’entre eux ont déjà répété maintes et maintes fois, on ne peut s’empêcher de penser que la rareté seule donne sa valeur à l’événement ! L’initiation par exemple, ou l’installation dans la chaire de VM.
    Un des points du serment, immuable, est l’engagement de respecter l’autorité et les statuts de la loge concernée et de l’obédience dont elle fait partie. Un minimum d’expérience maçonnique et obédientielle démontre que ce « serment » sera allègrement oublié si survient un problème quelconque, une querelle interne, une fracture « existentielle », un schisme comme il y en a (eu) tant, pour ne pas parler d’un simple mouvement d’humeur ou d’une blessure d’amour-propre. Chacun sait que le serment prêté n’engage personne quand il est confronté à ce genre de choses.
    D’où mon avis désabusé. Limitons les serments aux occasions vraiment significatives.

  • 3
    ERGIEF
    23 mai 2021 à 19:07 / Répondre

    Très significatif de se pencher sur les détails de la page de couverture de ce livre: un gant posé sur un exemplaire des constitutions ! Sans la double symbolique de la main déjantée et du VLS, quelle valeur peut-on attribuer à un serment ?
    Il ne faut pas s’étonner qu’il soit tombé en désuétude au sein d’une de Maçonnerie au sein de laquelle le social et la politique ont pris le pas sur le symbolisme et la spiritualité. Si vous perdez la forme vous perdez le fond et lycée de Versailles.

    • 4
      ERGIEF
      23 mai 2021 à 19:09 / Répondre

      Degantée !!! Quoique le lapsus calami en forme de calembour ne soit pas pour me déplaire.

    • 6
      Désap .
      23 mai 2021 à 20:32 / Répondre

      4, mais surtout 3 – 😂😂😂 excellent !

  • 2
    boris nicaise
    23 mai 2021 à 14:17 / Répondre

    Merci très Cher DR. Je pense, et ce sans la moindre naïveté, que le serment n’est tombé en désuétude que chez les maçons arrivés au même état. Ce livre veut en effet, par-delà une analyse des évolutions historiques et sociologiques de la pratique du serment, créé pour obtenir un lien de confiance entre les êtres, renforcer sa valeur et sa hauteur. Exigence, oui, sans aucun doute, et d’abord vis-à-vis de nous-même. De quoi peut-être permettre d’être reconnu comme tel. Et d’ensuite reconnaître notre Soeur et notre Frère en telle égalité, avant de tenter d’élargir cette confiance à chacun dans le monde profane. Quel serait le sens de notre démarche, autrement ? Je m’y engage, l’ayant promis et surtout l’ayant juré.

  • 1
    D R
    23 mai 2021 à 09:28 / Répondre

    Tres bon sujet
    Le serment est malheureusement un peu tombé en désuétude chez les maçons
    Oui bien sur il est encore present dans le rituel, mais qu’en est il en réalité et dans quelle mesure est il respecté…?
    Il me semble que c’est un symbole aujourd’hui de ce qu’est devenue la franc maçonnerie en france, une forme sans fond dans bien des cas. Comme disait willermoz dans sa lettre a un candidat, beaucoup se contentent de l’écorce et fort peu vont chercher le noyau….
    J’avais ecrit dns mon blog il y a quelques années un petit article sur cette notion de serment, vous pouvez le lire ici :

    https://saxarba.wixsite.com/abraxas/single-post/non-le-serment-c-est-pas-de-la-nioniotte

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous