Le symbole, figure et représentation de l’absence

Publié par Jean Mabuse
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 9 janvier 2015
  • 1
    danielDH
    9 janvier 2015 à 23:08 / Répondre

    Le symbole n’est pas une allégorie.
    Pas besoin d’un quelconque missel car comme la musique c’est un langage universel.
    Il nous renvoie au plus professionnel de nous même.
    Plus nous avançons dans notre parcours initiatique, plus l’interprétation est vaste.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous